Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 30 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Jean-Luc Schaffhauser : "Nos entreprises sont les plus fiscalisées au monde"

Les entrepreneurs français sont soumis aux plus fortes charges sociales au monde et font face à une concurrence déloyale. Ils ne peuvent pas créer des emplois car les politiques d'austérité du gouvernement ont tué la demande. Cette même austérité appliquée au niveau européen n'a pas eu les résultats escomptés, à savoir atteindre la rigueur, mais a provoqué une dépression et davantage de chômage.

Mal français

Publié le

Atlantico : Vous êtes député européen et souhaitez alerter sur la situation des entreprises françaises et la fiscalité à laquelle ces dernières sont soumises…

Jean-Luc Schaffauser : Nos entreprises sont les plus fiscalisées au monde selon l’étude produite par la cour des comptes en 2013 et l’OCDE en 2014. 18 points de Pib pour les impôts des entreprises en France, par exemple, contre 10 points en Allemagne, si nous voulons nous comparer à notre premier partenaire économique. 160 milliards devraient donc être donnés chaque année, par le gouvernement, aux entreprises françaises subissant cette concurrence, si on voulait rétablir une concurrence loyale. Je ne vous parle pas de la Chine ou d’un autre dragon asiatique !

A quelles entraves sont selon vous confrontés les entrepreneurs français ?

Nos entrepreneurs sont les plus enfermés dans la législation par un code du travail obsolète et tatillon qui n’a pas son pareil dans son formalisme, car il a perdu l’esprit de protection qui devait l’animer, pour aider à fabriquer 6 millions de chômeurs sans droit au travail, pour finir, sans-droit au chômage.

Nos entrepreneurs sont les plus soumis aux charges sociales car pour 1 euro donné au salarié, il en coûte plus de 2 euros à l’entreprise et pourtant nous avons 8 millions de pauvres, 3 millions de personnes assistées avec un budget social qui approche 35% du PIB.

Nos entrepreneurs n’en peuvent plus tout simplement d’essayer de survivre, malgré tous ces handicaps. Ils se suicident comme aucune profession, un tous les deux jours. Car aux charges publiques, à la législation du travail, à l’Etat social qui pèse sur eux en fabriquant toujours plus de pauvres, il y a ce marché ouvert à tout vent qui a fait de la concurrence déloyale – selon d’autres règles non protectrices - le principe même de l’organisation du marché. Mais où sont donc nos inspecteurs du travail pour rétablir la justice face à cette concurrence déloyale devenue un jeu de massacre ? Ils aimeraient bien agir mais les responsables politiques, socialistes et dit libéraux, leur ont tout simplement ôté tout pouvoir au nom de l’Europe et de l’OMC !

Ce constat est le constat de 40 ans d’irresponsabilité politique de nos dirigeants qui eux ont prospéré dans la faillite de la France.

Nos entrepreneurs qui permettent de créer des richesses en France, malgré tous ses handicaps, devraient mériter la reconnaissance de la Nation pour survivre malgré les irresponsables politiques de droite et de gauche, ils mériteraient d’être protégés comme la poule aux œufs d’or, mais les voilà conspués et rendus responsables de la situation du chômage et de l’emploi par cela-mêmes qui en portent la responsabilité.

Messieurs les socialistes, les entrepreneurs ne peuvent pas créer de l’emploi car il n’y a pas de demande ; vous l’avez tuée par vos politiques économiques et sociales de dépenses inutiles se conjuguant, malgré tout, avec l’austérité. Ce n’est pas 40 milliards que vous devriez donner à nos entreprises mais 160 milliards (80 milliards en diminuant les charges et 80 milliards en augmentant les salaires) pour susciter une politique d’offre et de demande ciblé vers nos entreprises. Vous en êtes bien incapables. C’est vous qui devez être renvoyés et vite ! La France ne peut plus attendre !

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Anguerrand - 17/02/2016 - 18:13 - Signaler un abus La France est la plus fiscalisée du monde

    Que ce soit pour les particuliers ou les entreprises. Il ne faut donc pas s'étonner du niveau de notre économie. Trop de dépenses d'état et trop d'assistanat, trop de fonctionnaires et des dépenses générées par de nombreux strats avec une foule de fonctionnaires chèrement payés à vie. Les entreprises fr'ancaises paient 120 milliards d'impôts de plus que les Allemandes, ont un code du travail fou, comment peuvent t elles investir ,innover ? Pour les salariés il suffit de regarder le brut et le net pour comprendre le problème du cout de la redistribution pour des gens qui profitent d'un système socialisant pour les gens de voyage, les roms les immigrés, les feignants et j'en oublie.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Luc Schaffhauser

Jean-Luc Schaffhauser, Consultant international est Président de l’Académie européenne, ancien Délégué Général du Fonds Capec, Secrétaire Général du Forum démocratique qui vient de de se constituer en France et qui regroupe des intellectuels de gauche et de droite ainsi que des responsables de la société civile.

Il est également député européen du Rassemblement Bleu Marine. 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€