Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 28 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Islamisme : ce que cache le refus obstiné de François Hollande de prononcer le mot

Lors de son discours de lundi 16 novembre devant l'Assemblée nationale et le Sénat réunis en Congrès, François Hollande a soigneusement évité d'employer les termes "islam" et "islamisme", pour finalement ne parler que de l'Etat islamique et de sécurité intérieure.

Nommer l’ennemi

Publié le - Mis à jour le 30 Décembre 2015
Islamisme : ce que cache le refus obstiné de François Hollande de prononcer le mot

François Hollande devant le Congrès. Crédit Reuters

Atlantico :  Quels risques le président de la République prend-il à surinvestir la menace extérieure, et à passer sous silence l'autre aspect du conflit, qui se trouve en France même ?

Vincent Tournier : Cette omission n’invite pas à l’optimisme, pour autant que ce terme puisse avoir un sens dans le contexte actuel.

On a effectivement le sentiment de rejouer un scénario déjà rodé,qui écarte les questions qui fâchent ou qui gênent. C’est déjà ce qui s’est passé après les attaques contre Charlie Hebdo et l’hypercasher : on pouvait penser que, en raison du traumatisme, les problèmes de fond allaient commencer à être abordés, mais l’espoir est vite retombé.Les tueries du 13 novembre, notre « vendredi sanglant », pouvaient laisser augurer qu’un changement radical allait se produire, mais le discours de François Hollande est une douche froide. On continue de vivre avecla même illusion, à savoir que la grande majorité des musulmans n’a rien à voir avec le fondamentalisme, que le problème ne concerne qu’une poignée de fous furieux qui dénaturent le message de l’islam, bref que le problème se résume à la lutte anti-terroriste.

Cette manière d’aborder les choses, que l’on peut soupçonner d’électoralisme,risque de conduire à des désillusions et à de nouveaux drames.A la décharge du gouvernement, il faut dire aussi que le sujet est devenu très complexe parce que l’islam de France dépend en grande de pays étrangers avec lesquels la France doit négocier, y compris dans le but de lutter contre le terrorisme.

Il n’en reste pas moins qu’il est désormais nécessaire de rompre avec la fiction selon laquelle le radicalisme violent serait une création ex-nihilo, une sorte de génération spontanée surgissant de nulle part. La réalité est plus complexe. Evidemment, beaucoup de musulmans sont parfaitement intégrés, à commencer par ceux qui servent sous les drapeaux français, et qui sont même plus patriotes que beaucoup de non-musulmans. Mais entre ces musulmans intégrés et les djihadistes violents, il existe toute une gamme de situations très différentes. Les radicaux prospèrent sur un terreau favorable ; ils sont le produit d’une certaine culture, d’une certaine ambiance qui donne un sens à leur engagement, voire les pousse à l’action. Donc, il serait plus juste de voir les choses sous la forme de cercles concentriques : au milieu, les islamistes les plus dangereux, puis les militants radicaux, puis ceux qui les soutiennent, puis encore ceux qui partagent des valeurs communes sans approuver les méthodes, et ainsi de suite jusqu’aux musulmans les plus intégrés et les plus laïcs. Le problème est que la dynamique qui traverseactuellement le monde musulman ne joue pas en faveur d’un détachement du religieux, bien au contraire, ce qui tend à nourrir les processus de radicalisation.

Or, c’est là qu’est toutle nerf du problème. Il s’agit de casser cette dynamique de radicalisation, dont la manifestation la plus visible est la diffusion des normes les plus rigides de l’islam. En somme, il faut lutter à la fois contre l’islamisme et contre l’islamisation, ce qui suppose notamment de reprendre toute la question de la laïcité. Le chantier est ici immense. Mais le fait que le président Hollande préfère esquiver le sujet n’est pas de bon augure. Cela dit, d’autres pays ont également un long travail qui les attend, par exemple la Belgique, devenue le foyer du djihadisme européen.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par von straffenberg - 18/11/2015 - 10:05 - Signaler un abus Le fond du probléme

    C'est pour l'instant le non traitement de la radicalisation .Je pense qu'il y a ( depuis longtemps) divergence de vue entre Messieurs Valls Cazeneuve et F Hollande . Le problème c'est évidemment notre Président, en reconnaissant que traiter ce problème (la radicalisation) n'est pas simple ; il faudra qu'il mette son ego de côté , faudra t il attendre le prochain attentat ? Il est également important que certains de nos journalistes reprennent leurs esprit ,merci en tout cas à Monsieur Tournier pour cet article de fond

  • Par Benino - 18/11/2015 - 10:28 - Signaler un abus Président du Zig et Président du Zag, il est comme ça Zigou Zag

    Poet Poet est un rusé, un joueur de bonneteau. Il bat les cartes, les montre puis les pose. Où est la carte rouge ? Elle est là ! Le tricheur la retourne : elle est noire...Où est la noire ? Elle est là ! Et bien non, c'est une carte rouge ! Il est comme ça Zigou Zag...

  • Par vangog - 18/11/2015 - 10:59 - Signaler un abus Le chantier de la laïcité??????

    Et comment? Obliger les musulmans à se convertir à la laïcité? Obliger les femmes voilées à etirer leur voile? Interdire les mosquées? Toutes les mosquées? Abolir le CFCM? Interdire les financements étrangers d'écoles coraniques, d'associations gauchistes immigrationnistes? Comment?...ces science pipilogues me rappellent Frankenstein qui perd le contrôle de sa créature et se refuse à l'abattre...avant de s'y résoudre, finalement!

  • Par cloette - 18/11/2015 - 12:05 - Signaler un abus Bénino a raison

    Si on veut connaître le pourquoi du comment il faut faire attention à tout ce que dit Hollande mais ce n'est pas facile .

  • Par de20 - 18/11/2015 - 16:01 - Signaler un abus Sacre Francois ; Balayer

    Sacre Francois ; Balayer ailleurs quand il le faudrait en Banlieue. Qu ils s étripent chez eux et entre eux au fond ca sera toujours ca de moins et salutaire. Mais notre joufflu en habit declarant la guerre l E.I comme il a pu la declarer a la finance s imagine encore hypnotiser le peuple en attente d election. On doit bien rigoler au Quatar mais peut on les blamer d être plus malins.

  • Par pandore - 18/11/2015 - 16:09 - Signaler un abus Hollande est un tricheur et un menteur

    Cet homme n'a aucune honte à dire et à faire tout et son contraire. A voir ce qu'il a fait à la FRANCE et ce qu'il à fait De la France en à peine 4 années de mandat. Ses options politiques sont totalement erratiques et il gouverne à vue selon l'humeur du moment. Socialiste étatique, puis libéral et maintenant autocrate.....mais toujours avec des portes ouvertes et des allers et retours. Jamais honnête et franc dans ses discours. Toujours navigant entre avancées et reculs, incertains et flou. Bref l'archétype du filou qui, par des artifices ( exemple : son changement de constitution ...) veut se maintenir au pouvoir. Non pour le bien être des FRANÇAIS ; mais pour son ego et son plaisir personnel. Il est faux !!!! Il me révulse, et je n'arrive pas à comprendre comment il est arrivé là .

  • Par Borgowrio - 18/11/2015 - 17:45 - Signaler un abus Foutage de gueule

    Mais non voyons vous n'y êtes pas , les islamistes n'ont rien à voir avec l'islam , il s'agit du culte de Nanabozo le grand lapin masqué

  • Par von straffenberg - 18/11/2015 - 19:50 - Signaler un abus Menteur oui

    @pandore Hollande excelle a utiliser l’actualité pour son image personnelle c'est un vrai feu follet avec pour seule conviction son ego ,il est entouré de semblables Bartolomé, Cambadelis pour ne citer qu'eux ; Je suis d'accord avec vous Pandore en souhaitant que l'opposition tout en restant digne maintienne la pression pour que enfin on s'occupe du terroir islamiste radical en France ce qui est pour moi urgentissime ,l'autre priorité étant pour moi pris en main par Poutine Obama

  • Par jurgio - 18/11/2015 - 22:37 - Signaler un abus Le mental de Hollande est celui d'un prédateur primitif.

    L'imposteur veut, c'est l'évidence, se concilier de nouveau le vote musulman qui l'a déjà aidé à briguer une première présidence et il en ménage la susceptibilité. En faisant tout reposer sur ce postulat qu'il n'a en tête que l'obsession d'un second mandat, on décode sans peine toutes ses pensées qu'on nous fait croire croit secrètes. Tout le monde a compris cela. On sait aussi que toutes ces agitations actuelles sont faites pour masquer toutes les impérities de sa gestion méprisante. Il profite de l'autorité élyséenne pour mener les autres partis comme des pioupious : regroupons-nous, réunissons-nous ! débattons ! marchons ! chantons ! Dans son cynisme nauséabond, il a conscience que la laïcité ne contiendra qu'un temps l'hégémonie de l'islam qui va prendre « naturellement » une ampleur électorale de plus en plus importante jusqu'à être un jour majoritaire.Les lois religieuses remplaceront alors les débiles lois laïques... Mais, pour Hollande : ce qui se passera après lui .... RAB.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Vincent Tournier

Vincent Tournier est maître de conférence de science politique à l’Institut d’études politiques de Grenoble.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€