Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le laboratoire à l'origine de l'envoi participe actuellement à un programme de recherche pour détecter les menaces biologiques.
Le laboratoire à l'origine de l'envoi participe actuellement à un programme de recherche pour détecter les menaces biologiques.
©Reuters

Oups!

Etats-Unis : l'armée envoie de l'anthrax par erreur à plusieurs laboratoires

Neuf laboratoires ont reçu ces échantillons par erreur aux Etats-Unis, ainsi que le laboratoire militaire de la base d'osan en Corée du Sud.

Le Pentagone a indiqué mercredi que l'armée américaine avait envoyé par erreur des bacilles actifs de la maladie du charbon, plus connue sous le nom d'anthrax, à plusieurs laboratoires à travers le pays.

Les bacilles se trouvaient dans un lot qui avait été irradié afin d'éliminer tous les bacilles actifs, puis divisé en plusieurs échantillons pour qu'ils soient envoyés à différents laboratoires, selon les précisions d'un responsable de l'armée américaine. Le laboratoire à l'origine de l'envoi participe actuellement à un programme de recherche, qui vise à fabriquer des tests de détection des menaces biologiques utilisables sur le terrain. 

Neuf laboratoires ont reçu ces échantillons par erreur aux Etats-Unis, ainsi que le laboratoire militaire de la base d'osan en Corée du Sud. Aux Etats-Unis, quatre employés de trois laboratoires "qui ont travaillé avec le bacille actif" ont reçu un traitement préventif par sécurité. Le porte-parole du Pentagone se veut toutefois optimiste, car dans tous les laboratoires concernés, "il n'y a pas de risque identifié pour le public, et il n'y a pas de cas confirmé ou suspecté de contamination", assure-t-il.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !