Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 24 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le voyage en Asie de Donald Trump. Ne pas se fier aux apparences

Lettre de Londres mise en forme par Edouard Husson. Nous recevons régulièrement des textes rédigés par un certain Benjamin Disraeli, homonyme du grand homme politique britannique du XIXè siècle.

Disraeli Scanner

Publié le
Le voyage en Asie de Donald Trump. Ne pas se fier aux apparences
 

Londres, 

Le 12 novembre 2017

Mon cher ami, 

Le démocrate et le bureaucrate

Avez-vous regardé les vidéos déjà disponibles du sommet de l’APEC ? C’est le miracle d’internet: nous pouvons nous passer des médias et aller directement à la source. Regardez les discours respectifs tenus par le président américain et le président chinois.  Ce que n’ont pas fait la plupart des commentateurs des grands médias traditionnels, visiblement.  Imaginez que vous ne connaissiez rien de Monsieur Xi ni de Monsieur Trump; que vos médias nationaux n’aient pas, selon une bonne vieille attitude parisienne, entamé récemment des hymnes à la gloire du successeur de Mao; et qu’ils n’aient pas non plus, selon un bon vieil anti-américanisme français, passé la dernière année à dénigrer le président des Etats-Unis.

Imaginons-même que vous débarquiez de Sirius, en ayant un peu de mal à vous y retrouver en termes de calendriers. Eh bien! Vous allez être frappé de voir le contraste entre un homme qui a dû briguer le suffrage de son peuple pour être élu. Et un pur produit de la bureaucratie du Parti Communiste Chinois. 

Je ne doute pas que le président Xi soit un redoutable homme d’appareil. Et je comprends suffisamment leur langue pour saisir, lorsque mes amis ou connaissances chinois de Londres s’entretiennent entre eux, qu’une atmosphère assez lourde s’est abattue sur eux. Ils sont régulièrement invités pour des réunions de travail à l’ambassade. S’il leur arrivait de décliner trop souvent les invitations, ils se sentiraient progressivement exclus de leur propre pays. Certains, cependant, ne peuvent s’empêcher de rechigner devant cette mobilisation des Chinois de l’étranger. Je pensais à ce que me disait l’une de mes amies chinoises des mots d’ordre très stéréotypés qu’on leur inculque aux réunions sur la thématique digitale à laquelle elle est régulièrement conviée, en écoutant le puissant chef de l’Etat chinois. Aucune émotion dans son débit, un discours débité sur un ton ennuyeux, sans jamais vraiment s’adresser à son auditoire, sans improvisation. 

En face, Donald Trump se comportait en homme politique d’un pays démocratique. Le représentant d’un peuple s’adressait aux représentants d’autres peuples. Ce n’est pas son homologue chinois mais lui, l’affreux populiste, qui a eu des mots sentis pour la société vietnamienne, choquée voici quelques jours par le typhon Damrey, qui a fait une centaine de victimes. C’est Donald Trump qui a pris le temps de parler de rendre hommage au génie inventif des différents pays dont les dirigeants étaient réunis dans la salle. Ecoutez son discours et vous remarquerez comment il met en valeur les deux plus grandes grandes démocraties du continent: l’Inde et l’Indonésie. Vous remarquerez aussi que lorsqu’il parle de la Corée du Sud, c’est d’abord la démocratie, qu’il loue. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Atlante13 - 13/11/2017 - 10:10 - Signaler un abus Voila qui nous change

    qui nous change es discours débiles de nos lapins crétins médiatiques français.

  • Par kelenborn - 13/11/2017 - 10:55 - Signaler un abus Ah oui

    et même surtout qui nous change des déblatérations éthyliques de JMS, Jaquet et consorts!!!Husson , sous toutes ses signatures nous dit que, décidément non , tout n'est pas perdu et cela fait du bien , ne serait ce que pour commencer la semaine!

  • Par Mario - 13/11/2017 - 10:59 - Signaler un abus oui ça fait du bien

    oui ça fait du bien

  • Par guzy1971 - 13/11/2017 - 11:42 - Signaler un abus ça fait du bien

    Je dois faire un aveu, je me' suis abonné à Atlantico principalement pour les articles d'Husson. Il faut espérer qu'ils sont lus chez LR.. J'ai du respect pour la FI, son rôle est nécessaire, mais, dans l'attente de la reconstruction d'une gauche républicaine de gouvernement, la véritable alternative à l'alliance de la droite post-nationale et de gauche néo-vichyste" (c'est ma définition d'EM, qui est en tout cas c'est sûr un vrai parti autoritaire) se trouve à droite.

  • Par kelenborn - 13/11/2017 - 12:59 - Signaler un abus guzy1971

    Oui ...merci...ça ne fait pas de mal de constater que parmi les lecteurs d'Atlantico il y a aussi des gens qui réfléchissent ...tout comme de se réjouir de ce que, parmi ceux qui écrivent, il n'y a pas que des scribouillards!!!Juste un truc, disons un conseil : pas la peine de chasser les lecteurs même mal élevés comme moi mais, qu'est ce que cela vous coûterait de virer les Sylvestre et autres Jaquet?

  • Par Liberte5 - 13/11/2017 - 14:29 - Signaler un abus Un plaisir de voir poser en termes clairs les positions ....

    de D. Trump et de XI. Cette analyse précise nous montre un D. Trump ouvert mais lucide, face à XI qui reste malgré ses discours sur une position fermée. Sa pseudo ouverture c'est seulement pour inviter (voire plus) les autres pays à entrer dans la sphère chinoise. Hélas les médias Français dans la plus grossière désinformation, caricaturent D. Trump. La bêtise socialiste n'a pas de limite.

  • Par ajm - 13/11/2017 - 14:44 - Signaler un abus Trump sous-estimé.

    Trump est quelque peu atypique sur la forme avec des manières peu othodoxes . C'est un esprit intuitif rapide et brouillon en même temps, qui perçoit bien les enjeux essentiels , cherche à bouger les lignes et est finalement , malgré les apparences, prudent et calculateur.

  • Par kelenborn - 13/11/2017 - 20:11 - Signaler un abus liberté5

    la bêtise socialiste n'a pas de limites? Allez donc sur le site du Figaro et vous verrez si cela vaut mieux! Au demeurant, que dire de Chirac le gaga qui pour se faire pardonner d'avoir vendu l'Humanité a mis le principe de précaution ds la constitution, de Sarkozy l'excité dont le karcher a surtout créché des postillons et qui a installé l'ivrogne Borloo à l'environnement et in fine de Macroléon? Hollande , c'était Goofie mais c'est trois la les Pieds Nickelés!

  • Par tubixray - 14/11/2017 - 09:00 - Signaler un abus Remarquable article

    Le trump bashing poussé jusqu'à l’écœurement par la gauche médiatique ne peut cacher derrière le soudard une forme d'intelligence qui lui a permis de porter l'empire immobilier reçu de son père au niveau qu'il a atteint aujourd'hui ..... Que ces bobos qui s'équipent de produits made in china au titre de la mondialisation "lumineuse" la mette en veilleuse...

  • Par tubixray - 14/11/2017 - 09:00 - Signaler un abus ne pourrait on pas "éditer" ses commentaires ?

    la "mettent" par exemple !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Disraeli Scanner

Benjamin Disraeli (1804-1881), fondateur du parti conservateur britannique moderne, a été Premier Ministre de Sa Majesté en 1868 puis entre 1874 et 1880.  Aussi avons-nous été quelque peu surpris de recevoir, depuis quelques semaines, des "lettres de Londres" signées par un homonyme du grand homme d'Etat.  L'intérêt des informations et des analyses a néanmoins convaincus  l'historien Edouard Husson de publier les textes reçus au moment où se dessine, en France et dans le monde, un nouveau clivage politique, entre "conservateurs" et "libéraux". Peut être suivi aussi sur @Disraeli1874

Voir la bio en entier

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€