Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Google compte concurrencer Amazon
Google compte concurrencer Amazon
©DR

Google Vs Amazon

Google Shopping Express, le service de livraison qui va concurrencer Amazon

Google a lancé un nouveau service de livraison du nom de "Google Shopping Express" pour les achats sur Internet. Mais il reste en phase de test.

Google se prépare à concurrencer Amazon sur son terrain. Avec "Google Shopping Express", le géant américain souhaite investir dans le service de livraison. Testant ce nouveau service à San Francisco, la firme de Larry Page souhaite ainsi concurrencer Amazon. Le responsable produit de la division e-commerce de Google, Tom Fallows a, de plus, lancé un appel aux candidats à ce test dans la zone de la ville américaine. Afin de mener ce projet à bien, l'entreprise a signé nombre de partenariats avec des marchands américains tels Target, Walmart ou Safeway. "C'est un service de livraisons locales qui, nous l'espérons, vous permettra de recevoir vos achats en ligne le jour même et à peu de frais", a expliqué Tom Fallows dans un billet sur un blog du groupe. Il a ajouté que "le projet pilote sera étendu au fur et à mesure que nous résolvons les problèmes".

Le responsable produit de la division e-commerce de Google a aussi insisté pour "amener la vitesse du web au monde du réel". Les personnes participant au programme de test auront l'occasion à partir d'un site d'acheter des produits à des distributeurs. "Espérons-le, c'est la fin des trajets de l'autre côté de la ville simplement pour faire des courses", a noté Tom Fallow. Le prix du service Google Shopping Express n'est toutefois pas encore déterminé. Mais les participants aux essais du programme vont se voir offrir six mois de livraisons gratuites et illimitées.

Lu sur L'Expansion

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !