Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 25 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Chaos à Calais et boucherie musulmane mitraillée en Corse : la France en passe de succomber à la fièvre de la riposte identitaire ?

Il n'y aura pas de manifestations ce week-end à Calais. Décision du ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve. Des militants du mouvement anti-immigrés Pegida prévoyaient de défiler samedi dans les rues de la ville. Preuve en est d'un début de basculement de la France vers une violence communautaire structurelle.

Ça gronde

Publié le
Chaos à Calais et boucherie musulmane mitraillée en Corse : la France en passe de succomber à la fièvre de la riposte identitaire ?

Atlantico : Au regard des différents événements qui font l'actualité, peut-on considérer que nous assistons aux prémices d'un basculement de la société française vers une forme ​structurelle de violence communautaire ? En quoi l'arrivée de Pegida en France est révélatrice de ce climat ? Quels sont les partis qui peuvent être tentés de profiter de cette importation ?  

Guylain Chevrier : Nous avons à Calais, avec "la jungle", le plus grand bidonville d’Europe. Il résulte de cette situation étrange qui veut que l’Angleterre, conçue par eux comme un Eldorado, refuse les migrants économiques qui veulent traverser la Manche pour la rejoindre, laissant la France seule à devoir faire face à cette situation. Quelques 4500 migrants, venus majoritairement d'Afrique de l'Est, du Moyen-Orient et d'Afghanistan, selon les derniers chiffres du ministère de l’Intérieur, occupent les lieux aujourd’hui.

Ils étaient 6000 il y a encore peu, certains ayant été déplacés vers des structures plus stables, d’autres partis pour Dunkerque ou pour le port de Zeebruges, censé être plus facile à emprunter pour passer de l’autre côté. Une situation qui inévitablement se dégrade. Régulièrement des violences éclatent, la nuit particulièrement, la police faisant face à des actions concertées de migrants cherchant le passage à tout prix, soutenus maintenant par des militants dits alternatifs, où l’affrontement devient la règle, créant un climat qui exaspère de plus en plus d’habitants de Calais, spécialement les riverains. Il y a même eu des affrontements dans le camp entre migrants.

C’est un climat de fracture entre la population du cru et la population migrante qui se fait jour. Ces migrants viennent d’ailleurs sur des motivations économiques avec leurs cultures, valeurs, très différentes de notre pays, et pas pour s’y adapter, mais dans l’esprit d’aller vers un autre pays où rejoindre une communauté, un groupe d’appartenance. Ils veulent rejoindre l’Angleterre non comme pays mais comme marché économique. Il y a déjà une rupture dans cette façon de concevoir la migration avec une France dont ils ne veulent pas et qui s’impose à eux malgré eux, avec laquelle ils sont en litige au regard de leurs rêves, au nom desquels ils n’ont pas de limites, comme les affrontements quasi quotidiens avec la police le montrent. Aussi, en reflet, les réactions des Calaisiens sont de plus en plus tendus autour de cette réalité, une communauté d’un côté et une autre de l’autre, avec des intérêts inconciliables, même les riverains qui aident certains migrants matériellement, n’ont rien à leur proposer au-delà puisque la France n’est pas l’endroit où ils veulent être. Ce qui constitue un cas assez complexe.

Mais c’est aussi une sorte d’illustration d’une réalité plus large qui est celle de l’immigration, telle que cela est ressenti de plus en plus en Europe. Le gouverneur de la province de Flandre occidentale était mercredi au coeur d'une polémique en Belgique après avoir lancé un appel à ne «pas nourrir les réfugiés» qui ont quitté par dizaines les camps de Calais et Dunkerque pour le port belge de Zeebruges, d'où ils espèrent rejoindre plus facilement l'Angleterre. Le fait d’en arriver à de telles extrémités indique la gravité de la situation actuelle. Des migrants économiques viennent par milliers profitant de la vague d’immigration de guerre actuelle, pour chercher du travail en Europe dans un contexte très tendu sur le plan de l’emploi et sans que l’on sache combien ils seront demain, tout en n’étant pas dans l’intention de rester et donc de s’intégrer socialement.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ganesha - 05/02/2016 - 08:54 - Signaler un abus Fermeté

    Je sais que cela choquera certains, mais la seule solution : sommations, puis tir d'armes (non létales?) contre les resquilleurs qui tentent de franchir les grilles de Calais. On a bien tué le fou qui voulait entrer dans le commissariat du 18ème avec sa machette !

  • Par Karg se - 05/02/2016 - 09:14 - Signaler un abus Le Grand Remplacement Islamique

    Les Européens commencent à se rebeller contre l'islamisation et l'envahissement de leurs terres. Nos elites sont faces à un choix histoire, soit abandonner leur politique d'autodestruction, soit s'accrocher au pouvoir et à leurs dogmes, ce qui entrainera l'élection ou des coups d'états mettant aux manettes des forces infiniment plus radicale que le FN and co. A bon entendeur.

  • Par Jean-Benoist - 05/02/2016 - 09:25 - Signaler un abus les politiques ont choisi

    Les migrants au détriment des calaisiens. Ils seront responsables des exactions et du rejet de l'autre car incapables de prendre des mesures fermes de reconduite aux frontières. Les anglais ne veulent pas accueillir et nous non plus. Respectons ces décisions

  • Par Mike Desmots - 05/02/2016 - 09:33 - Signaler un abus Le "basculement" dans la violence c'est chaque jour en UE..!

    Cette migration économico/religieuse ...porte les gènes d'une guerre de religion territoriale invasive sur le sol européen, ,jusqu'ici les signes précurseurs étaient pourtant visibles ..! quelques exemples parmi mille.., l' imposition au peuple ...de préceptes religieux islamiques , construction de mosquées, exigences vestimentaires, et culinaires (halal) ,séparation des sexes ,piscines autres lieux public, banques islamiques etc...reste maintenant a mesurer l'accélération de la vitesse de propagation de cette migration...si l'on regarde l'évolution de ces mêmes évènements sur les 15 ans passés , ca fait froid dans le dos...

  • Par tubixray - 05/02/2016 - 10:58 - Signaler un abus Pediga c'est qui ?

    Patriotes européens contre l'islamisation de l'occident .... bon quoi de plus normal ?....Les médias les qualifient d'islamophobes un terme dont on sait à quel point il est galvaudé......Si on veut rétablir l'état de droit revenons au fondamentaux = les citoyens français de Calais ou d'ailleurs ont des droits quant aux immigrés clandestins ils sont en situation irrégulière ...........Le terme de riposte identitaire semble assez fédérateur vu la situation de notre pays.

  • Par jurgio - 05/02/2016 - 11:19 - Signaler un abus La Gauche et le bon sens persécuté

    L'imbécillité des « biens-pensants » produit une situation ingérable et met en danger la société entière.

  • Par Texas - 05/02/2016 - 12:50 - Signaler un abus Dans un prochain article...

    ...vous êtes autorisé à ne pas vous servir du conditionnel Mr Chevrier . Vous venez de décrire le Présent , en France , comme en Suède , Finlande , Allemagne...etc ! . Et demain sera vachement mieux !...comme disait Higelin . J' imagine un Printemps Fleuri ...!

  • Par vangog - 05/02/2016 - 12:59 - Signaler un abus La moitié de l'invasion islamiste arrive à Lesbos, en Grèce!

    Si les communistes grecs continuent de faire mourir des musulmans sur leurs côtes, en refusant de prendre exemple sur l'Espagne, qui maîtrise cette invasion, grâce à Rajoy, ou sur l'Australie, qui a stoppé toute immigration non désirée, alors il faut stopper l'UE irresponsable et Schengen. Un petit sondage ELABE pour savoir quel pourcentage de Francais veulent quitter Schengen? Allez, les trotskystes, courage!

  • Par Alain Proviste - 05/02/2016 - 14:50 - Signaler un abus SOUVERAINETE

    Un pays et un peuple souverains décident de qui entre chez eux. C'est même une définition de la souveraineté. C'est une imposture de faire passer ça pour de l'extrémisme. Nous voyons de plus en plus les brillants résultats de cette imposture.

  • Par superliberal - 05/02/2016 - 15:12 - Signaler un abus Extrême-droite

    Les nazis étaient d'extrême droite...défendre la France et l'Europe contre l'islamisme n'est pas d'extrême droite, c'est de la résistance tout à fait légitime...les mots veulent-ils encore dire quelque chose ?

  • Par Paul Emiste - 05/02/2016 - 15:52 - Signaler un abus Balkanisation ou Libanisation?!

    Vous pouvez choisir, mais le résultat sera le même. Quand à nos politicouards qui poussent à l´immigration massive, ils partiront alors avec leurs millions et familles vers des cieux plus calmes et nous laisseront dans la mouise.

  • Par Leucate - 05/02/2016 - 16:01 - Signaler un abus @superliberal - The decline and fall

    Primo, les nazis n'étaient pas d'extrême droite mais de gauche non communiste (non marxiste). Les fascistes par contre étaient eux directement issus de la gauche socialiste marxiste, la Parti Fasciste (anciennement faisceaux d'action révolutionnaire) étant une dissidence du parti socialiste italien menée par un ponte du parti, Benito Mussolini, également rédacteur en chef du quotidien du PSI. Vous reprenez mot pour mot les thèmes de la propagande communiste pieusement transmise par l'Educnat. Alors votre pseudo de "superliberal", permettez-moi de sourire doucement ... "The Decline and Fall of the roman empire" de Gibbon (1737 - 1794) est un grand classique des ouvrages historiques consacrés à l'empire romain (avec Mommsen qui s'arrête à la fin de la république et aux débuts de la monarchie militaire). Les "grandes invasions" ne furent militaires qu'à la fin. Elles commencèrent par des mouvements de populations ayant différentes causes et que différents empereurs autorisèrent à s'installer dans l'empire. Mais ces populations ne s'assimilèrent pas et bientôt prirent les armes contre ceux qui les avaient accueillis.

  • Par superliberal - 05/02/2016 - 17:37 - Signaler un abus @leucate

    Pour les nazis il y a matière à discussion...ils sont réputés comme étant d'extrême-droite si vous préférez. C'est ce que ma appris la propagande communiste qui à priori est la propagande faisant référence en France. C'est un peu comme "libéral" une fois c'est à droite et une fois à gauche, Est ce que ça veut encore dire quelque chose d'ailleurs ? Droite, gauche... Les nazis étaient extrêmes quoiqu'il en soit, la résistance à l'Islamisation de l'Europe me semble au contraire très éloignée d'une quelconque forme d'extrémisme...

  • Par zouk - 05/02/2016 - 17:49 - Signaler un abus Chacun pour soi

    Cela semble devenu le seul motif d'action ,des migrants, des autorités britanniques ou flamandes qui cherchent à nous laisser seuls face au problème. Je crains beaucoup qu'une partie, certes minoritaire, d'entre nous ne cherche remède dans la violence. Le remède sera alors pire que le mal. D. Cameron veut des concessions substantielles de la part de l'UE? D'accord mais vous accueillez n milliers de migrants qui veulent rejoindre le Royaume Uni, voilà un langage que Fr. Hollande aurait dû tenir., ainsi que d'autres pays d'Europe, Grèce et Italie pour commencer

  • Par Carlsag - 05/02/2016 - 18:59 - Signaler un abus abc

    Le terme extrême droite ou extrême gauche ne devrait être employé que pour classer des partis politiques en fonction de orientation économique En allant de plus en plus à gauche on va vers une économie de plus en plus socialiste En allant de plus en plus à droite on va vers une économie de plus en plus libérale

  • Par adroitetoutemaintenant - 05/02/2016 - 19:38 - Signaler un abus @superliberal

    Les nazis étaient socialistes… les mots veulent-ils encore dire quelque chose ?

  • Par Liberte5 - 05/02/2016 - 19:47 - Signaler un abus Le chaos s'installe..

    il va être durable car les causes loin de se tarir, vont au contraire être renforcées. La situation était déjà explosive, avant l'arrivée massive des immigrés venant de Syrie, d'Irak etc. La folle décision d'A. Merkel d'ouvrir largement les frontières de l'Europe est la goutte qui va faire déborder le vase. L'UE a choisi le désordre des immigrés contre la sécurité des européens. Nous avons atteint le point de bascule ou les Européens sont en état de légitime défense. La résistance, à une invasion voulue et organisée par la classe politique européenne,est une nécessité impérieuse, elle est légitime et c'est un devoir. Elle ne sera ni de droite ni de gauche, ni d'extrême droite. Cette résistance défendra les valeurs de la civilisation européenne. Cette résistance devra reconquérir les territoires perdus, obliger les populations exogènes à adopter l'identité française ou à quitter le pays.

  • Par adroitetoutemaintenant - 05/02/2016 - 20:09 - Signaler un abus @zouk

    Bizarre de vouloir faire un échange immigrants contre moins de laxisme. C’est un peu comme dire à quelqu’un qui refuse la merde d’en accepter un peu. Ce n’est pas parce qu’en France vous avez élu un incapable que les autres dirigeants doivent se mettre à son niveau.

  • Par Liberdom - 05/02/2016 - 21:22 - Signaler un abus Les traitres.

    Des centaines de milliers d'immigrants illégaux, des envahisseurs, ont envahi l'Europe et les politicards en place interdisent aux citoyens de se défendre. L'exaspération monte et les traitres seront un jour chassés du pouvoir et les envahisseurs jetés à la mer qu'ils n'auraient jamais dû traverser. Le tout est de savoir si cela se produira après des élections ou après une révolution.

  • Par valencia77 - 06/02/2016 - 01:42 - Signaler un abus kill them all

    God will sort them out. Serbians taught me that it is not possible to live with muslims. They cannot live with each other. As for black africans, they are reproducing way too fast. Since I am not the one enjoying the enjoyable part of the reproduction why in hell should I support them?

  • Par Mike Desmots - 06/02/2016 - 08:04 - Signaler un abus @tubixray, lors de l'imposition du mariage homosexel pour tous..

    Dire ,quelques vérités contre ce plagiat ...et vous étiez traiter d'homophobe ...! par contre , les attitudes hétérophobes foisonnaient en toute liberté..., dans la presse et autres médias de gauche ..., comme quoi, la bien pensance relayée par certains médias représentent un 3ème pouvoir +, de surcroît instrumentalisé par les promoteurs de la pensée unique...nous avons là encore, avec la stigmatisation des réalités populaires ..une stigmatisation évidente de certains et une campagne typique de désinfo...

  • Par borissm - 06/02/2016 - 09:48 - Signaler un abus "migrants" ? Le politically correct est un cancer

    La correction politique dans l'expression a tellement infesté les têtes que plus personne ne voit le mensonge de parler des "migrants". Un migrant, par définition, se contente de migrer, c'est-à-dire de passer. Etant de passage, il n'a pas vocation à s'installer. Mais ce ne sont pas de "migrants" dont il s'agit ici mais bien d' "IMMIGRANTS". Nommer les choses c'est déjà commencer à les comprendre.

  • Par Leucate - 06/02/2016 - 15:23 - Signaler un abus @ adroitetoutemaintenant

    Il convient d'ailleurs de rappeler que le nom complet du parti NSDAP (traduit en français) est "Parti National Socialiste des Travailleurs Allemands". Mais il s'agit d'un socialisme non marxiste comme le furent nombre de socialismes avant Marx et son manifeste du parti communiste de 1847 écrit avec Friedrich Engels - faire google pour les deux.

  • Par Neurohr Alain - 06/02/2016 - 18:59 - Signaler un abus La solution militaire

    finira par s'imposer. Comment réagiront les soldats français de religion musulmane. Un jour ou l'autre, ce sera aussi un grave problème.

  • Par Deudeuche - 06/02/2016 - 19:50 - Signaler un abus Ces mouvements permettront au FN

    d'apparaître responsable et modéré et donc pousseront les électeurs de droite à le soutenir. La gauche et la droite "système' de centre historique étant appelées à fusionner. Que le moins nul gagne!

  • Par adroitetoutemaintenant - 07/02/2016 - 15:23 - Signaler un abus @valencia77

    I like your comment. The Serbians suffered enormously at the hands of the Muslim Nazi SS division created by the butcher Al Husseini. They were wearing the crescent logo side by side with the SS one on their shoulders and at rest were wearing the Turkish fez on their heads. A bit like the French socialist government helping the French muslims. Muslims and socialists (Marxists and non Marxists alike) are in a brotherhood alliance against humanity.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Guylain Chevrier

Guylain Chevrier est docteur en histoire, enseignant , formateur et consultant.

Il est membre du groupe de réflexion sur la laïcité auprès du Haut conseil à l’intégration.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€