Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 30 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Des JO d'un nouveau genre auront lieu en Suisse en octobre et les athlètes seront... des cyborgs

Le cybathlon, les premiers Jeux olympiques bioniques, va être organisé le 8 octobre 2016 en Suisse. Une compétition pour athlètes non-valides, née après des années de recherche en robotique rééducative, des exosquelettes aux prothèses intuitives en passant par les fauteuils connectés.

C'est demain

Publié le
Des JO d'un nouveau genre auront lieu en Suisse en octobre et les athlètes seront... des cyborgs

Le cybathlon, les premiers Jeux olympiques bioniques, aura lieu le 8 octobre 2016 en Suisse. Crédit wikipédia

Après des années de recherche en robotique rééducative, une compétition d'un nouveau genre pour athlètes non-valides vient de voir le jour. Il y avait les Jeux paralympiques et il y aura désormais les Jeux paralympiques assistés par la robotique.

Le premier Cybathlon, "championnat pour les athlètes paralysés aidés par des robots", se tiendra le 8 octobre 2016 à Zurich, sous l’impulsion du centre national suisse de recherche en robotique.

Des épreuves reproduisant des gestes de tous les jours

Ces jeux seront ouverts aux personnes handicapées qui utilisent une prothèse électronique pour effectuer des tâches quotidiennes, des gestes que les valides effectuent tous les jours sans se poser de questions.

Les compétiteurs seront appelés "pilotes" au lieu "d'athlètes", en raison des équipes technologiques qui seront présentes derrière chaque participant pour les aider, explique le site Quartz.

Toutes les épreuves tendront à imiter des gestes de la vie réelle, en utilisant des dispositifs robotiques contrôlés par le cerveau ou bien télécommandés. Ceux qui ont des prothèses de jambe auront donc à monter des escaliers et ceux qui possèdent des prothèses de bras devront trancher du pain et ouvrir des flacons.

Une course d'exosquelettes

Mais pas seulement. On assistera aussi à des courses de vélos en position couchée, utilisant des appareils de stimulation électrique pour permettre à des personnes souffrant de blessures à la moelle épinière de pédaler. Dans cette course cycliste, par exemple, les concurrents paraplégiques utiliseront des systèmes de stimulation électrique pour "secouer" leurs jambes paralysées dans l'action grâce à des électrodes placées sur leurs muscles. Des épreuves ont été conçues pour les avant-bras bioniques avec des athlètes amputés qui devront déplacer le plus rapidement possible un anneau le long d’un câble, sans jamais toucher ce câble. Des athlètes tétraplégiques devront piloter par la pensée leur avatar vidéo lors de courses virtuelles, selon Futura Sciences. Au programme également, une épreuve d’athlétisme semée d'obstacles pour les amputés des jambes, appareillés avec des prothèses robotisées. Une course d’exosquelettes où les athlètes paralysés des membres inférieurs seront équipés d’un exosquelette. Et une épreuve pour fauteuils roulants électriques avec un parcours doté d’obstacles et de dénivelés. Deux médailles seront décernées dans chaque épreuve, l'une pour le pilote et l'autre pour sa machine, récompensant ainsi à la fois les qualités athlétiques et l'innovation technologique.

Améliorer la vie quotidienne des personnes handicapées et des seniors

"Les jeux cyborg vont célébrer la force et l'ingéniosité de l'homme-machine", explique Robert Riener, organisateur et professeur à l'ETH, l'école polytechnique de Zurich, sur le site IEEE Spectrum. Si la compétition est un succès, Robert Riener espère que cet événement sera accueilli, en parallèle, aux Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo...

Ce Cybathlon n'est pas seulement une épreuve sportive : elle a pour objectif de sensibiliser le public sur l’évolution des travaux en matière de prothèses artificielles, sur les défis et les opportunités des technologies d'assistance et sur le renforcement des échanges des équipes de recherche qui travaillent sur le sujet. De plus, ces avancées en robotique devraient considérablement améliorer la vie quotidienne de nombreuses personnes handicapées, ainsi que tous les seniors en nombre croissant sur la planète.

C'est déjà demain

Les innovations technologiques qui vont changer la vie des personnes en situation de handicap connaissent un profond bouleversement. Certaines sont déjà commercialisées, d’autres encore à l’état de prototypes ou en quête de financement. Comme par exemple Hal, un exosquelette motorisé qui permet à des paraplégiques de retrouver la sensation de la marche. Il a été développé au Japon par la société Cyberdyne. Le principe n’est pas de motoriser les jambes, mais de servir de relais au circuit d’information défaillant grâce à des capteurs positionnés sur le haut de la cuisse. Ces capteurs détectent les signaux faibles envoyés par le cerveau et renvoient cette information à l’exosquelette qui se met en marche. Ce produit qui a reçu le marquage CE devrait être prochainement commercialisé en Europe et disponible dans les hôpitaux et les centres de rééducation, selon le groupe de protection sociale Malakoff Médéric.

De même, un fauteuil roulant connecté a été développé sous l’impulsion de Stephen Hawking. Le célèbre physicien britannique explique : "La médecine ne pouvant pas me soigner, je compte désormais sur la technologie pour entrer en contact avec le monde et me déplacer". Ce fauteuil veille sur la santé de son utilisateur en monitorant ses constantes vitales en temps réel et en envoyant toutes ces données sur une appli pour smartphone partagée avec l’entourage médical. Mais après plus de dix ans de recherche, ce fauteuil est toujours en phase de développement.

Les nouvelles technologies permettent aujourd’hui d’entrevoir des perspectives qui, il y a peu encore, relevaient de la science fiction.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par zouk - 30/03/2016 - 12:17 - Signaler un abus JO des cyborg

    Les technofanatiques s'amusent.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Atlantico.fr

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€