Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
©Reuters

Sky is the limit

Débit surpuissant, retombées économiques faramineuses... la 5G pourrait révolutionner la société dans quelques années

Une étude menée par le cabinet IHS Markit révèle des chiffres impressionnants autour de l'arrivée prochaine de cette technologie..

C'est une avancée numérique qui pourrait bien bouleverser nos quotidiens. D'après une étude publiée par le cabinet anglais IHS Markit, la technologie 5G promet un virage impressionnant aussi bien technologique que numérique à l'horizon 2020. Jugez plutôt : l'Internet 5G affichera un début 100 fois supérieur à celui des smartphones utilisant la 4G actuelle…ce qui permettra de télécharger un film en moins de 5 secondes !

RTL rapporte qu'elle serrait susceptible de "favoriser l'apparition de nouveaux services comme la domotique, la réalité virtuelle, la conduite à distance ou les objets connectés". Et les retombées économiques pourraient être faramineuses. Selon IHS Markit, cette technologie devrait rapporter à l’économie mondiale 12 300 milliards de dollars en 2035, et créer la bagatelle de 22 millions d’emplois.

Certains pays se préparent déjà à cette grande avancée numérique, notamment le Japon, la Corée du Sud (qui testera la 5G lors des prochains Jeux Olympiques d'hiver 2018 à Pyongchang) ainsi que la Finlande et la Suède en Europe. Mais pas la France, qui peine déjà à démocratiser la 4G sur l'ensemble de son territoire. Bouygues, Ericsson et Orange ont signé un partenariat afin de réaliser des premiers tests, mais certains craignent le manque d'investissement du secteur public. Pourtant, la 5G pourrait générer en France 85 milliards de dollars et 400 000 nouveaux emplois.

Lu sur RTL

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !