Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Crédits Photo: STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
SNCF trains ventes billets Noël

Effets de la parole présidentielle

Déconfinement : la SNCF a connu une hausse de 400% des ventes de billets de train juste après les annonces d’Emmanuel Macron

Les annonces du président de la République lors de son allocution ont rassuré les Français sur la question des congés de fin d’année et de Noël. Les Français se sont rués sur le site de la SNCF pour effectuer des réservations.

L’allocution d’Emmanuel Macron a eu un effet considérable et immédiat sur les ventes de billets de train. Elles ont augmenté de 400% dès la fin des annonces sur le confinement pendant les fêtes de Noël ce mardi soir. 
La SNCF -qui ne fait actuellement circuler que 30% de ses TGV- a observé une affluence record, une explosion des réservations sur Internet et sur son application dans les minutes qui ont suivi l’allocution du président de la République, selon les précisions d’Alain Krakovitch, le directeur général de Voyages SNCF sur BFMTV.

Il a précisé que les chiffres "partaient d’assez bas", au vu du confinement, le directeur a temporisé : 

"Quand on regarde les chiffres de ce matin, malgré tout on sent que les Français restent prudents et je pense que c’est conforme aux déclarations du président".

Plus de 5 millions de voyageurs sont attendus dans les gares dans les semaines à venir et pour cette période de fin d’année. 

Alain Krakovitch a précisé que plus d’un tiers des billets sera à bas prix. 

Tous les trains de grandes lignes devraient circuler pour les vacances scolaires si l’évolution de la situation sanitaire permet la levée du confinement comme prévu le 15 décembre, selon les précisions de la SNCF mardi soir.

A lire aussi : Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

A lire aussi : Covid 19 : Macron n’avait pas d’autre choix que de mettre les Français en liberté provisoire

Huffington Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !