Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Taylor Siwft accusée de diffamation
©REUTERS/Lucas Jackson

Bad blood

Bataille judiciaire entre Taylor Swift et un DJ qui lui aurait touché les fesses

David Mueller attaque Taylor Swift pour diffamation.

En 2013, David Mueller et sa petite amie se sont rendus à un concert de la pop star américaine, Taylor Swift. A la fin du spectacle, ils sont allés la saluer. Or, au moment de prendre une photo de groupe le DJ aurait posé sa main sur les fesses de la chanteuse. Furieuse, elle le fait expulser de l'établissement. Quelques temps après, Mueller est viré de la radio pour laquelle il travaillait depuis une vingtaine d'années.

Selon lui, Taylor Swift aurait été à la source de ce renvoi qui constituait alors son seul et unique revenu. Il se défend en expliquant que ce n'est pas la seule personnalité qu'il a eu l'occasion de rencontrer et qu'aucun incident de ce genre n'a jamais eu lieu. La réponse de la chanteuse ne s'est pas fait attendre, une de ses représentantes a affirmé que jamais Taylor Swift n'aurait cherché à faire renvoyer le DJ de sa radio. Si cette décision a été prise c'est que "La station de radio a eu immédiatement des preuves après l'incident. Ils ont pris leur décision en tout indépendance".

Lu sur Closer

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !