Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 29 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

L’OPA du FN sur les homosexuels

Depuis plus d'un an, un retournement politique sans précédent s'opère : Marine Le Pen drague les gays. Pour arriver à ses fins, elle cherche à les attirer sur le terrain de la critique de l’islam. En effet, la présidente du Front national assure que certains homosexuels peuvent se sentir menacés par cette religion.

La dédiabolisation se poursuit

Publié le

Atlantico : Jean François Belmondo, neveu de l'illustre acteur, vient d'annoncer cette semaine sa candidature FN pour les municipales dans le Marais parisien. Il affirme à cette occasion que le parti des Le Pen est devenu l'un des plus ouverts à la cause homosexuelle. Au-delà de ce fait local, peut-on affirmer que l'on observe une véritable attraction du milieu gay vers le discours frontiste en France ?

François Kraus : Je commencerais par dire qu'il y a une différence entre la communauté gay, très visible dans des quartiers comme le Marais, et l'ensemble des homosexuels qui se fondent dans le reste de la population.

Bien qu'il soit difficile de faire une analyse politique précise de cette communauté, elle apparaît plutôt ancrée à gauche si l’on en juge l’orientation de ses représentants les plus "visibles". Plus largement, il est rare de voir les militants de la cause homosexuelle s'engager à droite et encore moins à l'extrême droite.

Ce qui est intéressant à relever dans le cas « Belmondo », c'est qu’il affiche ouvertement son identité sexuelle dans un parti où c’était inimaginable il y a encore quelques années. La nouveauté n'est donc pas tellement la présence de gays au sein du FN, mais le fait qu’ils l’assument publiquement. La question est alors de savoir s’il s’agit là pour le Front d’un simple effet de communication – visant à moderniser son image et renforcer sa stratégie de dédiabolisation – ou bien de l’amorce d’une véritable inflexion de son discours sur les questions de société. Compte tenu la culture politique de la grande partie de ses dirigeants, on peut en douter…

L'ouverture du FN à des personnalités ouvertement homosexuelles est néanmoins quelque chose de nouveau, qui correspond plus ou moins à l'arrivée de Marine Le Pen au pouvoir. Du temps du père, on trouvait au sein du parti des représentants d'une droite catholique traditionaliste (ex : Bernard Anthony) qui laissaient logiquement assez peu de place à l'apparition de leaders homosexuels.

Le même Jean-François Belmondo affirme par ailleurs qu'il était encore une exception il y a une dizaine d'années. Comment expliquer cette évolution du regard homosexuel face au FN ?

Dans les années 80/90, les dérapages de Jean-Marie Le Pen – par exemple sur les « sidaïques » – avaient peu de chances de séduire des homosexuels très sensibles au problème du SIDA et plus largement aux questions d’égalité des droits (en termes de mariage, d’adoption,…). De manière plus générale, on a toujours observé un certain consensus parmi les élites intellectuelles de l'extrême-droite pour s’opposer aux revendications politiques de la communauté gay. Marine Le Pen n'a, en revanche, pas hésité à s'exprimer sur le sujet, notamment en déclarant que dans certains quartiers "il ne faisait pas bon d'être homosexuel". On retrouve là certains accents de la rhétorique d’un Pym Fortuyn qui réussit, aux Pays-Bas, à conjuguer nationalisme et libéralisme sociétal dans leur opposition commune à l'Islam.

Si le FN n'a pas modifié son discours politique sur le sujet (notamment sur la question du mariage), on n’observe plus de rejet de ce parti au sein des Français affirmant une part d’homosexualité. Une enquête réalisée avec le Cevipof en janvier 2012 démontrait que cet électorat – nettement ancré à gauche – votait pour l'extrême droite autant que le reste de la population. 

Cette relative bonne tenue du FN au sein de l’électorat gay tient sans doute à la composition même de cet électorat : plus masculin et plus jeune que la moyenne. Or, c'est au sein des hommes et des jeunes que Marine Le Pen réalise ses meilleurs scores. De même, le fait qu’une partie importante de la population gay réside en Ile-de-France peut aussi expliquer sa sensibilité au discours sécuritaire et anti-immigrés du FN. L'insécurité y est comme chacun sait plus élevée qu'en milieu rural, et les homosexuels en font eux aussi les frais, des faits divers relatant l'agression de gays par des jeunes de cité ayant pu traumatiser une partie de la communauté. Sans faire de compétition victimaire, on peut imaginer que l'exposition des homosexuels à un nombre d’agressions plus élevé que la moyenne peut en pousser certains à adopter le discours sécuritaire porté par le Front National.

Enfin, la désignation par le FN de l'Islam comme ennemi commun de l'identité nationale joue un rôle non négligeable chez des gens pour qui cette religion peut apparaître comme une véritable menace contre leur mode de vie et les libertés en matière de mœurs. Le discours du parti s'est ainsi adapté aux "préoccupations" de leurs temps, sachant qu’il lui devient difficile voire impossible de fédérer aujourd'hui un électorat sur la dénonciation des juifs, des homosexuels ou des francs-maçons comme ce fut le cas pour l’extrême droite des années 30. La droite radicale et populiste d’aujourd'hui se cache désormais derrière la défense de la laïcité pour dénoncer les risques que font peser certaines minorités religieuses sur l’unité de la Nation et les principes républicains.

Le PVV, parti néerlandais libéral et nationaliste dirigé par Geert Wilders, est un exemple connu de l'ouverture de l'extrême droite aux homosexuels. Quels ont été selon vous les ressorts de cette conversion idéologique ?

La société hollandaise a une vision bien plus libérale sur la questions des mœurs et du vivre-ensemble que la France, que ce soit sur la question du droit des minorités, de la consommation de drogue ou de relations inter-communautaires. La place des homosexuels au sein du corps social y est une question bien plus consensuelle, bien que la France ne soit pas le pays le plus réactionnaire d'Europe pour autant. Le PVV, s'il s'inscrit bien dans ce qu'on pourrait appeler la droite populiste, n'a par conséquent pas développé de rhétorique traditionaliste, parfois moqueuses à l'encontre de certaines minorités, comme cela a pu être le cas avec les "plaisanteries" de Jean-Marie Le Pen.

Retrouve-t-on cette dynamique dans d'autres pays européens aujourd'hui ?

Il serait difficile de résumer quelque chose d'aussi vaste, mais je ne crois pas que l'on retrouve encore réellement cette rhétorique dans d'autres partis d'extrême-droite. Le PNB (Parti National Britannique) conserve un discours très radical et traditionaliste sur la question, tout comme La Destra de Mme Santanché en Italie.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Glop Glop - 07/10/2013 - 06:08 - Signaler un abus Les homosexuels peuvent se sentir menacer...

    ... par l'islam? http://commons.wikimedia.org/wiki/File:World_homosexuality_laws.svg Ils ne sont QUE menacés de la peine de mort, de lapidation, de prison... c'est ce que, par exemple, Caroline Fourest, grande dhimmi, ne mentionne jamais lors de ces nombreux mensonges médiatisés et hystériques. Il serait intéressant, toujours à titre d'exemple, d'avoir des chiffres à propos d'homophobie en Seine-Saint-Denis quant au profil des agressions, agresseurs, ratios habitants homosexuels/habitants communautaristes, commune par commune... Il ne manque plus que le vote des étrangers non communautaires pour se rendre à l'évidence de ce qui se passera dans nombre de communes où la population musulmane est majoritaire... genre Trappes dans les Yvelines... Sevran dans le neuf-trois...

  • Par Glop Glop - 07/10/2013 - 06:09 - Signaler un abus Correction dans le titre...

    Les homosexuels peuvent se sentir menacés...

  • Par vangog - 07/10/2013 - 06:48 - Signaler un abus Les homosexuels que je fréquente...

    ont, souvent, un respect plus affirmé pour les valeurs Républicaines et la Liberté d'expression que défend le FN. La France gauchiste d'aujourd'hui s'écarte nettement de ces valeurs, en inversant le sens des mots, en manipulant l'opinion et en tentant de formater les jeunes à la pensée unique. Le mariage homosexuel qui tentait de désacraliser le mariage hétérosexuel, en prônant le mélange des genres et la confusion des valeurs, ne fut pas un succès pour une majorité d'homosexuels plus éduqués, désireux de distinguer leur communauté par une certaine modernité dans les modes d'expression festifs, décoratifs, vestimentaires, mais aussi économiques. Et c'est cette modernité économique, qui donne aux homos une aisance financière supérieure à la moyenne, qui leur fait préférer les valeurs Nationales, plus favorables à leur sécurité et à la préservation de leur confort et de leurs biens, et leur font détester la ringardise et l'arriération économique gauchistes, qui dégradent, chaque jour un peu plus, notre mode de vie et nos valeurs Républicaines.

  • Par Glop Glop - 07/10/2013 - 07:35 - Signaler un abus Geert Wilders aux Payx-Bas...

    ... mais aussi Jorg Haider en Autriche... l'homophobie n'est pas là où l'ont veut faire politiquement porter toutes les phobies. On ne parle pas jamais de la "bourgeoisophobie" de la gauche, plus bourgeoise que la bourgeoisie (exemple non exhaustif), mais... quand on contrôle les médias on peut propager ce que l'on veut, tous les dictateurs le savent et en usent.

  • Par Glop Glop - 07/10/2013 - 07:36 - Signaler un abus Grrr...

    ... Pays-Bas avec un S et non un X... saleté de clavier.

  • Par nanann - 07/10/2013 - 09:05 - Signaler un abus Les homosexuels menacés par l'islam en France?...

    Certainement. Il n'est qu'à voir le sort réservé aux homos dans les pays musulmans ( où l'homosexualité est interdite ) pour le comprendre.En quoi l'islam en France serait-il différent? M.Le Pen , en le disant, veut récupérer des voix? Et alors? Tout ce que dénonce M.Le Pen s'avère, malheureusement pour nous, être réalité. Certains dénonceront son acharnement contre l'islam, d'autres galoperont derrière pour ne pas être en reste. Elle, elle a le courage de dire la vérité.Si les homosexuels veulent continuer à vivre en paix et en sécurité en France, qu'ils réfléchissent à leur vote. Ce n'est pas en écoutant Pierre Bergé qu'ils se préserveront . Il est vieux, richissime confiné dans un gauchisme suranné. Ce ne sont pas les catholiques ( les plus sectaires étant tenus pour quantité négligeable )qui défilaient dans la "manif pour tous" qui représentent un vrai danger pour les homosexuels. Leur religion leur interdirait toute violence à l'égard des homosexuels. Il n'en est pas de même de l'islam même si on veut nous faire croire qu'il existe un islam modéré.

  • Par gliocyte - 07/10/2013 - 09:11 - Signaler un abus Les visibles et les invisibles.

    Au travers de l'homosexualité, cet article montre bien que seuls les bobos de gauche, homosexuels ou non, au travers du lobbying sont entendus. Ils occupent tous les terrains, de la scène politique à la scène médiatique. Or quels constats les français font depuis que l'oligarchie est au pouvoir? Que les visibles sont les nuisibles. Les homosexuels invisibles font le même constat. Comment pourrait-il en être autrement? Ces homosexuels sont avant tout des hommes et des femmes qui se voient réduits à leur orientation sexuelle. Ces bobos leur retirent leur individualité et leur humanité, ce qui est, à mon sens, la plus grande marque d'homophobie qui soit.

  • Par Migrateur - 07/10/2013 - 10:06 - Signaler un abus Pas si nouveau

    Rappelons que l'écrivain Pierre Gripari, homosexuel revendiqué à travers toute son oeuvre pour adultes fut sur les listes Front National à Paris (3e et 4e arrondissements) dans les années 70.

  • Par drzwi - 07/10/2013 - 10:40 - Signaler un abus .

    Délocalisons la Gay-pride en Seine-Saint-Denis.

  • Par Glop Glop - 07/10/2013 - 11:20 - Signaler un abus @ drzwi - 07/10/2013 - 10:40

    "Délocalisons la Gay-pride en Seine-Saint-Denis." - Juste pour voir...

  • Par lsga - 07/10/2013 - 11:38 - Signaler un abus ça, c'était avant

    Depuis il y a eu un truc qui s'appelle " La Manif Pour Tous", ça a permis à la communauté Gay de se rappeler qui est la droite réactionnaire.

  • Par smiti - 07/10/2013 - 12:13 - Signaler un abus L'islam simultanément,

    L'islam simultanément, condamne ET pratique l'homosexualité. Comment peut-il en être autrement avec cette (pseudo) religion qui nie totalement le sexe et qui prétend organiser la société dans tous ses moindres détails dès le plus jeune âge. La culture musulmane accepte voire incite à l'homosexualité dès lors que des règles concernant les relations dominant/dominés (règles non écrites mais consubstantielles de l'islam), soient respectées. Par exemple dans une relation jeune/vieux, le dominé doit être le jeune et dans un rapport musulman/non musulman, évidemment le dominé devra être le non/musulman. Pour le reste je constate que la population d'homosexuels est devenu si conséquente dans ce pays que même le FN lorgne vers cet électorat et cette idée ne me plait pas.

  • Par SteakKnife - 07/10/2013 - 12:56 - Signaler un abus @Glop Glop

    Jörg Haider a systématiquement voté contre toutes les lois favorables aux homosexuels, alors qu'il était lui-même homosexuel. Une ironie de plus pour quelqu'un qui a passé son temps à prôner un durcissement du code de la route, et qui est mort au volant de sa voiture parce qu'il conduisait bourré et trop vite.

  • Par lsga - 07/10/2013 - 13:05 - Signaler un abus Les gays se sentent menacés par les chrétiens fondamentalistes

    C'est eux qui ont manifesté leur homophobie par centaines de milliers il y a quelques mois...

  • Par Glop Glop - 07/10/2013 - 13:08 - Signaler un abus @ smiti - 07/10/2013 - 12:13

    Le Front National ne lorgne pas vers les homosexuels pour se constituer un électorat, et si vous pensez ou craignez cela c'est que vous pensez que les homosexuels sont une espèce et non des membres de la communauté humaine. Aujourd'hui, nous sommes confrontés en tant qu'individu, chacun dans nos diversités, à des périls communs que surtout une société d'affairistes (que nous nommons politiciens) eux-mêmes aux ordres et soumis à une instance supérieure (une sorte de grande poignée d'individus mais une poignée quand même de "supra-politiciens-banquiers-décideurs mondiaux" n'ayant ni frontières ni d'ailleurs de projection réelle pour ceux qui servent leur dessein qui est de tout posséder, tout détenir, sans même savoir pourquoi ni quoi en faire, et que l'on pourrait apparenter à une schizophrénie jamais évoquée nul part) veulent faire exploser en multitudes de lobbies qui se contestent, s'étripent, et surtout restent aveugles. Le réveil et l'éveil semblent montrer de sérieux signes de vie un peu partout et c'est le moment où jamais d'engouffrer des forces dans les brèches avant que les murs ne se réparent pour enfermer une nouvelle ère vers autre chose et ainsi de suite.

  • Par lsga - 07/10/2013 - 13:11 - Signaler un abus Des gays chez les homophobes, et des juifs chez les anti-sémites

    Il y a des sous-doués dans toutes les communautés. D'ailleurs, au FN, il y a même des musulmans !

  • Par Glop Glop - 07/10/2013 - 13:20 - Signaler un abus @ smiti - 07/10/2013 - 12:13 (2)

    Ce qui va naître de ce qui se passe en ce moment ce n'est pas l'évolution d'un mouvement politique comme le Front National ici, un autre là-bas, c'est une prise de conscience collective, ou du moins suffisamment collective pour peser dans le choix de changer les choses. Il n'est demandé à personne d'admettre ou de reconnaître que l'homosexualité est son truc, pas son truc, ni même si la couleur rose est mieux pour les futurs bagnoles que le blanc ou même le noir, c'est de permettre d'arrêter les délires de minuscules minorités enfumées pour décider du sort de 99% des autres. L'enjeu n'est pas de traquer les homosexuels, de pendre les arabes, d'envoyer les noirs ramasser le coton et les jaunes le riz, l'enjeu est d'arrêter que cela arrive à cause de lobbies qui poussent à ce que cela arrive pour servir leurs ambitions de seulement exister. Il n'y a jamais eu autant de problèmes que depuis le temps où ces lobbies se sont mis à exister et en plus ont même été l'objet de toutes les attentions financières: SOS TRUC, SOS MACHIN, FEMEN, MACHIN POUR TRUC, TRUC POUR MACHIN, LGBT (pensez-vous que des Trans à quelque chose à voir avec des Bi, et tutti quanti?), etc etc etc...

  • Par Glop Glop - 07/10/2013 - 13:24 - Signaler un abus @ lsga - 07/10/2013 - 13:11

    "Des gays chez les homophobes, et des juifs chez les anti-sémites Il y a des sous-doués dans toutes les communautés. D'ailleurs, au FN, il y a même des musulmans !" - "Les gays se sentent menacés par les chrétiens fondamentalistes C'est eux qui ont manifesté leur homophobie par centaines de milliers il y a quelques mois..." - et les ISGA sont menacés par le manque de cachets pour traiter leur trollisme bipolaire... à moins que ce ne soit une de ces choses qui voyagent plus vite que le son, contiennent du plomb, et fond un bruit sourd quand elles s'écrasent dans du souple genre peau de fesse?

  • Par Glop Glop - 07/10/2013 - 13:33 - Signaler un abus @ SteakKnife - 07/10/2013 - 12:56

    "Jörg Haider a systématiquement voté contre toutes les lois favorables aux homosexuels, alors qu'il était lui-même homosexuel. Une ironie de plus pour quelqu'un qui a passé son temps à prôner un durcissement du code de la route, et qui est mort au volant de sa voiture parce qu'il conduisait bourré et trop vite." - Ah? Et donc, parce qu'il était homosexuel il aurait dû voter ce qui semblait être bon pour les homosexuels? Quant à sa mort, beaucoup ont rencontré la faucheuse dans des circonstances auxquelles eux-mêmes essayaient de limiter la casse... par exemple les pilotes d'essai. Il s'est sanctionné tout seul cela n'empêche en rien que le sens de sa démarche sécuritaire était nécessaire. Ce qui vous gêne, c'est que ces homosexuels ne soient pas de gauche.

  • Par smiti - 07/10/2013 - 14:09 - Signaler un abus je n'ai rien contre les

    je n'ai rien contre les homosexuels, par contre je suis farouchement contre toute forme de proxénétisme de l'homosexualité et force est de constater, que notre époque baigne littéralement dans ce travers. Je sais que ce n'est ni fortuit ni sans arrière pensée. La difficulté, dès lors que l'on aborde la question, réside dans ce dilemme : qui ne promeut pas l'homosexualité est homophobe ! Et deviner qui a distiller ce piège à con ?

  • Par yavekapa - 07/10/2013 - 14:34 - Signaler un abus De toute façon

    Homosexuel ou pas, nous sommes tous des homo-sapiens.

  • Par yavekapa - 07/10/2013 - 14:35 - Signaler un abus sauf

    quelques élites qui en sont encore à Neandertal.

  • Par vangog - 07/10/2013 - 14:47 - Signaler un abus Le FN est le seul parti qui ne mette pas les citoyens

    dans des cases (plus faciles à manipuler pour les petits terra-novistes...) et dont les valeurs peuvent être partagées par tous et même au delà, car elles sont universelles: Ce n'est pas "l'internationale de l'extrême-droite", comme le dit un politicien fort aimable, mais "l'internationale du bon-sens".... Et le bon-sens, c'est un peu le centre de gravité de notre conscience internationale! Les citoyens de France et du monde ne veulent plus être mis dans des cases, mais veulent partager les mêmes valeurs, qu'elles que soient leur ethnicité ou leur sexualité. Finalement, le FN, c'est l'anti Terra-nova gauchiste... Comme une sorte de Terra-nostra centriste!

  • Par sheldon - 07/10/2013 - 15:10 - Signaler un abus Quand le FN est plus ouvert que l' église catholique !

    Il a fallu attendre ce pape pour qu'il ose parlé des homosexuels, d'une façon très jésuite d'ailleurs !, alors que le "saint" Jean Paul II tout en étouffant les actes de pédophilie masculine du clergé livrait aux gémonies les homos Dans l' Eglise Anglicane/ Episcopale (USA) il y a du haut clergé ouvertement homosexuel, idem dans des églises protestantes (les évangélistes sont en général très anti homo, avec les notions de péchés contre Dieu et la nature). La mise sur la touche de Frigide Bargeot a bien mise en avance la main mise de l'église catholique traditionnelle (archevêché, etc) sur la "morale ".

  • Par sna-hyper - 07/10/2013 - 16:15 - Signaler un abus de bonne guerre

    C'est de bonne guerre de la part de MLP. Bien sur au sein du F.N. on trouvera un bon paquet d' homophobes que ca demange sans doute de casser du gay mais on peut aussi en trouver dans tous les partis. Dans l'ambiance néo-moralisatrice actuelle c'est plutot courageux.

  • Par yavekapa - 07/10/2013 - 16:36 - Signaler un abus vangog

    Terra nova ? on aurait pu penser cosa nostra. même un point commun: le racket.

  • Par ヒナゲシ - 07/10/2013 - 17:29 - Signaler un abus Marthe Richard, on t'a reconnue !

    smiti : « je suis farouchement contre toute forme de proxénétisme de l'homosexualité ».   (Cela dit, c'est pas moins intelligent qu'un vangog qui écrit « c'est cette modernité économique, qui donne aux homos une aisance financière supérieure à la moyenne »…)

  • Par jean fume - 07/10/2013 - 17:29 - Signaler un abus L’OPA du FN sur les homosexuels ?

    On appelle ça du racolage. Mis à part dans le Marais, il a de fortes chances pour qu'ailleurs, ce soit contre productif.

  • Par smiti - 07/10/2013 - 20:03 - Signaler un abus @ ヒナゲシ

    On t'a reconnu, tu es les forces occultes orientales. Blague à part c'est un bel exemple de lapsus car je voulais dire prosélytisme, of course. Je laisse les psychos. du dimanche s'en repaître si cela les amuse.

  • Par patch - 07/10/2013 - 20:31 - Signaler un abus Fiscalité & Homophobie

    Au delà des religions : les chiffres & les actes 1/ Etudier le niveau d'imposition des homosexuell(e)s 2/ Trouver les bénéficiaires de l'ensemble des prestations sociales 3/ Analyser l'origine des tweets homophobes (par ex : "brûlons les PD, violons les lesb, si mon fils était gay je le tuerais etc ...") et les auteur(e)s d'agressions homophobes > Comprendre le vote FN des homos (filles & gars) Bisous "atlantico !!!

  • Par gliocyte - 08/10/2013 - 07:59 - Signaler un abus @Noumounke2

    Vos propos sont vulgaires et dégradants. Ils vous déshonorent.

  • Par chauddevant - 08/10/2013 - 08:26 - Signaler un abus Rien que de trés logqiue

    La ligne du FN est tout à fait défendable. Défendre les homosexuels contre l'homophobie n'est pas incompatible avec le rejet du mariage homo. Dans un cas on défend des personnes, éventuellement contre des idées qui leur sont hostiles, ça reste à prouver, dans l'autre on défend une institution , le mariage, contre son dévoiement. Traiter la Manif pour Tous de "homophobes" relève de la dialectique et de la manipulation, pas de la recherche de la vérité.

  • Par gliocyte - 08/10/2013 - 08:40 - Signaler un abus @chauddevand

    La manipulation est même perverse et discriminatoire: Le LGBT a traité homovox ( qui lui défend d'abord l'homme ou la femme et ne le réduit pas à sa pratique sexuelle) d'homophobe! Tous les homosexuels qui participaient à la Manif pour tous, au nom de l'enfant, ont tous été rangés par le LGBT dans la catégorie des homophobes!!!!

  • Par SteakKnife - 08/10/2013 - 16:56 - Signaler un abus @Glop Glop

    Hahaha comparer un réac qui faisait le kéké sécuritaire sur le code de la route et qui meurt raide bourré au volant de sa caisse, et un pilote d'essai...je vous donne 20/20 en mauvaise foi.

  • Par ヒナゲシ - 08/10/2013 - 19:51 - Signaler un abus Attendrissants humanistes…

    Exemple de dialectique & manipulation : « Dans un cas on défend des personnes, éventuellement contre des idées qui leur sont hostiles […] dans l'autre on défend une institution, le mariage, contre son dévoiement. »   En fait, dans le second cas on exprime des idées hostiles aux personnes mentionnées dans le premier cas *sous couvert & au prétexte* de défendre pompeusement de grands principes (~une certaine idée~ de la filiation, du mariage, de la civilisation, etc.) ; voire des personnes lésées de façon imaginaire (les couples mariés HF, ou… les enfants !). Une fois que le roi est nu, que les véritables & peu ragoûtantes motivations apparaissent aux yeux de tous pour ce qu'elles sont, on peut affirmer sans crainte de se tromper : Oui, la MPT, le PF, Civitas, l'Église, Homovox et les myriades de groupuscules plus ou moins fantomatiques gravitant autour de ce paquet *sont homophobes* !   P. S. : sur Homovox. Il ne leur a pas seulement été reproché leur homophobie, mais encore que ce site (créé in extremis par le très prolifique — autant qu'hyper-catho — Jean-Baptiste Maillard) n'a jamais regroupé plus d'une quinzaine de loustics.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

François Kraus

François Kraus est Directeur des études politiques au département Opinion de l'Ifop.

 

 

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€