Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
©Capture

Drôle d'idée

Elle tweete en direct la rupture d'un couple dans un avion et fait un tabac sur le Web

Kelly Keegs, une New-yorkaise qui prenait l’avion en partance pour la Caroline du Nord, ne se doutait sans doute pas du succès qu'elle aurait en racontant les mésaventures de ce couple.

Le live-tweet est une pratique de plus en plus courante. Beaucoup l'utilisent lors d'événements politiques, sociétaux, sportifs mais Kelly Keegs vient d'en trouver une nouvelle utilisation. En effet, le 23 août alors que son avion a du retard au décollage, la New-Yorkaise aperçoit près d'elle sur la même allée, un couple qui se dispute. Comprenant très rapidement qu'il s'agit d'une rupture, elle décide de retranscrire en temps réel la conversation des deux personnes sur Twitter. 

"Cet homme dans l’avion vient juste de quitter sa copine et elle pleure" écrit Kelly. Puis elle détaille la conversation du couple. "C’est vraiment une surprise ? Tu es sérieusement surprise par cette information ?" dit l'homme. "Super. C’est juste vraiment super. Je suis tellement contente d’avoir payé 40 dollars de plus pour être sur ce put*in de vol avec toi. Tu ne comprends même pas pourquoi je suis triste. Tu hais tout à propos de moi" lui répond la jeune femme.
 

Kelly Keegs précise ensuite avec amusement qu'il a beaucoup de "reniflements"."Je ne peux plus parler de ça" dit encore le jeune homme. "Alors je ne mérite plus que prennes du temps pour moi ????" répond sa future ex-petite amie. Mais à la plus grande surprise de Kelly, le couple s'embrasse. "C’est quoi ce bordel ? Maintenant ils s’embrassent. Je ne plaisante pas" commente-t-elle. 

Elle raconte ensuite que le couple a beaucoup bu, tout en continuant de s’embrasser. Si elle n'a pas eu le fin mot de l'histoire du couple, Kelly Keegs a fait un carton sur la Twittosphère avec ses commentaires gagnant 7 000 abonnés en une heure. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !