Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Finance
Crédits Photo: Capture Youtube
Emmanuel Petit dans le documentaire "Hors Jeu" sur Arte

Matchs truqués

Emmanuel Petit : "Est-ce qu'on a vraiment gagné la Coupe du monde 98 ?"

Dans un web-documentaire diffusé sur Arte fin mars, le footballeur Emmanuel Petit émet de sérieux doutes quant à la légitimité de la Coupe du monde remportée par l'équipe de France en 1998.

L'extrait de l'épisode numéro 7 du documentaire Hors Jeu a été posté sur le compte YouTube de la chaîne Arte le 31 mars dernier. Dès les premières minutes, on y voit Emmanuel Petit se demander :

"Ça m'interpelle, cette réflexion-là. Ça fait maintenant quelques semaines que je me dis 'est-ce que nous en 98… Est-ce qu'on a vraiment gagné la Coupe du monde ?'"

De prime abord, on pourrait penser que l'ancien joueur d'Arsenal, désormais consultant pour FranceTV Sport, n'en revient toujours pas que son équipe ait levé le trophée suprême du football il y a maintenant près de vingt ans.

Mais lorsque l'ex-pensionnaire de l'AS Monaco ajoute : "je me pose la question aujourd'hui, moi", le doute n'est plus permis. Ou plutôt, on note que le doute s'installe chez Emmanuel Petit, qui remet en cause l'authenticité de sa victoire au Stade de France à Paris le 12 juillet 1998, où il avait inscrit le troisième et dernier but de la France face au Brésil (3-0).

L'ancien joueur poursuit : "Est-ce que ça n'était pas un petit arrangement? J'en sais rien, moi... Nous sur le terrain on se défonçait vraiment contre nos adversaires, on faisait tout pour gagner mais avec tout ce qu'il se passe aujourd’hui (les scandales financiers et les matchs truqués, ndlr) j’en suis arrivé à me demander ça".

Emmanuel Petit cite ensuite le match d'ouverture de la Coupe du monde 2014 au Brésil, "Brésil-Croatie". En difficulté, la Seleção brésilienne l'avait finalement emporté 3-1, le match ayant basculé à la faveur d'un penalty pour le Brésil.

L'ex-milieu de terrain se demande finalement s'il n'est pas paranoïaque, avant confier qu'il a peut-être joué le rôle d'une "marionnette".

A LIRE AUSSI : Saadi Kadhafi, le transfert le plus improbable de l’histoire du football : joueur à Pérouse pour servir les intérêts de son père en Italie (notamment chez Fiat)

Lu sur Metronews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !