Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 17 Septembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pourquoi les servantes égyptiennes servaient-elles nues ?

S’appuyant sur ses découvertes archéologiques, Violaine Vanoyeke raconte les origines des mets et la manière dont les Gaulois, les Grecs, les Égyptiens, les Romains, les Hébreux, les rois et les empereurs mangeaient. Extrait de "Pourquoi Cléopâtre mangeait-elle couchée ?", publié aux Editions du Moment (2/2).

Bonnes feuilles

Publié le
Pourquoi les servantes égyptiennes servaient-elles nues ?

Il était fréquent que l’Égyptienne portât un vêtement extrêmement léger, souvent en lin transparent, le byssos, que les femmes du palais travaillaient dans les ateliers. Elles confectionnaient ainsi des tuniques qui moulaient le corps et qui laissaient parfois paraître leur peau. La mode des fourreaux ajouta à la sensualité de ces vêtements dont la forme fut reprise à l’époque de Napoléon. Le courant « Le retour d’Égypte » vit resurgir les tuniques près du corps soulignant des poitrines largement dénudées.

Joséphine de Beauharnais voulait être habillée comme Cléopâtre.

Dans les banquets, tant à l’époque égyptienne qu’à l’époque napoléonienne, les femmes rivalisaient d’élégance et de sensualité. Les tissus choisis étaient également souples et chaleureux. Le soyeux de ces robes était recherché. Habillées ou pas, les servantes avaient donc l’impression d’être nues. Mais il est vrai qu’à l’époque égyptienne, la nudité n’étonnait pas. Aussi certaines femmes sortaient- elles avec des robes à longues bretelles qui laissaient la poi- trine dénudée. D’autres restaient totalement nues quand elles servaient dans des banquets. Il ne s’agissait ni de pros- tituées ni de musiciennes louées pour accompagner les invités après les repas mais de domestiques du palais.

Il semble, en effet, que, contrairement aux Grecques et aux Romaines, les Égyptiennes étaient très libres. Elles se rendaient parfois sur la place publique et elles pouvaient partager leur repas avec les hommes.

Extrait de "Pourquoi Cléopâtre mangeait-elle couchée ?", de Violaine Vanoyeke, publié aux Editions du Moment, 2014. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par bebert2 - 09/08/2014 - 19:54 - Signaler un abus C'est plus tout a fait vrai

    Mais que c'est-il passé?

  • Par winnie - 10/08/2014 - 06:55 - Signaler un abus Maintenant aussi. ..

    Elles sont nues, sous le chador ou la burka!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Violaine Vanoyeke

Eminente spécialiste de l'Antiquité, Violaine Vanoyeke est l'auteur de plus de quatre-vingts ouvrages traduits dans cinquante pays. Latiniste, helléniste, linguiste, égyptologue, professeur de civilisations et de littérature ancienne, elle se consacre aujourd'hui à son oeuvre. Productrice et consultante à la télévision et à la radio, elle a raconté plus de cinq mille biographies.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€