Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 23 Septembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Kader Arif implicitement visé par la justice : les surprenantes ramifications de l'affaire

Le secrétaire d’Etat aux Anciens Combattants Kader Arif a-t-il favorisé des membres de sa famille lors de l’attribution de marchés avec le conseil régional de Midi-Pyrénées ? Le parquet de Toulouse vient de diligenter une enquête préliminaire. Une affaire ennuyeuse, d’autant que, comme le révèle Atlantico, la belle-sœur de Kader Arif oubliait de payer ses impôts.

Révélations exclusives

Publié le
Info Atlantico
Kader Arif implicitement visé par la justice : les surprenantes ramifications de l'affaire

Kader Arif, le secrétaire d’Etat aux Anciens combattants et à la Mémoire. Crédit Reuters

Encore une tuile pour François Hollande. Après Thomas Thévenoud, l’ancien secrétaire d’Etat au commerce extérieur contraint à la démission, voici qu’un autre ministre se trouve implicitement visé par une enquête préliminaire ouverte hier pour favoritisme par le procureur de Toulouse. Il s’agit de Kader Arif, secrétaire d’Etat aux Anciens combattants et à la Mémoire, un très proche du président de la République. Au centre de cette enquête une SARL, AWF Music , fondée en 2003 et animée par le frère et la belle- sœur du ministre, Aïssa et Nathalie Arif.

Spécialisée dans l’événementiel, la programmation musicale et les enregistrements sonores, cette entreprise, selon un signalement fait il y a quelques jours par deux conseillers régionaux UMP de Midi-Pyrénées, Elisabeth Pouchelon et Vincent Terrail-Novès, aurait bénéficié, selon le Canard Enchaîné, de contrats fort juteux.

 

C’est ainsi qu’en 2009, la région présidée par Martin Malvy (PS) lui aurait confié, pour quatre ans, un marché de sonorisation pour les différentes fêtes et manifestations qu’elle organisait. Montant : 1 730 000 euros. Il y a peu encore, l’entreprise familiale du couple Arif aurait facturé 250 000 euros de prestations. Toujours au Conseil régional de Midi-Pyrénées. Enfin, et cela devrait aiguiser la curiosité des enquêteurs, c’est toujours cette petite entreprise qui se serait vu confier la logistique, en 2011 et 2012, des meetings du candidat François Hollande, lors des primaires du Parti socialiste. Aussi, en raison du rôle de leadership exercé par Kader Arif au sein du PS toulousain et des marchés non négligeables obtenus par des proches de sa famille, la justice se demande si d’aventure le ministre n’aurait pas favorisé ses proches.

 

Une réponse devrait être obtenue d’ici un à deux mois. Laquelle débouchera soit sur un classement sans suite, soit sur l’ouverture d’une information judiciaire. Au détour de ses investigations, la PJ toulousaine va découvrir que l’une des dirigeantes d’AWF Music, qui n’est autre que la belle sœur du ministre, Nathalie Arif, ne mettait guère d’empressement à régler son impôt sur le revenu et sa taxe d’habitation. Tant sur l’année 2011 que sur l’année 2012. Aussi, l’inspecteur des Finances publiques de Colomiers ( Haute-Garonne), où habite Nathalie Arif, pour être certain d’être réglé, a-t-il a adressé à cette dernière, le 3 juin 2014, une notification à tiers détenteur. En clair, la somme à payer, soit 9 127 euros, en comptant la majoration de 10%, devra être directement prélevée sur la trésorerie d’AWF Music, le fisc figurant en effet parmi les créanciers prioritaires au même titre que l’ URSSAF. Seulement voilà : le fisc a-t-il pu recouvrer les 9 127 euros dus par Nathalie Arif  ? Pas sûr, puisque depuis le 19 mai 2014, la SARL AWF Music, qui contrairement à la loi n’a jamais déposé ses comptes au Tribunal de commerce, entre 2010 et 2013, se trouve en liquidation judiciaire. Ce que l’inspecteur des impôts ignorait totalement. C’est dire que les investigations des enquêteurs risquent de révéler quelques surprises. D’autant qu’une confusion semble exister entre la société AWF Music et la nouvelle société AWF qui a pris la suite. Seul point commun : leurs dirigeants sont des membres de la famille de Kader Arif.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 11/09/2014 - 13:14 - Signaler un abus La belle-sœur de Kader Arif est-elle socialiste?

    Parceque Cela pourrait être l'explication au fait qu'elle ne payait pas ses impôts! Ils s'en croient tous exemptes par leur fidélité à l'idéologie! Notons, au passage le système français UBUesque ou le fisc met en recouvrement une entreprise dont il ne sait même pas qu'elle est en liquidation, sans savoir qu'elle a été habilement remplacée par une autre! Le résultat du choc de simplification, sans-doute?...

  • Par pale rider - 11/09/2014 - 13:27 - Signaler un abus Il est curieux que ces affaires sortent

    Tout ceci est d'une révoltante et triste banalité. Ce qui l'est moins, c'est que cela sorte . Le canard, bras armé des dégommages politique, est très en forme, mais qui le nourrit ??? Je parie pour le PS lui même pour qui Hollande est sa clique sont une menace qui risque de les tuer pour longtemps.

  • Par ISABLEUE - 11/09/2014 - 13:31 - Signaler un abus ET CELA ETONNE QUI ???

    en 1981 on avait déjà vu le PS à l'œuvre....

  • Par assougoudrel - 11/09/2014 - 13:57 - Signaler un abus J'espère que la "Justice" du

    mur des cons saura faire son travail avec le même acharnement que pour Sarkozy. J'en doute.

  • Par jmpbea - 11/09/2014 - 14:21 - Signaler un abus Et ça continue , encore et encore....

    Et ça continue..d'accord,d'accord...:-))))

  • Par Pourquoi-pas31 - 11/09/2014 - 16:31 - Signaler un abus On pourrait imaginer, si cela s'était passé

    à Marseille dans les années Deferre, une fabuleuse affaire de faillite frauduleuse, avec détournement de ...., prise illégale d'intérêts, fausses factures, abus de bien sociaux, recel, et j'en oublie. Ah, quelle belle imagination ! Quelle superbe affaire, avec procès, aveux, rejet de responsabilité, implication de personnes politique, appels, pourvoit en cassation, interpellation à l'Assemblée Nationale, cela ferait. Quel est l'auteur de sciences fictions qui nous régalera d'un tel ouvrage ? Mais Toulouse ne sera jamais Marseille, quoi que ...., la drogue, le grand banditisme, la prostitution et le terrorisme semblent apprécier le climat de la Région socialiste.

  • Par DES VESSIES POUR DES LANTERNES - 11/09/2014 - 22:17 - Signaler un abus sentiment d'impunité

    manifestement quelques personnages de nos élites n'ont vraiment pas la trouille du fisc. Alors que vous et moi vous fermons votre gueule, même surtaxé! Il serait quand même interessant de savoir pourquoi ces gougnafiers n'ont aucune crainte ? Une piste TT fréquente Bercy depuis 2000 -je crois avec Fafa- le sentiment d'impunité n'était-il qu'un sentiment ou une réalité ? Qu'en est-il en particulier de ses impôts locaux et des années antérieures à 2011 ( que bizarrement il aurait payé sans barguiner hum!!) PRESSE a priori ça ne mérite pas une enquête ?

  • Par essentimo - 12/09/2014 - 08:27 - Signaler un abus Kader arif

    L'exemple venant de haut : Belkacem nommée en remerciement de sa fidélité et non pour ses capacités ainsi qu'il est dit par les socialistes. En ce qui concerne les impôts, ne faisons plus de déclarations en 2015 : suivre 15 000 000 de dossiers en même temps peut les occuper un long moment !

  • Par Pourquoi-pas31 - 21/11/2014 - 12:59 - Signaler un abus Un marche de4 ans - 2009 à 2013

    Cela couvre la période des élections pestilentielles (Coluche). Pourrait on imaginer que les manifestations réalisées pour FH n'aient pas été comptabilisées dans ses comptes de campagne ? Mais prises en charge par le conseil régional ? Connaîtrons nous la vérité sur ce sujet ou la socialie, enracinée de longue date dans un pays occitan rongé par cette vermine, arrivera elle encore à braver l'honnêteté et vaincre la justice ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Gilles Gaetner

Gilles Gaetner est journaliste d'investigation chez Atlantico. Il a été journaliste aux Echos, à la Vie française, au Point et de 1986 à 2009, rédacteur en chef adjoint à L'Express, chargé de l'investigation.

Il est l'auteur de La République des copains (Flammarion, 2005), Réglements de comptes pour l'Elysée - La Manipulation Clearstream dévoilée (Oh! Editions, 2006, avec Jean-Marie Pontaut),  La République des imposteurs (L'Archipel Editions, 2014) et Les journalistes ne devraient pas dire ça (L'Artileur, 2017).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€