Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 30 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Comment Cécile Duflot a accordé les pleins pouvoirs aux syndics de copropriété (et pourquoi c’est grave)

Alors que les associations de copropriété pensaient avoir été écoutées par la ministre du Logement dans son projet de loi pour l'accès au logement et l'urbanisme rénové (ALUR), elle semble avoir reculé la semaine dernière au profit des syndics.

Idée cadeau

Publié le
Comment Cécile Duflot a accordé les pleins pouvoirs aux syndics de copropriété (et pourquoi c’est grave)

Cécile Duflot, ministre du Logement. Crédit Reuters

Atlantico : Cécile Duflot souhaite insérer des amendements dans son projet de loi ALUR (accès au logement et l’urbanisme rénové) accordant aux chambres professionnelles de syndics la création d’un Ordre contrôlé par les professionnels, qui y seront alors majoritaires. Comment expliquer une telle concession ? Et quelles peuvent être les conséquences d'une telle législation ?

Pierre Olivier : Les concessions de Cécile Duflot s'expliquent naturellement par le poids du lobby des professionnels sur les parlementaires et le gouvernement.

Depuis 2009 nous avons tenté, sans succès, d'alerter des parlementaires de tous bords sur les dérives de ce métier qui exerce sans mettre en place des formes de contrôle.

Les conséquences de cette loi sont que les copropriétés sont condamnées à se dégrader. Il faut regarder le rapport Braye pour en trouver la cause : il n'y a pas de transparence des comptes, il n'y a pas de comptes bancaires séparés, on ne gère pas encore correctement les copropriétés… Les travaux, avec ce type de loi qui privilégie l'intérêt individuel sur l'intérêt collectif, ne se votent pas, les copropriétés se dégradent, les bon payeurs s'en vont. Il reste ensuite des copropriétés dans lesquelles la personne publique doit intervenir pour venir faire des OPAH (opérations programmée de l'amélioration de l'habitat, ndlr) ou des plans de sauvegarde.

Les copropriétés dépendent du ministère de la justice parce que c'est du domaine du droit individuel. En s'occupant de gérer le droit individuel, on va au détriment de ce que les copropriétaires ont besoin. Quand une copropriété voit le jour, pendant vingt ans, les copropriétaires qui sont en place vivent dedans en ne faisant que consommer, que répartir les dépenses courantes, mais ne prévoient pas les besoins d'entretien. Après ils s'en vont. Si cette situation n'est pas vraie pour les zones tendues comme Paris, elle est encore pire pour les zones qui ne sont pas tendues, en particulier toutes les périphéries de villes. Ces zones sont programmées pour se dégrader. Ça va être encore pire pour les copropriétés qui ont été préparées dans le cadre des lois de défiscalisation : les propriétaires louent pendant un certain temps à des locataires qui se fichent de l'entretien, et, au bout d'un certain temps, quand ils ont récupéré leur investissement initial, cherchent également à brader. Il n'y aura pas d'entretien et ainsi de suite. C'est  de la dégradation programmée qui est liée au système de la loi.

Les associations de copropriétaire avaient obtenu la création des commissions régionales disciplinaires. Cela représentait, pour eux, " le seul dispositif efficace pour réguler et contrôler les professionnels de l’immobilier, dont les syndics". Ces derniers étant en défaveur de ces commissions régionales de contrôles et de discipline, Cécile Duflot souhaite les supprimer. Que va apporter leur suppression à l'égard des syndics ? Des associations de copropriété ? Cette suppression est-elle justifiée ?

Les conséquences de l'ensemble des dispositions "négociées" par les chambres professionnelles de syndic sont le maintien de la forme de tutelle des syndics sur leurs administrés, les syndicats de copropriétaires. La profession n'a pas démontré sa capacité à faire évoluer son modèle de gestion de manière ouverte et transparente. On peut douter que la mise en place d'un Ordre, dans un espace hermétique, sans agitateur externe, atteigne cet objectif. Le report de la création de commissions régionales de discipline prolonge les difficultés des copropriétaires pour signaler les abus. Pour nous, c'était une mesure phare de la moralisation de la profession et une première étape vers la création de "Centre de gestion agréé (CGA)" pour le contrôle de la vraisemblance des comptes à l'instar des AGA (association de gestion agréée, ndlr) et CGA mis en place pour les professions libérales et TPE.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par gile - 02/01/2014 - 14:59 - Signaler un abus Les syndics sont des boîtes à sous

    Ils ne travaillent que pour faire de l'argent sur le dos des copropriétaires. Leur gestion est opaque et le rachat des petits syndics par les 2 ou 3 grandes enseignes a tué la concurrence et provoqué l'envolée des honoraires. Songez qu'il en coûte 500 euros à un copropriétaire, au titre de prétendus frais de mutation, lorsqu'il vend son appartement. 500 euros juste pour changer de nom sur les bases de données informatiques. C'est proprement scandaleux. Mais pourquoi se gêneraient-ils lorsqu'ils voient le gvt prélever sans compter sur la vache à lait contribuable ?

  • Par Adi Perdu - 02/01/2014 - 15:11 - Signaler un abus Cet article est malheureusement exact !

    Mais comment s'étonner que l'ex-télémarketeuse - Duflot de Paroles du Japon de l'Hémisphère Sud - ne sache gérer un ministère correctement ? ... Pour 2.31 %, Hollande a donné 2 ministères à l'extrème-gauche pastèque (Vert à l'extérieur, rouge dedans) EELV qui ment jusqu'à son nom... EELV n'est plus ni européen ni vert ;-) ... Comment ne pas comprendre l'exigence de la séparation des comptes ? Pour la transparence et la réactivité ! ... Propriétaires et locataires sont perdants... mais pas les syndics qui peuvent dissimiler ce qu'ils souhaitent. Pour une gauchiste, c'est à mourir de rire : elle ne comprend rien et ses conseillers au ministère doivent bien rire.

  • Par wolfgangamadp - 02/01/2014 - 15:21 - Signaler un abus La copropriété est un univers

    La copropriété est un univers très conflictuel tant pour les copropriétaires entre eux que pour les relations avec le syndic. Les employés gagnent peu, sont aussi peu qualifiés, le travail est pénible. Trop de lots pour s'en occuper réellement. C'est le système complet qu'il faut réformer. Afin d'éviter le délabrement des immeubles à cause du refus de voter les travaux et les autres pb liés aux travaux, on pourrait supprimer les syndics et confier aux services municipaux la prise de décison et la gestion des travaux en contre partie d'une taxe communale. Comme ça les décisions se prendraient hors copro (donc sans conflit y compris pour les injonctions de ravaler), le cout des travaux serait lissé et mutualisé donc beaucoup plus supportable. Les syndics ne garderaient que la gestion habituelle sans les travaux.

  • Par walküre - 02/01/2014 - 16:26 - Signaler un abus Proprios ! Virez vos syndics

    et prenez les commandes. C'est un boulot que tout le monde peut faire avec quelques connaissances de base et de la pratique. Un bon job pour un retraité.

  • Par Exaspéré - 02/01/2014 - 18:11 - Signaler un abus La vie est belle...

    Au vu de cet article, la conclusion s'impose d'elle même :La Duflot en croque et le lobby des syndics a sorti les enveloppes en vue des prochaines élections...

  • Par vidok - 02/01/2014 - 18:51 - Signaler un abus ignorants...

    En tant que professionnel je ne peux laisser passer cet article...à charge..remplit d'accusations mensongères et de procès d'intention. L'ARC et COPRO+ parlent de copropriétés en restant bien sagement derrière leurs bureaus (et leurs oeillère) sans venir dans les cabinets voir ce qui s'y passe et voir comment nous travaillons vraiment et les contraintes que nous subissons. J'invite ce Monsieur Olivier à venir mettre les mains dans le cambouis et passer les même heures que nous passons à administrer des immeubles pour des honoraires inférieurs à ceux d'une femme de ménages mais en étant bien sur...responsable de tout...même pénalement. Pour votre gouverne, je n'ai que des comptes séparés et je suis favorable à un ordre des Syndics avec de vrais pouvoir de sanctions contre ceux qui ne font pas le travail...mais de grâce arrêter les caricature et de nous prendre pour des imbéciles....nous pourrons enfin discuter utilement. Mais visiblement il y a des sujets qui fâchent et dont ARC et COPRO+ se garde bien de parler...alors ils tirent...la meilleure défense n'étant pas l'attaque ?

  • Par Nico Attal - 02/01/2014 - 19:13 - Signaler un abus Drôle d'allure

    La politique socialiste, c'est de ménager les corps intermédiaires et les lobbys d'intérêts au détriment des citoyens, usagers ou consommateurs. Ce recul de Duflot devant les gros syndics en est un triste exemple supplémentaire.

  • Par jerem - 02/01/2014 - 22:43 - Signaler un abus a hurler de rire

    il est vrai que des travaux imposés par la loi c'est nettement mieux . le dernier pactole sur les ascenseurs a été un chef d'oeuvre pour les copropriétés , ou l'on a vu comment les syndics prennent soin de bien faire jouer la concurrence ..... A hurler de rire , la profession est reluisante de cas de mlauvaises gestion le plus souvent dans des officines des groupe lesp lus importants en france et qui ont l'outrecuidance de faire la pub avec des slogans de vendeurs maraichers. quelle cette fable des copropriétés reprises par la gestion publique... c'est quoi ce bobard d'une présentation généraliste avec ces cas tout a fait specifiques qui ne refletent nullement le cas général . Est ce que l'on doit parler des bailleurs sociaux qui marchent a cout de subvention de rattrapage pour compenser les impayés consequents dans certains offices ..... s'il ya un probleme c'est les delais de la justice qui prend toujours son temps pour traiter les dossiers des impayés et qui ignorent le financement compensateur de la copro pendant que l'indélicat attend que le temps passe.

  • Par jerem - 02/01/2014 - 22:50 - Signaler un abus quelle est cette fable ?

    " le compte séparé est le meilleur vecteur du recouvrement des impayés et le premier signal d'alerte de la dégradation de la situation financière de l'ensemble. En "couvrant" ces premières difficultés les syndics précipitent le déclin des ensembles dont ils sont censés organisés la conservation." ah oui , les syndics financeraient les impayés ? avec quoi ? dans quel interet ? pour envoyez la copro plus rapidement dans une gestion d'un administrateur judiciaire et ne plus touché d'honoraires comme syndic ? quel est ce bobard ? non si les syndics ne sont pas chauds pour les comptes séparés c'est pour la manne de tresorerie obtenue globalement pour avoir des accords a leur seuls profits avec la gentille banque gestionnaire du compte .... alors qu'evidemment un compte séparé , chaque copro peut choisir sa banque et là plus les memes rapports de force.

  • Par jerem - 02/01/2014 - 22:53 - Signaler un abus Noyade de poisson

    la mise en oeuvre d'un ordre c'est la main mise definitive de la profession entre les seules mains des 4 grouep nationaux qui organiseront alors leur marché totalement à leur guise sans que les copropriété puisse les quitter pour aller voir un indépendant qui sait parfairtement faire son boulot sans faire des chichis avec des barratins de e-tehcnologies pour payer 30 factures non recurrentes et faire 2 paies.

  • Par zelectron - 03/01/2014 - 02:03 - Signaler un abus Duflot doit garder des moutons !

    Est-ce de sa compétence ministérielle ?

  • Par rudi11 - 03/01/2014 - 05:58 - Signaler un abus à vomir

    quand on a vu, au fil des années, les ententes entre entreprises et syndics vereux; mais ma foi, à paris, comme d habitude, le gout du pot de vin a fait son effet habituel; paris ressemble carrément à palerme; pendant qu on s amuse à chasser la liberté des uns au profit des autres, les poches se remplissent, se remplissent !

  • Par legaulois55 - 03/01/2014 - 07:34 - Signaler un abus encore une erreur de hollande

    pour faire plaisir aux verts DUFLOT ministre à mourir de rire malheureusement tout ces ministres prennent souvent des décisions sans les connaissances nécessaire qui engagent le fonctionnement de la société dans le mauvais sens déjà dans ce gouvernement 38 ministres pourquoi faire ? ANGELA n'a que 15 ministres et c'est suffisant avec la pléthore de conseillers qu'ils ont autour eux

  • Par xenophon - 03/01/2014 - 08:32 - Signaler un abus Syndics...

    Choisis par des AG dont le seul critère est" pas d'emme...", en collusion en sous-main avec des intérêts particuliers ( les leurs, des fournisseurs, de certains co-propriétaires) les syndics ont la partie belle: le nôtre ne répond à aucune correspondance, n' est jamais là, est adepte du "il est pas là, y a en plus , y en aura plus." et a dressé le gardien de notre copropriété à ce mode d' absence de gouvernement. Le Conseil syndical s' en plaint mais s'y résigne. Ce syndic est effectivement salarié d' une grosse boîte et abrite sa médiocrité dans ce cocon douillet à structure juridique. La FNAIM couvre cet édredon.

  • Par vidok - 03/01/2014 - 12:18 - Signaler un abus Incroyable...

    ....le nombre d'aneries que l'on peut lire dans les posts sur ce sujet. A tous les râleurs invétérés....vous sciez la branche sur laquelle vous êtes assis et en plus ne vous en rendez même pas compte. Arrêtez de dire n'importe quoi sur les Syndics et soutenez les indépendants qui font consciencieusement leur travail. Et si vous n'êtes pas contant de votre Syndic, changez le....mais arrêtez de vous plaindre car les seuls responsables, c'est vous. En tant que professionnel, je demande à mon conseil syndical (et même au delà) de me contrôler régulièrement (cela fait partie de son travail) et tout est transparent dans mes gestions....et je ne suis pas une exception...beaucoup de Syndics travaillent très bien et honnêtement..mais c'est plus facile de dire n'importe quoi et se défouler bien au chaud derrière son ordi !! Pauvre France !!

  • Par jerem - 03/01/2014 - 13:18 - Signaler un abus @vidok - 03/01/2014 - 12:18

    c'est surtout tellement bien d'arranguer la foule en ne la mettant pas devant ses responsabilités comme ces propriétaires qui ralent tout le temps mais : ne sont pas là pour aller aux assemblées ne sont surtout pas volontaire pour etre dans le conseil syndical bénévol et continue a accuser le syndic de la hausse du prix du gaz dans sa version tarif reglementée .... Evidemment il est bon de mettre en oeuvre un marché de conseils aux copropriété , a cote du syndic pour en remettre une couche de dépenses supplementaires , histoire d'avoir encore quelqu'un derriere qui hurler a tout bout de champ. un peu comme c'est malade imaginaire ou ces legerement souffrant qui se disent en phase finale et qui ne se remettent jamais dans la zone revelatrice des responsabilités .... Reste aussi tous ces grands syndics et aussi ces petits qui jouent les uns contre les autres , qui ne font jamais de mise en concurrence , qui ne reclament jamais de devis avec des quantites autres que "1" globailsant marchandise et main d'oeuvre... et on ne parle pas de la grosse technique du parapluie qui va dans le sens du toujours plus de reglementations (amiante et consorts)

  • Par jerem - 03/01/2014 - 13:22 - Signaler un abus @xenophon - 03/01/2014 - 08:32

    oui a hurler de rire. Dans votre exemple , la question n'est pas de trépigner en attendant une reaction d'un sourd mais de convaincre vos CO propriétaire en changeant de syndic. Et petit plus vous avez meme le droit , tout seul , de soumettre le contrat d'un autre syndic , chaque année , sans avoir l'avis de vos CO propriétaires qui , aforce, ecouteront vos sujets de reclamations ..... Car il est aussi des copropriétaires qui ne sont jamais contents et passent leur vie a faire chier pour nettement plus que leur quote part un prestataire qui travaille pour toute la copropriété et non pas pour les délires personnels de quelques uns comme il arrive d'en voir . PS: votre gardien est sous la direction du syndic en effet , c'est prévu comme cela dans le regime copropriété . la copro a délégue par mandat au syndic ce pouvoir ...

  • Par jerem - 03/01/2014 - 13:26 - Signaler un abus @rudi11 - 03/01/2014 - 05:58

    les pleureuses de toujours . mais personne ne vous interdit de vous prendre en main et d'aller chercher un devis d'une entreprise que vous seul aurez selectionné, en toute indépendance , et de le soumettre vous meme ..... il faut d'abord commencer d'arreter de raler et d'utiliser les droits que les copropriétaires qui sont encore chez eux ont vocation a utiliser avant de geindre comme toujours sur le "tous pourris " si pratique au comptoir de robert . Apres vous etes en CO propriété et si vos voisins aiment a se faire plumer , opter pour la maison individuelle .

  • Par jerem - 03/01/2014 - 13:29 - Signaler un abus @legaulois55 - 03/01/2014 - 07:34

    oui c'est vrai que le de Robien entre ses investissement a 50% de credit d'impot et sa loi sur les ascenseurs pour mettre des securités apres des accidents liés a des usages non conformes (traffic de drogues) c'etait nettemeent mieux effectivement un marche évalué a 5 milliards décidés apres 3 accidents tout a fait particuliers qui n'avaient rien a voir avec l'obsolescence du matériel , là on avait un gouvernement de tres haute volée qui avait la pente haute et la route droite pour toutes les raffarinades a mettre en oeuvre

  • Par jerem - 03/01/2014 - 13:46 - Signaler un abus @Niktot - 02/01/2014 - 15:11

    la séparation du compte bancaire ? mais personne ne vous interdit de la voter , elle est a l'ordre du jour obligatoire tous les ans .... Faut aussi savoir se prendre en main .... c'est un peu comme l'enfer c'est les autres .. parfois aussi on y participe en pointant au loin ce qui pourrait trouver sa solution juste a coté ....; un peu comme ceux qui parlent de leur conseil syndical résigné . qui'il y aille pour se faire élir au conseil syndical , c'est gratuit , bénévole et ca permet meme de controler avant tout le monde les factures voire meme d'autoriser les dépenses avant leur engagement .....

  • Par jerem - 03/01/2014 - 13:51 - Signaler un abus Mais evidemment les benets vont croire a la tarte de l'ordre

    evidemment la grande partie des pleureuses vont croire dans l'interet d'un ordre des syndics qui serait une grande maison disciplinaire au service des copropriétés ..... tu parles charles ce sera le coup de grace pour les copropriétés par des groupes qui seront en force pour "couvrir" comme d'autres ordres , les indélicats en ne prenant aucun sanction ce qui permettra à l'indélicat de se planquer derriere cette absence de sanction pour continuer . le coup de grace qui mettra les indépendants à la marge avant de se faire bouffer par rachat comme c'est le cas depuis 15 ans D'ailleurs cette profession est organisée avec tous les ingredients du juge et partie avec des groupes détenues par des banquiers , promoteurs qui construisent , font des prets , vendent , gerent des copro et font de la gestion locative .... avec au finish .... les impayés et les frais de justice pour qui ????? les copros .

  • Par jerem - 03/01/2014 - 13:53 - Signaler un abus d'ailleurs curieux les liberaux n'ont rien contre un ordre

    curieusement pas un libéral (et c'est pourtant pas ce qui manque ici) pour dénoncer la creation d'un ordre des syndics .... a raler toute l'année sur la reglementation mais soudain quand il s'agit de conforter un bel oligopole corporatiste , soudain les liberaux ne hurlent pas sur le sujet .... non leur drame ce sont les 35h et les facilités a licencier ..... ou comment la douce cohérence du discours se remarque en situation

  • Par vidok - 03/01/2014 - 13:56 - Signaler un abus @jerem

    Je remarque que les copropriétés qui travaillent main dans la main avec leur Syndic...sont des copropriétés mieux gérés et ou les problèmes sont anticipés ce qui baisse les frais de manière significative. Il m'arrive de ne pas me représenter au poste de Syndic quand j'estime que les copropriétaires ne font aucun effort pour s'intéresser à leur immeuble et que la gestion en devient difficile, voire impossible. Mon métier, c'est de gérer le patrimoine commun pas de régler de querelles de voisinage entre copropriétaires. On a le Syndics qu'on mérite....pensez y !!

  • Par jerem - 03/01/2014 - 14:27 - Signaler un abus @vidok - 03/01/2014 - 13:56

    mais il en est d'autres qui savent mettre a profit les fameuses querelles ou la léthargie ou la trouille pour avoir les coudées franches et faire tant bien que mal leur mandat au mieux de leurs interets , les copropriétaires n'ayant parfois pas compris qui etait qui et confondant un prestataire à leur service avec un directeur d'ecole primaire

  • Par jerem - 03/01/2014 - 14:34 - Signaler un abus @vidok - 03/01/2014 - 13:56

    mais comme pour le reste , il y a copro et copro. celles ou l'on regarde la lampe grillée , restée grillée en ralant de sa situation définitive et celles ou l'on sait quoi faire (changer directement l'ampoule , passer un coup de fil rapide au syndic pour rappeler a l'entreprise d'entretien de veiller a regarder qu'une ampoule sert le soir quand la nuit tombe et n'est pas un décor pour les matins eclairés par la lumiere du jour) . Fort heureusement comme pour les nouveaux metiers de conciergeries , il ya les "starts-up" du "laisser, on s'en occupe a nos prix" qui propose des prestations dites "a forte valeur ajoutée" pour faire le b-a ba que le mondre occupant d'un pavillon fera car il n'a pas le reflexe naturel de penser que cela revient à d'autres de se bouger.... Et reste surtout la connaissance de ce qu'est un syndic, ce qu'est un conseil syndical , un propriétaire, un locataire ..... et là c'est le noeud du probleme .... le délire de l'ignorance de ceux qui pensent meme que le conseil syndical est rémunéré et a donc le droit de se faire engueuler comme le syndic ... la vie en collectivité quoi. Nulle doute qu'ailleurs l'herve doit etre vbcp plus verte :))

  • Par Adi Perdu - 03/01/2014 - 15:01 - Signaler un abus @ jerem, mais pour qui vous prenez-vous ?

    … Vous invectivez 5 personnes, peut-être avez-vous oublié de prendre vos médicaments ce matin ;-D ... 1/ Moi, je travaille et je suis en déplacement 50 % de mon temps, je ne suis pas retraité, excusez-moi de ne pas avoir plein de temps libre... Et mon domicile n'est pas dans les mêmes communes… C'est incroyable, vous si intelligent n’y avez donc pas pensé ! … 2/ Je n'habite pas dans une co-propriété, par contre j'ai fait quelques investissements... juste ri-di-cu-le de ne pas avoir envisagé cette variante ! … 3/ Je suis d'accord avec vidok, il y a des gens fouteurs de merde et stupides dans les propriétaires résidents et les autres... Bien sûr ! … 4/ 4 locatifs sans syndic me prennent moins de temps que le seul géré par un syndic. CQFD … 5/ Incroyable, tout le monde ne travaille pas de la même manière dans cette profession ;-) Ah bon ! Quelle découverte ! … Aucun professionel de l'immobilier que je rencontre ou que je lis n'est satisfait de cette ministre. Sauf peut-être vidok ? ... Bon, les invectives, çà ne m’intéresse pas ! Conversation TER-MI-NEE pour jerem ! Merci de bien comprendre.

  • Par vidok - 03/01/2014 - 15:01 - Signaler un abus @jerem

    Vous dites "Et reste surtout la connaissance de ce qu'est un syndic, ce qu'est un conseil syndical , un propriétaire, un locataire ..... et là c'est le noeud du problème"....et vous avez parfaitement raison !! Concernant la "guerre" entre les groupes et les indépendants..en fait il n'y a pas de guerre car nous ne pouvons pas lutter....!! Dites vous bien qu'en hurlant "tous pourris" vous éliminez aussi les petits qui font du bon boulot et vous donnez aux groupes plus de pouvoir parce qu'il faut bien comprendre que l'accumulation de règles, lois, directives, ect...fait plus de mal aux petits ayant moins de moyens et fait le jeu des groupes détenus par les banques...et c'est justement ce qu'ils veulent...éliminer les indépendants et se retrouver sur un marché captif. Ne soyez pas dupes, aidez vos Syndics indépendants (quand ils sont bons et honnêtes...ce qu'ils sont en grande majorité) vous en aurez pour votre argent. N'oubliez pas...en moyenne vous payer votre Syndic 150 € par an...oui j'ai bien dis PAR AN !! ...et regardez ses responsabilités en cas de problème. C'est quand qu'on en parle Mr PIERRE OLIVIER ? C'est quand vous voulez !!

  • Par vidok - 03/01/2014 - 15:11 - Signaler un abus @Niktot

    Ne vous énervez pas. Ce que vous dites est cohérent également. Chacun a ses problèmes et fait avec...le tout est d'arriver à se rencontrer, en parler et prendre les bonnes décisions. C'est ce que font des milliers de Syndics tous les jours en Assemblée avec leurs copropriétaires. Pour ce qui est de Mme Duflot, sa loi n'apporte rien et n'apportera rien car elle n'a pas pris la peine de comprendre la problématique. La suppression du compte séparé (ce qui ne change rien pour moi car je l'ai toujours fait) c'est un peu le cache sexe de sa loi....c'est pour les médias...les problèmes de tarifs et de responsabilités demeurent et il faudra bien en parler un jour !!

  • Par vidok - 03/01/2014 - 15:23 - Signaler un abus oups...

    je voulais dire l'adoption obligatoire du compte séparé...tout le monde aura compris :)

  • Par rudi11 - 03/01/2014 - 19:45 - Signaler un abus a jerem

    les syndics ont une technique simple: ne plus repondre aux lettres recommandées; j ai vendu un appartement; pour recupérer les chargés payées en trop, j ai du faire appel a la federation des agents immobiliers....cela pour une année; pour l année suivante, je n ai jamais eu de réponse.... depuis un certain temps, il faut bien constater une chose: les lois sont faites sur mesure pour faciliter les arnaques entout genre. (réparation des ascenseurs, compteurs EDF, et j en oublie certainement....)

  • Par Jean-Pierre - 04/01/2014 - 06:40 - Signaler un abus Le seul syndic que je connaisse, le mien, est un escroc !

    Je confirme. Un modèle de non-transparence et de langue de bois, un homme qui ne fait rien et organise les dissensions avec talent. Exemples de son talent : - vente de parties communes sans régularisation notariée ni bien sur du règlement de copropriété et des charges afférentes, depuis... 4 ans ! ("c'est en route, bientôt...) - en attendant, le bénéficiaire ne paye rien et la rénovation de l'immeuble a lieu. - rénovation d'un ascenseur pour plus de 70 000 euros, et en fin de chantier la cabine ancienne pleine de poussière n'a même pas été nettoyée (et elle est maintenant enfermée, inaccessible...) - ignoble saleté... "mais ce n'était pas "prévu" dans la commande ! " - absence de réponse aux courriers, même recommandés AR, - manipulation des pv d'ag qui sont à la fois non sincères, manipulatoires, et réalisés loin de "l'issue" de l'ag. - comptes opaques, "vous n'avez qu'à venir contrôler au cabinet" (tu parles !) - vote de travaux sans devis joints à la convocation d'ag(plus de 30 000 euros !) - contester coute horriblement cher et bloque la copropriété. - menaces de couper l'électricité si nous n'acceptons pas des travaux privatifs non nécessaires (procès en cours),...

  • Par Jean-Pierre - 04/01/2014 - 06:51 - Signaler un abus Suite

    Il est clair qu'il faudrait pouvoir contrôler les mandataires syndics sans passer par la case justice et un formalisme judiciaire si couteux (et inefficace). . L'exemple des commissaires priseurs aurait du être repris par Duflot : pour faire valoir le droit des personnes privées face à un groupe uni et puissant, création par les pouvoirs publics d'un "conseil des ventes volontaires", organisme présidé par un magistrat de la cour des comptes (intègre !) et ou siègent à la fois les professionnels et les clients. Le conseil des ventes établit un règlement qui a force de loi et le fait respecter, dans des délais courts et gratuitement. Les demandes se font tout simplement sur internet, sans passer par un avocat, un huissier, etc. Multiples bénéfices ! Par exemple, selon le règlement, les vendeurs doivent être payés dans les 2 mois après la vente de leur bien, alors qu'avant, vous pouviez vous gratter pendant des années parfois, et aller en justice pour faire réparer un "oubli"... Ou encore : en cas de contestation sur la qualité d'un achat, le conseil tranche vite et peut imposer le remboursement, et des pénalités. ...

  • Par vidok - 04/01/2014 - 10:36 - Signaler un abus @jean pierre

    Si ce que vous dites est vrai (?) il vous faut changer rapidement de Syndic ou prendre un Avocat et faire valoir vos droits. J'ai un peu de mal à croire que votre Syndic ne régularise pas une "vente de parties communes, ni du règlement de copropriété et des charges afférentes, depuis... 4 ans" Il engage sa responsabilité et cela peut lui couter très cher. J'ajoute que votre Syndic à une caisse de garantie (Obligatoire) et que vous pouvez signaler ses abus à sa caisse..qui réagira immédiatement. A votre stylo maintenant car il est important que cette profession qui s'est profondément assainie (mais les vielles croyance on la vie dure) chasse de ses ranges les quelques brebis galeuses restantes. Et c'est un professionnel qui vous le dit !!

  • Par jerem - 05/01/2014 - 18:00 - Signaler un abus @Niktot - 03/01/2014 - 15:01

    Et alors on a fait un coup de tension . mais pour la verveine c'est clotilde qu'il faut aller voir et pour la TER MI NAI SON c'est pas encore le regle de big brother ni de mao donc je me dispense de vos injonctions. Une prochaine fois vous relirez mieux l'echange avec Vidok, ca vous evitera de faire une syncop.

  • Par jerem - 05/01/2014 - 18:08 - Signaler un abus @vidok - 04/01/2014 - 10:36

    ca peut couter tres cher .... c'est exactement ce qu'entende des copropriétaires qui ne votent surtout aucune action contre le syndic car cela couterait cher ..... et certains syndics sont parfaitement conscient de ce petit rapport de force (cout a engager pour obtenir gain de cause) Quand vous savez que pour faire respecter une décision d'ag ou meme faire constater qu'une décision n'avait pas la majorité requise sur le procés verbal , il faut passer par un avocat et une procédure qui aurait tout le loisir de donner lieu a un appel de la part du syndic..... soudain la moralité est remisée a la cave pour laisser parler le porte monnaie et tant que personne ne voit de grosse incidence pour sa propre personne ... on prefere soudain ne rien faire .... un peu comme la fameuse isolation de la toiture qui n'interesse que les occupants du dernier etage et dont tous les autres se foutent comme de l'an 40 tant que cela ne nuit pas à la qualité de leur quotidien (niveau de prix de location ). Entre les couts et les individualismes , il y a de la marge pour le niveau de qualité de mission du syndic. et puis il ya le syndic patron indépendant et la grosse usine a salariés.

  • Par jerem - 05/01/2014 - 18:16 - Signaler un abus @rudi11 - 03/01/2014 - 19:45

    en l'espece pour le trop de charges payées , les syndics ne gerent plus compte tenu que la vente n'est plus faite avec des découpages. Au jour de la vente, le trop versé est acquis a votre acquéreur normalement. Mais evidemment le notaire n'en parle pas . Et pourtant ca coute pas plus que de mettre un article sur les taxes fonctières ou d'habitation qui sont dus par celui propriétaire ou occupant au 1er janvier .... on prévoit à la signature de la vente , la relation entre le vendeur et l'acquereur .... et la régularisation des charges doit suivre le meme chemin ..... Et en soi (en l'espece) cela se comprend et cette simplification par rapport a ce qui se faisait précedemment devrait induire une baisse des frais de cloture du compte du propriétaire vendeur ce qui n'est effectivement pas le cas loin de là . chez certains syndics c'est meme la véritable aubaine des exagerations tarifaires. 500 euros pour remplir de questionnaire du notaire et y mettre 5 chiffres inscrits en gestion informatisée ... c'est un peu du foutage de gueule .

  • Par jerem - 05/01/2014 - 18:18 - Signaler un abus @Jean-Pierre - 04/01/2014 - 06:51 une question

    votre illustration du "conseil des vendeurs" est elle un exemple en application ailleurs ?

  • Par jerem - 05/01/2014 - 18:24 - Signaler un abus le choc de simplification .... operation samba

    Pendant que l'on va supprimer a certains le dépot de leur comptes au greffe par mesure de simplification (c'est vrai que ne pas savoir l'etat de l'entreprise cliente ou fournisseur c'est tt de suite mieux pour les affaires et les nouveaux marchés) .... on va creer un registe des copropriétés ou il faudra déposer les PV des AG ; on imagine que cela va occuper du monde et generer des honoraires en tout genre surtout quand on se tape la longue liste nominatives des votes pour chaque vote a chaque resolution .... c'etait urgent de simplifier la vie des copros ... En revanche accelerer les recours contre les mauvais payeurs propriétaires occupants et ramener au tribunal d'instance sans avocat au lieu du tribunal de grande instance avec avocat les contestations de simples décomptes des voix d'un vote sur un procés verbal .... ca c'etait pas encore a l'ordre du jour .... Mieux vaut encore discuter sur qui devait etre responsable de l'installation du détecteur de fumée dans l'appartement selon que l'on soit en bailleur privé ou social. et on attend l'audit triennal obligatoire de la sécurité incendie que les lobbies n'omettront pas de proposer comme indispensable

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Pierre Olivier -

Pierre Olivier est Directeur Général de Copro+, société de conseils et d’assistance pour améliorer la gestion de la copropriété.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€