Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Covid-19 : les 1.600 discothèques en France sont prêtes à se transformer en « centres de vaccination d'urgence »
©ALAIN JOCARD / AFP

Lutter contre la pandémie

Covid-19 : les 1.600 discothèques en France sont prêtes à se transformer en « centres de vaccination d'urgence »

Alors que leurs établissements sont fermés depuis la mi-mars, les patrons de discothèques de l’Hexagone ont lancé un appel aux pouvoirs publics à disposer de leurs locaux pour « contribuer à l'accélération du dispositif de vaccination » en métropole et en Outre-mer.

A défaut de pouvoir rouvrir et de proposer des concerts et des performances musicales de DJs, les discothèques pourraient jouer un rôle majeur dans la lutte contre la pandémie dans les semaines à venir. Le Syndicat national des discothèques et lieux de loisirs (SNDLL) a proposé de mettre à disposition les 1.600 établissements de métropole et d'Outre-mer pour les « transformer en centre de vaccination d'urgence pour toute la population ».

Un communiqué a été publié par le président du syndicat, Patrick Malvaes :

« À l'arrêt depuis le 13 mars 2020, les discothèques représentent à ce jour le secteur d'activité commerciale le plus touché par les conséquences économiques de la Covid-19 ».

Le SNDLL « invite tous les pouvoirs publics et toutes les municipalités qui le souhaitent à entrer en contact dès à présent avec (ses) exploitants ». Ils « seront, évidemment, ravis, de contribuer à l'accélération du dispositif de vaccination, étape sanitaire incontournable à la reprise normale de l'activité du pays et à la réouverture de nos établissements ».

Selon le syndicat patronal, « aucun autre commerce n'est aussi bien adapté à l'accueil d'un public avec distanciation et règles de sécurité » et « une telle réquisition nationale paraît tout à fait naturelle » afin de « tout mettre en œuvre au service de la santé publique et au-delà de la reprise de l'activité de tous les établissements au plus tard à l'été 2021 ».

Fermées depuis bientôt près d'un an, les discothèques sont parmi les établissements culturels les plus durement touchés par la crise sanitaire.

Selon le SNDLL, au 20 janvier 2021, « plus de 100 liquidations et 300 procédures de redressement ou décision de fermeture volontaire affectent le secteur ». D’après les estimations, « 413 discothèques sont en train de disparaître définitivement selon toute vraisemblance, soit une discothèque sur quatre ».

L'état actuel de la pandémie rend « actuellement impensable » une « ouverture des établissements en mode dégradé avec protocole ».

Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !