Apple annonce la mise en place d’un programme de réparation en libre-service à partir de 2022. | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Kaiann Drance, responsable marketing d’Apple, s'exprime sur soduit au sicène lors d'un événement de lancement de prège d'Apple à Cupertino, en Californie, le 10 septembre 2019.
Kaiann Drance, responsable marketing d’Apple, s'exprime sur soduit au sicène lors d'un événement de lancement de prège d'Apple à Cupertino, en Californie, le 10 septembre 2019.
©JOSH EDELSON / AFP

Victoire pour les consommateurs

Apple annonce la mise en place d’un programme de réparation en libre-service à partir de 2022.

Le programme "Self Service Repair" d'Apple a été annoncé le 17 novembre. Il proposera à la vente des pièces détachées pour les iPhone 12 et iPhone 13 « au début de l’année ». Les pièces pour ordinateurs Macs seront proposées « peu de temps » après. 

Les pièces les plus fréquemment remplacées sont les écrans, les batteries et l’appareil photo. D’autres composants seront proposés plus tard dans l’année, précise la marque à la pomme. 

Selon Jeff Williams, directeur des opérations d’Apple, cette opération vise à procurer aux clients « encore plus de choix en cas de réparation ». 

Apple précise cependant que ce service n’est pas recommandé pour tous les clients: « Le service de réparation en libre-service est destiné aux bricoleurs individuels ayant les connaissances et l'expérience nécessaires pour réparer des appareils électroniques ». « Pour la grande majorité des clients, se rendre chez un réparateur professionnel avec des techniciens certifiés qui utilisent des pièces d'origine Apple est le moyen le plus sûr et le plus fiable d'obtenir une réparation », a encore précisé la publication.

A l’heure actuelle, le seul moyen officiel de réparer un de ses produits Apple est de se rendre dans un Apple Store ou dans un magasin tiers certifié par la marque à la pomme. 

Cette décision d'Apple est survenue alors que le président américain Joe Biden a récemment signé un décret concernant la concurrence. Ce dernier encourage la Federal Trade Commission (FTC) à réglementer les entreprises qui tentent d'étouffer les droits des consommateurs en matière de réparation.

À Lire Aussi

iOS 15 est là, voilà toutes les nouvelles fonctionnalités à connaître

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !