Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Eric Clapton se produit sur scène lors du Crossroads Guitar Festival au Madison Square Garden le 12 avril 2013 à New York.
Eric Clapton se produit sur scène lors du Crossroads Guitar Festival au Madison Square Garden le 12 avril 2013 à New York.
©LARRY BUSACCA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP

« Freedom »

Eric Clapton ne se produira pas dans les salles où le vaccin contre la Covid-19 est obligatoire

Face aux nouvelles mesures sanitaires dans les salles de concerts du monde entier et avec le pass sanitaire pour les lieux culturels, le chanteur Eric Clapton a annoncé qu’il se réserve le droit d'« annuler des concerts » et dénonce une « discrimination ».

L’artiste Eric Clapton a annoncé son refus de jouer dans des salles qui demandent à leurs spectateurs de fournir une preuve de vaccination contre la Covid-19, selon des informations de BFMTV. Ces déclarations interviennent alors que Boris Johnson a déclaré que le gouvernement britannique « prévoit de faire de la vaccination complète la condition d'entrée dans les (...) lieux où de grandes foules se rassemblent ».

Les propos du chanteur Eric Clapton ont été relayés par Reuters :

« Je souhaite dire que je ne me produirai sur aucune scène faisant face à une audience discriminée. À moins qu'un protocole permette à chacun d'entrer, je me réserve le droit d'annuler le concert ».

L’artiste de 76 ans a publié ce message sur le compte Telegram de l'architecte et producteur italien Robin Monotti, sceptique face à la crise sanitaire, comme le précise la rédaction du Guardian. Eric Clapton a lui-même exprimé ses réticences concernant les restrictions sanitaires face à la pandémie de Covid-19 par le passé.

En novembre 2020, il avait notamment sorti le single « Stand and Deliver » en duo avec Van Morrison, une chanson contre le confinement.

Selon le magazine Rolling Stone, Eric Clapton a fait part deux mois plus tard de sa « réaction sévère » au vaccin AstraZeneca contre la Covid-19, dont il aurait mis dix jours à se remettre.

BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !