Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture

Ere numérix

Astérix et Obélix de plain-pied dans le XXIe siècle : Internet, réseaux sociaux, Julian Assange et Jacques Séguéla

Le papyrus de César, le 36e album des nouvelles aventures de l'irréductible Gaulois sort aujourd'hui.

Ce 36e tome des aventures des plus célèbres des Gaulois, Astérix et Obélix est bel et bien moderne. Aux côtés des héros, un nouveau personnage fait son apparition dans Le papyrus de César : le "colporteur sans frontière" Doublepolémix, directement inspiré de Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks. Et les références à Internet en général sont nombreuses. Ainsi, les oiseaux des forêts sont bleus et font "Twiit!". L'un des responsables des communications (par pigeons) s'appelle Résowifix. Quant à Bonus Promoplus, il ressemble physiquement au publicitaire Jacques Séguéla, mais serait inspiré plus largement des "conseillers de l'ombre" qui entourent aujourd'hui les chefs d'État.

"C'est une impression extraordinaire de retrouver des personnages qu'on a créés et qu'on a travaillés pendant plus de 50 ans. De les revoir, dans des situations nouvelles alors que vous n'avez rien fait là dedans", a commenté le dessinateur Albert Uderzo, 88 ans, sur Europe 1. Et d'ajouter :  "Bravo les p'tits gars! Je suis très content, j'ai éprouvé du plaisir à le lire comme si c'était moi qui l'avait fait".

Le duo du dernier tome "Astérix chez les Pictes" a rempilé. Jean-Yves Ferri a écrit le scénario et Didier Conrad a pris la relève d'Uderzo pour dessiner l'irréductible Gaulois. L'auteur a confié à l'AFP avoir l'impression d'être "pris dans un tourbillon". Le thème traité "est plus ambitieux que dans le précédent album", selon lui. Didier Conrad, lui, pense "ne pas encore avoir absorbé tout le style d'Albert Uderzo". Peut-être y parviendra-t-il "à la fin du 3e album", dit-il en riant. Le 36e volume d'Astérix est "plus complexe" que le précédent. Et d'ajouter avec humour : "On ne peut pas le lire en diagonale. C'est un album pour adultes, mais sans sexe".

La BD est toujours aussi attendue et s'arrache parmi les fans à travers le monde comme le prouve le succcsè du 35e tompe qui a dépassé les cinq millions d'exemplaires vendus (en 23 langues) sur la planète. Au total depuis la création d'Astérix, en 1959, par René Goscinny et Albert Uderzo quelque 365 millions d'albums se sont écoulés.

Quand l'histoire du nouvel Astérix débute, César est sur le point de publier La Guerre des Gaules. Un des chapitres consacré aux revers subis «face aux irréductibles Gaulois d'Armorique» chagrine son éditeur et agent . En acceptant de supprimer cette «tache sur son curriculum vitae», César prend aussi le risque de voir ressurgir le compromettant papyrus. Évidemment, il va y avoir une fuite. Un scribe appelé Bigdatha donne le précieux document à Doublepolémix qui le transmet au village gaulois. Les Romains sont prêts à tout pour le récupérer.

 
 

 

Lu sur La Croix

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !