Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 21 Décembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Nintendo 3DS XL : la 3D va-t-elle définitivement pouvoir se passer de lunettes ?

Ce samedi, Nintendo lance sa nouvelle console portable : la Nintendo 3DS XL. Plus de mémoire, un écran plus grand, le constructeur nippon offre un produit d'une haute technologie. Mais la plus grande innovation, c'est la technologie 3D intégrée, beaucoup plus précise et qui n'aura pas besoin d'être associée à des lunettes.

Mario en relief

Publié le

Atlantico : Nintendo lance sa nouvelle console 3DS XL ce week-end. Elle sera plus grande que sa petite sœur et n’aura toujours pas besoin de lunettes. Quelle est la différence entre une 3D avec et sans lunettes, notamment au niveau de la technique et du ressenti du joueur ?

Rodolphe Chabrier : Il y a plusieurs cas de figure où l’on peut être amené à regarder du relief : au cinéma, à la télévision, sur une console de jeu. Techniquement, la 3D, c’est lorsqu’on a l’impression de voir les choses en profondeur ou de voir jaillir des objets hors de l’écran.

Le problème majeur, surtout dans le cinéma, c’est le besoin de lunettes. En effet, elles sont souvent lourdes à porter, elles posent des problèmes aux personnes qui portent déjà des lunettes, aux enfants…

Il ne faut pas oublier non plus le prix des lunettes qui justifie souvent l’augmentation du prix de la place de cinéma.

En outre, le fait de séparer l’œil gauche de l’œil droit crée dans le champ de vision une alternance d’image noir et lumineuse qui l’assombrit inévitablement.

Le fait ne de pas avoir de lunettes permet, en plus de résoudre le problème de confort, une image beaucoup moins sombre.

Avec l’arrivée du numérique, on a pu connaître les joies du relief. Les films ont été tournés grâce à cette technologie de manière à ce qu’ils soient plus propres et plus « regardables ». Cela a créé un réel engouement de la profession mais aussi des spectateurs.

Mais le problème de luminosité, de fatigue et de prix a freiné l’évolution de la 3D. Beaucoup de films ont été tourné en 3D pour des raisons marketing mais le coût élevé de cette technologie mêlé aux inconvénients qu’elle présente n’ont pas fait l’unanimité.

Les lunettes ont été en quelque sorte le boulet de la 3D qui empêchait cette technologie d’évoluer…

Mais c’était la seule solution technique… jusqu’à l’arrivée des écrans qui permettent de voir le relief sans porter de lunettes. Les premiers écrans sont sortis il y a deux ou trois ans. Toutefois, même encore aujourd’hui, ce n’est pas quelque chose qui fonctionne de manière fluide et simple. Quand il n’y a pas de lunettes, il faut tout de même faire en sorte que l’œil gauche reçoive des informations différentes de l’œil droit. Plusieurs images sont donc nécessaires. Selon leur placement sur l’écran, l’œil gauche va porter son attention sur la tranche gauche et inversement pour l’œil droit.

Toutefois, un tel système pose un problème majeur : il faut se placer à un endroit stratégique et rester fixe pour bien percevoir la sensation de relief. Il faut donc choisir un angle et s’y tenir ! Cela peut paraître simple lorsqu’on est installé au cinéma. C’est plus compliqué à appliquer à la télévision.

Cela peut-il poser un problème pour les consoles de jeu mobiles ?

On tient la console dans la main face à soi. Lorsqu’on trouve l’axe entre le regard et la console, on n’aura pas besoin d’énormément bouger la tête. Malgré les réactions intempestives que peuvent avoir les joueurs, ils auront tendance à se régler beaucoup plus vite.

En outre, la technologie progresse. La résolution des images est de plus en plus importante. En conséquence, les écrans sont, eux aussi, plus grands. Le grand public en est d’ailleurs friand.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Rhytton - 28/07/2012 - 11:28 - Signaler un abus Nintendo en viendra aux lunettes, comme tout le monde

    Equation pour les profanes: Virtua Boy + Google Goggles + 3DS = la console du futur. La Virtua Boy est un flop mais aussi une pionniere dans la realite virtuelle. Des lunettes-ecouteurs contenant des ecrans ACL (ou LCD) transparents (pour passer a la realite augmentee) et se teintant au soleil ou via un potard "thermo-obscurcissant" pour s'immerger pleinement dans une realite virtuelle (ou consulter ses mails ou Internet). Ces lunettes seront reliees a un boitier clipsable a la ceinture et contenant l'UC de la console et sa batterie. Et pour ceux qui se refusent a devenir des potato-couch, une manette type wii-mote viendra enrichir l'experience de jeu, ainsi qu'un tapis wifi type dance dance revolution... On pourra donc jouer avec la meme console dans des espaces aussi bien restreints (avion, metro) et sortir le matos quand on a la place (en mangeant un poireau dans la rame de metro par exemple) Si Google sort ses lunettes en 2014 (2013 me semble premature), Nintendo pourrait suivre en 2016, a moins que Sony, Microsoft ou Apple ne le precede!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Rodolphe Chabrier

Rodolphe Chabrier est superviseur des effets visuels et co-fondateur de Mac Guff.

Mac Guff est l'un des principaux studios de création d'effets visuels numériques en Europe. On lui doit notamment les effets visuels de "Moi, moche et méchant" et dernièrement de "Titeuf, le film" sorti le 6 avril. 

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€