Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 29 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Front républicain : mais quelle serait la nature exacte d'un danger engendré par un FN municipal ?

Jean-Marc Ayrault a appelé jeudi les électeurs à "tout faire pour qu'il n'y ait aucune possibilité qu'il y ait un maire Front national dans une commune de France".

Menace fantôme

Publié le
Front républicain : mais quelle serait la nature exacte d'un danger engendré par un FN municipal ?

Jean-Marc Ayrault a appelé jeudi les électeurs à constituer un front républicain pour faire barrage au Front national.  Crédit Reuters

Atlantico : Jean-Marc Ayrault a appelé sur Radio J les citoyens à "tout faire pour qu'il n'y ait aucune possibilité qu'il y ait un maire Front national dans une commune de France", invitant les citoyens à se regrouper le cas échéant derrière un "front républicain". Les villes concernées compromettraient-elles concrètement leur avenir si elles devaient compter des élus frontistes au sein de leur exécutif ?

Sylvain Crépon : Il s'est référé aux expériences des mairies FN dans les années 90, qui avaient été un désastre au niveau de la gestion. Ces villes avaient été conçues comme des laboratoires de diffusion et d'application des idées du Front national. Les époux Mégret avaient par exemple octroyé une prime pour tout enfant européen né sur le sol de leur commune, ce qui avait été retoqué par le Tribunal administratif, car déclaré anti constitutionnel. La ville  d'Orange, avec Jacques Bompard, a tiré son épingle du jeu.

 Les dirigeants du FN ont tiré les conséquences de ces erreurs, de sorte que les candidats frontistes ayant une chance d'être élus ne font absolument pas campagne sur les idées du FN, mais sur des thématiques strictement municipales. Car ces élections sont sans doute les moins idéologiques en France. Le FN l'a parfaitement compris, et cherche ainsi à se donner une légitimité gestionnaire qui lui fait tant défaut. 

Les propos de Jean-Marc Ayrault ne sont pas nouveaux, on se rappelle de la stratégie de la "main droite de Mitterrand". C'est un moyen de diviser la droite entre la tendance centriste favorable à un front républicain, et une autre, davantage droitière, plus ouverte à une alliance, notamment dans le sud-est. Ce peut donc être un moyen d'espérer créer la zizanie à droite. N'oublions pas que la ville qui va certainement basculer du PS vers le FN, c'est Hénin-Beaumont. La droite y est inexistante, ce qui laisse présager un duel entre le PS, miné par les affaires de corruption, et le Front national. Donc si la ville tombe, ce serait le symbole de l'échec socialiste au niveau local face au FN, et ce alors que l'opposition au FN a sans doute constitué un des principaux ressorts des mobilisations de la gauche ces vingt dernières années. Jean-Marc Ayrault est peut-être mû par la hantise d'un tel scénario, d'où l'appel au front républicain.

Philippe Braud: Si la stratégie du Front républicain est une démarche de conviction (quant à la nocivité du Front national), c’est aussi, plus prosaïquement, une stratégie de désistement réciproque entre tous les autres partis, avec des bénéfices électoraux à escompter. Il est donc de bonne guerre de majorer les risques associés à un basculement des communes au profit du FN. En réalité, le risque est très exagéré. D’abord parce qu’il existe tout un tissu serré de règlements qui protègent les droits fondamentaux des citoyens et ceux des salariés municipaux. Ensuite parce que les compétences des maires sont limitées ou encadrées ; aujourd’hui, davantage encore du fait du développement de l’intercommunalité. Le risque le plus évident vient de deux directions : la détérioration du climat de la ville compte tenu des tensions engendrées par les discours offensifs du FN et ceux de leurs adversaires les plus radicaux, ce qui peut nuire aux affaires et aux investissements ; la plus grande  difficulté d’obtenir de l’Etat ou d’autres collectivités publiques les soutiens financiers pour des actions municipales d’envergure qui appellent toujours des co-financements.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par walküre - 21/03/2014 - 06:08 - Signaler un abus Ayrault

    aurait-il peur du peuple ?

  • Par MdePONTCALLEC - 21/03/2014 - 06:38 - Signaler un abus UN MILITANT DE DROITE ATTAQUÉ À NANTES PAR LES NERVIS SOCIALISTE

    http://www.politicvisio.com/n31-france/article-municipales-a-nantes-un-partisan-de-la-candidate-ps-agress.html?id=8484

  • Par Hugues001001 - 21/03/2014 - 06:50 - Signaler un abus J'ai un problème

    Je ne comprends pas cet entêtement chez les gens de gauche à éternellement ressasser les mêmes inepties. Ayrault est-il à ce point hermétique aux analyses de toute personne sensée qui démontrent qu'à chaque appel de la sorte, on ne fait que victimiser un peu plus le FN, attirer la sympathie à son égard de Français révulsés qu'on les prenne pour des cons en considérant leurs opinions et votes comme mauvais, et le faire progresser ? Est-il juste stupide ? Ou alors machiavélique en souhaitant secrètement sa montée pour affaiblir la droite en 2017 ? Dans l'absolu, quand on conclut une alliance avec des communistes et des extrémistes verts dont chaque prise de position (appui aux squatteurs de ND des Landes, appui aux fraudeurs type Léonarda, contestation des choix budgétaires, etc.) est clairement anti-gouvernementale, on se tait. Quand la gauche cessera toute alliance avec un parti dont l'idéologie criminelle et le bilan "globalement positif" affichent des dizaines de millions de morts, elle pourra faire la leçon aux autres. Pas avant. Les extrémismes, de gauche comme de droite, sont les deux faces étatistes et autoritaires de la même pièce. Il faudra bien que le PS l'admette un jour.

  • Par lucuis - 21/03/2014 - 07:16 - Signaler un abus QUEL PACTE REPUBLICAIN ?

    le pacte républicain n'est qu'une manœuvre de la gauche pour diminuer le pouvoir électoral de la droite. Comme le dit Hugues001001, la gauche ne l'a jamais respecté en s'alliant elle avec l'extrême gauche, des gens qui ont soutenu des idées réactionnaires. Tous les nationalistes ne sont pas forcément des fachos même si je m'en méfie. Les communistes et les écolos ( qui sont en général d'anciens communistes ) porte une haine de la démocratie et des droits de l'homme qui les classe comme beaucoup plus dangereux que le FN, et pourtant les socialos ont en fait des alliés. La faute à la presse française qui est composée à 60% de journalistes communistes et qui prêchent pour leur paroisse.

  • Par groumpf - 21/03/2014 - 07:16 - Signaler un abus Insupportable

    Depuis quand un premier ministre se donne le droit de dire aux citoyens ce qu'il doivent voter. Zéro met à jour ce qu'est réellement le socialisme: du fascisme. Du fascisme le plus pur qui espionne ses opposants, appelle à la haine contre un parti et ses électeurs. Qu'il rejoigne donc les fascistes à leur place: les poubelles de l'histoire.

  • Par LeditGaga - 21/03/2014 - 07:18 - Signaler un abus Z'ayrault ne manque pas d'air !

    Le seul commentaire à faire ici est contenu dans le titre !

  • Par Anguerrand - 21/03/2014 - 07:23 - Signaler un abus Mais quel front républicain

    Au second tout, le refuse de voter PS ,plutôt FN au second et j'espère que les FN malgré la propagande voteront UMP. Sinon le PS va crier victoire ce qui serait un comble dans l'état ou est la France. De plus les dirigeants politiques du FN et de l'UMP devrons bien suivre la voix de leurs électeurs au lieu de se combattre bêtement et la droite gagnerait partout, une vraie raclée pour le PS. Les électeurs se foutent totalement des " directives " des dirigeants de leus partis.

  • Par anticip - 21/03/2014 - 07:34 - Signaler un abus je contais voter pour une liste sans étiquette

    je ne connais pas de parti anti républicain en France par contre je connais un parti qui ment ,qui censure ,qui écoute,qui rackette qui magouille les élections en faisant des découpages qui vont bien ( pour le ps bien sur) il s'appelle parti socialiste donc je voterais nul pour protester contre ce pouvoir totalitaire n'ayant d'autre choix

  • Par francoise - 21/03/2014 - 07:39 - Signaler un abus Quel front républicain ?

    Ayrault la gauche morale perd les pédales, la pensée unique de la gauche devient insupportable... Chaque citoyen français vote en fonction de ses idées, de ses convictions... Sarkozy a raison. Notre pays est en grande perdition dans tout les domaines, terra nova et les associations gauchisantes sont une atteinte à notre liberté de penser.. Dehors les incapables... Incapable de réformer, incapable de gérer, ils ont utilisé l'antisarkozysme pour avoir les manettes du pouvoir... Nuls. Hollande le donneur de leçon est un menteur. Gros menteur (trierveiler/gayet).

  • Par cronos - 21/03/2014 - 07:52 - Signaler un abus Le hic...

    pour les autres partis au pouvoir depuis si longtemps est que si le FN y arrive, il sortirait sur la place publique toutes les magouilles de ces si respectables politiciens...il y aurait encombrement dans les tribunaux..!

  • Par phiphi1 - 21/03/2014 - 07:54 - Signaler un abus perso

    En aucun cas je ne voterai pour la gauche!

  • Par legaulois55 - 21/03/2014 - 07:55 - Signaler un abus ce premier ministre ne manque pas d'air

    il se prend pour la STASI ou est la liberté de pensée ; maintenant concernant la gestion sois disant catastrophique des communes à une époque des quelques mairies FN il faut dire que l'état avec son administration et les syndicats ont tout fait pour saborder les finances et le fonctionnement de ces communes . maintenant quand je vois comment l'UMPS gère la France depuis trente ans c'est l'hôpital qui se fout de l'infirmerie ( 2000 milliards de dette 5 millions de chômeurs 8 millions de précaires une délinquance grand V une immigration non contrôlée des petits retraités qui sont en limite de pauvreté après avoir cotisé 40 ans et ces gens qui nous dirigent non même pas la honte tellement ils sont coupés du peuple )

  • Par evy - 21/03/2014 - 07:58 - Signaler un abus la seule raison valable !

    c'est que le FN a appelé à voter contre Nicolas Sarkozy. Rien que cette stratégie a été stupide et démontre le coté machiavel bête qui devrait ôter le doute à ceux qui voudraient le FN mais aussi pas de PS car ce sont des utopistes qui, quand ils sont aux manettes "crashe" l'avion. Comment peut-on imaginer faire gouverner une bande d'Enarques qui n'ont jamais travaillé, qui ont trifouillé dans la politique dès leur plus jeune âge, et un "prof" rêveur insipide et sans saveur qui dirige tout ça !.

  • Par evy - 21/03/2014 - 08:05 - Signaler un abus voter nul ne sert à RIEN

    notre pays ne prend pas en compte les bulletins nuls. Osez affirmer ce qui vous plait et que vous pensez efficace. Le PS fait courir l'idée que tout ceux qui ne sont pas à gauche sont des imbéciles, tout ces "petits acteurs" et autres artistes qui ne quittent jamais les frontières de l'hexagone ont besoin des subsides de l'Etat et adhèrent à ces idées pour faire "populaire" les médias également adhèrent pour recevoir les subventions ou de peur d'être écouté. Quel pays !

  • Par evy - 21/03/2014 - 08:05 - Signaler un abus voter nul ne sert à RIEN

    notre pays ne prend pas en compte les bulletins nuls. Osez affirmer ce qui vous plait et que vous pensez efficace. Le PS fait courir l'idée que tout ceux qui ne sont pas à gauche sont des imbéciles, tout ces "petits acteurs" et autres artistes qui ne quittent jamais les frontières de l'hexagone ont besoin des subsides de l'Etat et adhèrent à ces idées pour faire "populaire" les médias également adhèrent pour recevoir les subventions ou de peur d'être écouté. Quel pays !

  • Par ZOEDUBATO - 21/03/2014 - 08:05 - Signaler un abus Les risques sont ceux de toutes les idéologies

    L’idéologie(socialiste , nationaliste , intégrisme religieux, etc.) est une croyance politique et/ou religieuse qui englobe la politique, le mode de vie , la conscience des gens et le formatage des enfants dans une pensée unique structurante et un Etat partisan et ultra présent Ces croyances partent du principe que le politique prime tout le reste avec un état politisé qui quadrille le pays, une police des pensées et une justice « mur des cons » type STASI La démocratie clientélisme qui se met en place dans tous les Partis idéologique permet de cacher le mise en place d'un pouvoir de plus en plus absolu avec formatage des citoyens

  • Par Ni pour-ni contre-bien au contraire ... - 21/03/2014 - 08:09 - Signaler un abus Le vrai changement c'est dimanche !

    ce gouvernement qui n'est jamais au courant de rien ou qui apprend les choses par la presse est au moins sûr d'une chose, c'est que le dimanche 23 mars risque d'être un jour de deuil politique pour la gogoche, donneuse de leçons amis souvent prise la main dans le sac ! En tout cas, les Français vont tout faire pour faire dégager le maximun de maires socialo-crypto-verts-communistes !

  • Par un_lecteur - 21/03/2014 - 08:17 - Signaler un abus Un danger, mais pour qui ?

    Pour ceux qui magouillent depuis des années , et dont les magouilles pourraient ressortir ? Pour tous ceux qui ont enterré des affaires - affaires qui pourraient être déterrées ?

  • Par winnie - 21/03/2014 - 08:26 - Signaler un abus Décidément !

    tous ces politicards continuent leurs même refrain:"au loup,au loup" S'ils ne voulaient pas de FN il fallait qu'ils fussent être: honnêtes courageux droits patriotes toutes ces qualités qu'ils n' ont pas en général! mais ils peuvent bien aboyer ils n'empêcheront rien,la machine FN est en marche et c'est la seule solution pour un vrai changement ,pas celui de l' IMPOSTEUR

  • Par mich2pains - 21/03/2014 - 08:33 - Signaler un abus Remettons cela dans la bon ordre , "EVY" ( 7:58) !

    Plutôt que de prétendre que : " La seule raison valable ç'est que le FN a appelé à voter contre SARKO " (sic) .....il serait plus honnête de rappeler qu'initialement , l' UMP à interdit la moindre alliance électorale avec le FN ! L'UMP démontre clairement qu'elle est la Droite la plus conne du monde puisqu'elle s'interdit , toute seule , de créer une ....DROITE PLURIELLE , pudeur de fausses vierges dont la G000che ne s'embarrasse jamais ! Revoir les élections précédentes et comment la G000CHe s'est emparée de tous les pouvoirs en pratiquant le ..." Mariage-pour-Tous" .......

  • Par pierre325 - 21/03/2014 - 08:39 - Signaler un abus 2 jours avant les elections

    Allons quand même. Et c'est beau le partie républicain quand on voit la casse a Rennes avec les antifa, le détournement des écoutes téléphonique a des fin politique,... Le fn a pas a ça charge e tel méthode lui.

  • Par mich2pains - 21/03/2014 - 08:48 - Signaler un abus Z'AYRAULT nous fait du .....KIM JONG UN !

    SARKO a tort de minimiser son constat sur le Gouvernement de G000CHE en ne le comparant qu'aux méthodes douteuses de la STASI ! En réalité , les choses sont pires en France que dans l'ex RDA ! On se rapproche dangereusement de la ...COREE du NORD ! Comment peut-on supporter qu'un Premier Ministre ( 1er Sinistre ? ) donne des instructions , des consignes pour " tout faire pour interdire l'élection d'un maire FN " alors que ce Sinistre est censé représenter TOUS les Français , y compris ceux qui votent ....FN ? Rejette-t-il les CONTRIBUABLES qui votent FN ? Se croit-il encore enseignant-gnan-gnan , en train de menacer les élèves qui ne voudraient pas participer ...."spontanément" à l'une de ses grèves corporatistes de l' EN ? Se croit-il ramené au simple rang d'un secrétaire national du PS ? Maintenant , ç'est à NOUS , ELECTEURS qu'il appartient de virer ces dangereux fachos de G000CHE des pouvoirs politiques et ce , ..." par tous les moyens " !

  • Par pave777 - 21/03/2014 - 08:55 - Signaler un abus courage fuyons !

    ou alors continuons à alimenter la ripoublique maçonnique, grâce à une cordon ombilical, fait des magouilles et des reniements, de la gauche comme de la droite. 36000 communes et .....600 listes FN ! il faut vraiment que le système soit vicié et pourri jusqu'à la moelle, pour qu'il soit à ce point effrayé par la timide émergence d'un parti alternatif. Le FN pourra peut devenir le fer de lance d'une contestation plus générale et représenté une option politique différente, reste à voir la qualité des têtes de liste et de leur équipe une fois sur le terrain ; c'est en parti du sa

  • Par pave777 - 21/03/2014 - 08:57 - Signaler un abus coupure et suite

    c'est en partie du sang neuf, mais aussi des personnes venues de l'UMPS. WAIT AND SEE !!

  • Par Jackturf - 21/03/2014 - 08:59 - Signaler un abus RECAPITULONS AVANT D'ALLER VOTER

    -Des personnalités opposées au PS sont mises sur écoutes pendant des mois. -Le secret de l'instruction est violé afin de servir le PS -Des manifestants pacifiques sont arrêtés par centaines pendant que des manifestants violents mais du même bord que le PS peuvent impunément casser et agresser -Des petits nervis du même bord que le PS peuvent agresser des membres d'un groupuscule opposé et c'est le groupuscule des agressés qui est dissous. Alors quand le PS appelle à faire barrage au fascisme, vous savez ce qu'il vous reste à faire..

  • Par ELLENEUQ - 21/03/2014 - 09:01 - Signaler un abus Virez les tous !

    HH = Hollande Heraus ! le seul slogan à retenir. Comme on ne peut faire pire on ne risque strictement rien !

  • Par troiscentsalheure - 21/03/2014 - 09:13 - Signaler un abus Le même qu'au niveau national: aucun

    si ce n'est une politique en rupture totale avec les pratiques actuelles de l'UMPS.

  • Par gliocyte - 21/03/2014 - 09:23 - Signaler un abus Et les conseillers communautaires?

    Aucun article dessus. C'est pourtant une nouveauté dont les médias auraient du parler. La lecture du mémo édité par le gouvernement est pour moi incompréhensible: "Lorsque le nombre de candidats de la liste des conseillers communautaires excède les trois cinquièmes du nombre de sièges de conseiller municipal à pourvoir, la liste des candidats aux sièges de conseiller communautaire reprend l'ordre de présentation de la liste des candidats au conseil municipal. Ainsi dans le cas d’un conseil municipal de 19 membres avec 10 conseillers communautaires à élire, la liste des candidats au conseil communautaire comprendra 12 noms (règle n°1), ce qui excède les 3/5ème (soit 11). Cette liste devra par conséquent être composée des 12 premiers candidats de la liste municipale. " Cela veut-il dire qu'on doit rayer deux noms?

  • Par troiscentsalheure - 21/03/2014 - 09:33 - Signaler un abus L'UMPS salit la République:

    https://fbcdn-sphotos-b-a.akamaihd.net/hphotos-ak-prn2/t1.0-9/1743545_828794957137244_946381157_n.jpg

  • Par Le Cécilien - 21/03/2014 - 09:37 - Signaler un abus Les Socialos=Communistes sont morts de peur !

    Moi Ayrault je ne suis pas un héros C'est pour ça qu'aujourd'hui je suis fatigué C'est pour ça qu'aujourd'hui je voudrais crier Je ne suis pas un héros Mes faux pas me collent à la peau Je ne suis pas un héros Faut pas croire ce que disent les journaux Je ne suis pas un héros un héros LE PS DEHORS... ON VOUS FERA BARRAGE A TOUS LES ÉTAGES... VIVE MARINE... Allons enfants de la parie le jour de gloire est arrivé..../....

  • Par vangog - 21/03/2014 - 09:43 - Signaler un abus Quatre pages de politologues et sociologues

    gauchistes...non merci! La première phrase est tellement inepte et tellement infondée qu'elle n'incite pas à lire la suite... Si ces analystes biberonnés à la pensée unique avaient fait une analyse plus approffondie de ce qu'ils appellent "la gestion désastreuse des maires FN", ils sauraient que ces Maires ont repris des communes au bord du gouffre financier, parfois mises sous tutelle des Régions... Ces pitoyables analystes n'étaient pourtant pas là pour stigmatiser les précédents, ceux qui se renvoient la balle depuis quarante ans en créant les conditions de ces banqueroutes municipales! Comment redresser la barre en deux ou trois ans? Et ils ne parlent pas, non plus, de la guérilla municipale qu'ont subi ces maires de la part de tous ceux qui avaient intérêt à garder les dettes et les impôts de la commune à un niveau intolérable, les associations communautaristes et politisées, les syndicats gauchistes, les fonctionnaires non-patriotes... Alors, qui fait peur? Le FN qui fait l'objet de toutes les Fatwas médiatiques, ou celui qui, à trois jours des municipales, titre: "Quel serait la nature exacte du danger engendré par un FN municipal?"...

  • Par Heisenberg - 21/03/2014 - 09:48 - Signaler un abus C'est assez hallucinant

    Ce que j'aime sur Atlantico c'est qu’ils osent (parfois) le débat d'idées, et cet article illustre bien ce courage. Ce qui est flippant en revanche c'est la nullité de certaines réactions:ragots, arguments d'autorité, foutage de gueule généralisé.... Lisez vous les articles ??? Franchement, on voit bien que non.

  • Par Heisenberg - 21/03/2014 - 09:53 - Signaler un abus vangog...

    D'ailleurs la réaction de Vangog illustre bien cette nullité: il avoue ne même pas lire l'article, alors que ce qui le fait réagir y est écrit noir sur blanc ! Petitesse idéologique, dogmatisme pavlovien, voila l'essentiel des réactions des nervis du FN. Non vous n'êtes pas des sauveurs mais bien l'expression du conservatisme bourgeois le plus moisi.

  • Par beldchamps - 21/03/2014 - 09:54 - Signaler un abus Pendant ce temps en Ukraine ...

    Fabius se satisfait de l'arrivée du parti Svoboda au gouvernement.

  • Par vangog - 21/03/2014 - 09:54 - Signaler un abus @mich2pains parmi les coups tordus électoraux

    préparés par les gauchistes (UMP et UDI inclus), il y a aussi le dépouillement en mettant des traces de rouge à ongle sur les bulletins FN, afin de les invalider, et le "bourrage des urnes électroniques dans les dix dernières minutes par les votes des "copains qui n'ont pas pu se déplacer".. Quand on voit les pratiques du pouvoir socialo-ecolo-coco inspirées de la STASI socialiste, on peut s'attendre à tout pour qu'ils conservent le pouvoir, dimanche 23 et dimanche 30 Mars... Patriotes, soyez vigilants!

  • Par crosneries - 21/03/2014 - 09:55 - Signaler un abus pour moi le front républicain

    pour moi le front républicain c'est voter anti socialiste je ne suis pas d'accord avec une partie importante du programme économique du FN comme je suis pas d'accord avec les prises de décisions des socialo-marxistes tant sur le plan économique que sociale dans le cas d'un second tour PS FN ,je voterai donc FN

  • Par andromede - 21/03/2014 - 10:12 - Signaler un abus PRESSE POUBELLE,

    prostituée au pouvoir et appartenant aux marchés financiers! (il vous suffit de regarder la photo de propagande nauséabonde pour vous en convaincre)

  • Par Léonidas - 21/03/2014 - 10:13 - Signaler un abus Front patriotique

    La ficelle est toujours aussi grosse mais elle commence à être plutôt usée. A ce pouvoir qui s'emploie méthodiquement à détruire la nation (dans le déni de son identité et de ses racines), le peuple (en organisant le Grand Remplacement), la société (en encourageant la délinquance, en instrumentalisant la Justice), la famille ( en détruisant ses fondements, le mariage et la filiation), il faut opposer un front patriotique qui fédère toutes les droites. C'est la dernière chance qui est donnée au processus démocratique de sauver le pays avant le recours à l'insurrection.

  • Par troiscentsalheure - 21/03/2014 - 10:14 - Signaler un abus Le FN

    c'est le référendum d'initiative populaire au niveau national et municipal. Les autres partis ont confisqué la démocratie.

  • Par mich2pains - 21/03/2014 - 10:14 - Signaler un abus Mais pourquoi donc le choix de CETTE photo ?

    Pourquoi ATLANTICO a-t-il choisi d'illustrer cet article intitulé " la nature du danger engendré par un vote FN " en mettant en gros plan une photo de Forces de l'Ordre en tenue de combat ? (question faussement naïve .....) ! Te fatigue pas , ATLANTICO , nous savons tous que cette photo d'hommes armés et bottés (!) a été prise peu de temps avant qu'ils ne donnent l' assaut contre .....les femmes et leurs enfants qui manifestaient contre le Mariage pour tous ! Maintenant , tous ces pacifiques "Manifestants" , gazés , raflés , savent pertinemment que le "DANGER" vient de la G000CHE ! A force de trop prendre les Français pour des cons , le retour de manivelle n'en sera que plus .....fracassant !

  • Par issartier - 21/03/2014 - 10:17 - Signaler un abus Campagne électorale.

    Alors que la population commence à souhaiter ne plus avoir d’élus du tout, comme en témoignent les communes sans candidat parce qu’ils n’ont plus rien à chiper à leurs concitoyens. Se rappeler les Belges, jamais si heureux que quand ils n’avaient pas de gouvernement. Car ça sent mauvais un pays où seule l’opposition est devenue « justiciable », comme on peut le constater avec les multiples Guérini qui ne se sont jamais si bien portés!

  • Par issartier - 21/03/2014 - 10:19 - Signaler un abus Campagne électorale

    . C’est une première, à plus d’un titre. Le parti au pouvoir ne s’est jamais lancé en campagne avec une telle désaffection d’un bilan entièrement négatif et une telle croissance… de l’aggravation de la pauvreté et des injustices organisées au profit d’une oligarchie d’élus. Faute de mieux, toute la campagne est menée par les gesticulations douteuses de la garde des sceaux qui s’acharne à vouloir nous démontrer que quand toute l’opposition sera en prison, elle pourra enfin faire notre bonheur. Mais sans comprendre que les oppositions internes au pouvoir et son absence complète de projet cohérent et présentable sont ses réels ennemis!

  • Par issartier - 21/03/2014 - 10:25 - Signaler un abus correction

    En face l’opposition externe subit la même désorganisation que ses ennemis en perdant ses moyens en querelles internes. Ces deux engeances assez guignolesques seraient nous disent-elles assez d’accord pour combattre leurs extrêmes de droite et de gauche unis contre elles en un ennemi commun. Ce serait le Front Républicain qui réunirait joyeusement tous les contraires en un vaste rassemblement festif d’avoir vaincu « la bête immonde » ? Alors que la population commence à souhaiter ne plus avoir d’élus du tout, comme en témoignent les communes sans candidat parce qu’ils n’ont plus rien à chiper à leurs concitoyens. Se rappeler les Belges, jamais si heureux que quand ils n’avaient pas de gouvernement. Car ça sent mauvais un pays où seule l’opposition est devenue « justiciable », comme on peut le constater avec les multiples Guérini qui ne se sont jamais si bien portés!

  • Par laïcité - 21/03/2014 - 10:27 - Signaler un abus A la limite les gens du FN

    pourraient à juste titre porter plainte contre Ayrault et sa clique et contre tous ceux qui qualifient le FN de parti "NON RÉPUBLICAIN"!...A charge pour ces calomniateurs de prouver sur quels faits précis le FN n'a pas respecté les lois de la République !....Mais il est vrai qu'avec une justice noyautée par des juges gauchistes une telle plainte aurait très peu de chance d'aboutir !!!

  • Par Harmaggedon - 21/03/2014 - 10:37 - Signaler un abus sans être frontiste...

    il faut vraiment n'être qu'un godillot de Hollande ou du Ps, pour penser que la gestion des communes, des départements ou des régions tenues par la gauche ait quoi que ce soit d'exemplaire : pléthore de personnel avec multiples avantages sociaux, absentéisme non contrôlé (double voire triple que dans le privé !), dépenses somptuaires des élus, investissements pharaoniques... Les français ne sont plus dupes, bon nombre d'élus de quel que bord ils soient ont un besoin criant d'être renvoyé vaquer à d'autres occupations... Les élections, on a pu le constater lors des dernières présidentielles, sont une énorme farce, un véritable cirque pour populistes dépensiers et "économiquement" incompétents... c'est l'arène des populistes de tous bords ! N'oublions pas que les actuels députés et sénateurs ont quasiment tous fait leur galop d'essai à des municipales. On voit ce qu'ils font du pays !

  • Par pemmore - 21/03/2014 - 10:39 - Signaler un abus Voter UMP quand on est de gauche, l'erreur de 2002,

    complètement débile, UMP et FN sont cousins germains. Suivre la rêgle de 2 élections maximum me semble la plus raisonnable, et renvoyer les sangsues à la vie civile une nécessité.

  • Par Ravidelacreche - 21/03/2014 - 10:49 - Signaler un abus Jean-Marc Ayrault a appelé jeudi les électeurs...

    Audiard disait :"... ils volent en escadrille..." Sont pas près d’atterrir à Notre Dame des Landes !

  • Par JBSERBIST - 21/03/2014 - 10:59 - Signaler un abus Quel danger

    Brandir le danger FN est la stratégie que la classe politique utilise depuis 50 ans pour se maintenir au pouvoir et que les français ont été assez couillons pour suivre. Même dans le cas très peu probable où le FN prendrait la direction du pays, il lui serait impossible de gouverner. Ceux qui cassent, qui brulent, qui font fermer des usines , qui ont transformé nos écoles en camps de rééducation, qui contrôlent les media et la justice, ce sont les militants du front rouge et nous aurons fait un grand bond en avant le jour où les français ouvriront enfin les yeux.

  • Par walküre - 21/03/2014 - 11:15 - Signaler un abus Les mairies doivent être prises dimanche

    à la gauche. Ouste, du balai ! Place à la nouveauté, 50 ans ça suffit.

  • Par GOGGOS - 21/03/2014 - 11:19 - Signaler un abus Stasi

    Front républicain ou Le ministère de la Sécurité d'État (Ministerium für Staatssicherheit, MfS), dit la Stasi, Quel nom donner ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Philippe Braud - Sylvain Crépon - Jean Petaux

Philippe Braud est un politologue français, spécialiste de sociologie politique. Il est professeur des Universités à l'IEP de Paris et enseignant-chercheur associé au CEVIPOF (Centre d'Études Politiques de Sciences-Po). Il est notamment l'auteur de Petit traité des émotions, sentiments et passions politiques, (Armand Colin, 2007) et du Dictionnaire de de Gaulle ( Le grand livre du mois, 2006).

Sylvain Crépon, docteur en sociologie et chercheur au laboratoire Sophiapol de l'université Paris-Ouest-Nanterre, étudie le Front national depuis le milieu des années 1990. Auteur de plusieurs travaux de référence sur l'extrême droite, ses recherches portent également sur les minorités religieuses en France et en Europe. Son dernier livre : Enquête au coeur du nouveau Front national (Nouveau Monde Editions, mars 2012)

Jean Petaux est docteur en science politique et enseigne à Sciences Po Bordeaux. Il est notamment le co-auteur de Figures et institutions de la vie politique française (Biotop, 2010)

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€