Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
©Wikimedia Commons / Georges Seguin

Bye Bye

Bernard Pivot surprend le monde littéraire et quitte l'Académie Goncourt

Bernard Pivot prend sa retraite et quitte la présidence de l'Académie Goncourt après 5 ans passés à sa tête, et 15 ans en son sein.

Bernard Pivot et l'Académie Goncourt, c'est fini ! Après 15 ans passés au sein de la prestigieuse académie et 5 ans passés à la diriger, Bernard Pivot a annoncé aujourd'hui, dans un communiqué lapidaire, qu'il quittait l'Académie Goncourt afin de "retrouver un libre et plein usage de son temps". Une nouvelle qui fait office de bombe au sein de la République des lettres. 

En effet, Pivot apparaissait comme le pillier de l'Académie. Depuis son arrivée et alors qu'il était le premier non-crivain à y siéger (rappelez-vous de l'émission Apostrophe) il avait complètement changer les règles du jeux. Favorable à un prix littéraire plus "transparent", il avait été à l'origine d'un certain nombre de nouvelles règles. C'est alors que le vote à distance était devenu impossible, que les absences répétées s'étaient vues accompagnées d'une sanction et que l'incomptabilité entre un quelconque rôle au sein d'une maison d'édition et le rôle de juré avec été affirmé. 

C'est aussi Bernard Pivot qui avait choisi, avec d'autres jurés, de donner au Goncourt une dimension nouvelle de défense de la langue française. C'est ainsi que 20 nouveaux Pris Goncourt avaient vu le jour à l'étranger. A la "retraite ", Pivot restera membre d'honneur de l'Académie Goncourt.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !