Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
©EMMANUEL DUNAND / AFP

"Vol au-dessus d'un nid de coucou"

Bernard Tapie est contraint de reporter ses engagements au théâtre pour suivre un nouveau traitement

Bernard Tapie est engagé dans un combat judiciaire et se bat courageusement contre la maladie. Bernard Tapie souhaitait remonter sur scène et être à l'affiche de "Vol au-dessus d'un nid de coucou" aux Folies Bergères en mai prochain. Il va devoir reporter cet événement.

Bernard Tapie est contraint de reporter la pièce "Vol au-dessus d'un nid de coucou" de Dale Wasserman. Il devait jouer cette pièce de théâtre à partir du 20 mai aux Folies Bergères. Un communiqué a été transmis à l'AFP par le metteur en scène Philippe Hersen : 

"Bernard Tapie et son metteur en scène Philippe Hersen ont décidé de reporter la pièce Vol au-dessus d'un nid de coucou. […] Bernard Tapie ne baisse pas les bras et est bien décidé à assurer ses engagements pour cette pièce entre septembre et décembre prochains". 

Bernard Tapie lutte depuis plusieurs mois contre un cancer métastasé. Il "suit un nouveau traitement expérimental en Belgique, très dur à supporter, qui le fatigue énormément et qui lui fait perdre sa voix", d'après le communiqué. 

Philippe Hersen avait dévoilé ce nouveau projet théâtral ambitieux en décembre dernier. Bernard Tapie souhaite remonter sur scène à la manière de Johnny Hallyday avec la tournée des Vieilles Canailles alors que le chanteur luttait contre la maladie. 

Bernard Tapie avait prévu de jouer 25 fois au maximum à Paris, à raison de quatre à cinq représentations par semaine. Il avait même évoqué la possibilité d’une petite tournée en province à l’automne prochain.

Huffington Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !