Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 18 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Droit du sol, droit du sang : comment font les autres pays développés ?

A force d'enfler, la polémique autour de l'affaire Leonarda et les récents propos de Jean-François Copé ont ramené sur le devant de la scène le débat sur l'attribution de la nationalité française et avec lui la mise en opposition traditionnelle du droit du sang et de celui du sol. Tour d'horizon des pratiques et de leurs raisons historiques.

De l'histoire au droit

Publié le
Droit du sol, droit du sang : comment font les autres pays développés ?

Le droit du sang bénéficie dès la naissance à toute personne dont l’un des deux parents au moins est français.  Crédit Flickr/genue.luben

Atlantico : L’affaire Leonarda a paradoxalement réveillé parmi d’autres questions autour de l’immigration et du droit qui la régit en France et en Europe, celle du droit du sol et du droit du sang. Comment se définissent ces deux concepts ? Sont-ils opposés et/ou complémentaires ?

Maxime Tandonnet : Dans la tradition française, ils sont complémentaires. Le droit du sang bénéficie dès la naissance à toute personne dont l’un des deux parents au moins est français. Le droit du sol est plus compliqué. Il s’applique grosso modo à une personne née en France et y ayant résidé 5 ans, soit par déclaration anticipée à l’âge de 16 ans, ou de 13 ans avec l’accord des parents, soit automatiquement à la majorité de 18 ans.

30 000 jeunes obtiennent chaque année la nationalité française par ce biais.

Quelles sont en France les pratiques quant à l’attribution de la nationalité française ? Parmi ces pratiques, certaines sont-elles typiquement françaises, et si oui comment l’expliquer ?

L’acquisition de la nationalité française s’effectue pour l’essentiel par la naturalisation, sans rapport avec le droit du sol, et qui bénéficie chaque année à environ 80 000 personnes en moyenne avec des écarts d’une année sur l’autre. Cette forme d’acquisition de la nationalité s’obtient par décision du gouvernement. Le décret de naturalisation est conditionné à certains critères : 5 ans de résidence légale, assimilation, connaissance du français, respect de l’ordre public, absence de commission d’infraction grave. Ensuite, le gouvernement est à peu près libre de l’accorder ou non. La troisième manière d’acquérir la nationalité française pour un étranger – après le droit du sol et la naturalisation –  est par mariage avec un Français (30 000 par an).

Qu’en est-il chez nos voisins européens et américains ?

Aux Etats-Unis coexistent comme en France le droit du sang et le droit du sol. Les Etats-Unis, comme la France, ont aussi une pratique étendue des naturalisations soumises à différentes conditions : 5 ans de statut de résident permanent, connaissance de l’anglais et de l’histoire et des institutions américaines. Le système allemand se distingue des deux précédents par le fait qu’il s’est longtemps limité au droit du sang. Depuis 2000, il s’est ouvert partiellement au droit du sol : peut devenir allemand une personne de nationalité étrangère née en Allemagne dont l’un parent est aussi né en Allemagne. Enfin, la procédure de naturalisation est soumise à un test de connaissance de langue et de civilisation allemande.

A quoi sont dues ces variations dans les pratiques ? Que disent-elles du rapport des pays à leur immigration et de leur image d’eux-mêmes ?

Les modes d’acquisition de la nationalité sont profondément liés à la conception que la nation a d’elle-même. Le poids de la naturalisation en France exprime l’image du contrat social : on devient national par un accord de volonté entre l’Etat et le ressortissant étranger. Le droit du sol aux Etats-Unis  correspond à un pays qui s’est constitué par des vagues successives d’immigration. En Allemagne, l’importance classique du droit du sang et la limitation des autres formes d’acquisition de la nationalité reflète la conception d’une souche d’origine d’où sont censés être issus les Allemands, mais comme on l’a dit, cette sensibilité a beaucoup évolué depuis 25 ans dans le sens de l’ouverture.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Anguerrand - 23/10/2013 - 06:34 - Signaler un abus Mayotte plus grande maternité de France

    Les îles à proximité ont voulu leur indépendance,pensez nous étions de vilains colonialistes,et devant le désastre maintenant ils font tout pour accoucher en France,ce pays si accueillant. Idem pour tous les DOM,le RSA et la nationalité française sont un aimant puissant. Bien sur le PS va rejeter ce projet de loi,ils ne vont pas se passer de ces futurs électeurs.

  • Par Gégé Foufou - 23/10/2013 - 08:26 - Signaler un abus DROIT DU SANG

    Et à 100% (des 2 parents) sinon ils restent des immigrés point barre. Au fait à Monaco, ça marche le droit du sol ?

  • Par Muscul - 23/10/2013 - 09:02 - Signaler un abus Coppé

    Bonjour, Quel c.. ce Coppé, au lieu de laisser tranquillement la gôche s'enferrer et s'enfoncer , il va lui permettre de refaire son unité contre ce coup médiatique. C'est à désespérer! Bonne journée.

  • Par mine - 23/10/2013 - 09:11 - Signaler un abus Droit du sol, droit du sang.

    En France, le droit du sol a pris trop d'importance. Le droit du sang ne pose pas de problème de "racisme" comme on l'entend parfois. On peut être français et juifs, musulmans, catholiques, athées, noirs, blancs, jaunes, café au lait... Peu de pays peuvent en dire autant. Le sang français est le moins raciste au monde.

  • Par mine - 23/10/2013 - 09:11 - Signaler un abus Droit du sol, droit du sang.

    En France, le droit du sol a pris trop d'importance. Le droit du sang ne pose pas de problème de "racisme" comme on l'entend parfois. On peut être français et juifs, musulmans, catholiques, athées, noirs, blancs, jaunes, café au lait... Peu de pays peuvent en dire autant. Le sang français est le moins raciste au monde.

  • Par gliocyte - 23/10/2013 - 09:11 - Signaler un abus Donc

    Pour être français, il n'est plus nécessaire, grâce à la gauche de connaître le français et les principes de la République. Comme ces personnes doivent au moins avoir résidé 5 ans en France, cela veut dire que tous ceux qui ont refusé de s'intégrer car conservant leur langue d'origine, leurs habitudes de vie, les principes de leur religion non conformes avec les lois de la République sont jugés dignes d'être français. Pour en arriver à de tels aberrations, il faut que ceux qui ont pondu cette loi n'aient aucun respect pour la France, son histoire. Mépriser autant la France alors qu'on est censé la diriger équivaut à un acte de trahison, une déclaration de guerre. Et la gauche ose encore s'insurger contre les français qui aimant encore leur pays, se révoltent contre eux.

  • Par FXMLIM - 23/10/2013 - 09:29 - Signaler un abus LE DROIT DU SOL ET NOTRE HISTOIRE

    Le Droit du Sol existait bien avant la Révolution, La Monarchie l'avait Validé afin de pouvoir enrôler dans ses armées tous les étrangers sur son sol en cas de guerre. Les étrangers avaient alors uniquement des devoirs . Napoléon supprima ce droit dans le Code Civil et à ce que je sache le Code Civil est un des Piliers du Pacte Républicain. Par la suite ce Droit du sol fut rétabli par le Général Boulanger , encore pour pouvoir enrôler des "étrangers" dans notre armée. Alors que l'on cesse de nous dire que ce droit du Sol est un pilier de nos valeurs républicaines. Les Flux Migratoires d'aujourd'hui n'ont plus rien à voir avec ceux d'hier, que ce soit en nombre et en motivation. Les immigrés d'Aujourd'hui veulent des droits et rejettent les devoirs , alors par pitié que l'on arrête de Falsifier l'histoire et que l'on revienne au Droit du Sang , car le Droit du Sol est un suicide .

  • Par naejnaej - 23/10/2013 - 09:32 - Signaler un abus La droite avidio cupido cynique...

    De JF Copé n'a absolument rien a proposer concernant le chômage ou les banques qui nous volent... Donc nous avons droit a des diversions stupides qui alimentent en plus la xénophobie et la haine, bravo la droite!!! Le Pétainisme qu'a tenter Sarkozy nous manque déjà...

  • Par orthocratie - 23/10/2013 - 09:33 - Signaler un abus Regroupement familial

    Le France a toujours respecté la tradition d'accueil des étrangers. Avant 1976, les étrangers faisaient tout pour s'assimiler, devenir Français de culture, de langue et de cœur, s'ils avaient fait le choix de devenir Français. Depuis le décret du 29 avril 1976 du président Valéry Giscard d'Estaing et son premier ministre Jacques Chirac instituant le regroupement familial, la nationalité française est un dû. Merci la droite !

  • Par sam75 - 23/10/2013 - 09:48 - Signaler un abus Reforme necessaire

    Si le droit du sol est une tradition en France, la situation a change et l'afflux d'immigres, le regroupement familial imposent un autre regard sur la nationalité. Donner la nationalité a tout le monde n'est pas un facteur d’intégration bien au contraire. Il faudra en effet apporter des reformes a ce principe d'acquisition quasi automatique de la nationalité. Toutefois l'initiative de Copé n'est pas opportune car la bonne stratégie a mon sens serait de laisser la gauche se noyer dans ces questions et une foi au pouvoir la droite pourrait très bien faire les propositions adequates.

  • Par naejnaej - 23/10/2013 - 09:52 - Signaler un abus Pour lutter contre la FN, Copé reprend son programme...

    La droite a eu le pouvoir pendant plus de 12 ans entre Chirac et Sarkozy et elle n'a rien fait ni pour le droit du sol, ni pour "l'horreur suprême" les 35 Heures! Qu e du vent!! Les gens vont se laisser endormir encore longtemps par ces politicards corrompus aux services des affairistes milliardaires et des multinationales???

  • Par macrv - 23/10/2013 - 10:00 - Signaler un abus Pacte républicain

    Un pacte c'est bien un accord? On serait d'accord, nous les citoyens de base, sur quoi, au juste? Les socialistes ont sans arrêt cette expression à la bouche (surtout en cas de danger pour eux d'ailleurs). Mais , ils parlent de quoi?

  • Par yavekapa - 23/10/2013 - 10:02 - Signaler un abus de quel droit ?

    on est très inventif. - On est passé du droit du sang au droit du sol : la France est devenue un beau bordel, et a fait naître un Kosovo en France. - Maintenant on vient de passer du droit du sol au NON-DROIT carrément: et là la France explose. Ca devient "Peur sur la ville".

  • Par gliocyte - 23/10/2013 - 10:27 - Signaler un abus @macrv

    Le pacte Républicain et un accord passé entre les partis pour n'accorder aucun droit aux autochtones, uniquement des devoirs. Dans les faits, il ne s'agit ni plus ni moins que d'un pacte ANTI REPUBLICAIN.

  • Par anakyn - 23/10/2013 - 12:00 - Signaler un abus @ Gliocyte

    Parfaitement d'accord avec vous ! J'ajouterais aussi que, grâce aux différents gouvernements qui se sont succédés, les étrangers naturalisés français, peuvent garder leur nationalité d'origine, ce qu'ils font tous d'ailleurs ! Cela leur permettrait, en cas de mobilisation générale pour cause de conflit, de quitter la France et d'attendre sous des cieux plus cléments que les choses se tassent, puis de revenir tranquillement une fois la situation assagie

  • Par totor101 - 23/10/2013 - 12:06 - Signaler un abus contradiction

    si l'on accorde le droit du sol à des nouveaux nés de parents en situation irrégulière, ces parents, aux enfants français deviendrons inexpulsables .......! ! !

  • Par Equilibre - 23/10/2013 - 12:14 - Signaler un abus Soljénitsyne

    Ne les croyez pas, ne les craignez pas, ne leur demandez rien

  • Par Ravidelacreche - 23/10/2013 - 12:23 - Signaler un abus Quid des "bi-nationaux" ?

    Étrange silence.

  • Par Equilibre - 23/10/2013 - 12:29 - Signaler un abus Zut, trompé de sujet

    Pas ici qu'il devrait être

  • Par lsga - 23/10/2013 - 12:38 - Signaler un abus Une personne née en France et ne parlant que le Français

    peut se faire refuser la nationalité française.   c'est immonde.

  • Par FXMLIM - 23/10/2013 - 13:16 - Signaler un abus A Ravidelacreche

    Pour les Binationaux , une seule possibilité , ils renoncent l'autre nationalité si ils veulent être Français, dans le cas contraire ils dégagent.

  • Par naejnaej - 23/10/2013 - 15:05 - Signaler un abus Les racistes... y'en a marre!!

    On sent bien que le problème de bi-nationalité ne concerne que les maghrébins ou les africains en général... personne ne se plaindrait d'un binationale Canadien français ou Norvégien français. A force d'insulté toujours les mêmes, ces mêmes rejetés rejettent a leur tour et c'est sans fin... La démarche de Copé, opportuniste cynique et bassement politicienne, en elle même est une insulte a tous les gens qui ont bénéficier du droit du sol, comme si tout ces gens posaient des problèmes alors qu'il n'en est rien. quelle honte ce Copé, rien ne l’arrête...

  • Par JanniV - 23/10/2013 - 15:12 - Signaler un abus Les pays sélectifs: la Suisse et Chypre

    L'acquisition de la nationalité de ces deux pays est très difficile, c'est voulu, et aucun bisounours national ne remet ce principe en cause. Ce sont d'ailleurs des pays prospères sur le long terme avec peu de chômage. Il y a un lien direct entre les deux faits. De plus, on observe de plus en plus de Français "de souche" qui envisagent de renoncer à leur nationalité pour des raisons évidentes; il y a de nombreux "Caucasiens" (pour prendre un vocable américain) mariés à des Français qui n'ont aucune envie d'acquérir la nationalité de leur conjoint, là aussi pour des raisons de plus en plus évidentes. Enfin si le solde migratoire français est bas, on constate empiriquement de plus en plus de départs de classes moyennes à supérieures d'origine nationale ou européenne contre des entrées de type Leonarda, car bien sûr on ne trie pas par origine officiellement.... Les élites énarques croyaient tirer profit de cette clientèle, aujourd'hui elle les débirde, les dépasse, les humilie comme Leonarda et mord la main qui leur était tendue. Mais ces brillants théoriciens n'ont rien vu venir au fil des années depuis Giscard, car ils ne voient pas plus loin que le bout de leur bureau confortable.

  • Par ISABLEUE - 23/10/2013 - 15:12 - Signaler un abus QUI SE SENT MORVEUX

    SE MOUCHE.

  • Par GREGOIRE.goumy - 23/10/2013 - 15:33 - Signaler un abus Ce n'est pas du racisme

    mais une tentative de sauvegarder nos droits : au logement, à la santé, au travail. Je connais des villages entiers habités par des riches retraités anglais ou hollandais qui reçoivent leur prise en charge de vaccin contre la grippe , se font opérer de tumeur du cerveau, se faire changer les valves cardiaques, se faire prescrire indéfiniment des rééducations de kiné, des prescriptions très lourdes ... sur le dos des travailleurs cotisants français à la sécurité sociale et tout cela nous révolte autant et même plus que les maghrébins qui nous envahissent. En ce qui concerne le travail, donnons en priorité du travail aux européens tels que les habitants de Lithuanie, Lettonie dont les capacités d'intégration sont maximum. Y a t il eu un problème d'intégration des polonais ? Non, bien au contraire et les performances des étudiants polonais dans nos universités sont éloquentes. Regardons comment sont peuplés les prisons ?

  • Par naejnaej - 23/10/2013 - 15:33 - Signaler un abus Les Suisses comme les Allemands...

    n'ont pas le droit du sol et bien du coût il y a de moins en moins de Suisse et d'Allemand... Quand j'entend certaines théories des racistes, xénophobes et autres fascistes qui pensent que les noirs sont plus a l'aise dans un arbre, si on voulais remplacer les populations et bien il suffirait d'attendre qu'elles s'éteignent par elle même a cause du déficit démographique. Paranoïaques stupide!!

  • Par naejnaej - 23/10/2013 - 15:40 - Signaler un abus C'est du racisme, de la xénophobie et de la haine

    Bien sur si on regarde la population des prisons a un instant T on peut en déduire pleins de sottises, moi j'étais là quand les mêmes débiles racistes accusaient les Portugais et autres Italiens de venir voler le pain des français, on s'en rappel très bien même et ce sont les mêmes fachos qu'il faudrait écouter aujourd’hui?? Allons un peu de sérieux. Certains ont eu du mal avec des blancs catholiques(Portugais, Italiens, Polonais etc..) Demander aux mêmes d'accepter de suite des gens qui n'ont ni la même couleur ni la même religion est totalement impossible... Il faut attendre que qques vieux croûtons aigris crèvent...

  • Par gliocyte - 23/10/2013 - 16:28 - Signaler un abus @naejnaej

    Quid de la poule, quid de l'oeuf? Votre discours semble prendre pour point de départ que les français n'aiment pas les noirs, les arabes et c'est pour cette raison, sans doute, qu'ils deviennent délinquants et qu'ils forment le plus gros contingent des personnes emprisonnées. C'est un discours bien facile et lénifiant. Je vous poserai la question à l'inverse: Combien de noirs et d'arabes viennent en France par amour de ce pays? Combien demanderaient encore à venir en France, s'ils ne bénéficiaient pas de tous les avantages en terme d'allocations et autres? Les noirs et les arabes qui aiment la France, bossent et respectent les lois de la République sont respectés par les français et ont une haine énorme contre leurs congénères qui les font passer pour ce qu'ils ne sont pas. Ils ne s'expriment pas et c'est fort dommage car ils ont peur des représailles! Le problème devrait être réglé par ces personnes en priorité mais les associations pseudo humanitaires les musèlent de concert. Sur que s'ils avaient la parole, ils seraient bien plus violents que les autochtones envers leurs congénères!

  • Par vangog - 23/10/2013 - 17:15 - Signaler un abus @naejnaej Ne confondez pas sottement l'immigration de travail

    qui concernait les populations culturellement et géographiquement proches de la France, avant les années 70 (années d'explosion du chômage), et l'immigration d'allocation et électorale, qui ont été les principaux moteurs de l'immigration qui a suivi! Seuls sont responsables de cette immigration inassimilable, les socio-démagogues irresponsables qui ont cherché à augmenter leur cheptel électoral, et non ceux que vous stigmatisez, les Africains et les Maghrébins, car toutes les populations socio-sensibles sont concernées et il en vient de toute la terre... Cette période d'électoralisme et d'angélisme social est révolue et le FN demandera et obtiendra que cette anachronique monstruosité, le droit du sol soit aboli! Et seul le peuple français en aura la réponse...

  • Par anakyn - 23/10/2013 - 17:16 - Signaler un abus @Naejnaej

    Sincèrement, qui fout le souk dans les banlieues (et ailleurs malheureusement), sinon des bi nationaux d'origine maghrébine et africaine ? Il suffit de lire la presse pour s'en rendre compte ! On n'entend presque jamais des franco-américains, des franco-chiliens ou d'autres encore défrayer la chronique des faits divers et des prouesses de la racaille !

  • Par naejnaej - 23/10/2013 - 17:23 - Signaler un abus @gliocyte

    La très grande majorité des noirs et des arabes français et étrangers respectent les lois du pays. Et si on prend en compte que les classes urbaines les plus pauvres sont occupés par les noirs et les arabes et que la pauvreté entraîne son lot de délinquance on peut facilement expliquer la population carcérale actuelle. Tu penses que les immigrés viennent en France pour se vautrer dans les aides etc... mais tu penses que ces gens vont en Russie au Qatar ou en Chine pour se vautrer dans les aides??? Même si tu retire toute aides aux étrangers tu en verra quand même affluer, la pire des situation en France est une situation idéale pour un subsaharien... Oui je pense que les insultes et les amalgames(comme les tiens) répétés de politiciens mais aussi de ministre de la France envers les noirs et les arabes conduisent ceux ci a rejeter la France et a se replier. La grande majorité des noirs et des arabes aiment et respectent la France mais ils n'échappent pourtant pas aux amalgames stupides voir totalement racistes comme cette débile qui comparent les noirs a des singes. Même Taubira, ministres(on peut difficilement être plus intégré) a droit a des insultes racistes.

  • Par naejnaej - 23/10/2013 - 17:31 - Signaler un abus @ anakyn, qui fout le souk??

    Nos politiciens véreux a la solde des riches bourgeois affairistes et des multinationales. La racaille, comme tu dis, est a l'assemblée nationale, au gouvernement et au sénat, c'est eux qui ont mis des gens dans des ghettos, c'est eux qui nous ont livré aux marchés financiers et acceptent qu'on soient au chômage pour le bien de leurs amis rentiers de la finance. Et n'oubli pas que c'est une infime minorité des gens dans les banlieues qui foutent le souk au grand dam de tous les autres qui paient des impôts mais qui n'ont pas droit a la sécurité. Arrête un peu la presse, enfin les faits divers. A en entendre certains, il n'y avait même pas de prison en France avant l'arrivé des noirs et des arabes...

  • Par naejnaej - 23/10/2013 - 17:43 - Signaler un abus @vangog

    Je ne vois pas ou tu vois ou je confond "sottement" les immigrations. Et je vois que tu te complet a répétés bêtement les slogan du FN... As tu un jour tenter de réfléchir par toi même?? Tu sais je respecte beaucoup plus quelqu'un qui voterais FN plutôt que UMP ou PS.... Mais je pense sincèrement que le FN ne fera pas le tiers de la moitié de ce qu'ils disent, même les clandestins en rigolent.... Il suffit de voir ce que les gens d’extrême droite qui ont eu du pouvoir dans les autres pays européens ont fait... Rien!! Absolument rien, ils sont même pour l'austérité et suivent docilement les politiques suicidaires qu'on nous infligent. J'aimerai sincèrement que le FN prenne le pouvoir qu'on constate qu'ils font belle et bien parti du système. Le problème c'est qu'une fois au pouvoir on devra peut être leur reprendre par la force... Ce qui nous permettrais de leur botter le cul une bonne fois pour toute et de terminer le travail qui a été commencer au lendemain de la fin de la seconde guerre mondiale.

  • Par vangog - 23/10/2013 - 18:08 - Signaler un abus @naejnaej Vous vous trompez! Vous confondez certainement

    les électeurs FN avec les collabos du gouvernement socialiste de Pétain. Rien de commun, on en a encore la confirmation aujourd'hui...

  • Par Vinas Veritas - 23/10/2013 - 18:14 - Signaler un abus Nationalité

    On demande d'abandonner la nationalité de naissance lorsqu'on revêt la nationalité Française. Stupidité lorsqu'on réfléchit aux limites des conséquences. Comme toujours, quand on est au milieu les problèmes sont rares et donc pourquoi obliger à la mono-nationalité ? Lorsqu'on réfléchit aux limites, le maintien de la multi(bi)-nationalité présente un immense avantage. Retirer la nationalité Française à un bi national ne le rend pas apatride et permet en plus de l'expédier vers son pays d'origine. C'est une possibilité loin d'être négligeable lorsqu'on constate que certains individus représentent trop de nuisances ici. Le droit du sang, en l'état et avec le nombre de multinationanux fera que bon nombre d'enfant se retrouveront avec une nationalité Française de droit accolée à une autre. peu d'enfant se verront refuser le passeport Français mais au moins les immigrés illégaux ne pourront se prévaloir du droit au maintien pour progéniture nationale. Et, répétition oblige, la progéniture indésirable pourra toujours se faire exclure de reconnaisance Française et de séjour sur place. Il faut se souvenir que la protection diplomatique n'empèche jamais un pays de renvoyer l'ambassadeur

  • Par gliocyte - 23/10/2013 - 18:27 - Signaler un abus @naejnaej

    Je crois que les immigrés qui aiment la France, respectent les lois républicaines sont une minorité parmi la majorité des immigrés qui ne l'aiment pas. Sinon pourquoi depuis le temps n'ont-ils pas mis un frein aux débordements des leurs? Pourquoi, s'ils viennent en France pour travailler et faire les travaux que les sales blancs de français ne veulent pas faire à leur place, il y autant de postes de travail non pourvus en France? Anecdote: Je croyais m'être fait un ami d'un noir venu faire des études supérieures en France. Un jour il m'a dit: On vous déteste tous, vous les blancs, on veut vous abattre. Ce jour là, j'ai compris que le racisme dont on accuse toujours le français devrait être traité sous l'angle de la réciprocité et qu'il était indépendant du niveau d'études de celui qui le professait.

  • Par gliocyte - 23/10/2013 - 18:56 - Signaler un abus @naejnaej (ps)

    Si c'est la misère qui pousse à l'immigration, la misère dans le pays d'accueil est très inférieure à celle qui sévit dans le pays d'origine. Pourquoi alors la délinquance? Parce que ce qui est offert n'est pas suffisant et que le surplus se gagne par la délinquance? Le vrai problème nait des conditions de vie dans le pays d'origine instaurées par ses dirigeants qui en ont la charge et qui se foutent de savoir que leur peuple crève de faim du moment qu'ils peuvent vivre grassement sur leur dos. C'est aussi basique que ça. Rien ne changera. Toutes les tentatives pour y remédier, quelque soit le pays incriminé en s'octroyant un droit d'ingérence, ce qui est quand même un comble, se sont soldées par un échec. Reconnaître son impuissance, voilà un acte d'humilité qui manque cruellement à tous nos politiques.

  • Par lutino - 23/10/2013 - 19:05 - Signaler un abus REGROUPEMENT FAMILIAL

    A la lecture de l 'article il n 'y a pas lieu de changer la legislation actuelle .par contre supprimons la loi scelerate de Giscard et chirac , les deux escrocs de la droite , sur le regroupement familial . Si on supprime l 'immigration clandestine , il faut que le regroupement soit interdit ;si Bruxelles nous l 'interdit , politique de la chaise vide

  • Par GOGGOS - 23/10/2013 - 21:15 - Signaler un abus on ne peut pas expliquer les couleurs à des aveugles

    Question combien sont contre l’arrivée de musulmans du Qatar de l’Arabie saoudite ou des sultanats des oligarques russes, des touristes chinois, des peintres écrivains de différents pays du monde même si certains restent dans le pas pratiquement personne. Nombre de Français que l’on appelle racistes sont seulement contre la misère partagée qu’une partie du pays connaît ces dernières années et l’assistanat à tout vent que l’on finance par les impôts et taxes à tout vent par ceux qui travaillent ou ont travaillé. Les BOBOS qui ne connaissent pas ce problème, et ne pourront jamais comprendre on ne peut pas expliquer les couleurs à un aveugle.

  • Par XI - 23/10/2013 - 22:50 - Signaler un abus 100% avec Vinas Veritas en

    100% avec Vinas Veritas en ajoutant que la nationalité acquise par mariage devrait être retirée en cas de divorce précoce, courant dans les mariages blancs , que les bien pensants du forum vont certainement nier . Et 100% avec Gliocyte et tant mieux si ça em...de Naejnaej c'est ce que te dit un vieux crouton .

  • Par EPR - 24/10/2013 - 09:35 - Signaler un abus @Xi; @ravidelacreche @Gégé Foufou

    @Xi: "en ajoutant que la nationalité acquise par mariage devrait être retirée en cas de divorce précoce" La nationalité ne peut être demandée qu'après 5 ans de mariage. Il faut ajouter environ 1 an de procédure. Et elle peut être révoquée en cas de fraude - sachant qu'en cas de cessation de la vie commune moins d'un an après l'acquisition il y a une présomption de fraude. Donc vous avez raison. Tellement raison que c'est déjà le cas! @ravidelacreche La double nationalité n'est pas le sujet de l'article, donc le "silence" n'a rien d'étrange. Vous devez faire partie des obsédés de la double nationalité. J'ai un peu de mal à vous comprendre: en quoi ça vous gène que je puisse voter également dans un autre pays - seul et unique "privilège" conféré par ma double nationalité franco-italienne (ah, oui, il y en a un autre: deux cartes d'identité, pratique si j'en perd une...). @Gégé Foufou: Êtes-vous sûr qu'aucun de vos ancêtres ne soit pas étranger? Parce que dans ce cas, votre nationalité serait usurpée... Peut-on imaginer que le fils d'un(e) Français(e) né et ayant grandi en France soit privé de nationalité, ainsi que tous ces descendants, à cause d'un "sang impur"?

  • Par naejnaej - 24/10/2013 - 09:47 - Signaler un abus @vangog

    Je ne confond absolument rien, et les cocos je m'en tape... Je me demande simplement dans quel camp serait les frontiste si ils avaient existé dans les années 30-40

  • Par naejnaej - 24/10/2013 - 09:48 - Signaler un abus @Noumounke2

    C'est bien au moins tu as un diagnostique a tes problèmes, un peu d'introspection n'a jamais fait de mal...

  • Par naejnaej - 24/10/2013 - 09:51 - Signaler un abus Les racistes ont toujours...

    des reproches a faire, même si les noirs et les arabes se tenaient a carreaux, ils seraient critiqué pour x raison.... Car la vrai raison de ces critiques ne sont autre que la xénophobie et le rejet de gens juste a cause de leur couleur ou de leur religion ou des deux... Ces petits raciste font certainement un espèce de complexe de supériorité esthétique... C'est assez pitoyable mais c'est ainsi.

  • Par bruno chatain - 24/10/2013 - 11:53 - Signaler un abus cerveau ? non!

    il faudrait que naejnaej s'enlève la batte de base ball qu'il ou elle, a entre les jambes ! elle ou il va finir par croire qu'il ou elle a un cerveau !

  • Par lsga - 24/10/2013 - 13:03 - Signaler un abus Donc, imaginons que vous naissiez dans un pays

    ne connaissiez rien d'autre que ce pays, ne parliez aucune autre langue que celle de ce pays... Et qu'une bande de flic armée jusqu'au dent viennent vous attraper, vous jeter dans un charter, et vous envoie dans un autre pays dont vous ne connaissez rien, pas même la langue...   imaginez.

  • Par mine - 24/10/2013 - 13:29 - Signaler un abus Prenons de bons exemples.

    Qu'on adopte le système algérien ou marocain. Tout ira mieux.

  • Par XI - 24/10/2013 - 16:38 - Signaler un abus @EPR ,c'est bien

    @EPR ,c'est bien l'expression "peut étre révoquée " qu'il faut réformer Si je vous lis bien , si le divorce est prononcé après un an , il n'y a plus de suspicion de fraude, et vous savez combien l'appréciation personnelle prime sur la loi , il n'y a qu'à voir les décisions de justice . Ca laisse largement le temps de reconnaitre des enfants naturels de l'épouse , et de ce fait ne plus être expulsable et en fin de compte naturalisable à court délai,Vous n'allez certainement pas apprendre à des fraudeurs à contourner la loi . Les gouvernements successifs sont incapables de les en empêcher depuis belle lurette .

  • Par titine - 27/10/2013 - 19:08 - Signaler un abus L'objectivité avant toute chose...

    L'immigration polonaise, russe, espagnol, italienne ne s'est pas faite sur l'attraction des aides sociales, mais avec la volonté farouche de vouloir travailler, être libre sans remettre en cause les valeurs de la France. Ils ne cassaient pas les abri bus des cités mais les veines de charbon dans les bassins miniers par 300 m de fond... Leur culture, religion étaient compatible. Il n'y avait aucune haine, ce qui n'est pas le cas de l'immigration musulmane. Il n'y a rien de raciste à dire cela, c'est un constat. Nous n'avons jamais de soucis par ailleurs avec les arabes chrétiens ou les asiatiques. Les problèmes sont avec les musulmans qui ont un esprit communautaire et qui veulent qu'on s'adapte à leur religion ; en revanche, dans leur pays d'origine, tout étranger a l'obligation de s'adapter sous peine d'être poursuivi, voire menacé et emprisonné et/ou dans l'impossibilité de quitter le territoire par confiscation de ses papiers. Aucune religion n'est admise en dehors du coran.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Maxime Tandonnet et Sylvain Saligari

Maxime Tandonnet est un haut fonctionnaire français, qui a été conseiller de Nicolas Sarkozy sur les questions relatives à l’immigration, l’intégration des populations d’origine étrangère, ainsi que les sujets relatifs au ministère de l’Intérieur.

Il commente l'actualité sur son blog personnel.

Sylvain Saligari est avocat au barreau de Paris. Il est spécialisé dans le droit d'asile.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€