Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 05 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Xavier Niel, Vincent Bolloré et Stéphane Richard : les trois hommes qui préparent la France de demain

Alors que le gouvernement est incapable de proposer une vision de l’avenir de ce pays, qui est donc en train de s’enliser, le monde des affaires français est à la manœuvre.

Atlantico Business

Publié le
Xavier Niel, Vincent Bolloré et Stéphane Richard : les trois hommes qui préparent la France de demain

A Francfort, à Londres, à New-York comme à Singapour, les milieux d’affaires internationaux ne tarissent pas d’éloges sur la qualité des chefs d’entreprise français. La presse anglo-saxonne le répète depuis des années et les participants au dernier symposium de Davos se sont rués sur les membres de la délégation française. Avec une question, comment font les Français pour être aussi inventifs et performants sur les marchés innovants du monde entier ? Comment font-ils alors qu’ils ont des semelles lestées par une fiscalité record au niveau du capital et des investissements ?

Hormis l’attractivité du crédit d’impôts, recherche qui fait des jaloux partout dans le monde, hormis la qualité de l’enseignement dans les grandes écoles d’ingénieurs, le monde entier se demande comment ce pays qui fait rêver les touristes, peut-il encore respirer sous la gangue administrative absolument opaque, avec  la complexité du modèle social, avec un système de redistribution des revenus qui dissuade le plus grand nombre d’aller gagner leur vie dans des fonctions de productions de richesse.

Ce qui était assez amusant à Davos, la semaine dernière c’est que la question du « comment on fait » était posée principalement à Emmanuel Macron. Le monde du business international n’a pas compris que Macron était un des principaux ministres du gouvernement responsable de l’asphyxie qui guette l’Hexagone.

Les hommes d’affaires internationaux ont bien compris que le pays était dominé par un conservatisme dans ses structures et ses organisations qui le rendait incapable de se réformer pour s’adapter aux mutations internationales qui ont bouleversé la planète depuis dix ans.

Ils ont aussi compris que nous avions des industries de base encore très puissantes, capables de rayonner partout dans le monde. L’industrie hôtelière avec le groupe Accor qui est beaucoup plus équilibré et solide à terme que les grandes chaînes américaines ou asiatiques. L’industrie du Luxe avec toutes les entreprises qui appartiennent aux grands groupes historiques que sont LVMH, François Pinault, Channel, Hermès, qui vivent et qui prospèrent sur le marché du luxe à la manière des pays producteurs de pétrole. Ils ont d’ailleurs avec eux une galaxie d’entreprises florissantes qu'ils ont regroupées dans le comité Colbert. Ils vivent sur cette rente que leur apporte le luxe à la Française. Cette fortune n’est sans doute pas immortelle. Comme dans le pétrole, le marché peut se déséquilibrer au profit de cultures extérieures à la culture et au crédit de la veille Europe. Ceci,  n’est pas pour demain.

La France a aussi une agriculture puissante et diversifiée qui si elle réussissait à assumer la modernité et la concurrence mondiale pourrait redevenir la première du monde. Beaucoup plus intéressante et imaginative que l’agriculture de l’Ukraine ou des deux Amériques. Encore faut-il que les agriculteurs acceptent le changement.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par cloette - 27/01/2016 - 09:03 - Signaler un abus triste horizon

    Et c'est censé être une Bonne Nouvelle ?

  • Par ocean5 - 27/01/2016 - 09:06 - Signaler un abus Oubli

    Vous oubliez Mr Sylvestre 2 grands secteurs industriels, l'Aéronautique et Spatial ( que vaudrait Airbus et Ariane sans la France ), et la construction navale ( combien de pays sont capables de construire des sous-marins et Porte-Avion Nucléaires, 3 pays seulement en plus de notre pays )

  • Par zouk - 27/01/2016 - 10:51 - Signaler un abus Comment faire évoluer la France?

    Quand on a nourri une peuple entier au biberon de la "protection", tous risques bien sûr, et cela depuis au moins 30 ans, comment lui faire accepter le changement et ses risques? c'est la vie, nous savons bien que nos corps vieillissent et que nos enfants nous remplacent. Il en est de même des industries. Ayant fini ma carrière en Grande Bretagne, je me rappelle fort bien l'ébahissement des dirigeants, britanniques, d'entreprises britanniques devant la réussite des dirigeants français en Grande Bretagne. H

  • Par zouk - 27/01/2016 - 10:55 - Signaler un abus suite....

    Habitués que nous sommes à nous adapter à des contraintes de toute sorte, parfois contradictoires, nous devons inventer des solutions, et elles font merveille dans un milieu économique normal, comme l'était la Grande Bretagne de Tony Blair, socialiste, je le rappelle.

  • Par cloette - 27/01/2016 - 11:02 - Signaler un abus @zouk

    regardez bien ce que ces trois personnes qui s'adaptent proposent, s'adapter certes encore faut il choisir la bonne direction , ce futur n'est pas réjouissant du tout , le progrès de la science doit être au service de l'homme pas de l'argent roi , et le monde qui vient est totalement déshumanisé , atomisé , sans âme ...

  • Par jurgio - 27/01/2016 - 13:49 - Signaler un abus La France connectée ?

    C'est, en effet, d'une banalité ! et intrinsèquement ça n'apporte rien à l'humain.

  • Par DANIEL74000 - 27/01/2016 - 16:02 - Signaler un abus Carpe et lapin ?

    Stéphane RICHARD ? Entrepreneur ou Pilleur ?

  • Par Liberte5 - 27/01/2016 - 19:33 - Signaler un abus Trois hirondelles ne font pas le printemps!!!!

    Oui nous avons de belles entreprises qui sont tournées vers l'international. Oui la France a encore des atouts. Mais voilà ce sont les PME et le PMI qui créent les emplois. Mais voilà ce tissu d'entreprises se dissout peu à peu sous les charges, les taxes, les normes, les règlements etc., tout cela depuis la prise du pouvoir par la haute fonction publique. Et tant que cette caste ne sera pas chassée, la France continuera à couler.

  • Par de20 - 27/01/2016 - 21:27 - Signaler un abus Les happy few connectés et la

    Les happy few connectés et la masse abrutie deconnectée voilá le postula. La premiere aura de moins en moins besoin de la seconde et celle ci de plus en plus besoin de la premiere.

  • Par Melayome - 28/01/2016 - 00:11 - Signaler un abus Europe

    Quand j entend que l'avenir c est l europe, j'ai envie de prendre ma valise et vite me barrer de la !!!!

  • Par Atlantica75000 - 30/01/2016 - 11:01 - Signaler un abus Un peu de sérieux

    Je ne me suis pas abonnée à Atlantico pour lire la prose de ce journaliste hyper libéral "euopéiste"

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Marc Sylvestre

Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.

Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaîne BFM Business.

Il est aussi l'auteur du blog http://www.jeanmarc-sylvestre.com/.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€