Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Crédits Photo: Reuters

Boum

Espace : la fusion de deux trous noirs captée sur Terre

Grace à deux instruments, distants de 3000 km, les chercheurs ont pu capter l'onde gravitationnelle provoquée par ce phénomène.

C'est une petite onde infime qui est passée par la Terre. Si infime que personne n'avait jamais pu en détecter une avant la mise en marche de LIGO, un ensemble de deux instruments sophistiqués distants de 3000 km l'un de l'autre  aux Etats-Unis. Ce 1er juin, les chercheurs ont publié la découverte d'une onde, provoquée par la fusion de deux trous noirs, petits, mais très massifs (respectivement 31 fois et 19,5 fois plus lourd que le Soleil). Leur rapprochement a libéré une énorme quantité d'énergie qui s'est répandue dans l'espace pour être finalement détectée par LIGO.

C'est la troisième fois que les instruments détectent ces fameuses ondes gravitationnelles, prédites il y a un siècle par Einstein mais seulement démontrées aujourd'hui. C'est aussi une preuve de plus de l'existence des trous noirs, des objets invisibles car privés de lumière visible mais qu'on peut détecter par ses effets sur son environnement. 

Bientôt, LIGO sera rejoint par l'instrument européen Virgo qui permettra de mieux comprendre et de mieux détecter ces ondes gravitationnelles. 

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !