Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 23 Août 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

La femme est un mécène comme les autres : l'impact de l’arrivée des wonderwomen sur l'art

Le musée d’Orsay et de l’Orangerie peuvent désormais compter sur un réseau de femmes mécènes bien décidées à promouvoir l’image féminine tant dans le monde de l’entreprise que dans celui de l’art. Rencontre avec trois argentières innovantes qui contribuent à féminiser le monde du mécénat.

We can do it

Publié le
La femme est un mécène comme les autres : l'impact de l’arrivée des wonderwomen sur l'art

Le musée d'Orsay à Paris

Atlantico : Le musée d’Orsay, le Cercle InterElles, les Femmes Chefs d’Entreprises et la Fédération Pionnières ont lancé jeudi 10 octobre le Cercle des Femmes Mécènes des musées d’Orsay et de l’Orangerie. Comment envisagez-vous ce mécénat féminin ?

Hélène Cataix : Le projet de mécénat a pour but de rapprocher le monde du développement économique et le monde de l’art. Notre fondation est une fédération d’incubateurs qui  accompagne des femmes qui créent des start-up, des services innovants et développent des entreprises qui créent des emplois.

 Et nous les aidons dans leur développement, nous visons les petites entreprises. Car il y existe un intérêt pour penser l’art et la culture, et le mécénat n’est pas réservé aux très grandes entreprises! Par ailleurs, je ne cache pas qu’il y a un intérêt personnel sous ce projet, une volonté de rapprocher deux mondes : l’entreprise et la culture. Je compte motiver notre vivier d’entreprises. Nous sommes certes dans un développement économique et de valeur mais il n’empêche pas d’avoir des prétentions diverses, d'où ce projet.  Lorsque le musée d’Orsay nous a contactés, il cherchait à s’appuyer non pas sur des grandes entreprises, comme c’est déjà le cas, mais élargir à des réseaux de femmes, de chefs d’entreprises. Et notre fédération correspond à ce type de cible, nous nous retrouvons totalement dans ce projet.

Catherine Ladousse : Je pense que ce mécénat est une question d’engagement. Quand on est un réseau féminin, que l’on accompagne des femmes, que l’on promeut leur talent, que nous les mettons en valeur, nous ne pouvions qu’être en accord avec le projet du musée d’Orsay. Avec des projets comme l’exposition Frida Kahlo, les femmes photographes, nous nous sommes reconnues, nous partageons les mêmes enjeux : mettre en avant l’image de la femme dans la société. Dans le domaine professionnel, ici dans les entreprises, dans un univers dominé par la culture masculine notamment dans la direction, la place de la femme est difficile à faire émerger. Que ce soit dans les entreprises ou dans l’art, on est dans les mêmes enjeux, il faut que nous trouvions un équilibre dans la société entre femme et homme. Nous nous engageons donc dans ce mécénat,  même si cela ne concerne pas notre domaine professionnel. Au delà d'ailleurs de notre domaine professionnel, l'art, la culture nous ouvrent l'esprit, et nous en avons besoin pour accepter le quotidien, c'est une véritable respiration, et nous avons la chance de participer à cela.

Marie-Christine Oghly : Les Femmes chefs d’Entreprise sont les pionnières en matière de Responsabilité sociétale des entreprises (RSE), de développement durable, d’implication de l’humain dans l’entreprise. L’implication dans ce cercle des Femmes Mécènes, peut montrer quels bénéfices l’art peut apporter à l’humain et à l’entreprise. Par le détour de l’art on peut évoquer des problématiques managériales telles que le leadership, la relation à l’autre, l’innovation et la concurrence positive, l’interculturel, le discernement en temps de crise, etc.

L’objectif du partenariat est de promouvoir l’image de la femme dans la société et notamment dans le monde l’art. Pourtant elle est très souvent représentée en art en tant que modèle et muse, quelle nouvelle illustration de la femme ce Cercle tente-t-il donc de promouvoir ?

Hélène Cataix : L’idée est de promouvoir l’image de la femme. En France, elles ne sont présentes qu’à 30% en tant que chef d’entreprise et ne représentent que 5% des acteurs du secteur de l’innovation. Cette image peu développée est la même dans le monde de l’art, et la démarche de ce mécénat est la même que celle de notre fédération : promouvoir l’image de la femme dans la société, dans les musées comme dans les entreprises.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par gliocyte - 13/10/2013 - 11:58 - Signaler un abus Question?

    En quoi ces femmes sont des mécènes? Qui aident-elles financièrement en leur nom propre ? Promouvoir les femmes deviendrait un mécénat? LGTB les sponsorise? Qu'est-ce que c'est encore que cet article qui n'a ni queue ni tête...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Hélène Cataix - Catherine Ladousse - Marie-Christine Oghly

Hélène Cataix est déléguée générale de Fédération Pionnières qui promeut l'entrepreneuriat féminin dans les secteurs innovants. 
Elle est actuellement Experte inter-régionale au développement économique de la Caisse des dépôts pour les régions du Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Basse et Haute Normandie.
 
Catherine Ladousse est co-fondatrice du Cercle InterElles qui regroupe des femmes issues de 12 entreprises du monde scientifique et technologique (Air Liquide, Areva, Assystem, CEA, EDF, GE, IBM, Lenovo, Nexter, Orange, Schlumberger et Onet Technologies). Elle est actuellement directrice de la communication du groupe Lenovo.

Marie-Christine Oghly est présidente de l'association Femmes Chefs d’Entreprises regroupant des femmes chefs d'entreprises. Elle est également présidente du Medef Ile-de-France et actuellement à la tête d'EnginSoft France.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€