Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 21 Avril 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Irak, Syrie : le chemin de croix des chrétiens d’Orient serait-il passé sous silence pour ne pas offenser les musulmans ?

Les djihadistes et les islamistes les traquent et les menacent. Ils partent ou ils meurent.

Crucifixion

Publié le
Irak, Syrie : le chemin de croix des chrétiens d’Orient serait-il passé sous silence pour ne pas offenser les musulmans ?

"Les chrétiens d'Orient sont un non sujet médiatique."

L'autre jour une petite, toute petite, manifestation a eu lieu devant le siège de France Télévision. Quelques dizaines de personnes avec des banderoles : "n'oubliez les chrétiens d'Orient!". On n'a pas parlé d'eux, car ils ne sont pas allés attaquer des mosquées ou piller des commerces arabes. L'autre jour à Sarcelles pendant les émeutes anti-juives, des boutiques appartenant à des assyro-chaldéens, (la plus ancienne communauté chrétienne d'Orient), ont également été saccagées. Qui en a parlé, à l'exception du maire PS de la ville ? 

Les chrétiens d'Orient, c'est un non sujet.

Quelle idée en effet que de vivre en terre d'Islam ? Même si, argument vite balayé par les tenants du fondamentalisme islamique, ils étaient là bien avant l'invasion arabe. A Mossoul, en Irak, les djihadistes vainqueurs leur ont donné le choix. Quitter la ville, se convertir, accepter le statut de dhimmis ou périr par le glaive. La version levantine de "la valise ou le cercueil" qui amena les Français d'Algérie à quitter le pays qui était le leur... En Syrie les cousins et les frères de ceux de Mossoul ne procèdent pas autrement. On tue (rarement). On chasse (souvent). Sur cette Via dolorosa il y a de nombreuses haltes. Elles ne mènent pas toutes à la crucifixion. Celle-ci se pratique pourtant dans ces régions, d'après La Croix, journal posé et toujours soucieux de ménager l'Islam. Le pape François (c'est aussi dans La Croix) a pleuré en évoquant "la crucifixion pratiquée en un certain pays".

Ce pays le pape ne l'a pas nommé car certains auraient pu se mettre en colère et des chrétiens en auraient encore pâti. Mais le supplice existe bel et bien selon les spécialistes interrogés par le journal. Il s'applique essentiellement aux musulmans "hypocrites" c'est-à-dire oublieux des commandements d'Allah. Parfois, on les fait mourir sur la croix. Parfois on se contente de les exposer.

Ainsi des croix se dressent dans les régions tenues par les djihadistes syriens et irakiens. Elles peuvent paraitre incongrues sur des terres où le croissant est roi. Mais elles font sens. Car elles sont signes d'infamie et de dérision pour les vrais croyants. Leur prophète a prêché sa foi à la pointe et au fil de son épée. En tuant. En vertu de quoi, ses fidèles ne peuvent avoir que beaucoup de mépris pour un autre prophète qui a donné sa vie pour sauver celle des autres.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Dano - 23/07/2014 - 11:27 - Signaler un abus Il me parait évident que

    Il me parait évident que cette situation est volontairement passée sous silence afin de ménager les musulmans et les islamophiles qui constituent un bon électorat de gauche. De la même manière, l'information délivrée par nos grands médias français est totalement pro-palestinienne alors que c'est le Hamas qui a engagé les hostilités en lançant des roquettes contre des civils israëliens et qui se cache au milieu de la population civile palestinienne pour qu'il y ait un maximum de victimes civile à présenter à l'avidité des caméras. On est en pleine manipulation et le pire, c'est que ça marche. C'est totalement désespérant.

  • Par Gré - 23/07/2014 - 12:21 - Signaler un abus le silence : la pire des tactiques

    Aujourd'hui, nos politiques et nos médias, les autorités musulmanes aussi, se taisent dans toutes les langues pour museler une vérité : les Chrétiens chassés d'Irak sont de vrais Irakiens, dans une communauté établie depuis avant la conquête musulmane - car il faut dire les vrais mots. Demain pourtant, ils hurleront lorsque des Français (et d'autres Européens) parleront de musulmans ayant la nationalité française comme de faux Français qu'il faut chasser. Ce seront eux les responsables de cet état d'esprit. Si demain, les musulmans sont chassés d'ici, beaucoup de gens trouveront cela normal puisque nos autorités - par leur silence - trouvent normal que l'on chasse de leurs terres des personnes dont le seul tort est d'appartenir à une minorité. Les germes d'une guerre sont parfois dans le silence.

  • Par ISABLEUE - 23/07/2014 - 14:12 - Signaler un abus Bien sur silence radio

    car notre pseudo gouvenement n'ose pas faire la différence ! on a vu avec la Syrie, ils étaient prêts à attaquer Assad !! le monde à l'envers. S'ils croient tous, que les juifs et les chrétiens, qu'ils soient croyants ou pas, et tous les français, sont prêts à soutenir cette bande de nazis analphabètes, ils se fourrent le doigt dans l'oeil.

  • Par cloette - 23/07/2014 - 15:40 - Signaler un abus Mais c'est sidérant , on a

    Mais c'est sidérant , on a presque l'impression que deux humanités se côtoient, homo sapiens et néandertalien

  • Par ISABLEUE - 23/07/2014 - 16:34 - Signaler un abus Oui cloette

    ce n'est pas une impression, vous n'êtes pas seule.

  • Par LEVENT THIERRY - 23/07/2014 - 22:56 - Signaler un abus Insulte préhistorique,

    Néandertal me semblait bien supérieur dans ses comportements voire spirituellement face aux malades mentaux décrits dans ce billet sensés porter une parole religieuse. Ne confondons pas pré-humanité et non-humanité....

  • Par sheldon - 24/07/2014 - 00:18 - Signaler un abus Soutenir des chrétiens est le signal de guerre de civilisation!

    Beucoup de nos politiques, comme beaucoup de Français, ne connaissent la religion que pour le baptême (de moins en moins), le mariage et es enterrements. on a su pratiquement se "débarrasser" du poids du clergé et des "lois" des églises. Le seul problème que nous avons alors, et tout particulièrement à gauche où on a souvent un anti-cléricalisme militant, est que pour que les personnes émigrées d'autres cultures n'aient pas l'impression d'être stigmatisés on ne fasse rien qui pourrait apparaitre comme un soutien au christianisme. On a tellement peur de se faire reprocher de déclencher une guerre de civilisations que l'on ne fait rien pour soutenir des personnes qui ont la culture de nos ancêtres, mais qui ne représente plus grand chose en France. On a trouvé l'excuse : la République doit être laïque, sauf qu'il ne faut pas de laïcité à 2 vitesses !

  • Par Anguerrand - 24/07/2014 - 06:54 - Signaler un abus À Shelon

    Oui mais pour l'islam , laïcs, athée, chrétiens, protestants sont tous des mécréants à combattre ; il faut qu'ils se convertissent ou les exterminer. C'est bien la une cause de guerre civile en France dans encore qq années quand ils représenteront 35/40% de la population française + les immigrés illégaux,ils nous imposeront leur religions à tous. Les juifs ont au moins le recours de s'expatrier en Israël, mais nous? L'islam est né 600 ans après le christianisme, mais le " prophète" voleur, guerrier, à eu une " révélation, alors depuis il faut lui obéir et lui obéir c'est faire du monde une zone ou la charia s'appliquera partout. Ils y arrivent très bien en se débarrassant des chrétiens du moyen orient par tous les moyens y compris la mort. C'est pour cela que l'on ne devrait pas prendre la chose à la légère enFrance et surtout ne pas écouter nos Politiques, la France est concerné au premier chef . Au fait Marine qu'attend- elle pour organiser une grande contre manifestation, si elle si sincère sur l'immigration? Mais elle compte sur l'électorat de gauche donc des immigrés, alors....

  • Par FIGAROCB - 24/07/2014 - 09:18 - Signaler un abus SCANDALEUX !

    Merci pour cet article, j'espère qu'il sera lu par beaucoup de Français, la plupart chrétiens, il est bien le seul ou presque à évoquer la disparition des chrétiens d'orient et leur massacre par les hordes musulmanes ! Tout ceci se fait dans l'indifférence générale, indifférence bien entendu voulue par les pouvoirs publics : il ne faut par heurter ces braves musulmans, les tenants de cette fameuse religion de "paix et d'amour" qui détruit et massacre tout ce qui n'est pas islamique. Notre ministre de l'intérieur a "pleuré" sur les victimes de GAZA, mais n'a pas dit un mot sur celles d'Irak. Nous vivons dans une véritable dictature ; il nous faut en sortir le plus vite possible, s'il le faut : PRENONS LES ARMES !

  • Par yeneralobregone - 24/07/2014 - 23:17 - Signaler un abus la montée de l'islamisme

    prends ses racines dans le lachage de la dynastie hachémite ( ceux qui se battaient avec le colonel lawrence entre 14 et 18 ) par les anglais et les français au levant. ils étaient moderniste et prooccidentaux. au lieu de cela, c'est les princes saoud intoxiqués par la doctrine waabite qui s'emparèrent de la péninsule et des lieux saints ... plus prés de nous, la chutte du communisme va redonner un vaste champ d'expension aux intégristes musulmans, la rente pétrolière, la démographie des pays arabes, vont faire le reste..... la trahison des élites occidentales et leur bétise , notement américaines, qui n'ont pas grand chose à redouter de l'islam et qui se focalise sur l'épouvantail chinois, font que les chrétiens d'orient n'ont pas grand chose à espèrer au cour de cette croisade à l'envers.... heureusement que la démocratie devait apporter la paix et la prospèrité au proche orient : " les peuples n'aiment pas les missionnaires bottés " robespierre 1792

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€