Lundi 21 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

L'étude scientifique qui établit un lien entre homophobie et homosexualité refoulée

Une étude américaine publiée en avril fait le lien entre homosexualité refoulée, éducation parentale autoritaire et homophobie.

Gay study

Publié le 6 mai 2012
 

Vous souvenez-vous du pasteur Ted Haggard ? Probablement pas. Pourtant cet homme de foi, président de l'Association nationale des évangéliques, un puissant groupe religieux conservateur, a fait beaucoup parler de lui en novembre 2006. Mike Jones, un prostitué, affirmait alors que cet homme marié et père de cinq enfants, était son amant. Le pasteur, fermement opposé au mariage entre personnes de même sexe, a nié, les médias se sont emparés de cette histoire rocambolesque. Avec le temps, l'affaire s'est tassée. Le doute, lui, est resté.

Mais Ted Haggard est loin d'être l'unique personnalité contre le mariage gay à s'être retrouvé dans une telle situation. Le sénateur républicain Larry Craig, ou Glenn Murphy Jr., ex-président de la Fédération Nationale des Jeunes républicains, en font par exemple partie. Et avec ce qu'on pourrait qualifier de scandales politiques, l'idée que les homophobes sont en fait des homosexuels refoulés fait son chemin.

Une étude réalisée par des chercheurs anglo-saxons et publiée en avril dans la revue scientifique Journal of Personality and Social Psychology viendrait en effet confirmer cette hypothèse, déjà soulevée par une étude de 1996.

Netta Weinstein, qui a dirigé les recherches, expliquait au site Science Daily que "les individus qui se disent hétérosexuels mais qui montrent une attirance importante pour des personnes de même sexe dans des tests psychologiques pourraient se sentir menacés par les homosexuels et les lesbiennes qui leur rappellent leurs propres tendances".

A l'initiative des Universités de Rochester, d'Essex et de Californie, les chercheurs ont conduit six expériences aux États-Unis et en Allemagne sur 784 étudiants de cycle supérieurs.

Les participants devaient d'abord indiquer sur une échelle de un à dix leur orientation sexuelle. Un signifiant "complètement gay" et dix "complètement hétérosexuel". Ils étaient ensuite soumis à un test pour mesurer leur orientation sexuelle "implicite". Ils devaient alors ranger des séries d'images et mots dans les catégories "homo" ou "hétéro". Ces images étaient précédées d'images subliminales comprenant les mots "moi" ou "les autres". Cette théorie, plus connue sous le nom d'association sémantique, montre qu'une association plus rapide entre les mots "homo" et "moi" couplée avec une jonction plus lente entre les mots "moi" et "hétéro" indique le signe d'une "orientation homosexuelle implicite".

L'expérience ne s'arrête pas là. Les chercheurs voulaient en effet comprendre d'où pouvait venir le refoulement de certains participants de leur sexualité. La réponse se trouve dans l'éducation parentale.

On s'est aperçu que les participants dont les parents étaient ouverts d'esprit avaient plus de chances d'être en accord avec leur orientation sexuelle implicite et moins de probabilités d'être homophobes. Au contraire, les individus qui se trouvent dans un déni de leur orientation sexuelle implicite avaient le plus souvent été élevés par des parents autoritaires, et peu tolérants vis-à-vis de la communauté gay.

Rien dans l'étude ne permet cependant de conclure que tous les homophobes seraient nécessairement des homosexuels refoulés.

 


Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Koïnè - 07/05/2012 - 23:26 - Signaler un abus Vanneste président!

    Il parait que l'UMP va peut-être lui rendre soninvestiture pour limiter la casse aux législatives

  • Par zen aztec - 07/05/2012 - 07:51 - Signaler un abus ah bon?

    "Rien dans l'étude ne permet cependant de conclure que tous les homophobes seraient nécessairement des homosexuels refoulés."
    Ben forcément...

  • Par ヒナゲシ - 07/05/2012 - 03:38 - Signaler un abus Prémonition ! [3]

    • le 5 mars 2012 : « Les médias font du forcing pour que l'homosexualité soit considérée comme normale. Combien de films nous balancent un couple homo, ou un enfant homo sans que cela pose de problème à la famille??? ».
    • le 25 mars : « Je pense que vous devez être un homo refoulé…
    Que les homos qui représentent d'après ce que j'ai lu un peu plus de 1% de la population, nous foutent la paix, qu'ils vivent leur truc dans leur coin et point barre. Les pratiques sexuelles sont de l'ordre du privé. »
    • le 1er avril 2012 : « Lamentable !!!!! on en est rendu à s’intéresser aux votes des minorités sexuelles… ».
    • le 4 mai 2012 : « L'avortement, le mariage homo, l'adoption par les couples homos par exemple ce sont des valeurs proches de l'évangile ? »

  • Par ヒナゲシ - 07/05/2012 - 03:35 - Signaler un abus Prémonition [2]

    • le 15 février 2012 : « Marre du lobby homo . Qu’ils vivent leur sexualité qui est du domaine du PRIVÉ et nous foutent la paix. »
    • le 16 février 2012 : « Bravo Mr Vanneste!!!!!! marre de la langue de bois, de la pensée unique bobo/salonnarde, des bisounours de la gôoooche bien pensante, des lobbys et des associations qui emmerdent tout le monde et qui ne représentent qu’elles mêmes ».
    • le 18 février 2012 : « Homophobie est une invention du lobby homo et ne veut strictement rien dire ».
    • le 18 février 2012 : « Quand un mec de gauche est homo, il fait chier tout le monde pour qu'on le respecte. »
    • le 19 février 2012 : « je vis en Amérique du Sud […] Ici il n'y a pas de lois mémorielles, pas de lois anti racistes, on peut critiquer et se foutre des homos ce qui n'est pas le cas dans la France actuelle. »
    • le 4 mars 2012 : « "L'homosexualité fait partie de l'humanité" Bon et alors !!!! ça veut prouver quoi??? le crime fait parti de l'humanité, les perversions sexuelles font parti de l'humanité etc etc et est ce pour cela qu'on doit accepter ? »

  • Par ヒナゲシ - 07/05/2012 - 03:34 - Signaler un abus Prémonition ? [1]

    Greenday écrivait, le 24 janvier dernier :
    « Nous noterons que Diego fait une fixation sur l'homosexualité, il commente chaque article publié sur le sujet. ».
    En effet, de presque chaque discussion qui tourne — de près ou de loin — sur l'homosexualité on peut dire de Diego qu'il en est.
    Qui écrivait, notamment :
    • le 21 janvier 2012 : « Ras le bol du lobby homo… Qu'ils fassent leur trucs dans leur coin et qu'il nous foutent la paix… ».
    • le 31 janvier 2012 : « madame Fourest me fait penser à la séance de psychothérapie du film "Le pari" : Homo - biennn, hetero - pas biennnn , catho- pas biennn, athée- biennnn. En ce qui me concerne ce qu'elle peut dire n'offre aucun intérêt. Elle est la porte parole des lobby homo/ laïcard »
    • le 1er février 2012 : « Toute les religions monothéistes condamnent l'homosexualité. […] Cela tient de la vie privée et raz le bol qu'on nous bassine avec ça… Le lobby homo est très influent, surreprésenté dans le show business et les médias »
    • le 11 février 2012 : « je crois qu'une grande parti des français en a marre du lobby homo qui ne représente que lui même. »

  • Par Koïnè - 06/05/2012 - 23:15 - Signaler un abus Et d'après Freud

    Tout le monde est potentiellement bisexuel. Donc tout hétérosexuel peut éprouver un jour une attirance vis-à-vis d'une personne de son sexe tout en menant une vie hétérosexuelle sans problème... Et que toute personne homosexuelle peut un jour ne plus l'être. Je peux en témoigner pour plusieurs, hommes et femmes.

  • Par Koïnè - 06/05/2012 - 23:13 - Signaler un abus C'est ça

    Des études "scientifiques" ont tenté de nous faire croire depuis des années qu'il y a un gène gay. Comme personne ne l'a jamais trouvé, on est passé maintenant aux théories pseudo-scientifiques du gender, comme quoi on choisit d'être homme ou femme sans tenir compte de son genre naturel. Maintenant, tous les homophobes sont des homos réfoulés (et n'importe quel personnage important est en fait homo, à commencer par Jésus).
    Des études "historiques" ont voulu nous faire croire que l'homosexualité était parfaitement intégrée dans les sociétés grecque et romaine... Alors qu'elle ne concernait qu'un adulte et un jeune chez les Grecs et qu'elle était passible de crucifixion entre citoyens romains mais seulement tolérée entre un citoyen et un esclave.
    On essaie de nous faire croire que le mariage entre deux personnes de même sexe est normale alors que ça ne s'est pas vu depuis Néron, qui avait épousé son garde du corps, ce qui avait profondément choqué ses contemporains et n'avait pas peu contribué à son impopularité.

  • Par Stéphane - 06/05/2012 - 23:11 - Signaler un abus "homophobie et homosexualité

    "homophobie et homosexualité refoulée"
    ouche... non mais là se n'est plus crédible tellement cet "argument" a était surutilisé!

  • Par Ravidelacreche - 06/05/2012 - 17:46 - Signaler un abus L'étude scientifique

    Et pour Lesbiennes ça par en couille!

  • Par Karamba - 06/05/2012 - 16:40 - Signaler un abus On commence par les homophobes

    ... et quand ce sera entendu on nous sortira que finalement tous les hétéros sont des homos refoulés et ainsi valider le rêve des gays de ne plus avoir à se considérer en tant que minorité mais de se permettre de passer pour la référence majoritaire. L'attaque du mariage symbole de l'identité hétéro est une étape en cela.

  • Par Diego - 06/05/2012 - 16:34 - Signaler un abus Ras le bol des lobbys homos!!!!

    Ras le bol des lobbys homos!!!!
    Article inintéressant. Qu'ils vivent leur sexualité comme ils le veulent et nous foutent la paix . A faire pression comme ils le font, ça ne fait que produire l’effet inverse à ce qu'ils voudraient.

  • Par bobocleaner - 06/05/2012 - 11:25 - Signaler un abus pour vaneste

    ca tiendrait comme theorie tellement il est obsédé par le sujet

  • Par laurentso - 06/05/2012 - 11:06 - Signaler un abus Ai croisé Christian Vanneste

    l'autre jour du côté de la rue Sainte-Croix de la Bretonnerie. Avec son Yorshire à poils longs et son petit pull rose, il ne faisait pas vraiment homosexuel refoulé!

  • Par yoda - 06/05/2012 - 10:57 - Signaler un abus tu parles des scientifiques !!!

    moi je vais vous trouver des scientifiques qui disent exactement le contraire !

  • Par enzo31311 - 06/05/2012 - 09:54 - Signaler un abus Refoules

    Les socialistes sont des riches refoules, c'est parcequ'ils sont attires par l'argent qu'ils sont richophobes, Hollande en Premier d'ailleurs.

  • Par bobocleaner - 06/05/2012 - 09:43 - Signaler un abus scientifique ? ? ?

    les homosexuels prosélytes nous cassent le cul grave.
    ca c'est scientifiquement démontré .
    Comme le chante Orelsan " bientot pour prouver que t'es pas homophobe faudra que tu suces des types"
    pourrait on dans ce genre d'article avoir le Cv des auteurs et les critéres de la soi disant étude; Non que ca ait un quelconque intérêt puisque c'est purement de la propagande mais quand on "titre étude scientifique" ;
    vivement le mariage religieux des homosexuels qu'on parle de sujet sérieux.

  • Par walküre - 06/05/2012 - 09:38 - Signaler un abus Comme en politique

    Ceux qui aiment Hollande sont des refoulés de Sarkozy et vice versa.

Fermer