Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 25 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Construire des bâtiments de grande hauteur dans les zones les plus tendues pourrait réduire les tensions sur le marché immobilier

Ce livre est le produit d'une vaste consultation menée par Jacques Attali et divers experts réunis sous la bannière "France 2022". Il propose 100 idées pour 100 jours. Un ouvrage sous forme de programme pour le futur président de la République. Extraits de "100 jours pour que la France réussisse", de Jacques Attali, aux éditions Fayard 2/2

Bonnes feuilles

Publié le
Construire des bâtiments de grande hauteur dans les zones les plus tendues pourrait réduire les tensions sur le marché immobilier

Si rien n’est fait pour réduire la rareté, les tensions sur le marché immobilier ne sont pas près de s’atténuer : la population française croît de 300 000 personnes par an, alors que le pays ne produit, dans le même temps, que 300 000 logements. C’est insuffisant si on y ajoute les exigences de la décohabitation et de la rénovation. Pour sortir de ce cercle vicieux, il faut construire bien plus en zone tendue. L’effet serait particulièrement vertueux : sur l’emploi, sur le pouvoir d’achat (libéré de la prépondérance de la part occupée par le poste « logement »), sur la mobilité, sur l’insertion des jeunes, et sur le coût de l’étalement urbain.

Pour y parvenir, il faut permettre la construction de logements de grande hauteur dans les zones les plus tendues. Pour l’Île-de-France, la création du Grand Paris peut fournir une occasion historique de développer de nouvelles ambitions urbanistiques et de moderniser l’image de la capitale française, en lien avec les nouvelles infrastructures qui seront déployées. Même si, dans l’ensemble, la nation serait clairement gagnante d’une politique de construction en zone tendue (et donc, concrètement, d’une politique d’élévation verticale des logements), celle-ci s’opposerait aux intérêts des propriétaires en place : construire, cela fait du bruit, cela bouche la vue, fait venir de nouvelles populations et fait baisser la valeur des patrimoines… Et pourtant les propriétaires actuels n’y perdront rien puisque leur logement constitue d’abord une valeur d’échange ; par contre, les futurs propriétaires y gagneront.

Voici donc les propositions de France 2022.

– Éloigner le centre de décision de l’urbanisme de ceux qui ont intérêt à bloquer les constructions. Pour cela, transférer progressivement les décisions d’urbanisme (plan local d’urbanisme, PLU ; permis de construire) aux intercommunalités (Grand Paris, Grand Lyon, Aix-Marseille), au fur et à mesure de leur mise en place opérationnelle. Et, en attendant la gouvernance opérationnelle des intercommunalités, rendre la décision aux préfets en zone tendue, et pas seulement pour le logement social.

– Nommer dans les zones tendues des préfets à la construction.

– Moduler la dotation globale de fonctionnement (DGF) en fonction du nombre de mètres carrés de permis de construire attribués, pour favoriser les maires bâtisseurs.

– Simplifier et favoriser la transformation de bureaux en logements. Les communes pourraient être incitées à racheter des locaux de commerce pour les transformer en logement.

– Lutter contre les recours abusifs et permettre les annulations partielles, en matière d’urbanisme. Les contentieux sur les permis de construire devraient faire l’objet de procédures accélérées pour éviter les blocages.

– Changer la portée du plan local d’urbanisme (PLU) pour inciter à construire. Tout propriétaire dans une zone constructible doit avoir l’obligation de construire ou accepter d’être exproprié à la valeur ex ante (Pays-Bas, Suède) ; il doit payer les frais d’aménagement (Allemagne) et la taxe foncière réévaluée à la constructibilité maximale (Europe du Nord en général).

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ocean5 - 17/04/2016 - 12:33 - Signaler un abus Les prévisions D'Attali !!!

    C'est lui qui prédisait en 2000 que l'euro était une chance pour la France et qu'il allait faire baisser fortement le chômage, bref un âne diplômé mais un âne quand même.

  • Par jurgio - 17/04/2016 - 13:56 - Signaler un abus S'élever...

    ...au-dessus et loin des puanteurs...

  • Par Pourquoi-pas31 - 17/04/2016 - 16:45 - Signaler un abus Je suppose

    que monsieur Attali ne réside pas dans un deux pièces en banlieue, et n'est pas exposé aux inconvénients des mesures qu'il voudrait imposer aux français. Je connais un maire du même tonneau qui vit agréablement dans une propriété de boisée, 2400 m² en bord de rivière, avec piscine et villa. Ce maire se bat pour une urbanisation dense (moyenne pour individuels et collectifs de 200 m² par logement). N'oublions pas que le droit de propriété individuel est garanti par la constitution.

  • Par AgentDevlin - 17/04/2016 - 17:11 - Signaler un abus Attali ou l'erreur incarnée

    Ah! Encore lui! L'expert qui a eu tort sur tout depuis tant d'années. Comme quoi, dans le domaine des idées, il n'existe pas de sanction pour ceux qui se trompent tout le temps. A quand la retraite?

  • Par Camtom - 17/04/2016 - 17:20 - Signaler un abus Et dire que c'est cet

    Et dire que c'est cet "illuminé" (qui ne s'est jamais confronté aux électeurs!) qui fait le marionnettiste de macron!!!

  • Par Winter - 17/04/2016 - 22:30 - Signaler un abus Tout peut arriver en 2017.

    Attali prendra peut-être sa retraite.

  • Par essentimo - 19/04/2016 - 08:12 - Signaler un abus On a démoli

    les barres (en largeur) au prétexte de ??? et on veut reproduire le même modèle en hauteur ? D'accord, on gagne en surface mais bonjour les dégâts (ascenseur en panne et dégradations en tous genres) si on veut y implanter la mixité sociale.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jacques Attali

Jacques Attali est un économiste, écrivain et haut fonctionnaire.

Ancien conseiller de François Mitterrand puis président de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, il dirige actuellement PlaNet Finance et a présidé la Commission pour la libération de la croissance française. Il a publié de nombreux essais et romans.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€