Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Justice
Affaire Jeffrey Epstein : Ghislaine Maxwell, sa complice présumée, a été enfin arrêtée par le FBI
©Laura Cavanaugh / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Espoir pour les victimes

Affaire Jeffrey Epstein : Ghislaine Maxwell, sa complice présumée, a été enfin arrêtée par le FBI

Ghislaine Maxwell, la complice présumée de Jeffrey Epstein, a été arrêtée par le FBI. Elle pourrait avoir eu un rôle déterminant dans le cadre de l'affaire Epstein.

L'affaire Epstein vient de franchir une nouvelle étape majeure. Ghislaine Maxwell était activement recherchée par le FBI. Elle est notamment soupçonnée d'avoir recruté des jeunes filles mineures pour Jeffrey Epstein. 

Ghislaine Maxwell était introuvable depuis la mort de l'homme d'affaires. Elle est la fille de l'ancien magnat de la presse britannique Robert Maxwell.

Selon plusieurs médias américains, l'ex-compagne et amie de longue date du milliardaire vient donc d'être arrêtée par le FBI.

En juillet 2019, Jeffrey Epstein avait été inculpé pour exploitation sexuelle et association de malfaiteurs en vue d'exploitation sexuelle. Incarcéré dans une prison de New York, il avait été retrouvé mort dans sa cellule, un mois plus tard. Le médecin légiste avait finalement conclu à un suicide.

Ghislaine Maxwell était introuvable depuis. 

Plusieurs des accusatrices de Jeffrey Epstein affirment que son ex-compagne, Ghislaine Maxwell, était impliquée dans le recrutement de jeunes femmes chargées de pratiquer des massages à l'homme d'affaires.

Ghislaine Maxwell aurait finalement été retrouvée dans l'Etat du New Hampshire. Son arrestation a eu lieu à Bedford, ce jeudi matin. Selon les informations de NBC, il est prévu que l'ex-compagne de Jeffrey Epstein comparaisse devant un tribunal fédéral plus tard dans la journée.

Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !