Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Curiosity a trouvé des pierres qui provenaient probablement d'un ruisseau
Curiosity a trouvé des pierres qui provenaient probablement d'un ruisseau
©NASA

Eau, my god !

Curiosity : de l'eau sur Mars ? Ca n'est pas nouveau

Même si Curiosity a transmis des images montrant des pierres arrondies qui proviennent vraisemblablement d'une ancienne rivière, l'idée de la présence d'eau sur Mars date de plusieurs décennies.

De l'eau sur Mars ? Voilà une supposition qui ne date pas d'aujourd'hui. En dépit des images montrées ce vendredi par Curiosity représentant des pierres et des cailloux issus d'une rivière, les chercheurs n'ont rien appris de nouveau.

Ainsi, dans les années 70, les sondes Mariner et Viking avaient déjà révélé d'énormes chenaux d'écoulement et des vallées sinueuses qui formaient de vastes réseaux. Bruno Bézard, du département de recherche spatiale à l'Observatoire de Paris-Meudon, rappelle sur le site du CNRS qu'à cette période, les scientifiques dans leur ensemble s'accordaient déjà sur l'idée que ces "canyons martiens ont été creusés par de l'eau liquide, il a des milliards d'années". Ce dernier rajoute que "certaines vallées semblent résulter d'un écoulement d'eau souterrain ayant produit l'effondrement du sol et permis le transport des sédiments".

Si la décennie 1980-1989 n'a pas été déterminante au niveau de ces recherches, les années 90 ont apporté bien des avancées. Ainsi, l'idée que Mars était froide, aride et inactive depuis des milliards d'années a été largement remise en cause par des photographies prises par la sonde MGS, en orbite autour de la planète rouge depuis 1997.

En 2004, les astromobiles, ou rover, Spirit et Opportunity ont déjà pu établir de nombreux indices de la présence de glace sur la planète rouge. Pour information, des astromobiles sont des véhicules conçus afin d'explorer la surface d'une autre planète ou d'un corps célestes. Sur la même lignée, en 2007, la sonde Phoenix, envoyée par la NASA dans le cadre de la mission Scout a confirmé la présence d'eau.

Grâce aux découvertes de ses prédécesseurs, Curiosity peut donc continuer à pousser un peu plus loin l'hypothèse de la présence d'eau sur Mars. En attendant, le robot poursuit sa mission. "Nous allons toujours vers le mont Sharp, mais nous avons maintenant l'assurance d'avoir trouvé notre premier environnement habitable potentiel", a déclaré John Grotzinger, le responsable de la mission Mars Science Laboratory, de l'Institut californien de technologuie de Pasadena. 

Lu sur CNRS.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !