Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 17 Octobre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Dormir avec un soutien-gorge, bonne ou mauvaise idée ? La réponse des experts

Certaines femmes choisissent de dormir avec leur soutien-gorge dans le but de préserver une poitrine plus ferme, plus longtemps. Une pratique sans grand intérêt, parfois désagréable et qui pourrait être source d'allergies.

Couvrez ce sein que je ne saurais voir

Publié le
Dormir avec un soutien-gorge, bonne ou mauvaise idée ? La réponse des experts

Certaines femmes dorment avec leur soutien-gorge, ce qui n'est pas une bonne habitude.  Crédit gizmodo.fr

Atlantico : Marylin Monroe portait apparemment un soutien-gorge tous les soirs dans le but de conserver une poitrine ferme. Aujourd'hui, aucune réponse scientifique n'a été apportée à cette question. Selon vous, quels sont les avantages à porter un soutien-gorge la nuit ?

Robin Moookherjee : Je ne vois aucun avantage à porter un soutien-gorge la nuit, je n'y vois que des inconvénients. Cela ne présente aucun intérêt car la nuit il n'y a que peu de mouvements. Le fait d'être en position horizontale n'allonge pas la peau. Par ailleurs même la journée, il n'est pas nécessaire pour les petites poitrines, les bonnets A ou B de porter un soutien-gorge. Cela n'a pas un grand intérêt mais à partir d'un certain poids, la peau s'étire lorsque l'on marche ou lorsque l'on court. Idéalement, à partir de la taille C ou D, mieux vaut porter un soutien-gorge.

Y a-t-il des moments particuliers de la vie au cours desquels cela peut s'avérer utile, comme par exemple après une grossesse ou une perte de poids ?

Après une grossesse, cela peut éventuellement être bénéfique.D'autant plus si la personne allaite, le soutien-gorge représente un soutient. Lorsque les seins sont trop lourds, cela tire sur la peau et diminue son élasticité. Car tout réside dans l'élasticité de la peau. En revanche, après une perte de poids, cela ne présente aucun intérêt. Beaucoup de gens pensent que le fait de porter un soutien-gorge empêchera le sein de s'abîmer. Mais en réalité c'est la qualité de la peau qui fait que le sein tient ou ne tient pas. Si les femmes "font du yoyo" au niveau de leur poids, cela aura un effet sur la fermeté de leurs seins. Aux critères d'élasticité et de poids, vient s'ajouter le facteur génétique : certaines peaux sont plus élastique que d'autres.

Porter un soutien-gorge la nuit ne risque-t-il pas de nuire à la respiration de la peau mais aussi à la circulation sanguine ?  

Si le soutien-gorge est trop serré, personne ne le supporte, c'est comme, par exemple, de porter un slip trop serré. Cela peut créer une irritation, voire des allergies cutanées. A porter, un vêtement 24/24h, la peau risque de s'irriter.  

Dans ce cas, mieux vaut privilégier les soutien-gorges sans armature en métal, c'est peut-être ce qui serre le plus, tous les autres sont plutôt confortables.

Quels conseils pourrait-on donner aux femmes en matière de port de soutien-gorge ?  

Le premier conseil c'est d'en porter un le jour. Mieux vaut porter un soutien-gorge car le sein n'est pas un muscle et il faut protéger l'élasticité de la peau à partir d'un certain poids. Deuxièmement, il est souhaitable de faire attention à son poids, à ne pas dépasser un bonnet D. Car le risque est alors d'accélérer la chute de la peau et donc des seins. Et on finit par avoir des gants de toilette en guise de poitrine. C'est la loi de la gravité. Je conseille d'ailleurs aux jeunes femmes à forte poitrine, des interventions d'allègement dès le plus jeune âge, avant que la peau ne soit marquée par des vergetures. On peut, grâce une intervention vers les 13/14 ans, éviter les cicatrices. Malheureusement les gens attendent souvent les 18/20 ans et la peau s'est déjà abîmée. Et ce n'est pas plus dangereux de pratiquer cette intervention dès 14 ans.  Je conseillerais également aux femmes de simplement prendre soin de leur peau comme elles le font pour leur visage. En utilisant des crèmes hydratantes par exemple.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Robin Mookherjee

Robin Mookherjee est chirurgien plastique à Paris.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€