Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International

Censure

Face aux menaces, Sony annule la sortie du film "The Interview"

Des hackers ont fait brandir la menace d'attentats dans des cinémas américains qui diffuseraient le film.

Sa sortie était prévue pour le 25 décembre aux Etats-Unis. Les spectateurs n'auront accès qu'à la bande-annonce. Le studio Sony Pictures a annoncé renoncer à la sortie de sa comédie "The Interview", mettant en scène James Franco et Seth Rogen, deux agents de la CIA qui ont pour mission d'assassiner le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un. Un scénario qui a fortement irrité en Corée-du-Nord.

Les soupçons s'étaient portés vers Pyongyang après le piratage des boites mail des dirigeants de Sony Pictures. Des milliers de documents, des échanges de mails, des films ou des données personnelles avaient été dérobés, parfois pour être rendus publics. Mais depuis quelques jours, les menaces sont passées à un autre niveau.

Des hackers menacent le studio de mener des attentats dans les cinémas américains qui diffuseraient le film. Déjà plusieurs télévisions américaines avaient annoncé qu'elles ne diffuseraient pas cette comédie, en raison des risques qui planent.

"Au regard de la décision prise par une majorité de cinémas de ne pas présenter le film 'The Interview', nous avons décidé de ne pas le sortir en salles. Nous respectons et comprenons la décision de nos partenaires et bien sûr nous partageons complètement leur priorité, qui est la sécurité de leurs employés et des spectateurs", ajoute le studio. Sony n'aurait pas l'intention de sortir le film plus tard où ailleurs en ligne.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !