Apple Watch : des ruptures de stocks mais pas de folie dans les magasins | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
L'Apple Watch n'attire pas encore les foules dans les magasins.
L'Apple Watch n'attire pas encore les foules dans les magasins.
©

En demi-teinte

Apple Watch : des ruptures de stocks mais pas de folie dans les magasins

Apple a commencé vendredi à prendre des précommandes pour sa montre connectée. Les délais de livraison semblent témoigner d'une forte demande, mais dans les magasins, les curieux ne se bousculent pas.

L'Apple Watch ne sera officiellement mise en vente que le 24 avril, mais les clients peuvent depuis vendredi passer commande sur internet ou venir tester l'objet dans les boutiques d'Apple à travers le monde. Ou plutôt, "pouvaient" passer commande car la majorité des modèles sont d'ores et déjà en rupture de stocks aux Etats-Unis. Interrogé sur la chaîne de télévision CNBC, Tim Cook a jugé que le nombre de précommandes était "super".

Pour autant, impossible de savoir si le succès est au rendez-vous ou non, puisque le nombre de montres disponibles n'a pas été révélé et que la pénurie pourrait bien avoir été orchestrée.

En tout état de cause, l'enthousiasme dans les boutiques d'Apple n'est pas folichon. A Paris, Apple avait installé un stand de démonstration dans les Galeries Lafayette. il y avait "presque autant de journalistes que de curieux et de clients potentiels, et la soixantaine de démonstrateurs n'étaient pas tous affairés", a observé l'AFP.

Certains analystes de Wall Street ont déjà avancé quelques chiffres de prévisions des ventes : l'un des plus renommés sur Apple, Gene Munster de Piper Jaffray, s'attend à 1 million d'exemplaires précommandés au cours de ce premier weekend.

Les critiques de l'appareil sont pourtant assez mitigées...

Lu sur 20 Minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !