Samedi 19 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Islam et dérives islamistes : comment en parler sans jeter de l’huile sur le feu des tensions communautaires ?

Le tumulte provoqué par les caricatures de Mahomet publiées dans Charlie Hebdo, les récents propos de Marine Le Pen et Jean-François Copé, témoignent des tensions que suscite le débat sur l'islam et les dérives islamistes en France.

Pente glissante

Publié le 9 octobre 2012
 

Les Français ont-ils peur de l’Islam ? On se souvient notamment de la sortie de Véronique Genest « Si être islamophobe, c’est avoir peur de l'islam, alors je suis islamophobe, comme beaucoup de Français ».  

Mohammed Moussaoui : Je ne pense pas que ce soit représentatif du peuple français qui est un peuple généreux, ouvert et qui peut être traversé en période de crise par un sentiment d’inquiétude, notamment en raison du contexte international. Lorsque les extrémistes qui se réclament de l’islam instrumentalisent le débat, tout comme ceux qui vilipendent l’islam, il se peut que les citoyens ressentent une inquiétude. Mais les actes antimusulmans sont l’œuvre d’une minorité. Les musulmans n’ont pas l’impression que le peuple français a peur d’eux. Au quotidien, les musulmans vivent en harmonie avec leurs collègues, leurs voisins, ….Si l’on supprime ces débats médiatiques qui pèsent sur les musulmans, ces derniers vivraient comme tous les autres citoyens.

 

Jeannette Bougrab : Je ne pense pas du tout qu’on ait peur de l’Islam en France. L’islam fait partie de l’histoire de France et bien avant le début de l’histoire de la colonisation. Le problème n’est pas là. Au contraire, aujourd’hui la France ne mesure pas le danger de l’islamisme, ce n’est pas la même chose. Beaucoup de Français pensent que lorsque l’on parle d’islamisme, on porte un jugement sur l’islam, or ce n’est pas le cas. Je suis d’ailleurs très surprise que Manuel Valls puisse en parler de manière ferme sans se faire attaquer. La droite aurait fait la même chose, elle aurait été taxée des pires horreurs. Il y a aujourd’hui de vrais dangers qui sont l’islamisme et le terrorisme. Et ce danger est aux portes du Sahel.

 

Tarik Yildiz : Certains Français ont effectivement une certaine peur de l’islam, mais pas tous. L’ « islam » radical a causé beaucoup de tort, l’image des musulmans en a souffert en premier lieu. Il convient cependant de faire une distinction entre l’islamophobie et le racisme qui sont deux notions différentes : chacun est libre d’avoir peur ou de ne pas apprécier une religion, ce qui ne lui donne pas le droit d’avoir des pratiques discriminatoires ou racistes à l’endroit des individus se réclamant de cette religion.


Michèle Tribalat :  Je ne sais pas si les Français ont peur de l’islam. Ils ont peur de perdre leur ascendant culturel. Les élites aiment l’islam à distance, tout en prêchant la mixité pour les autres. Les Français des classes populaires qui sont au front de la cohabitation ont compris, je crois, qu’ils n’avaient plus la légitimité pour faire pression afin que les musulmans s’adaptent aux modes de vie qui sont les leurs, ce qu’on appelait autrefois l’assimilation, et que ces derniers n ‘y sont pas disposés. Ils se rendent compte que, dans certains environnements, leurs propres modes de vie deviennent minoritaires. Comme ils ne reçoivent aucun soutien, et c’est même souvent le contraire, ils votent avec leurs pieds et optent pour un type d’habitat où ils préservent leur mode de vie. L’option pour le rural et les communautés périurbaines est un choix raisonné des catégories populaires (cf. graphique)

Proportion de musulmans selon la tranche d’unité urbaine et le revenu fiscal par unité de consommation dans l’iris* de résidence (18-50 ans)

  

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Source : enquête TeO, 2008, Ined-Insee.
*L’iris est l’unité géographique élémentaire des recensements comprenant environ 2000 habitants.
Un vingtile de revenu correspond à une division de l’échelle de revenus d’un pas égal à 5 %. Les trois premiers vingtiles représentent donc les 15 % de revenus les plus faibles. Les trois derniers, les 15 % de revenus les plus élevés.

 


Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par la licorne - 10/10/2012 - 18:40 - Signaler un abus Avant c'était mieux

    Jamais la liberté d'expression n'a tant reculé, il suffit de revoir certains films comme "les tontons fligueurs" ou plus récemment ceux avec Bébél et Delon pour s'en apercevoir....
    Jamais les villes, malgré tout l'argent mis dans la rénovation du patrimoine, jamais les villes n'ont été aussi sales et couvetes de tags...
    Jamis les femmes n'ont été si mal fagottées avec des caleçons sous le jupes et deux ou trois "échelles", des couleurs criardes assemblées, bref des insultes permanentes à l'élégance française...
    Alors toute la pétasserie médiatique peut bien glousser ou glappir et balyer cela d'un "on sait, avant c'était mieux" oh que oui, avant c'était mieux bande de dégénérés...

  • Par Loupdessteppes - 10/10/2012 - 09:09 - Signaler un abus Tarik Yildiz : il n'y pas que le monothéïsme dans la vie...

    Tarik Yildiz : n'hésitez pas à vous diversifier : spirtitualité cherokee, chamanisme d'Asie Centrale, celtisme irlandais... Je ne sais pas, sortez un peu, voyagez, ouvrez-vous au monde... Vous faites tristounet avec votre pensée unique...

  • Par Gégé Foufou - 10/10/2012 - 07:09 - Signaler un abus PARABOLE

    Parble au balcon, musulman au salon

  • Par DEL - 09/10/2012 - 23:35 - Signaler un abus Malheureusement de grosse

    Malheureusement de grosse fautes, volontaires ou pas, ont été faites dans cette lutte contre le radicalisme de certains:
    la première a été de laisser dire q'on luttait contre des islamistes et non contre des truands des voyous ou des manipulateurs en mal de pouvoir, ces gens qui utilisent l'islam a leur propre profit;
    la deuxième a été de stigmatiser le "communautarisme": notre pays, la France, l'Europe, sont elles-même des communautés, et lutter contre le communautarisme, c'est donc lutter contre la France et l'Europe;
    La troisième a été d'utiliser les media comme caisse de résonnance amplificatrice à ces débats: cela fut le meilleur moyen pour confisquer le débat au peuple et pour laisser filtrer des avis ouvertement racistes, antisociaux et donc contre productifs.
    Faudra du temps pour réparer tout cela.

  • Par Carcajou - 09/10/2012 - 22:17 - Signaler un abus Parallèle (suite)

    "relier des faits similaires" c'est le travail de la police,"
    Relier des faits similaires ne signifie pas que leurs auteurs sont de mèche, mais qu'ils obéissent à une même logique, qu'ils visent le même but. Il ne s'agit pas ici d'association de malfaiteurs ou de crimes en série.
    Les attaques dont nous faisons l'objet sont de 2 sortes:
    - les attaques terroristes qui consistent à instiller la peur par le crime, la violence en assassinant des enfants juifs ou des militaires ou en interdisant une "œuvre" artistique, en poussant des jeunes "idiots" à avoir une attitude hostile envers le reste de la population. Cette action ne peut bien évidemment être menée que par une infime minorité mais sans cesse renouvelée.
    - les attaques contre les valeurs et particulièrement contre la laïcité, cette empêcheuse d'endoctriner en rond. Ici, la méthode est simple et fait appel à un plus grand nombre, mais toujours par petits groupes disséminés géographiquement: foulard, burka, horaires particuliers, repas halals. Les avancées sournoises: abattages rituels à grande échelle, lieux de culte financés avec l'argent public en les rebaptisant culturels, invitation des politiques pour rompre le jeûne.

  • Par Carcajou - 09/10/2012 - 22:00 - Signaler un abus Parallèle

    @ laurentso - 09/10/2012 - 20:06
    "Et je me tape des sourates du Coran dont vous raffolez." Je n'en raffole pas. Mais au moins, je parle d'une religion que je connais. Vous, vous posez des jugements sur toute une population sans connaitre ce qui la nourrit.
    Reprenons l'exemple du nazisme. La politique menée à partir de 1933 était conforme au fil déroulé dans Mein Kampf. D'aucuns ayant lu le livre et connaissant la vie de Hitler virent le danger. Les autres, se contentant d'affirmer que le peuple allemand n'était pas nazi ont signé les accords de Munich, abusés par le discours lénifiant d'Adolf.
    En 1935, vous auriez déclaré "Je me tape de Mein Kampf dont vous raffolez". Vous auriez accusé ceux qui dénonçaient l'aveuglement franco-britannique comme des racistes alors qu'ils luttaient contre une idéologie. Mais les Allemands qui avaient voté Hitler en 33 ont envahi l'Autriche, la Pologne, puis presque toute l'Europe occidentale et attaqué l'URSS sans se poser de question sur l'application de la doctrine.
    Reste 2 étapes: la collaboration puis la dénonciation virulente en falsifiant l'Histoire pour se dédouaner.
    Et c'est ainsi qu'Allah est grand.

  • Par HdT - 09/10/2012 - 20:23 - Signaler un abus @ laurentso (09/10/2012 13h57)

    "... amusant de se faire traiter d'aveugle ou d'islamiste, alors que précisément, tout ce que je me borne à dire c'est d'analyser froidement la situation pour l'étudier, au lieu d'être aveuglé par la haine."
    ----------
    Analyse froide: les islamistes ne veulent rien d'autre que l'islam.
    Aveuglement par la haine: les islamistes qui nous le prouevnt plusieurs fois au quotidien de part le monde.
    Analyse froide: rendre les islamistes aussi froids que l'analyse
    Aveuglement par la haine: Effectivement, ne s'arrêter que quand il n'y en aura plus un seul (islamistes comme soutiens d'islamistes)
    Cette réponse vous va?

  • Par HdT - 09/10/2012 - 20:18 - Signaler un abus @ laurentso(urate)

    "Je conchie les leaders islamiques et rejoint quelqu'un comme C. Fourest, par exemple."
    ----------
    Ben tiens, votre Caroline vient d'être sérieusement condamnée dans le procès qui l'opposait à deux Le Pen ainsi qu'au Front National. Votre brouteuse de gazon serait bien mal avec sa gauchitude qui met en place l'islamisme, les goudous sont condamnées... à mort... en musulmanerie.
    Quant à vous, ne dites pas que vous conchiez les islamistes, il y a quelques jours encore vous les défendiez ici même. Depuis plus d'un an que je lis ici articles et réactions, vous êtes un des noms, pour ne pas écrire le premier, qui retient toute l'attention dès le début tant on a cette envie de vous voir vous en prendre une.

  • Par HdT - 09/10/2012 - 20:12 - Signaler un abus @ Altec (09/10/2012 12h02)

    "À lire la haine qui sort de leurs bouches je mettrais dans le même bateau sans fond les islamistes et les fachos lepenistes.
    D'une pierre deux coups."
    ----------
    Changez de discours l'alcoolo et changez de marcel vous sentez la sueur à transpirer dans votre dhimmitude. Je veux bien quant au reste vous faire visiter les abysses, j'y ai navigué, et d'après les cartes, il y a suffisamment de places pour vous envoyer avec l'élite à laquelle vous appartenez. Quelque chose me dit que vous devez être une sorte de militants aussi rouge dedans que dehors, sorte de grondin des profondeurs.

  • Par laurentso - 09/10/2012 - 20:06 - Signaler un abus Décidément... @carcajou

    "Votre première erreur est de considérer tous ceux qui critiquent l'islam comme des fachos et des imbéciles. "
    Pas le moins du monde! C'est une vision à la Goldnadel qui n'existe que dans votre imagination. Je conchie les leaders islamiques et rejoint quelqu'un comme C. Fourest, par exemple.
    "Votre deuxième erreur est d'étudier chaque fait ou événement en particulier sans jamais le relier à d'autres faits similaires." Oui et non, le "relier à des faits similaires" c'est le travail de la police, moi je relativise simplement en disant que tous les musulmans ne sont pas des fous de Dieu, point barre.
    "Votre troisième erreur est de parler d'une religion que vous ne connaissez pas ou si vous la connaissez de refuser d'accepter que les événements qui s'y rapportent en découlent." NON! Je ne suis pas un spécialiste de la religion, certes, mais je sais que l'Islam n'est PAS une religion, mais une idéologie, néfaste et dangereuse. Et je me tape des sourates du Coran dont vous raffolez.
    "Votre quatrième erreur est d'assimiler la critique d'une doctrine, même religieuse, à du racisme." Faux, j'ai déjà répondu plus haut. C'est l'amalgame de toute une population qui est du racisme.

  • Par HdT - 09/10/2012 - 20:05 - Signaler un abus @ Mohamed379

    "si vous voulez apprendre que des mensonges alors continuez à regarder votre TV , medias etc .. vous êtes loin de la vérité de l'Islam .. très loin .."
    ------------
    Par contre n'hésitez pas, vous de votre côté, à vous rapprocher de la falaise, en laissant de quoi rémunérer le vétérinaire qui devra soigner tous ces pauvres crabes qui auront à vous grignoter.

  • Par centpoursang - 09/10/2012 - 19:16 - Signaler un abus Và falloir

    jetter du super sur le feu ...marre des peteux..qui ont peur de leur soeur ..tapétes sort tes couilles et ton flingue...putain de DIEU ;;!

  • Par walküre - 09/10/2012 - 18:14 - Signaler un abus L'islam en France

    n'est pas l'islam de France.
    Pourquoi ?
    Parce que les interrogations qui fâchent ne sont pas levées.
    - guerre sainte
    - statut des femmes
    - polygamie
    Et elles ne seront jamais levées car l'islam ne reconnaît personne qui soit au-dessus des imams, un genre de pape en quelque sorte. Pas de hiérarchie, chacun fait ce qu'il veut et n'importe quoi, même s'il n'a jamais lu le coran.
    Quant aux angélistes qui croient que tout va bien, il faudra qu'ils répondent de leur inconscience en temps utile. A savoir, quand la guerre civile commencera à faire des ravages.
    Relisez De Gaulle.

  • Par walküre - 09/10/2012 - 18:10 - Signaler un abus Affaire cocos-Fourest

    norMal. Car depuis quand les communistes seraient démocrates ? Depuis Staline ? Depuis le déserteur Thorez ? Depuis le pacte germano-soviétique ?

  • Par Carcajou - 09/10/2012 - 17:44 - Signaler un abus Vingt fois sur le métier... (suite)

    Massaoui montre bien le danger : le halal, le voile, le blasphème reviennent en permanence pour créer la polémique, dit-il. Comme vous, le monsieur inverse les choses : même s’ils ne sont pas nombreux, les islamistes attaquent la laïcité dans son essence en portant le voile à l’école, le voile intégral dans les espaces publics, en exigeant l’application d’une coutume religieuse dans les cantines des écoles, des hôpitaux, des casernes. Lorsque des voix s’élèvent en faisant remarquer que ces pratiques sont contraires à la laïcité, qu’elles mettent en péril le vivre ensemble et la démocratie, la République même, la réponse est unanime : islamophobie et donc racisme.
    Reliez tous ces faits entre eux, vous verrez apparaître une fresque terrifiante : nous nous acheminons vers la main mise d’une religion sur la société. Examinez les contrées où cette doctrine a force de loi : est-ce comme cela que vous voulez vivre ? Pas moi.
    A qui ferez-vous croire que les lois en vigueur en Arabie Saoudite, en Iran au Yemen, - la liste est longue – ne sont pas de même nature et inspirées par la sunna ? Pourquoi ce qui est vrai là-bas ne sera pas vrai ici, si nous ne somme pas vigilants ?

  • Par Carcajou - 09/10/2012 - 17:44 - Signaler un abus Vingt fois sur le métier... (suite)

    Vous cherchez midi à quatorze heures. Vous minimisez le fait, vous chantez que la grande majorité des musulmans sont pacifistes. Non, Merah obéit au prêche d’Al Qaradawi (l’avez-vous écouté seulement ?) qui lui-même prêche en s’appuyant sur le coran et les hadiths – la sunna –
    De jeunes musulmans empêchent l’exposition d’une « œuvre », la liberté d’expression est bafouée . Une jeune fille est giflée. Cela relève du terrorisme au sens premier, celui que les Occidentaux ont oublié : la terreur, la peur. Mais comme il n’y a pas de mort ou de blessé, l ‘événement est ramené à un incident. Pas grave, quoi !
    Des lieux publics sont réservés aux femmes par respect de leur culture, en réalité de leur religion. Une petite entorse à la laïcité, fondement de la liberté de conscience et du vivre ensemble, pour laquelle des gens ont lutté des décennies et sont morts parfois. Pas grave quoi !

  • Par Carcajou - 09/10/2012 - 17:43 - Signaler un abus Vingt fois sur le métier...

    @Laurentso - 09/10/2012 - 13:57
    Votre première erreur est de considérer tous ceux qui critiquent l'islam comme des fachos et des imbéciles. Votre deuxième erreur est d'étudier chaque fait ou événement en particulier sans jamais le relier à d'autres faits similaires. Votre troisième erreur est de parler d'une religion que vous ne connaissez pas ou si vous la connaissez de refuser d'accepter que les événements qui s'y rapportent en découlent. Votre quatrième erreur est d'assimiler la critique d'une doctrine, même religieuse, à du racisme.
    Si demain, aujourd'hui peut-être, des faces de craie musulmanes sont impliqués dans un attentat, vous crierez victoire en disant:" je vous l'avais dit" Hors ce sera des musulmans qui ont été séduits par la doctrine.
    Prenons le cas de Merah. Qui est-il? Un raté. Que fait-il? Il embrasse l'islam. Pourquoi? Il y trouve ce qu'il cherche: un cocon. Il n'a plus besoin de réfléchir, d'autres le font pour lui. Dans ses attentats, il vise des musulmans qui servent les roumis et des juifs.

  • Par slavkov - 09/10/2012 - 17:21 - Signaler un abus déjà vu

    ... interdire l'islam chez nous, tant qu'ils agressent les catholiques et interdissent le catholicisme chez eux ...

  • Par ranta - 09/10/2012 - 16:16 - Signaler un abus Autant se perdre dans la quadrature du cercle

    Impossible de ne pas jeter de l'huile sur le feu, c'est l'essence même du positionnement musulman qui mettra toujours en avant la victimisation, la stigmatisation, pour éviter toute discussion concluant inévitablement qu'une parole révélée et dirigiste n'est pas soluble dans une démocratie.
    L'islam n'est que danger.

  • Par xenophon - 09/10/2012 - 15:25 - Signaler un abus Laicité

    Dans notre pays, il est condamnable d' être antisémite, répréhensible d' être islamophobe et laïc d' être contre l' Eglise catholique. Un point, c' est tout. Que ceux que ça gène retournent chez eux! Mais où?

  • Par Kulashaker - 09/10/2012 - 14:50 - Signaler un abus "bouffer du curé''...

    M. Tribalat fait bien de rappeler ce fait extraordinaire. Une gauche qui, au début de ce siècle, passer son temps à "bouffer du curé" ! Incroyable ! Aujourd'hui, la gauche a repris le vocabulaire des musulmans, toute critique de l'islam est qualifié d'"islamophobe" par les gens de gauche. Surtout, ne pas heurter, ne pas stigmatiser, être le plus lâche possible devant les illuminés et les croyants : voilà aujourd'hui les faits d'armes de la gauche ! Nietzsche qui est souvent un des philosophes cités par les bobos de gauche, doit se retourner dans sa tombe, lui qui osait dire que les croyants étaient des malades mentaux.

  • Par xenophon - 09/10/2012 - 14:38 - Signaler un abus Hum

    Résumons:
    il y a 3 semaines, on jette une grenade d' exercice contre un magasin cacher de Sarcelles. Sur la cuillère de l' engin, on trouve une empreinte qui conduit à un ex- repris de justice martiniquais converti à l' Islam qui, lors de son arrestation, fait feu et est abattu. En bon croyant, il a deux femmes et 5 enfants. L' enquête conduit à la mise en examen d' une dizaine de personnes, toutes françaises de souche et la plupart anciens taulards, mises en examen pour de noirs desseins terroristes encore dans les limbes.
    Remarques:
    - une grenade d' exercice est moins dangereuse qu' un pétard de feu d' artifice. C' est donc l' objectif choisi qui est gravement condamnable.
    - la majorité des personnes en examen aurait été contaminées par l' extrémisme en prison. Il ne s' agit pas d' immigrés. Sacrément efficace, le prosélytisme! Et si c' était simplement un bouclier anti-blanc commode?
    -ce sera difficile de poursuivre pour intention ceux qui sont en examen.
    -Les Salafistes et autres intégristes musulmans
    s' en tirent à bon compte. Hasard, nécessité ou opportunité? Le battage médiatique fait la synthèse!

  • Par laurentso - 09/10/2012 - 13:57 - Signaler un abus Marrant de se faire insulter

    par Kronfi et consorts tandis que des propos répugnants ne les dérangent absolument pas. Et amusant de se faire traiter d'aveugle ou d'islamiste, alors que précisément, tout ce que je me borne à dire c'est d'analyser froidement la situation pour l'étudier, au lieu d'être aveuglé par la haine.
    Inutile de faire la liste des stupidités commises au nom d'une religion, elles sont sans doute encore plus nombreuses que les copier-coller de fdesouche ne le disent.
    On voit bien la technique de l'extrême-droite chargée d'inonder le net des faits divers divers et variés pour attiser la haine. A lire un article sur le site du Midi-Libre ou un ex-facho repenti explique bien la technique. Tout ce que je dis, c'est qu'il y a en France un peu plus de deux millions de personnes qui se disent musulmanes. Elles ne sont pas toutes intégristes, loin s'en faut, et sont encore moins terroristes (tiens, au fait, les crétins arrêtés à Strasbourg n'étaient même pas religieux, la plupart n'avaient jamais pris un cours d'étude coranique!). Mais les suppôt du FN prônent la solution finale, moyen pratique d'encourager le Djihad.

  • Par Equilibre - 09/10/2012 - 13:46 - Signaler un abus @ Carcajou

    Ta constance à tenter de faire entendre raison au gauchiste de service me rend presque admiratif.
    Le presque vient du fait qu'il n' y pas pire aveugles que ceux qui ne veulent voir. Même le jour où la réalité viendra les frapper, il y aura toujours moyen d'expliquer cette réalité autrement.
    En attendant, la petite série de fait divers que tu exposes régulièrement est très révélatrice de la tendance de fond.
    Je crois très fermement que l'Histoire n'est composée que de petites histoires, isolées et en apparence sans trop de gravité, se superposant jusqu'au jour où celles-ci forment l'Histoire.
    Elles révèlent bien plus une mentalité sous-jacente que n'importe quelle sociotruc ou autre n'est capable de révéler.
    Donc continue!

  • Par kronfi - 09/10/2012 - 13:42 - Signaler un abus laurentzo et cpie...

    est cette clique , qui enonce mais ne cite jamais ses sources... surtout lorsque monsieur et sa clique de gratteux qui se relaient ici sous le même pseudo, sont en difficulté sur certains sujets...
    Allez demander a laurentzo et sa clique, quels sont les démographes qui auraient par leurs travaux dénoncés les forfaitures scientifiques de madame tribalat... vous aurez porte close....
    Pire encore, ce laurentzo, sans connaitre l'alfa et l'omega d'un sujet se permet de critiquer une scientifique sous pretexte que les sources de cette scientifique ne LUI sont pas connus.
    comme disait coluche, quand on en sait pas plus que cela.. on ferme sa G....le...
    mais le fin du fin dans ce laurentzo, c;est qu'en realite , ne sachant pas lire un graphe, il se permet de mettre cela sur le compte d'une charlatante a ses yeux, alors que sa propre ignorance crasse en est la cause majeure.... du reste pour pas etre mechant, laurentzo est a l'image de ses correligionnaires, dans les pays a majorite musulmane, intelligence rare, au sens plein du terme... universites absentes, culture se resumant a la momo culture.. et de surcroit arrogant.... A EVITER... sous peine de contagion.

  • Par Carcajou - 09/10/2012 - 12:53 - Signaler un abus Liberté d'expression bafouée!

    @ laurentso - 09/10/2012 - 10:16
    A Toulouse, l’"œuvre" d'un artiste marocain a suscité une manifestation "spontanée d'une soixantaine de jeunes musulmans. L’œuvre a été retirée de l'exposition pour ne pas envenimer la situation.
    Cette "œuvre d'art contemporain" consistait pour partie à projeter au sol, sur le Pont Neuf - lieu public - des image des versets du coran et des hadiths de Mahomet ce qui a été jugé blasphématoire par ces jeunes gens empreints de la foi de la religion de paix, d'amour et de tolérance. Une jeune fille qui a marché sur les images a été giflée puis les forces de l'ordre sont intervenues et le calme est revenu. Ces bons citoyens, Français certainement et respectueux des lois de la République, de la liberté d'expression et de l'intégrité physique des humains se sont dispersés sans qu'aucun d'entre eux ne soit interpelé.
    Bien entendu, cette histoire va encore faire grimper les résultats du FN aux prochaines élections et vous pourrez avec délectation hurler contre ses fachos xénophobes. En effet, ils n'étaient qu'une soixantaine et ne sont pas représentatifs etc. Évitons de stigmatiser. La jeune fille pense exactement comme ça. sa famille aussi.

  • Par JSPHGE - 09/10/2012 - 12:19 - Signaler un abus L’aveuglement d’hier & d’aujourd’hui

    L’aveuglement d’aujourd’hui concernant l’islam est similaire à l’aveuglement de certains intellectuels qui croyaient au paradis socialiste. Puis il y a eu une dissidence pour rappeler les faits (Goulag, Pogrom.) et après il y eu la chute du Mur. Pour faire la synthèse les islamistes et les personnes qui composent l’électorat du FN appartiennent aux mêmes phalanges.

  • Par Loupdessteppes - 09/10/2012 - 12:14 - Signaler un abus Le monothéïsme et la bio-diversité

    Le monothéïsme il n'y pas que cela dans la vie ! Ouvrez-vous un peu à la diversité culturelle et spirituelle ! Vous qui préchez la tolérance, vous n'êtes pas des foudres de curiosité intellectuelle ! Ou alors tant pis, restez dans votre monde, mais en aucun n'obligez les autres à partager vos valeurs...

  • Par Ishtar - 09/10/2012 - 12:13 - Signaler un abus J'apprécie Mme Bougrab

    Dont les propos sensés et modérés tranchent avec le conformisme de rigueur dans la communauté musulmane. Comment celle-ci peut-elle ne pas se sentir concernée par la mauvaise image qu'en donnent les dérives sectaires de ses membres, mêmes minoritaires ? Que les braves gens se lèvent, parlent, condamnent et se dissocient de ces voyous qui les réduisent à une barbarie du fond des âges. Ne nous laissons plus leurrer par les discours victimaires et geignards que nous servent à tout propos des intellectuels hypocrites, et au fond méprisants. Et surtout, que d'autres femmes comme Mme Bougrab se lèvent et donnent de la voix.

  • Par kim yong zéro - 09/10/2012 - 12:13 - Signaler un abus justement

    il faut justement libérer les paroles.ceux qui enfreignent la loi seront poursuivis et les autres pourront enfin décrire la réalité

  • Par Altec - 09/10/2012 - 12:02 - Signaler un abus À lire la haine qui sort de

    À lire la haine qui sort de leurs bouches je mettrais dans le même bateau sans fond les islamistes et les fachos lepenistes.
    D'une pierre deux coups.

  • Par JSPHGE - 09/10/2012 - 11:55 - Signaler un abus Berzelius

    Le 11 septembre à Paris rue Berzelius c’était la fête dans le quartier. No comment…

  • Par laurent379 - 09/10/2012 - 11:43 - Signaler un abus @benvoyons

    si vous voulez apprendre que des mensonges alors continuez à regarder votre TV , medias etc .. vous êtes loin de la vérité de l'Islam .. très loin ..

  • Par laïcité - 09/10/2012 - 11:34 - Signaler un abus L'islam n'est pas compatible !

    avec les valeurs de nos démocraties occidentales. point barre !

  • Par laurentso - 09/10/2012 - 11:21 - Signaler un abus @monge

    Bon, ben faut mettre les points sur les i
    - oui, son graphique est incompréhensible, au sens où on ne comprend pas ce qu'il veut signifier au regard de son discours,
    - non, il n'est pas facile à trouver, même avec un bon moteur de recherche. Mais si vous avez eu plus de chance que moi, filez moi l'url. L'ined n'a pas établi de corrélation entre la religion et le niveau de vie, dans ses questionnaires ; madame Tribalat a croisé diverses données, ce qui est toujours sujet à caution, (sachant qu'elle a sans doute accès a davantage de données que moi)
    - son discours ici reprend mot pour mot les éléments de langage de l'extrême-droite et des bien-pensants de l'amalgame style Goldnadel. On attendrait un propos plus étayé de la part de quelqu'un qui se présente comme universitaire.
    - Ses travaux ont été dénoncé par la quasi-totalité des démographes et spécialistes de cette question. Ses extrapolations en matière de natalité relèvent de la pure fantaisie. Donc oui, "romancière" est le qualificatif le plus aimable que j'ai pu trouver.
    - Autre chose ?
    -
    -
    -

  • Par vangog - 09/10/2012 - 11:13 - Signaler un abus Oui, si on vise les vrais coupables: la gauche!

    Les Musulmans n'ont fait que répondre a une forte sollicitation de la gauche à venir sur le sol Français, par clientélisme électoral et en employant l'attirail classique de ce clientélisme: abrogation des lois Pasqua-Debre, action européenne pour rendre les frontières poreuses et organisation irresponsable d'une course aux allocations et aide diverses avec préférences données aux électeurs potentiels par une administration largement noyautée par la gauche...
    "Irresponsable", car il était irresponsable de faire venir des populations, dont une faible partie( mais active dans un univers laxiste...)est incapable d'oublier les préceptes les plus archaïques de sa religion et s'en sert comme d'une arme pour la conquête.
    Quelles sont les solutions, alors que le mal est fait?
    Réformer de fond en comble une justice et une éducation laxistes et noyautées par la gauche, afin qu'elles servent à intégrer les générations suivantes, qui sont les plus dangereuses( toujours une faible partie) dans leurs revendications sociales et dont la religion n'est qu'une arme opportuniste, et afin que cette éducation et cette justice Françaises sclérosées, ne soient plus les vecteurs du racisme et de la haine.

  • Par Loupdessteppes - 09/10/2012 - 11:07 - Signaler un abus Quatuor de donneurs de leçons

    Joli quatuor de donneurs de leçons à deux balles (sic), de sociologues de bazar (re-sic), de moralisateurs impuissants... Cet article est un conglomérat de vanité à peine contenue... De l'huile sur le feu ? Pourquoi pas la cuisine au beurre ? Et puis, le monthéïsme, il n'y pas que cela dans la vie...Si vous vous ouvriez un peu à la diversité ?

  • Par MONGE - 09/10/2012 - 10:59 - Signaler un abus @ Laurentso au sujet de Mme Tribalat

    1) Quelqu'un de modérément modeste aurait écrit : "Je ne comprends pas" et non pas "incompréhensible". N'étalez pas trop votre incompétence, vous en devenez vaniteux.
    2) Trouver ce graphique et ses explications détaillées prend environ 5' avec un moteur de recherche. Faut juste bien lire et savoir chercher.
    3) Vous parlez d'extrême droite. Je vous souhaite de la rencontrer un jour, à travers vos gentils islamistes, par exemple. Elle ne ressemblera pas à Mme Tribalat.
    4) Vous écrivez : " Il est vrai que le tripatouillage et les extrapolations douteuses sont le lot quotidien de cette romancière" . Ceci est très injurieux et très proche de la diffamation. Si c'était moi je vous ferais un procès à défaut de vous gifler.
    Comme, à la lecture de vos interventions habituelles et particulièrement de celle-ci, vous êtes à l'extrémité de la chaîne alimentaire, je contournerais désormais vos interventions qui font tache.

  • Par parisienne - 09/10/2012 - 10:51 - Signaler un abus A JSPHE

    Tout à fait d'accord avec vous, en Province et en campagne, beaucoup de Français , qui ont été obligés de quitter Paris notamment, issus de la classe moyenne, dans l'impossibilité de se loger dans un ARRT correct .Bien sûr ,qu'il ne s'agit pas d'un amour immodéré de la campagne, mais d'une question de "SURVIE"pour eux et leurs enfants.

  • Par MONGE - 09/10/2012 - 10:43 - Signaler un abus faudrait pas que les contribuables musulmans paient Charlie ...

    "...Abdallah Zekri, lors de l’émission Mots croisés intitulée : "Islam où est le problème ?" Il y déclarait, apparemment sans choquer grand monde, qu’il ne faudrait pas que les contribuables musulmans qui paient leurs impôts aient à payer pour assurer une protection policière à Charlie Hebdo..."
    Je suggère que chaque communauté paye pour ceux des siens qui sont en prison. Ca va inciter à l'exil fiscal.

  • Par JSPHGE - 09/10/2012 - 10:38 - Signaler un abus Marqueur social

    Un dernier point le déplacement massif des classes populaires et des classes moyennes de banlieues qui vont en provinces vous croyez que c’est l’amour de la campagne ?

  • Par evans94 - 09/10/2012 - 10:31 - Signaler un abus Bon sens

    égalitarisme forcené qui laisse des classe engorgées par des primo arrivants ne parlant pas français chez eux, echec scolaire programmé!!
    méconnaissance des cultures étrangères qui entre autres n'ont aucune autorité sur leurs enfants qui sont les rois, intenables en classe !!
    perturbation de classes entières.... au bout, inculture française, pas de métier, délinquance, etc....Laxisme généralisé des "responsables" de notre société.
    A propos, pourquoi, l'islam est-il un sujet sensibele n France ??!! Le christianisme l'est-il ?

  • Par JSPHGE - 09/10/2012 - 10:28 - Signaler un abus A consommer avec modération

    Vous pouvez prendre toutes les précautions d’usage sur le sujet notamment en faisant le partage entre islam modéré et radical, le clivage n’est pas aussi net. La modération c’est : La stratégie des petits pas, et l’extrémisme c’est : Merah ou Strasbourg. La finalité reste identique (la charia). La liberté d’expression est un sujet non-négociable, par ailleurs on pourra parler d’islam des lumières le jour où les français musulmans accepteront définitivement de renoncer à la mise en place de la charia (ou de toutes lois qui y ressemblent avec un nom différent).

  • Par JSPHGE - 09/10/2012 - 10:25 - Signaler un abus Petits compromis et grande défaites

    La liberté d’expression est la même pour tous, elle permet autant à CHARLIE qu’a ses détracteurs de parler librement, il ne peut y avoir de géométrie variable, nous ne devrions même pas nous poser la question de savoir s’il est possible ou non de faire des caricatures, sinon c’est la démocratie qui est en retrait face à l’obscurantisme, il ne faut pas oublier Salman Rushdie ou Ali Dilem.

  • Par JSPHGE - 09/10/2012 - 10:24 - Signaler un abus Halal français

    Les musulmans ont parfaitement le droit de vouloir manger Halal ça ne me choque pas, a contrario les campagnes de pub pour certaines marques Halal font la promotion de l’islam. 1 : c’est en totale contradiction avec le respect de l’espace publique qui est théoriquement un espace neutre et pacifié voulu par la laïcité. 2 : il n’y a pas d’équivalent, ni dans le catholicisme ni dans le judaïsme, il n’y a pas de pub pour le casher, les exceptions que sont « chaussée aux moines » ou « caprices des dieux » qui sont d’abord des produits marketing, ne font pas la promotion du catholicisme. 3 : les industriels français et les politiques qui font des milliards avec le Halal français font semblant d’occulter le problème. L’ironie ultime étant que l’année dernière les médias révélèrent que la filière viande halal était en partie exploitée par un élu FN du nord (il doit bien connaitre le sujet).

  • Par Ravidelacreche - 09/10/2012 - 10:22 - Signaler un abus Ça commence pas un pain ça fini avec la burqa

    "Et même si ces faits ont réellement eu lieu, il s’agirait d’un incident anecdotique et marginal" ben voyons c'est normal !

  • Par JSPHGE - 09/10/2012 - 10:19 - Signaler un abus Langue de Bois

    « …naissance au Conseil français du culte musulman comme un espace de dialogue approprié pour ce genre de discussions. Et depuis nous avons fait un bout de chemin sur toutes ces questions, que ce soit sur l’abattage rituel, sur la viande halal, sur la question de la construction de lieux de culte, de cimetières, d’aumôneries. Tous les sujets qui concernent la pratique religieuse musulmane sont traités avec les pouvoirs publics dans un cadre adéquat.» C’est un débat technique il ne s’agit pas d’un dialogue.

  • Par Ravidelacreche - 09/10/2012 - 10:18 - Signaler un abus Mohammed Moussaoui, j'ai raté un truc ?

    Du 1er août au 29 août 2011 aura lieu en France le ramadan 1432
    Il n'y avait pas plus d"école et encore moins de pain au chocolat :o)))

  • Par laurentso - 09/10/2012 - 10:16 - Signaler un abus Madame Tribalat

    sert le disours pré-maché de l'extrême-droite ; la volaille habituelle boit du petit lait. Je serais curieux de connaitre la source de son graphique incompréhensible, qui ne figure dans aucun document public de l'Ined. Il est vrai que le tripatouillage et les extrapolations douteuses sont le lot quotidien de cette romancière.

  • Par Benvoyons - 09/10/2012 - 10:04 - Signaler un abus C'est bien beau Mais, les Imams de France disent

    Hassan Iquioussen à la Mosquée de Plaisir
    Parce que vous confondez mon pays, et les dirigeants de mon pays.
    Les dirigeants de la Mecque qui combattaient le Prophète et l’Islam, il ne faut pas les aimer, c’est évident, c’était des ennemis de Dieu. Il nous est demandé de ne pas prendre comme amis et de ne pas aimer les ennemis de Dieu et du Prophète. Et c’est logique, tu ne vas pas aimer celui qui a tué ton père, tu ne vas pas aimer celui qui est en train de violer ta soeur. C’est un ennemi, il faut le combattre, il faut le rejeter. Donc, ceux qui combattent Dieu et son Prophète et l’Islam, la justice, il est tout à fait normal que ton coeur ne puisse pas les aimer, et c’est tout à fait normal que tu aies de l’aversion, de la haine envers eux, et que tu fasses tout pour les combattre.
    Donc vous confondez la France en tant que pays ayant sa sphère géographique avec sa Culture, son Histoire, et des hommes politiques, des femmes politiques, des intellectuels, je ne sais trop qui, qui eux, combattent l’Islam et les Musulmans, combattent ce qui est bon. Ces gens là, tu as le droit de les détester et de les combattre. »

J Bougrab - M Moussaoui - M Tribalat et T Yildiz

Jeannette Bougrab a été Secrétaire d'Etat chargée de la Jeunesse et de la Vie associative.

Mohammed Moussaoui est président du Conseil Français du Culte Musulman.

Michèle Tribalat est démographe, spécialisée dans le domaine de l'immigration. Elle s'intéresse aussi à l'Islam.

Tarik Yildiz est chercheur au sein du Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris (CRESPPA) sur des sujets relatifs à l’islam et à l’intégration sociale.

Voir la bio en entier

Fermer