Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
©

Classe

Loukachenko : "Il vaut mieux être dictateur que pédé"

Le président biélorusse répondait au ministre allemand des Affaires étrangères, Guido Westerwelle.

Dimanche, le président biélorusse, Alexandre Loukachenko a tenu des propos pour le moins grossiers." Il vaut mieux être dictateur que pédé" a-t-il déclaré.

La Biélorussie est sous le coup de sanctions occidentales en raison d’arrestations d’opposants qui ont augmenté depuis la réélection d’Alexandre Loukachenko à la tête du pays en 2010 avec plus de 80% des voix.

Le président biélorusse a tenté de se défendre contre les critiques européennes sur sa politique. Il visait le ministre polonais des Affaires étrangères, Radoslaw Sikorski et son homologue allemand, Guido Westerwelle, publiquement homosexuel. "Le premier vit à Varsovie, le second à Berlin, a-t-il lancé. En ce qui concerne le second, qui crie à la dictature (...), après avoir entendu ça je me suis dit : mieux vaut être dictateur que pédé."

Pas sûr que cette sortie arrange son cas… En février 2011, le président avait déjà déclaré ne pas aimer "les pédés" et avait conseillé à Guido Westerwelle de mener "une vie normale".

Lu sur France Tv Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !