Affaire de chantage : amende de 75.000 euros et 10 mois de prison avec sursis requis contre Karim Benzema | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
Karim Benzema
Karim Benzema
©FRANCK FIFE / AFP

Justice

Affaire de chantage : amende de 75.000 euros et 10 mois de prison avec sursis requis contre Karim Benzema

Le joueur de l'équipe de France est accusé de s'être associé aux maîtres chanteurs qui menaçaient Mathieu Valbuena

Au deuxième jour du procès de l’affaire dite de la « sextape », dix mois de prison avec sursis et 75 000 euros d’amende ont été requis contre Karim Benzema par le parquet, jeudi 21 octobre, à Versailles selon Le Monde.

L’attaquant du Real Madrid est accusé de complicité de tentative de chantage envers son ancien coéquipier en équipe de France Mathieu Valbuena. Le tribunal correctionnel rendra son jugement vendredi.

« Karim Benzema n’est pas un bon samaritain venu porter secours, il a agi pour permettre aux négociateurs de parvenir à leurs fins et aux maîtres chanteurs de toucher de l’argent »,a dit lors de son réquisitoire la procureure Ségolène Marés

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !