Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 30 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Mauvaise nouvelle si vous aimez les bulles, l'eau gazeuse attaque l'émail de vos dents (et ce n’est pas un détail)

Consommer trop d'eau gazeuse attaque l'émail de nos dents, et ce de façon irrémédiable, ce qui cause d'importants problèmes dentaires. Explications.

Pscchhhit ahhhrrrgghhh !!!!

Publié le
Mauvaise nouvelle si vous aimez les bulles, l'eau gazeuse attaque l'émail de vos dents (et ce n’est pas un détail)

Atlantico : Selon un article du journal The Atlantic, les eaux gazeuses contiendraient trop d'acide et attaqueraient l'émail des dents, et ce d'autant plus si ces boissons sont arômatisées et sucrées. L'acide est-il vraiment un composant nocif pour les dents ? Pourquoi ?

Georges Lamboley : Les eaux gazeuses contiennent effectivement de l'acide carbonique responsable des bulles créant les boissons gazeuses. Cet acide carbonique est formé par la dissolution du dioxyde de carbone à l'état naturel pour les eaux gazeuses naturelles, ou par addition artificielle pour les eaux industrielles. Tout acide est nocif pour l'émail des dents, car celui-ci subira une usure prématurée.

 

Il faut tout de même relativiser, car il y a deux sortes d'acides : les acides forts et les acides faibles. L'acide carbonique est heureusement un acide faible, c'est-à-dire qu'il diminue très faiblement le ph "degré d'acidité" d'une solution ou d'une boisson. Il faudrait boire plusieurs litres d'eau par jour pendant une longue période pour constater une usure de l'émail. C'est le temps que l'eau est au contact de l'émail qui est préjudiciable, or celui-ci est très bref, et ce d'autant plus que le temps de la déglutition et ensuite le flux salivaire forment une couche protectrice pour l'émail.

 

Le sucre contenu dans des boissons gazeuses produit lui aussi un acide. Il est décomposé par la salive en glucose qui s'oxyde en acide carboxylique sous l'action de l'oxygène de l'air.

Existent-ils plusieurs types d'acides susceptibles d'attaquer l'email des dents ?

Dans notre alimentation ou dans notre médication, il existe une multitude d'acides. Citons l'acide citrique, contenu dans le citron et autres agrumes, l'acide acétique dans le vinaigre, l'acide acétylsalycilique dans l'aspirine ou la vitamine C, l'acide phosphorique dans les colas.Certaines confiseries sont bourrées d'acide citrique (E330), phosphorique (E338) ou tartrique (E334), qui sont redoutables lorsqu'on en abuse.

 

Perdre l'email de ses dents provoque-t-il des problèmes dentaires ? Si oui, lesquels ?

L'émail dentaire est la partie la plus dure de la dent, sa couche la plus protectrice. Si celle-ci est attaquée ou diminuée, la sous-couche de la dent, "la dentine", moins résistante, sera sujette au développement de caries et à l'exposition des agressions extérieures (froid, chaud). Caries et sensibilité dentaire seront les principales conséquences de la perte d'émail.

 

La perte de l'émail de ses dents est-elle définitive ou peut-on être soigné ?

La perte d'émail est malheureusement définitive, il s'agit d'une perte de substance, donc irremplaçable. L'émail usé ne se régénère pas. Dans les cas limites, l'émail est tellement dégradé que les dents sont extrêmement sensibles et dans ce cas, il faudra envisager de les protéger par des reconstitutions prothétiques. Dans les cas mineurs, on peut quelquefois recouvrir localement les parties atteintes avec des composites fluides qui adhérent à la dent, ou recouvrir les zones atteintes d'un vernis fluoré protecteur pour diminuer la sensibilité, reminéraliser un peu la dent et augmenter sa résistance aux acides.

 

Comment protéger l'émail de ses dents ?

Pour protéger l'émail de ses dents, il s'agit de respecter certaines règles et d'adopter des réflexes protecteurs. Mieux vaut donc tout faire pour prévenir ou éviter l'aggravation des premiers dégâts. Pour cela, on limite les prises de boissons acides au cours de la journée (avis aux amateurs de sodas, mais aussi à ceux qui sont au bureau et qui en boivent régulièrement deux petites gorgées) : même si c'est peu en quantité, la répétition du contact peut causer une attaque importante. Boire avec une paille minimise un peu le contact. Surtout, il faut prendre l'habitude, juste après avoir bu une boisson acide, de se rincer la bouche à l'eau. Idem après avoir mangé un fruit.

Mais ne croyez pas bien faire en vous brossant les dents aussitôt... C'est pire. Il faut attendre une heure, sinon le brossage agresse encore plus l'émail ramolli par l'acidité. Il accélére donc la reminéralisation ! En revanche, la salive agit de façon protectrice. Mâcher un chewing-gum sans sucre pour stimuler sa secrétion est donc conseillé.

D'autre part, mieux vaut consommer aliments et boissons acides aux repas et non en-dehors : quand on mange, l'attaque est moindre. L'idéal étant de terminer par un fromage ou un produit lacté, car le calcium reminéralise, donc protège en partie.

 

Existent-ils d'autres facteurs que l'acide qui attaquent l'émail des dents ?

Les acides ne sont pas les seuls responsables d'une érosion dentaire. Le brossage des dents, s'il n'est pas effectué convenablement, peut entraîner les mêmes dégâts.

Le brossage doit s'effectuer en douceur et sans excés. Un brossage deux fois par jour, voire trois fois suffit, cela toujours avec une brosse souple, car un brossage trop fort peut ajouter un phénoméne d'abrasion à l'érosion, ce qui aggrave la situation. Si vous avez un début d'usure, un dentifrice à haute teneur en fluor (1400/1500ppm) et peu abrasif est recommandé.

Attention en tout cas aux dentifrices blanchissants, même sans aucun stigmate d'érosion : il ne faut pas les utiliser plus de deux fois par semaine. Et en cas d'érosion, même peu importante, on les proscrit : ils agressent trop l'émail déjà fragilisé. Bannissez aussi dans ce cas tout blanchiment des dents : ce traitement rend l'émail plus perméable et facilite le ravage des acides.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Georges Lamboley

Le Dr Lamboley Georges est Docteur en chirurgie dentaire, fondateur du Laboratoire Medident et auteur du guide de la mauvaise haleine disponible sur format electronique.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€