Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 27 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Mais qu'est-ce qui vous a pris, monsieur Cukierman, de stigmatiser "les jeunes musulmans" ? Ne savez-vous pas qu'il faut simplement dire "des jeunes" ?

Le président du CRIF a mal parlé. Très mal parlé. Sa punition sera à la hauteur de ses propos choquants.

Touche pas à l'islam !

Publié le

Avec tout le respect que je vous dois, Monsieur Cukierman, il me semble que vu votre âge vos souvenirs scolaires doivent remonter à il y a très longtemps. Quand vous alliez à l'école, on y enseignait une langue, morte aujourd'hui, qu'on appelait le français. Vous êtes un diplodocus, que dis-je, un dinosaure, Monsieur Cukierman. Aujourd'hui on parle une autre langue que vous, homme à la nuque raide, avez obstinément refusé d'apprendre.

Vous avez dit que les agressions anti-juives en France étaient le fait de "jeunes musulmans". En vous entendant, j'ai cru à un moment d'égarement éthylique.

Peut-être avez-vous voulu vérifier si tous les vins qui allaient être servis à votre dîner étaient bien cashers ?

Mais non, car vous avez maintenu vos propos stigmatisants. Blessés jusqu'au plus profond de leur âme (qu'ils ont sensible), les représentants du Conseil français du culte musulman ont refusé de s'asseoir à votre table. Un geste digne qui a dû leur coûter car ils savent que chez vous on mange bien et que la cuisine casher est hallalo-compatible. Alors que l'inverse n'est pas vrai ce qui prouve - si besoin était - l'animosité des juifs à l'égard des musulmans.

Jamais, Monsieur Cukierman, vous n'auriez dû dire ce que vous avez dit. Il fallait le formuler autrement que dans votre charabia qui doit dater du temps de Boileau : "les agressions anti-juives sont le fait de jeunes" ! Et même dans votre cas précis, et votre cas est grave : "les agressions anti-juives sont le fait de jeunes Français". Vous entendez, Monsieur Cukierman ? Vous avez été arrogant, sûr de vous-même, fier et dominateur. Ignorez-vous qu'un juif doit se montrer humble et respectueux quand il croise un de ceux que vous stigmatisez, enlever sa casquette et sa kippa et lui donner une clope ?

Je vous entends protester Monsieur Cukierman. Quoi, que bredouillez-vous ? Mohamed Merah... Mehdi Nemmouche… Amedy Coulibaly... Les magasins cashers saccagés… Les synagogues attaquées… Les élèves qui font un doigt d'honneur quand on les embête avec la Shoah et qui ont fait le V de la victoire après les attentats de janvier... Les collégiens et les lycéens qui ont chassé de l'enseignement public les petits juifs… Et alors, Monsieur Cukierman ? Ce sont de jeunes Français ! Répétez après moi : de jeunes Français ! Je vous entends mal, plus fort SVP. DE JEUNES FRANÇAIS ! Oui, c'est mieux Monsieur Cukierman.

Vous n'êtes pas quitte pour autant car vous êtes un récidiviste. Vous souvenez vous du 1er février 2003? Ce jour-là, à la télévision vous fîtes une peine immense à un petit jeune (sans guillemets) du nom d'Alain Besancenot. Déjà arrogant vous aviez cru bon de dénoncer alors l'antisionisme frénétique de la gauche de la gauche : "une alliance rouge-vert-brun". Brun ! Le numéro un de la LCR (aujourd'hui NPA) en eu les larmes aux yeux. Comment, lui, l'antifasciste qui aurait donné sa vie pour un juif, pour vous Monsieur Cukierman ! Le fragile Besancenot mis des années à sécher ses larmes, puis, certainement à cause de vous, embarqua dans la flottille de la liberté pour briser le blocus sioniste de Gaza.

Pour les cas de récidive, il y avait auparavant des peines planchers. La gauche les a supprimées. Mais votre faute est trop grave pour que vous puissiez bénéficier des bienveillantes dispositions de mme Taubira. Donc élève Cukierman vous me copierez 1000 fois la phrase: "les agressions anti-juives sont le fait de jeunes Français". Puis, vous irez personnellement montrer votre copie aux membres du Conseil français du culte musulman. Peut-être, faute expiée, faute pardonnée, accepteront-ils l'année prochaine de venir casser la croûte avec vous ?

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par antidote - 24/02/2015 - 11:56 - Signaler un abus Pas de langue de bois !!!

    Toute la vérité rien que la vérité ! Tous les médias doivent jouer le jeu et ne pas laisser seuls ceux qui se battent pieds à pieds face aux menteurs , affabulateurs qui pourrissent la majorité des peuples qui ne veulent pas d'un islam barbare et surtout vindicatif et cruel pour toutes les autres religions .C'est par l'union et le courage voir par la détermination de nos actes qu'ils seront pris à leur propre piège .Leur force est uniquement basée sur la peur ,la cruauté aux plus abjectes crimes et bien pas de quartier la peur doit changer de camp !

  • Par ISABLEUE - 24/02/2015 - 12:10 - Signaler un abus Moi je dis bravo.

    A quoi ressemble des diatribes journalistes que nous entendons ? Du politiquement correct, tout simplement. Les Français ne sont pas des imbéciles. Je me souviens d'un temps pas si lointain où l'on disait "des Wladimir", mais maintenant on ne se marre même plus !! Ca promet. Mais à force de prendre les gens pour des cons, nous allons voir les résultats aux élections. Et nous on va se marrer.....

  • Par Texas - 24/02/2015 - 13:29 - Signaler un abus Mr Chevenement...

    ....aurait dit " Sauvageons " , Mr Cukierman , quelquesoit la portée daech évenements ( prononcer avec l' accent Suisse frontalier ) .

  • Par Alain Briens - 24/02/2015 - 13:35 - Signaler un abus Benoit Rayski encore un effort...

    Il s'agit en fait de présumés actes anti-sionistes commis présummément par des jeunes, indignés par la politique colonialiste de Netanyahou (pas présumée du tout celle-là...). Ces actes, un peu brusques mais qui rassurent sur la capacité de notre jeunesse à s'indigner, ont le mérite d'attirer l'attention sur le climat d'intolérance que la lepénisation et la zemmourisation des esprits instille dans notre pays. Avec ça, vous aurez les félicitations de Pascale Clarke.

  • Par Noe-Atka bay - 24/02/2015 - 16:11 - Signaler un abus Simple égalité de traitement ..

    Si on ne peut- doit ! - plus utiliser le terme " Jeune musulman " , d'accord , mais alors comment justifier l' utilisation des mots " Jeune juif" et par conséquent comment savoir si un acte ou des paroles quelconques sont à caractère antisémites ou ne le sont pas ? Merci de bien vouloir m"éclairer !

  • Par Eolian - 24/02/2015 - 16:14 - Signaler un abus Excellentissime

    merci M. Rayski. Quand on entend les Jack Lang et autres langues de bois crier au scandale, on croit rêver. Comme Astérix, ces personnages sont tombés dans la honte dans l'enfance!

  • Par Fredja - 24/02/2015 - 16:50 - Signaler un abus Bien vu

    et la touche humoristique est plaisante. Quand on voit que notre President veut transformer en délit tout ce qui est antisémite ou anti-musulman, on rêve ! Et quand est-ce que ce sera un délit de se faire traiter de "sale Français" ?

  • Par chrisbord - 24/02/2015 - 18:21 - Signaler un abus Et pourtant

    C'est le reflet de réalité. Cependant cette minorité agissante devrait être éradiquée rapidement. Ces salafistes et autres cherchent a provoquer de graves désordres dans notre pays en nous opposants a des gens qui cependant n'aspirent qu'a vivre sereinement. Souvenons du piége du FLN d'Algérie ! Ne retombons pas dans nos travers. Restons zen ! Cultivons ce qui a fait de la France le Pays des lumières !

  • Par cloette - 24/02/2015 - 19:14 - Signaler un abus J'ai sursauté

    Quand j'ai entendu à C dans l'air parler de " combats de rue entre jJuifs et Musulmans ainsi que des tags " mort aux Juifs " sur les murs . Dans ´l Est de Paris , en tout cas c'est faux : Sur les murs taggévs ( beaucoup taggés ) jamis vu cela ! Les kippas et autres chapeaux circulent sans jamais être inquiétés ( je suis plus inquiète qu'eux avec tout ce que l'on dit , et je surveille toujours car les musulmans sont nombreux ), actuellement la synagogue proche est gardée par trois militaires en treillis , les personnes en sortent vont et viennent dans la foule sans problème et.tant mieux !

  • Par winnie - 24/02/2015 - 22:02 - Signaler un abus le Cukierman,

    Il a vite ravaler sa kippa quand le gentil président des gentils Français lui a dit de serrer la main de son ennemi le gentil Bubakeur,et oui si non le CRIF il aura pas sa subvention. Mais bon, la kippa, il a eut du mal a la bouffer

  • Par raslacoiffe - 25/02/2015 - 00:23 - Signaler un abus Quand l'esprit du 11 janvier se mue en censure.

    Encore quelques dispositions bien permissives promises par Hollande et nous ne pourrons bientôt parler que de la pluie et du beau temps.

  • Par cadi67 - 25/02/2015 - 08:23 - Signaler un abus Jeunes musulmans

    Effectivement, le terme est mal choisi. Vu leur âge, je ne suis pas tout à fait sur que l'on puisse parler de "jeunes". Peut-être M. Cukierman aurait-il dû dire : "les agressions anti-juives sont le fait de musulmans" ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoit Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€