Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 21 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Oui, il y a en France un parti collabo ! Celui de la soumission à l’islam

Et qui a osé dire ça ? Ne cherchez pas du côté de Zemmour. Il faut regarder plus à gauche.

À propos de pas d’amalgame…

Publié le

Ca s’est passé l’autre jour du côté d’une cité pavillonnaire de Toulon habitée par des céfrans. Deux couples, un de leurs amis et trois enfants faisaient une promenade. Des hommes portaient des djellabas, les femmes étaient revêtues de burqa. Normal, quoi… Un groupe de jeunes céfrans a surgi de la cité. Les femmes ont été insultées : "putes !", "salopes !", "à poil !". Les hommes sont intervenus pour les protéger : ils ont été lynchés.

Cette inqualifiable agression a bouleversé la France. Les journaux et les télés en ont fait des tonnes sur l’air de "halte à l’islamophobie". Au sommet de l'Etat, François Hollande a réagi pour rappeler que nos compatriotes musulmans avaient droit à tout notre respect. Bernard Cazeneuve a annoncé que des moyens policiers allaient être déployés pour sécuriser les femmes et filles voilées ou en burqa. Dans le monde arabo-musulman, la colère a grondé. Des ambassades de France ont été saccagées, et d’Alger à Karachi des drapeaux français ont été brûlés.

Bien sûr, il ne s’est rien passé de tout cela : c’est une fiction. Mais quand même, il s’est passé quelque chose qui s’en approche beaucoup. C’était dimanche près de la cité des Oeillets dans les quartiers est de Toulon. Les femmes n’étaient pas en burqa mais en short. Et les hommes ne portaient pas de djellaba. Quant aux jeunes venus de la cité, ils n’étaient pas précisément ce qu’on peut appeler des céfrans. Pour le reste, mêmes insultes, même lynchage que dans la scène précédente. Et là pas un mot, pas un murmure, pas une protestation.

Pourquoi ? Voici la réponse. Elle est dans Marianne. "Chaque fois que la France est menacée dans son existence et dans ses raisons d'être, il se forme dans ses marges un parti collabo. Bourguignons de la guerre de Cent Ans, frondeurs du début du règne de Louis XIV, émigrés de Coblence sous la Révolution, vichystes et pronazis de la Seconde Guerre mondiale. D'ordinaire, ce parti est d'extrême-droite et se confond avec la réaction. Aujourd'hui, il est d'extrême-gauche".

Continuons. "C'est le parti du "pas d'amalgame" à tous crins ; du "vivre ensemble" à tout prix ; de "la faute aux cathos" quand les islamistes égorgent ; c'est le parti de la minimisation ("quelques actes isolés sans signification"), de la psychiatrisation ("une poignée de déséquilibrés"), de la contextualisation ("des victimes du racisme ambiant"), de la diversion ("les fruits du colonialisme"), de la banalisation ("le burkini est un vêtement comme un autre")".

C’est signé Jacques Julliard. Un intellectuel de gauche honnête et lucide. Le parti des collabo fera de lui - si ce n’est pas déjà fait - un "réac", un "fasciste", un "raciste". Ainsi fonctionne ce parti. Toute pensée lui étant interdite, il se réfugie dans l’insulte et dans l’invective. Toute beauté lui étant étrangère, il s’extasie devant le charme des burqas et des burkinis. Comme les dames du Tout-Paris collaborationniste de 1940 se pâmaient devant les uniformes allemands.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Septentrionale - 09/09/2016 - 09:26 - Signaler un abus Face au déni de réalité érigé en mur

    La vitesse d'inertie est dans un dérapage effrayant.

  • Par Deudeuche - 09/09/2016 - 09:27 - Signaler un abus En parodiant un chanteur pré islamo collabo des années 70

    "Mais comprenez moi la Djellaba c'est pas vraiment fait pour nos climats". En dépit de l'arrogance moqueuse du chanteur du "bien", c'était vrai en 1975 et cela n'a pas changé, seulement l'humour humanisto-gaucho-bobo etc... ne fait plus rire !

  • Par HdH - 09/09/2016 - 09:54 - Signaler un abus L'Histoire se répète

    Les "penseurs" de gauche se rêvent du calibre de ce que fut (hélas) Dèat, ce ne sont que de minables clones de Doriot.

  • Par vauban - 09/09/2016 - 09:55 - Signaler un abus Pour une fois je vais aller acheter Marianne

    Une seule fois je vous le promets!

  • Par viandapneu - 09/09/2016 - 10:16 - Signaler un abus Deat

    la phrase qualifiant d'"extrême droite" les gens de la collaboration est typique du phénomène que vous dénoncez. Une grande partie des chefs de partis collaborateurs étaient de Gauche, de Déat à Doriot, en passant par Laval et Jean Luchaire. pour certains d'entre eux, c'était par pacifisme (exactement la même chose que le "vivre ensemble à tout prix"), d'autres par admiration pour un modèle social authentiquement socialiste. Dans ce que vous qualifiez d'"extrême droite", il y eut nombre d'authentiques résistants, c'est à dire des gens qui se sont engagés dans la résistance ni par opportunisme en 1944, ni pour des raisons "alimentaires" comme ceux qui allaient au maquis por échapper au STO, et qui passaient le plus clair de leur temps à piller les fermes. Je pense au Colonel Remy, ou au colonel De La Rocque, classé à l'extrême droite avant guerre, vilipendé de façon ignoble par la gauche, fidèle au Maréchal Petain, mais qui s'engagea dans la résistance dès 1942, et fut déporté. Il mourrut en 1946 des suites de sa déportation.

  • Par assougoudrel - 09/09/2016 - 10:16 - Signaler un abus Beaucoup de français sont

    des collabos. J'ai eu une mésaventure avec ces gens là, il y a peu de temps dans une ville en Bretagne. Tous les 6 mois, j'accompagne ma femme le premier jour de solde dans un magasin de vêtements. Pendant qu'elle faisait ses achats, je suis allé faire un tour. A mon retour, comme à chaque fois, il y avait une queue qui se terminait jusqu'au fond du magasin et il fallait au moins une heure avant d'arriver aux caisses (il y en avait 3). 3 Femmes enceintes d'origine maghrébines se sont mises d'office aux caisses et une dizaine d'autres leur passaient les achats pour ne pas faire la queue. Comme par hasard, elles étaient habillées à l'occidentale, sauf une femme une âgée (toutes les autres étaient jeunes) . La responsable qui tenait une caisse a dit:"ça suffit les femmes enceintes, vous allez attendre dans vos voitures pendant que les autres et votre mère feront la queue. "Pas question" a répondu une. "Ma mère est âgée". Les autres femmes françaises âgées pouvaient la faire. Il n'y a que 2 personnes qui ont rouspété, ma femme et une autre. Alors, j'ai pris la parole: "mes dames, si vous voulez tous les droits, mettez- vous un chiffon sur la tête".

  • Par assougoudrel - 09/09/2016 - 10:43 - Signaler un abus Suite

    La plus jeune des femmes enceintes s'est mis à pleurer comme une Madeleine, disant que mes paroles sont blessantes. Chez ces gens là, tout est bien préparé, organisé. Une seule a pris la parole et m'a dit:"fout le camp! Casse-toi". J'ai explosé si fort qu'elle a faillit être renversée. J'ai gueulé comme un stade de foot. Je lui ai répondu que chez elle, elle s'écrase devant un garçon de 3 ans et que je suis chez moi, dans mon pays et que la seule chose qu'elles savaient faire, était chier des gosses pour toucher les alloc et aller faire les grandes dames en Algérie. La pleureuse était au bord de l'évanouissement. Un abruti de communiste est venu me dire: "vous n'avez pas le droit de dire ça". Je lui ai fait comprendre qu'il commettait une imprudence et qu'il risquait de prendre un chtar sur le groin. Penaud, il est retourné faire la queue. Puis, j'ai traité tous les autres de de lâches et d'abrutis, leur disant que la moindre des choses était de ne pas se laisser marcher dessus. Pas un n'a bronché. C'était presque de ma faute. Ces femmes étaient accompagnées d'un homme discret qui n'a rien dit. Quand elles sont sortis celle qui devait parler est venu me narguer.

  • Par ISABLEUE - 09/09/2016 - 11:33 - Signaler un abus Benoit Rayski, Assougoudrel,

    Jacques Julliard et Eric Zemmour au Gouvernement 2017 !!!! C'est tellement clair que certains essaient de pousser jusqu'à se qu'on lâche.... Mais le Parti des lâches a toujours existé, oui, ce sont les collabos. Mais il y a aussi le ventre mou.....

  • Par cloette - 09/09/2016 - 11:37 - Signaler un abus @assougoudrei

    bravo, vous semblez quand même les avoir impressionnées ! En tout cas la soumission est en marche , j'en ai été victime deux fois . Dans une file d'attente à une caisse de magasin de vêtements aussi : une femme à la tête bien enfermée dans un foulard derrière moi m'a fait une réflexion sur le chemisier trop décolleté que j'achetais , une autre fois dans le métro une femme similaire m'a dit qu' "Allah me bénisse ! " ( la surprise me rend à chaque fois muette et sans réaction ! )

  • Par assougoudrel - 09/09/2016 - 12:05 - Signaler un abus Je vous en remercie, mais la

    machine s'est mis en route et la troisième partie de mon histoire a été supprimée. Il était question que j'ai envoyé ces femmes se faire B...et faire des gosses et de me foutre la paix. Quand à la pleureuse, elle rigolait plus loin avec ses compatriotes. Elles étaient (pleureuse comprise) pliées de rire, pensant comment les "sous-chiens" s'étaient fait niquer. Que mes compatriotes n'avaient pas été très braves (qu'ils étaient aussi collabos) et que je hais les politiciens et les bien-pensants qui ont livré le Pays à Ça. Les français se sont tut, le pays est foutu.

  • Par Paul Emiste - 09/09/2016 - 12:12 - Signaler un abus Le parti totalitaire du XXI eme siecle? Les "écolos"...

    Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons?…

  • Par lafronde - 09/09/2016 - 13:29 - Signaler un abus Délinquance et Charia

    La délinquance des "jeunes" des quartiers "difficiles" est quotidienne. Avec ce langage "politiquement correct" on pouvait se demander pourquoi ? Dès lors qu'on parle "réel", le jeune devient un voyou, et le quartier difficile devient un quartier où la jeunesse nord-africaine (ou islamo-africaine) fait sa loi. Quelle loi ? La Loi coranique, la Charia. Tous les actes de délinquance urbaine inter-ethnique sont autorisés dans les versets du Coran. La non-assistance à personne en danger aussi. Ceci s'est avéré fatal pour l'agressé d'Aubervilliers qui en est mort, faute d'avoir alerté les secours. Or demain n'importe qui peut se faire agresser par des voyous islamisés, si le quartier est lui aussi islamisé, aucun secours ne viendra à temps. Il es donc vital de se protéger, et interdire la Charia, le Droit coranique (qui prêche une morale relativiste, selon que vous êtes dans ou hors de l'Oumma) en France est une mesure de Sûreté indispensable. Une fois cette prescription coranique pénalement condamnée, y rattacher tous les crimes et violence aux personnes.

  • Par Lafayette 68 - 09/09/2016 - 13:41 - Signaler un abus redondance

    "soumission à l'islam" : islam= soumission à Allah...(mais très bon article)

  • Par essentimo - 09/09/2016 - 14:54 - Signaler un abus Et pendant ce temps

    Hollande continue à faire la leçon sur le vivre ensemble. Mais, avez-vous remarqué : chaque fois qu'il s'exprime sur le sujet, nous avons droit à un attentat, réussi 14 juillet ou manqué, hier avec les bonbonnes de gaz. Manqué mais ni grâce à lui ni à Cazeneuve !

  • Par KOUTOUBIA56 - 09/09/2016 - 15:26 - Signaler un abus hollande est un mange m......

    hollande est un mange m.......... qu'il faudra, SI LE PEUPLE FRANCAIS A UN PEU DE BONS SENS, etrillé à la présidentielle. un score de 65/35 lui ferait les dents et à toute sa clique de pourris qui nous les casse depuis 1968

  • Par Anguerrand - 09/09/2016 - 16:17 - Signaler un abus Déjà 13 millions de musulmans ( recensés)

    Encore qq millions d'immigrés et de naissance ( jusqu'à 10 enfants) en France y compris Mayotte, Guyanne, 9-3 et il y a deux solutions ou une guerre civile ou une révolte contre cette religion moyenâgeuse qui deviendra majoritaires. Plusieurs chefs d'état étrangers l'affirment. J'espère que si les français de souche se révoltent, ils passeront tous ces traîtres ( politiques, syndicats, ONG, presse ) qui ont permis ce changement de populations seront durement jugés devant un tribunal militaire comme apres guerre. Il faut absolument réouvrir Cayenne d'où l'on ne s'échappe pas et mettre toutes les fiches " S" islamiques emprisonné à vie. On ne peut pas faire autrement qq politiques le proposent ( mais pas le FN ) . Refusons toute nouvelle avancée de l'islam en France, et appliquons les lois existantes. Les lois ne sont plus qu applicables au blancs qui bossent et ne se révoltent pas. Il faut une vraie droite libérale en France qui agit vraiment.

  • Par vangog - 09/09/2016 - 16:57 - Signaler un abus C'est qui le parti de la collaboration?

    un parti fourre-tout, composé de tous ceux qui ferment les yeux, depuis quarante ans, et encouragent discrètement mais surement, la dilution mondialiste, les accrocs à la constitution, à l'état de droit et aux valeurs républicaines...le Front, le Front...non, j.e ne vois pas..

  • Par tubixray - 09/09/2016 - 17:26 - Signaler un abus alors chapeau bas messieurs

    MM Rayski et Julliard, le premier pour son talent à décrire l'horreur dans laquelle les islamistes et les français de papiers nous ont plongée, le deuxième pour être un homme de gauche clairvoyant et patriote ......Des collabos, bien blancs et de souche ceux là, on les trouve du centre à l’extrême gauche et dans les associations, l'éducation la justice ....

  • Par ChristineG - 09/09/2016 - 17:32 - Signaler un abus Merci Assougoudrel

    ... et ne pensez-pas que votre acte courageux soit tombé dans le vide : pour tous ceux qui y ont assisté, malgré leur inertie, cette idée que oui, on peut protester, va faire son chemin. Je refuse de croire que la France est foutue. Nous n'en sommes qu'au début.

  • Par Anouman - 09/09/2016 - 20:41 - Signaler un abus Parti collabo

    Oui, et en gros il représente 70% de l'électorat. Pas de chance.

  • Par assougoudrel - 09/09/2016 - 20:59 - Signaler un abus @ ChristineG

    Non, la France n'est pas foutue, car il y a beaucoup d'hommes et de femmes d'une grande bravoure. Lors de l'attaque du Bataclan, un homme a pris une femme sous sa protection. Il ne la connaissait pas et pourtant, il l'a protégé de son corps. A Nice, ceux qui ont essayé de stopper le camion. Beaucoup, lors de tragédies sont des héros. Je suis persuadé que si ça doit péter, le Haut Commandement Militaire prendra les choses en main, car personne ne voudra voir ses proches souffrir sans réagir, "grands" comme "petits". Pour le moment nous avons des pleutres qui gouvernent le pays. Des efféminés qui ont besoin d'un larbin en redingote pour ouvrir la portière de leur voiture, d'un porteur de parapluie quand il tombe deux gouttes et d'une nuée de gardes du corps. Ils ont l'air puissants et l'orgueil les étouffe, mais ce sont des larves. On peut hausser les épaules et laisser couler, mais quand il s'agit de défendre nos enfants, femmes et hommes seront "prêt à...en mesure de..." comme disent si bien les militaires. Très cordialement.

  • Par Joly Maurice - 09/09/2016 - 21:12 - Signaler un abus Très bon, Monsieur Benoit Rayski!

    Voilà le déni permanent de nos bobos mis parfaitement en évidence dans cette géniale inversion des faits! Faudra dégommer Hollande et ses sbires aussi sec aux prochaines élections en espérant que le prochain choix sera moins pire....

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 09/09/2016 - 22:50 - Signaler un abus Les socialos collabos se sont

    Les socialos collabos se sont refait une virginité en bénéficiant de deux circonstances favorables. La première est que les résistants de l'intérieur, tardivement, après juin 41 et la rupture du pacte G.S se sont trouvés en majorité communistes..Les résistants de droite étant pour leur majorité en Angleterre ou dans les colonies. Le second est que les français dans leur grande majorité n'ont connu que les résistants communistes plus engagés pour défendre Staline que pour défendre la France. Ainsi à la fin de la guerre, les Français de droite qui avaient combattu dans les armées alliées ont été oubliés au profit des communistes plus visibles. Après, par simplification abusive, et grâce à l'ancienne presse collabo, il a été très facile d'assimiler la gauche à la résistance....et donc la droite à la collaboration....(exemple: Mitterand et sa francisque, qui se retrouve résistant..)

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 10/09/2016 - 08:54 - Signaler un abus Suite

    Alors aujourd'hui, le collabo nouveau est arrivé.....pas plus courageux que son prédécesseur, il prêche pour les droits de l'homme et le "pas d'amalgame", ils devaient choisir entre le déshonneur et la guerre, mais comme disait Churchill ils ont choisi le déshonneur et ils auront la guerre.....

  • Par padam - 10/09/2016 - 16:02 - Signaler un abus en conclusion

    Islamo delenda est !

  • Par jmpbea - 11/09/2016 - 15:24 - Signaler un abus Il faut seulement que des politiques qui ont des couilles

    (Je sais, je sais...c'est peu probable mais on peut espérer..) fassent JUSTE appliquer la loi... Article 411-4 du Code pénal Le fait d’entretenir des intelligences avec une puissance étrangère, avec une entreprise ou organisation étrangère ou sous contrôle étranger ou avec leurs agents, en vue de susciter des hostilités ou des actes d’agression contre la France, est puni de trente ans de détention criminelle et de 450.000 euros d’amende. Est puni des mêmes peines le fait de fournir à une puissance étrangère, à une entreprise ou une organisation étrangère ou sous contrôle étranger ou à leurs agents les moyens d’entreprendre des hostilités ou d’accomplir des actes d’agression contre la France. En savoir plus sur http://www.bvoltaire.fr/richardpascal/et-si-on-appliquait-simplement-la-loi,281939#ixDGfl4CXksDDhzV.99

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€