Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 21 Août 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Femmes, noirs, petits pays ou émergents, de gauche ou d'extrême gauche : ces catégories qui permettent d'échapper à la critique...

Christiane Taubira face aux critiques, la Grèce contre Christine Lagarde, François Hollande et son zéro faute apparent, les révolutionnaires du printemps arabe ou les étudiants québécois : certains acteurs de l'actualité semblent connaître un étrange unanimisme médiatique.

La semaine Goldnadel

Publié le - Mis à jour le 31 Mai 2012
Femmes, noirs, petits pays ou émergents, de gauche ou d'extrême gauche : ces catégories qui permettent d'échapper à la critique...

Ces catégories qui permettent d'échapper à la critique... Crédit Flickr/Gimli_36

Pour l’heure, François Hollande demeure dans les petits nuages de la félicité. Il suffit qu’il descende de son avion sans trébucher sur la passerelle pour que la presse unanime crie des « Hourra », des « Encore » des « Bravo », des « Youpi » ou des « Putain qu’il est bon ». Il y a quelques jours, sur France 5, un journaliste du nom de Clémenceau, qui n’avait pourtant l’air ni d’un tigre ni d’un aigle, expliquait doctement que le nouveau Président avait réussi à mettre Obama dans sa petite poche en raison d’une réserve de bon aloi qui tranchait singulièrement avec l’excessive familiarité de son prédécesseur.

Au-delà de la révérence obséquieuse à la centralité du Président américain, voilà un journaliste rudement bien informé.

 

De nombreuses gazettes (L’Express, Le Point…) se sont interrogées sur l’éventualité, sinon la nécessité, de François Hollande d’abandonner ses promesses d’avant élection.

Il était en effet plus que prévisible qu’une fois élu, notamment sur la base de ses promesses, l’impétrant socialiste allait être prisonnier de la diabolique alternative de respecter ses engagements et d’entraîner le pays dans le chaos, ou de les renier au risque de devenir le premier des renégats.

Il n’en demeure pas moins que cette manière tranquille de proposer au Président de rompre le contrat qui le lie à son électeur en dit long sur l’esprit du temps. Au-delà en effet de cette acceptation de l’escroquerie électorale, elle montre plus profondément que nombre de citoyens ne détestent pas ce sadomasochisme qui autorise, dans le premier temps, d’être sadique avec le Président sortant, et dans le second d’avoir le plaisir de se plaindre d’avoir été trahi par son successeur.

Je mettrais toutefois un bémol à ce plaisir des sens : l’extrême-gauche, dans un mois ou dans un an, sera infiniment plus sadique dans la rue que la droite dans les cafés ou les salons. Qui dit que ce jour-là, cette droite, en bonne fille démocratique, ne sera pas obligée de se conduire en pompier du pyromane de la gauche menteuse ?

 

Il y a déjà plusieurs semaines que dans ces mêmes colonnes je demande s’il est loisible de pouvoir critiquer les Grecs.

La réponse vient enfin de m’être donnée par Christine Lagarde qui, de Madame Parisot à Madame Vallaud-Belkacem, s’est faite morigénée pour avoir tancé les Héllènes.

Qu’il est dur en effet de pouvoir asséner de rudes vérités à une fausse victime. Oui, quitte à donner dans le compassionnel, le sort des Africains le mérite davantage. Et peux-je ajouter, pour aggraver mon cas, que ceux qui, depuis des décennies, se plaignaient de l’exploitation du Tiers-Monde par l’Occident, devraient davantage se faire à la raison de ce que des pays émergent effectivement pour tailler des croupières à leurs dominateurs. Mais pour en revenir aux Grecs, le Monde lui-même ne parlait pas autrement lorsque, dans son éditorial, particulièrement inspiré, du mercredi 23 mai, son directeur Eric Izraelewicz écrivait : « Il leur faut (les Grecs) sortir de cette schizophrénie. Si les Grecs veulent continuer à faire partie du club, ils doivent en accepter le règlement intérieur – et l’appliquer. D’autres pays ont fait ou font aujourd’hui les efforts nécessaires – l’Irlande et le Portugal notamment. Il n’est pas admissible qu’un petit pays, par son refus des règles du jeu, puisse continuer à mettre en danger l’ensemble du continent. En novembre dernier, Georges Papandréou, alors Premier ministre, plaidait en faveur d’un référendum. Les législatives du 17 juin en font office.  Aux Grecs de choisir. En espérant qu’ils feront le bon choix. Sinon, l’Europe devra en tirer les conséquences. Sans états d’âmes ».

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par bobocleaner - 28/05/2012 - 16:13 - Signaler un abus fini de rigoler goldnadel !!!

    ils sont au pouvoir , ou plutot ca y est ils ont tous les pouvoirs et veulent régner sur le langage et les pensées barre toi à l'étranger ou tu es en taule dans les 3 mois Vertstanden ? Taubi et pulvar sont sur toi

  • Par DEL - 28/05/2012 - 16:14 - Signaler un abus Il n'a rienà dire...

    Je suis venu, j'ai lu, j'ai comprus: postu inutilu!

  • Par lvidelo - 28/05/2012 - 16:34 - Signaler un abus A DEL

    Rectification : Je suis venu comme une mouche à merde sur du miel. J'ai pas lu parce que j'ai pae suis trop stupide (ou socaialiste ce qui revient au même). J'ai rien compris parce que mes deux neurones font les trois huit en alternance. Bref, cet article est excellent.

  • Par lvidelo - 28/05/2012 - 16:37 - Signaler un abus M. DEL

    Erratum, Rectification : Je suis venu comme une mouche à merde sur du miel. J'ai pas lu parce que j'ai pas besoin de ça pour prouver que je suis abruti comme un socialiste. J'ai rien compris pour la raison précédente due au fait que mes deux neurones font les trois huit en alternance. Bref, cet article est excellent (CQFD).

  • Par ISABLEUE - 28/05/2012 - 17:17 - Signaler un abus Ah GWG

    heureusement que vous êtes là !!! La bien pensance est de retour.... Les kapos sont sur le terrain et tentent de l'occuper... on ne les suivra pas, ces moralistes à trois balles m'emm.

  • Par someli - 28/05/2012 - 17:24 - Signaler un abus c'est très simple ....

    de toute manière c'est très simple.... la gauche ne se trompe JAMAIS!! ..... c'est seulement nous qui sommes (cochez la bonne case...) machistes, misogynes, fascistes...( et j'ai même entendu...) mauvais perdants... en fait , je les soupçonne d'avoir à ce point respecté la parité pour pouvoir décliner la misogynie à l'infini ......:-) n'est ce pas merveilleux cette démocratie où on ne peut jamais émettre une opinion contraire au pouvoir en place sans être immédiatement accusés de toutes les tares.... bref... merci mr Goldnaldel d'être toujours là ... on compte sur vous

  • Par VUDICI - 28/05/2012 - 18:28 - Signaler un abus BEL ARTICLE !

    Sans autre commentaire...merci.

  • Par JeanR - 28/05/2012 - 18:47 - Signaler un abus Ca tourne à vide

    GWG met donc au défi « qui que ce soit » de trouver dans toute la presse française « une seule ligne de commentaire qui conseillerait aux Egyptiens de respecter le traité de paix » signé naguère avec Israël. C'est donc qu'il n’y en a eu aucune. De ligne de commentaire. Mais de qui parle-t-il, alors, lorsqu’il dit : « j’inviterai CES commentateurs à plus d’humilité… » ? Puisque personne n’a rien dit… La fin est comique : «…lorsqu’ils presseront de conseils de flexibilité des Israéliens qui ne leur en demandent pas ». Tout à son exaspération hebdomadaire, GWG pèse dans son trébuchet les microgrammes de mots qui n'existent pas pour faire le procès sourcilleux et obsessionnel de non-commentateurs qui n’ont rien dit, à l’aune des propos que ces non-commentateurs pourraient éventuellement tenir un jour… Quel beau sujet de scandale. Quel beau motif d’indignation. Et moi qui croyait qu'il ne s'était rien passé cette semaine. Heureusement, GWG est là pour nous alerter. Non, mais sérieux, ne seriez-vous pas un peu paranoïaque ?

  • Par someli - 28/05/2012 - 19:50 - Signaler un abus oups !!

    j'avais oublié .. paranoïaque !! merci jeanR pour votre contribution !! :-)

  • Par cappucino - 28/05/2012 - 19:58 - Signaler un abus " Lagarde ne viendraient pas de ce qu’elle est femme et blanche"

    Elle fait des efforts elle passe son temps sous la lampe à bronzer.

  • Par lorrain - 28/05/2012 - 20:11 - Signaler un abus printemps arabe

    pour les gens qui auraient un peu de mémoire, rappelez vous 1979, la révolution iranienne, sensée bouter le sanguinaire shah hors du royaume et le remplacer par un saint homme , le barbu de neauphle. relisez les commentaires enamourés des journalistes de l' époque, rien n' a changé. enfin rappelez vous les révoltes de ce printemps arabe, c' était pourtant clair, les manifestants ne criaient pas "démocratie", mais allah o akhbar. quand à notre gauche favorite, maintenant qu' elle nous parle de ministres communistes.. tout est possible, bientôt les autocritiques en public et la rééducation politique pour les mal-pensants

  • Par laurentso - 28/05/2012 - 20:35 - Signaler un abus Si Maitre Goldnadel

    ne sait pas que lorsqu'on est responsable d'une grande institution nationale, il est des circonstances où il vaut mieux tenir sa langue... L'occasion lui en est montrée. On ne sait jamais, cela peut lui servir s'il devient ministre de la Justice d'un gouvernement Le Pen. D'autant que depuis deux ans, les Grecs font des sacrifices que M. Goldnadel ne demanderait pas à son chien, pour survivre. Concernant Taubira, si M. Golnadel ne comprend pas ce qu'il y a de répugnant dans cette curée ad hominem, contre un ministre, sur de simples procès d'intention, nous ne pouvons rien pour lui. S'il ne comprend pas que les Démocraties nord-américaines ne supportent pas la moindre atteinte à la Liberté, et que le droit de manifester était sacré au Québec, que les nouvelles dispositions d'autorisations préalables sonnent comme une provocation aux yeux des Canadiens, c'est qu'il ne connait rien à rien. S'il ne sait pas que la complexité de la situation au Proche-Orient interdit à quiconque, surtout en ce moment, d'épouser une cause d'une manière aussi péremptoire, c'est qu'il n'a pas la vision objective qu'il prétend avoir. Mais cela, nous le savions déjà.

  • Par laurentso - 28/05/2012 - 20:37 - Signaler un abus @ lorrain

    Vous racontez n'importe quoi, concernant l'arrivée de Khomeny en Iran, elle a été dénoncée par toute la presse, notamment la presse de Gauche. Dès le début, il était clair qu'il installerait un régime intolérant. Il est vrai que Khomeny a été installé par les services secrets français, donc on sait qui obéissait alors aux ordres du pouvoir.

  • Par JeanR - 28/05/2012 - 20:48 - Signaler un abus @someli

    You're welcome

  • Par slavkov - 28/05/2012 - 21:12 - Signaler un abus simple constat

    ... il y a des réalités, que les staliniens "socialistes" soutenus par une certaine "presse" ne veulent pas voir - la chasse aux sorcières est ouverte et la dictature de la pensée unique c'est maintenant !! virons cette bande avant que ce pays plat ne devient hors contrôle ...

  • Par vangog - 28/05/2012 - 21:18 - Signaler un abus Emu par l'atteinte aux libertés fondamentales à laquelle

    s'adonne la Presse gauchiste, j'ai lu Goldnadel avec intérêt et circonspection. Comme lui, je suis choqué par le traitement quasi propagandiste avec lequel les médias gauchistes (ils se reconnaitront...) défendent l'indéfendable, et ne s'honorent pas par leurs prises de position partiales et toujours pro-idéologique. L’inanité et l'agressivité des posts de ses détracteurs a achevé de me convaincre. Je défendrai donc Goldnadel et la Liberté d'expression...

  • Par ciceron - 28/05/2012 - 21:23 - Signaler un abus En tous points

    et sans aucunes restrictions : Encore un très bel article ! Quel plaisir de vous lire Que de vérités vous rappelez L'Iran n'a pas servi de repoussoir ou de leçon à tous nos crypto-gauchos nauséabonds. Il est vrai qu'il faudrait à ces gens-là de la mémoire, Dieu que c'est bourgeois Ils préfèrent la mémoire du futur, celle qui n'existe pas et qu'on arrange à toutes les sauces Bravo Mr Goldnadel !!!!!

  • Par Touffe-Tong - 28/05/2012 - 21:42 - Signaler un abus Proposition du censeur

    Ca y est, le censeur Laurentso propose un poste de Ministre de la Justice du gouvernement Le Pen à GW Goldnadel. Comme dirait l'immense Tuff G, comparse du censeur susnommé, Laurentso ose tout, c'est même à ça qu'on.......

  • Par Diego - 28/05/2012 - 22:29 - Signaler un abus Mort de la démocratie

    La France est devenue un pays où la démocratie a été confisquée aussi bien par l'oligarchie de droite que par celle de gauche qui en plus (mdr) se dit morale. Cette gauche via ses associations liberticides et budgétivores( jamais remises en cause par la droite),enferme les français dans un carcan de bienpensance, leur dictant ce qu'on peut dire, ce qu'on doit penser. Le nombre de lois mémorielles, antiracistes et autres du même style qu'ont voté les députés sont impressionnantes. Au moins les américains ont le 1er amendement , en France que nenni.Les Français sont infantilisés aussi bien par la droite que par la gauche,multiplication des pompes à fric appelées radars par exemple, multiplication des policiers le pv à la main, alors qu'en banlieue on aurait beaucoup plus besoin d'eux. La presse au lieu d'informer, désinforme et fait du lavage de cerveau, digne de l'URSS stalinienne.Dormez bonne gens on pense pour vous. C'est un triste constat de voir ce qu'est devenu le pays de Voltaire.

  • Par Touffe-Tong - 28/05/2012 - 23:01 - Signaler un abus Voltaire, gros boloss !

    @Diego : Voltaire, rappelle-moi quand il a sorti son dernier tube, ce gros boloss ?

  • Par denis07 - 28/05/2012 - 23:50 - Signaler un abus La dictature est en place !

    Plus que 3 semaines avant son envol... La démocratie sera vaincu par le monde de "justice" voulu par flonflon, à savoir plus de droits aux profiteurs et suppression de la classe moyenne. Heureux les riches qui sont partis d'un pays qui va s'enfoncer dans le chaos ! Que nos anciens morts pour la liberté nous pardonnent.

  • Par ntzsch - 29/05/2012 - 00:56 - Signaler un abus Votre idole Goldnadel,

    quand elle distille son fiel, pourrait faire attention à sa prose. J'ai beaucoup aimé :"Mme C.L. ...s'est faite morigénée..." On ne peut pas prétendre que ce sont des fautes de frappe. Il affiche un palmarès impressionnant dans la colonne de gauche et son texte témoigne de lacunes graves en français. C'est curieux.

  • Par tata971 - 29/05/2012 - 01:47 - Signaler un abus n'ayez pas peur!!

    tout est faux dans la gauche: fanfan la tulipe tout à sa "com" pour sa presse au G8 et il a poursuivi la mise en scène en s'affichant avec MONTI au sommet sur l'euro, qui s'est rallié à son panache blanc ...tout cela pour nous montrer que la FRANCE n'est pas à la botte de l'Allemagne! Mais qu'il est nul..Moi aussi tout comme WG j 'ai peur du retour de la chasse aux sorcières du terrorisme des mots: il faut soutenir ZEMMOUR au nom de la liberté d'expression; à défaut nous tomberions dans une dictature intellectuelle dans ses débuts mais qui à coup sûr déboucherait sur des peurs venues de temps anciens...N'AYONS PAS PEUR ET REAGISSONS

  • Par NYOR - 29/05/2012 - 03:46 - Signaler un abus Tout ceci

    N'est pas sans fondement. L'auteur oublie de préciser simplement que les juifs ont très longtemps utilisé cette ficelle eux aussi. Impossible de les critiquer sans être taxé aussitôt d'anti-sémitisme. Il me souvient d'un livre de Jean Lacouture "Le mandarin aux pieds nus", où il interviewait Alexandre Minkowski, lequel, juif lui même, expliquait comment certains en avaient profité pour faire carrière. Alors sa complainte même si elle est juste, ressemble un peu à celle de l'arroseur arrosé. Et est un peu partielle. Pour ne pas dire partiale.

  • Par BORUSSIA - 29/05/2012 - 05:46 - Signaler un abus Cirage de pompes

    Le "cirage de pompes" , pour ne pas dire le "léchage de c.l" envers la nullité Hollande et le PS est impressionante , de Canal à BFM en passant par les Delpech et Dachy de LCI , véritables militants PS.....A quand un média qui critique aussi la gauche ? La droite a commis l'erreur de négliger ces chaînes d'info ; Zemmour et Brunet sont seuls , jusqu"à quand seront ils là ?

  • Par enzo31311 - 29/05/2012 - 09:14 - Signaler un abus lechage de botte

    Contrairement a Sarkozy qui a été démoli par la presse des son accession au pouvoir, Hollande bénéficie d'une complaisance qui se rapproche du léchage de botte et qui en dit long sur l’objectivité de la presse française .A un degré moindre cela avait été le cas pour Jospin et son gouvernement jusqu’à l'issue que l'on connait. C'est par ailleurs comique de voir certains parler de racisme et de misogynie au sujet de Taubira, ils étaient bien moins virulents au sujet de Rachida Dati ou de Naffisatou Diallo la victime de DSK. Mais les sectarisme de ces gens est bien connu

  • Par ISABLEUE - 29/05/2012 - 10:08 - Signaler un abus ntzsch

    Je ne vois pas où est la faute. C'est vous qui ne savez pas écrire : vous ne savez que dire, vous n'avez pas tout compris. Hop un bon dico et notre Bescherelle cher à notre enfance.

  • Par laurentso - 29/05/2012 - 10:14 - Signaler un abus @enzo31311

    "Contrairement a Sarkozy qui a été démoli par la presse des son accession au pouvoir,..." Z'êtes un rigolo vous, vous étiez sur quelle planète entre 2006 et 2008 ?

  • Par lorrain - 29/05/2012 - 10:43 - Signaler un abus pauvre laurent sot

    si vous étiez un peu au fait des choses historiques et vraies, vous sauriez et c' est de notoriété publique que les services français avaient proposé d' organiser une "disparition accidentelle" du vieux barbu, et que le shah a refuser pour éviter d' en faire un martyr. d' autre part, relisez attentivement les journaux de l' époque et vous y trouverez le shah traîté de valet de l' impérialisme américain et d' autres épithètes tout aussi charmant alors que l' autre était un pauvre saint homme obligé de s' exiler pour se soustraire à un abominable dictateur sanguinaire... mais bon, vous êtes surement aussi admirateur du che qui a dirigé la prison politique ou étaient torturés et assassinés les opposants à castro, admirateur aussi du sentier lumineux qui torturait les paysans réfractaires et de bien d' autres encore

  • Par laurentso - 29/05/2012 - 10:55 - Signaler un abus C'est bien Lorrain,

    le mensonge, l'amalgame et le procès d'intention en guise de réponse et d'argument. Vous avez bien appris de vos maitres Zemmour et Goldnadel. Je ne prendrai pas même la peine de répondre à vos stupidités et calomnies.

  • Par Touffe-Tong - 29/05/2012 - 11:21 - Signaler un abus Hôpital et charité

    @Laurentso : "le mensonge, l'amalgame et le procès d'intention en guise de réponse et d'argument" : c'est ce que vous faites les trois quarts du temps, contrairement à Zemmour et Goldnadel, qui ne pratiquent absolument jamais ce genre d'exercice. Le fait que vous ne le sachiez pas montre bien à quel point votre aveuglement est profond.

  • Par carioca - 29/05/2012 - 11:24 - Signaler un abus @lorentso

    soit ce que dit lorain est faux, et vous le démontez et démontrez, mais juste dire ces qq mots de refus de débats ne font qu'ajouter de la crédibilité aux affirmations de lorain:

  • Par laurentso - 29/05/2012 - 11:44 - Signaler un abus @carioca

    Si cela vous amuse Acte 1 : lorrain : la presse (de Gauche, bien sûr) a soutenu Khomeny. Acte 2 : laurentso : faux, la presse a dénoncé la connivence de Giscard avec Khomeny Acte 3 : lorrain : faux, d'ailleurs la presse de Gauche a conchié le Shah d'Iran et vous êtes un sale gauchiste stalinien admirateur des génocides de dire le contraire. Acte 4 : laurentso : soupirs...

  • Par gudule - 29/05/2012 - 11:48 - Signaler un abus @Isableue

    Si vous enlevez la poussière de votre Bescherelle et que vous allez jusqu'à l'ouvrir, vous pourrez vous apercevoir que dans la phrase "Mme C.L. ...s'est faite morigénée...", le morigénée devrait être à l'infinitif puisqu'il s'agit d'une forme passive, et que ce verbe ne peut donc être accordé au complément d'objet direct. A moins que vous ne considériez que "s'être fait eu" soit plus juste que "s'être fait avoir"...

  • Par enzo31311 - 29/05/2012 - 12:44 - Signaler un abus Laurensto

    Je ne suis pas un rigolo, M Laurentso le permanent du PS planque derrière votre clavier. Mais si Vous voulez dire que c'est a partir de 2006 que la presse dénigrait déjà Sarkozy, je suis bien d'accord avec vous. Allez salut, et n'oubliez pas de faire la bise a Flamby le Hollandais pour moi

  • Par polo1966 - 29/05/2012 - 14:42 - Signaler un abus bravo...

    bravo M. Goldnadel. Je suis écouré de la police des mots en place en France, par le consensus médiatique et journalistique et par l'angelisme de gauche qui sévit dans mon pays...

  • Par golvan - 29/05/2012 - 16:34 - Signaler un abus @laurentso

    Je ne me lasse pas de vos commentaires sur cette chronique chaque semaine, comme une femme battue qui, malgré sa douleur, ne peut s'empêcher de revenir se faire frapper par l'homme qu'elle s'obstine à aimer. Je ne sais pas quel âge vous avez mais oublier le traitement de faveur que la presse de gauche réservait au saint homme Khomeini prouve soit que vous êtes très vieux et votre mémoire vous joue des tours, soit que vous êtes très jeune et vous parlez de choses que vous ne connaissez pas. Parce que le shah était présenté comme LE dictateur à virer coûte que coûte et que personne n'écoutait les propos du vieux fou qui racontait à qui voulait l'entendre ce qui allait se passer réellement, avec tous les détails. Et la presse était totalement complaisante avec lui. Cette même presse avait applaudi l'entrée des chars à Saïgon, puis l'arrivée des khmers rouges etc... Mais comme disait Mao il y a des guerres justes et des guerres injustes. Donc "laurentso la femme battue" vous vous trompez pour Khomeini. Mais vous avez raison de dire qu'avec Sarkozy en 2007 une partie de la presse était sous le charme avant de se déchaîner. C'est le fameux: "léchage, lâchage, lynchage". Rien de nouveau.

  • Par carioca - 29/05/2012 - 16:42 - Signaler un abus @ lorentso

    je dois rendre hommage à votre ouverture d'esprit, déjà de lire des journaux tels que minute, au risque de salir vos petits doigts virginaux, mais aussi de considérer que leur prise de position vaut pour toute la presse. Car en effet, la presse, d’extrême droite et certaine de droite ont reprocher à Giscard l'accueil de Khomeini dont les ouvrages, à l'instar de mein kampf pour notre petit dictateur européen, décrivaient à l'avance ce qu'il ferait de l'Iran. Mais la gauche elle reprochait à Giscard de le tenir quasi prisonnier, lui interdisant des prises de positions publiques et des participations à des réunions publiques. Et tout ce que le landerneau intellectuello bien pensant avait de disponible est allé se presser pour rendre hommage à ce grand démocrate qui faisait, sans risques personnels, appel à la lutte contre le shah, ce tyran honni de la gauche gare proche des USA.... Mais vous êtes peut être un peu jeune pour avoir vécu cela et on ne peut vous en vouloir de croire en la belle histoire réécrite par la gauche qui cherche toujours à cacher ses erreurs et crimes

  • Par Charles25 - 29/05/2012 - 17:00 - Signaler un abus Vous avez oublié Juif....

    Vous avez oublié Juif.... sinon, être d'extrême-gauche ferait échapper à toute critique, c'est nouveau ça !

  • Par ISABLEUE - 29/05/2012 - 17:16 - Signaler un abus gudule hu hue

    s'est faite.. et non s'est fait. mais la langue française c'est dur, hein... Ou né après 90 ????

  • Par laurentso - 29/05/2012 - 17:28 - Signaler un abus bon bon, si vous le dites...

    peut-être ais-je été influencé par le fait qu'à l'époque, j'ai rencontré des gens qui conchaient autant Khomeiny que le Shah. mais il est vrai que des intellectuels ont été aveuglés par la "Révolution iranienne", comme Michel Foucault. Il n'en reste pas moins que le reste est exact. Quant au fait que la presse d'extrême droite vantait les louanges du dictateur au pouvoir en Iran, je n'en doute pas une seconde.

  • Par carioca - 29/05/2012 - 18:07 - Signaler un abus @lorentso

    l’extrême droite n'a jamais soutenu le shah!! trop inféodé aux USA où avez vous lu cela? en revanche, elle ne comprenait pas que la France, aux ordres des USA, accueille un terroriste islamiste

  • Par mon avis vaut bien le votre - 29/05/2012 - 18:08 - Signaler un abus Civilisation perdue?

    Vous avez raison Monsieur GOLDNADEL, parfaitement raison. Ceci est certainement la mesure de l'appauvrissement intellectuel que nous pouvons constater autour de nous: les réactions deviennent infantiles; il n' y a plus de raisonnement, mais tout se traduit sous la forme amour ou haine, tout est question d'émotion immédiate, je dirai de réaction immédiate sans filtre: ni recul, ni réflexion, ni vérification : je tête le lait qu'on me donne! je crois ce qu'on me dit si immédiatement ça me donne du plaisir. J'ai le souvenir d'un professeur de philosophie (c'est vieux) qui faisait en classe terminale un cours sur Marx ou Freud en voous démontrant de manière imparable le bien fondée de leur pensée et qui, la semaine suivante, vous démontrait le contraire. Quelle merveilleuse façon de vous apprendre à prendre de la distance, à examiner les choses sous plusieurs angles! Le résultat est ce que vous décrivez! Hollande n' est que le Président de l'émotion et il sera donc lui-même probablement victime de la même émotion qui l'aura porté au pouvoir

  • Par ricouti - 29/05/2012 - 19:22 - Signaler un abus Lèche, Lache, Lynche

    La presse est en pleine Hollandolatrie et cela gène Goldnadel. Bizarrement lorsqu'il y a 5 ans la presse était Sarkolâtre, ça ne gênait pas. En realité, la presse - à part le service public - est une somme d'entreprises privées dont chacune veut plaire à ses clients comme tous les entreprises . L'opinion publique est favorable à Hollande ? La presse aussi. Quand les sondages seront moins favorables, la presse se retournera.

  • Par vangog - 29/05/2012 - 20:43 - Signaler un abus @ricouti oui, c'est vrai la presse d'il y a cinq ans était

    totalement sarkolâtre: Comme avec Flamby, jamais la presse française n'a reproché à Sarko de recevoir ses soutiens politiques dans une pizzéria des Champs Elyséees, ni d'exhiber sa Patek Philip et ses Ray-banns... Il faut être un piètre observateur de la presse française pour dire de telles âneries et pour faire un parallèle entre le traitement médiatique de sarko et celui de flamby. Mais il est vrai que nous sommes encore au temps de la démesure post-électorale et que rien ne doit ternir l'image du Hollandais volant, celui qui doit devenir le "grand timonier de la Gauche en lambeaux"...

  • Par castrofidel - 29/05/2012 - 22:46 - Signaler un abus Zemmour … Zemmour Ah Oui !

    Les frères Zemmour, ça me revient. Ces gars, lointains descendants des frères Zemmour, ces pieds-noirs qui "tenaient" le Paris by night des années 70 et qui ont détourné des millions d’euros sur le marché des droits à polluer et qui se sont réfugiés en Israël. J’crois bien que c’est le journal La Provence, qui avait mis l’affaire sur le tapis dans un article titré : « Une arnaque au CO2 de Marseillais réfugiés en Israël », et même que dans l’article, La Provence avait parlé d’une « spécialité du milieu juif », et que le journal parlait d’une note d'Europol qui disait que 5 milliards d'euros étaient partis en fumée » et que les truands avaient utilisé "la loi du retour" votée en 1950 par la Knesset, une loi qui garantit à tout juif le droit d'immigrer en Israël et d’éviter les extraditions et que le journal y disait aussi que selon ses informations, les escrocs s’étaient installés à Herzliya, une station balnéaire huppée proche de Tel-Aviv et que en 2010, le chef du gang parisien de ces gars s’est fait flingué en France mais que le président national du Conseil représentatif des institutions juives de France, le CRIF, quand il a lu le journal, il a été (suite)

  • Par castrofidel - 29/05/2012 - 22:46 - Signaler un abus Zemmour … Zemmour Ah Oui ! Fin

    mais que le président national du Conseil représentatif des institutions juives de France, le CRIF, quand il a lu le journal, il a été tout colère, parce qu’il a dit qu’il était « heurté par des parti pris, des expressions confinant aux dérapages » comme que ce serait du genre de « la stigmatisation d’un groupe » et que « toute stigmatisation d’un groupe à partir des actions criminelles de certains des individus de ce groupe est un appel à la haine » et que « en ce qui concerne les juifs, cela porte le nom d’antisémitisme. » mais que le président du CRIF, il a pas dit que « en ce qui concerne les Noirs », c’est quoi. Après une enquête approfondie faite de par moi-même personnellement, Eric Zemmour n’est pas de la famille, sinon, nul doute qu’il aurait dénoncé ces petits criminels qui à eux seuls ont volé plus que la moitié des petits délinquants qui croupissent dans les prisons de France.

  • Par ISABLEUE - 30/05/2012 - 10:15 - Signaler un abus CASTROFIDEL

    qu'est-ce que vous prenez ??? Ca m'intéresse !!

  • Par Iaurentso - 30/05/2012 - 11:16 - Signaler un abus Zut alors

    Je suis hétéro, blanc, blond au yeux bleus... Bientôt mit dans un camp de redressement (avec Montebourg) ?

  • Par gudule - 30/05/2012 - 11:53 - Signaler un abus @laurentso

    Alors vous devez savoir comme la vie est dure pour un homme blanc hétéro noyé sous la domination des femmes et des noirs qui trustent les plus hautes places de la société et qui ne connaissent pas le chômage ou le travail à temps partiel imposé. On est victime chaque jour de racisme plus ou moins virulent, de contrôle au faciès, de harcèlement au travail sans que l'on puisse y redire, quand on ne se fait pas tout simplement violer. Je vous le dit, il ne fait pas bon être un homme blanc aujourd'hui en France. Comme nous l'explique chaque semaine notre maître à penser librement, nous sommes devenu une majorité minoritaire et notre pays coule à trop défendre les minorités face à la majorité, comme l'Allemagne des années 30's croulaient sous le joug d'autres minorités...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Gilles-William Goldnadel

Gilles-William Goldnadel est un avocat pénaliste aux prises de position contestataires, président fondateur d'Avocats sans frontières. Il fut le défenseur des accusés dans les affaires Sentier I et Sentier II, ainsi que dans l'Angolagate. Il est l'auteur de Réflexions sur la question blanche et de Le vieil homme m'indigne ! : Les postures et impostures de Stéphane Hessel, parus chez Jean-Claude Gawsewitch. Gilles-William Goldnadel est également secrétaire national de l'UMP aux médias et à la désinformation.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€