Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 21 Avril 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Najat Vallaud-Belkacem va-t-elle éditer des livres en écriture inclusive ?

L'ancienne ministre de l'Education nationale commence une nouvelle vie. Elle va faire des livres : pas pour tous mais pour certains…

Le goût du sacrifice ?

Publié le
Najat Vallaud-Belkacem va-t-elle éditer des livres en écriture inclusive ?

Un avenir radieux et prometteur se dessinait devant elle. Elle pouvait, elle allait devenir la patronne du PS! Elle allait ressusciter ce cadavre, le ramener à la vie. Faire de ce parti en loques un mouvement jeune et vigoureux. Et au bout de ce chemin, tapissé de roses, être peut-être élue présidente de la République.

Mais, poussée par son abnégation, elle y a renoncé. Elle a choisi courageusement un sacerdoce : devenir éditrice chez Fayard. Un tel dévouement force l'admiration. Nourrie de son expérience de ministre de l'Education nationale, elle s'appliquera certainement à éditer des livres pas comme les autres. Ainsi, sous sa bienveillante houlette seront publié des textes novateurs. Formatés par l'écriture inclusive qu'elle a tant aimée alors qu'elle s'occupait de nos enfants. Avec des points médians partout.

Avec des mots délicatement féminisés. Et sans les accents circonflexes et discriminatoires imposés par la bourgeoisie réactionnaire et rétrograde.

Mais sa belle et sainte vocation ne s'arrêtera pas là. Car il en est des grands éditeurs comme des grands couturiers. Dior, Saint Laurent, Thierry Mugler, créent sur commande des vêtements, des collections dédiées aux stars qui illuminent notre quotidien. En effet on n'habille pas une Kim Kardashian ou une Nabilla comme n'importe quelle mortelle.

Et Najat Vallaud-Belkacem est la Kim Kardashian, la Nabilla de notre monde intellectuel. Elle aura sa collection à elle, taillée sur mesure pour elle. Voici comment elle la définit. "Elle sera consacrée aux batailles culturelles du progressisme". "L'idée est de donner la parole à des chercheurs pointus et désireux de donner un débouché civique à leurs recherches".

Personne avant elle n'avait pensé chez Fayard à une ligne éditoriale aussi fraiche et originale. Pour les auteurs, Najat Vallaud-Belkacem n'aura que l'embarras du choix. Les sociologues amoureux des populations post-colonisées. Les islamologues spécialisés dans la dénonciation de l'islamophobie. Des penseurs comme Edwy Plenel, François Dubet, Daniel Schneidermann, Tariq Ramadan (si injustement accusé), Eric Fassin etc. …

Tous ses livres seront authentifiés par un tampon qui voudra imprimatur : "progressiste". Nous croyons savoir que le premier texte publié par Najat Vallaud-Belkcacem portera comme titre : "Le bonheur est dans la banlieue". Il donnera la parole à des jeunes en quête de femmes. Et permettra à des femmes prétendant devenir leurs épouses de s'exprimer. Succès garanti. Après, dans un deuxième temps, cela donnera une émission de télévision. Elle marchera du tonnerre de Dieu comme son modèle, "Le bonheur est dans le pré".

 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Aldel - 05/01/2018 - 10:17 - Signaler un abus "1984"

    L'intitulé de la collection me fait furieusement penser à "1984" de George Orwell.

  • Par Jean-Emmanuel GREBET - 05/01/2018 - 13:11 - Signaler un abus "...des chercheurs pointus..."

    Et surtout qui "pensent" comme elle!!! Quelle farce.

  • Par Lazydoc - 05/01/2018 - 13:34 - Signaler un abus J’aime pas les chercheurs pointus!

    Je préfère les chercheurs ronds, joviaux, bons-vivants,… Allez vous appuyer contre un pointu? Désagréable, non!

  • Par assougoudrel - 05/01/2018 - 13:51 - Signaler un abus Sur la photo, elle a un

    regard hypnotique comme sa cousine, le serpent Naja. Le moribond PS, a failli être débranché par cette tueuse en série.

  • Par cloette - 05/01/2018 - 14:07 - Signaler un abus la poupée maléfique

    l'a surnommée un commentateur, cela lui va bien .

  • Par ISABLEUE - 05/01/2018 - 14:16 - Signaler un abus mouhahahaha

    la nabilla du monde intellectuel !! ecxellent En pleine forme Benoit !! Bonne année 2018 !!

  • Par JLH - 05/01/2018 - 14:45 - Signaler un abus @isableue

    pas d'accord, Nabilla joue les belles idiotes, alors que Najat ne joue pas, mais pas du tout, et en plus Najat est loin d'être une intellectuelle, tout une idéologue bornée au rencard. Enfin, si vous avez essayé de lire un texte en écriture inclusive, vous comprendrez très vite que c'est une écriture ex-clusif-ve (quelque chose comme çà) totalement insupportable et dont on s'exclut très vite.

  • Par 2bout - 05/01/2018 - 16:39 - Signaler un abus En 2016 on aura donné un sexe aux mots,

    et en 2017 avec Weinstein, donné un sexe aux maux. Et si en 2018 les lettres de l'alphabet demandaient à être genrées ? Le O est féminin et reste féminin. Mais le b minuscule ainsi que le d montrent fièrement une masculinité qu'ils perdent en devenant adultes. Les P et Q, petits et grands sont des fainéants . Seul le I s'affirme finalement. Reste à en faire un livre, une collection peut-être. Chez Fayard, ce serait possible ?

  • Par Djib - 05/01/2018 - 17:53 - Signaler un abus Les rats quittent le navire.

    La politique n'est plus la sinècure qu'elle était. Les apparatchiks abandonnent le navire car ils se rendent compte que la poitique ne leur garantit plus un emploi à vie, de délégué syndical étudiant à assistant parlementaire, puis permanent du parti pour finir député européen, avec un filet de sécurité à la mairie de Paris. Beaucoup qui avaienten tête ce profil de carrière comme l'inénarrable El Khomri, pointent au chômage. Même Valls a eu la frousse de sa vie en ayant failli se retrouver sans mandat.

  • Par kelenborn - 05/01/2018 - 20:22 - Signaler un abus Ah aha ah

    Mais avec 2 bouts ! tout est dans le trou!!! "Les Pet les Q, petits et grands sont des fainéants" mais enfin Ah2bouh, suffit de les marier! Avec le couple PQ tu réalises ton rêve: ramasser la merde! T'en rates pas une pour te faire emmancher!

  • Par kelenborn - 05/01/2018 - 20:24 - Signaler un abus No Non Bruno

    Tu oublies que son premier titre sera " les aventures de Belcassine" ou le KouinAman au Bruno...dénoyauté bien sûr !

  • Par 2bout - 05/01/2018 - 21:36 - Signaler un abus Dommage !

    Quand je pense que mes parents et mes grand-parents lui ont financé ses études … Des études qui n'auront servies ni à lui, ni aux autres.

  • Par kelenborn - 05/01/2018 - 22:16 - Signaler un abus Des études qui n'auront SERVI

    Oui très manifestement, les tiennes ont été pur gâchis! Reste l'abattoir et la taxidermie!

  • Par 2bout - 05/01/2018 - 22:43 - Signaler un abus Avec un emballage adapté, machin comprend mieux ?

    Quand je pense que mes parents et mes grand-parents lui ont financé ses études … Des études qui n'auront servi ni à lui, ni aux autres.

  • Par 2bout - 05/01/2018 - 23:13 - Signaler un abus Encore une couche ?

    « Il y avait deux médecins dans mon bled : l'un s'est suicidé et....ses patients ne peuvent que le remercier d'avoir eu ce courage. » (30 novembre / Kelenborn). Parce que mettre à disposition d'un con un peu de culture ne le rendra pas moins con.

  • Par vangog - 06/01/2018 - 02:15 - Signaler un abus La révolution culturelle socialiste?...déjà vu, non?

    pour l’instant, le progressisme socialiste gerbe entre un chiot à la turque et une boîte de glyphosate périmé...à force d’interdire aux Français tout ce qui fait peur aux socialauds, la vipère du Maghreb ne pourra éditer que le progressisme de son innocente et infinie bêtise...et ça va en faire des arbres abbatus!

  • Par essentimo - 06/01/2018 - 09:29 - Signaler un abus Il ne reste

    qu'à ignorer les livres qu'elle aura "labellisés", les médias à ignorer leurs auteurs tant dans la presse qu'à la TV et à continuer de s'exprimer dans ces commentaires.

  • Par Monkeyman - 06/01/2018 - 23:17 - Signaler un abus La gentille "Toutou" de Hollande échappe au ridicule intégral !

    Enfin, sa première réussite ou victoire ! A-t-elle été conseillée par son Maître ? ! Bizarre, bizarre !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€