Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 28 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Ces parents en lutte contre l'inexplicable blocage français dans les méthodes de traitement de l'autisme

La mère d'une petite fille autiste de 7 ans a entamé une grève de la faim le 9 juillet. Elle refuse les soins psychanalytiques que les médecins lui proposent et souhaite que sa fille puisse continuer à suivre un programme d'apprentissage comportementaliste.

Retard

Publié le
Ces parents en lutte contre l'inexplicable blocage français dans les méthodes de traitement de l'autisme

La mère d'une petite fille autiste de 7 ans a entamé une grève de la faim le 9 juillet Crédit Reuters

Atlantico : Jacqueline Tiarti observe depuis le 9 juillet une grève de la faim pour que sa fille autiste Mélissa, 7 ans obtienne un éducateur à domicile. Pourquoi l’approche psychanalytique demeure actuellement privilégiée dans la prise en charge de l’autisme en France ? 

Danièle Langloys : Mélissa attend surtout une place en SESSAD - Service d'Education Spécialisée et de Soins à Domicile -  depuis deux ans et demi. En fait, c’est scandaleux : les familles ne peuvent accéder aux services nécessaires et on leur interdit le financement en libéral qui pourrait pallier l’absence de services.

La psychanalyse - qui prétend que l’autisme est un choix du sujet et qu’il a son origine dans le refoulement sexuel, alors que c’est une pathologie des synapses - a eu 50 ans pour bâtir une véritable dictature. Elle a notamment permis le noyautage de toutes les formations des professionnels, celui des médias et des instances décisionnaires. Elle a exercé un véritable terrorisme qui marginalise les professionnels de santé qui souhaiteraient mettre en oeuvre d’autres pratiques. La nécessaire révolution culturelle en la matière va prendre du temps.

 

Alors qu'elle se pratique dans certains pays tels que les Etats-Unis, Israël, ou au Canada et dans certains pays nordiques, la méthode comportementaliste reste encore controversée en France, même si le troisième "plan autisme", présenté le 2 mai 2013, favorise cette méthode au détriment de la psychothérapie institutionnelle. Comment peut-on encore expliquer cette réticence ? 

Il ne faut pas dire méthode comportementaliste mais programmes d’apprentissage. Il ne s’agit pas de recettes mais de programmes toujours conçus de manière unique pour une personne précise, après une évaluation rigoureuse.

Les psychanalystes qui ont tout le pouvoir dans les hôpitaux, les CMP, les CAMSP, tiennent à garder leur pouvoir et leur fonds de commerce et présentent exprès les programmes d’apprentissage développementaux et comportementaux de manière caricaturale comme du dressage. ABA (dans sa version moderne), TEACCH et PECS sont des programmes utilisés en milieu naturel, pour donner aux personnes des outils de communication et de socialisation, développer leurs interactions sociales et leur autonomie. On ne guérit pas l’autisme mais on peut vivre avec son autisme, comme avec un autre handicap en le contournant par des stratégies de compensation.

 

De manière générale, l'autisme est-il toujours un tabou en France ? 

L’autisme reste un tabou. Les psychanalystes le présentent comme une "folie" qui nécessite l’hospitalisation en psychiatrie, souvent à vie. Les enseignants ont peur de nos enfants, qui pourtant seraient plus socialisables, s’ils avaient droit dès 18 mois à des interventions éducatives,  le grand public ignore l’autisme car les pouvoirs publics n’ont jamais fait de campagne de sensibilisation alors qu’une personne sur 100 est concernée. Chacun doit apprendre à identifier et savoir accompagner les personnes autistes.

 

Les pays qui pratiquent la méthode comportementaliste ont-ils observé de réels résultats  ? 

Les programmes d’apprentissage développementaux et comportementaux sont d’autant plus efficaces qu’ils sont mis en oeuvre précocement. Il faut cependant trouver le bon pour chaque personne, car chaque cas est unique. On ne guérit pas l’autisme au demeurant : on sait seulement donner des chances plus ou moins grandes, en fonction des profils légers ou sévères, de développer la communication, la socialisation et l’autonomie. Avoir les moyens de dire qu’on a mal ou qu’on se sent mal, surtout si on est non-verbal, est une priorité absolue. Ne pas le faire c’est non-assistance à personne en danger, et c’est indigne.

 

Outre la méthode psychanalytique et la méthode comportementaliste existe-t-il d'autres méthodes reconnues ? 

La psychanalyse n’a jamais fait la preuve d’une quelconque efficacité : aucune étude n'a d'ailleurs prouvé son efficacité. Les programmes d’apprentissage ont, eux, été évalués. Il en existe plusieurs. Leur efficacité n’est pas magique, mais les progrès peuvent être parfois spectaculaires et on peut toujours aider une personne autiste, à tout âge.

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par lidoledu83 - 20/07/2013 - 10:37 - Signaler un abus Bonne thématique

    Pour une pathologie trop ignorée en France

  • Par kikigen - 20/07/2013 - 11:18 - Signaler un abus article exact

    J'ai le cas dans ma famille... Des parents intoxiqués par des psy, plus malades que leurs patients... Quant on arrive à les persuader qu'il y a des possibilité d'améliorer la sociabilité de l'enfant, il est généralement trop tard. Quand , en France , on mettra fin au monopole de ces pseudos spécialistes...

  • Par Ravidelacreche - 20/07/2013 - 11:47 - Signaler un abus A voir impérativement

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=_iQtlNcNT0A#at=10

  • Par sam84 - 20/07/2013 - 13:25 - Signaler un abus Il n'y a qu'en France

    Partout dans le monde la psychiatrie Freudienne a était abandonné au profit de thérapies plus réalistes et pragmatiques Chez nous les mandarins de la psy et les psychologue préfèrent leurs chapelles conceptuels ,car elle rapporte gros,d’où ce verrouillage concernant d'autres méthodes

  • Par un_lecteur - 20/07/2013 - 14:15 - Signaler un abus Solution réaliste

    Partir à l'étranger. Faire bouger ce pays fossilise est devenu impossible.

  • Par chunnly67 - 20/07/2013 - 15:30 - Signaler un abus Un massacre passé sous silence...

    Tout comme le nuage de Tchernobyl,l'autisme n'a pas touché la France....Les gens continuent à cotiser pour des méthodes et des prises en charges désastreuses sans que cela n'ait l'air de les déranger...Oh,ils s'apitoient bien un peu de temps en temps en visionnant un témoignage ou un reportage,mais ils retournent vite à leur petit quotidien,en oubliant qu'ils peuvent ètre touchés également un jour par l'autisme,au sein de leur famille...Il n'y a véritablement que les personnes réellement concernées qui puissent vraiment en parler,en définitive...Si les autistes et leurs familles avaient pu bénéficier du soutien de leurs compatriotes,nul doute qu'à l'heure actuelle,nous aurions évolué tout comme les autres pays ou 80 à 100% des autistes sont pris en charge individuellement ,dans le respect de leur dignité et scolarisés...Ici,on préfère les parquer dans des mouroirs,loin des yeux,en les bourrant de neuroleptiques pour qu'ils digèrent mieux leurs conditions de détention qui durent généralement toute une vie....Voilà encore une exception typiquement française...!!!

  • Par stella34 - 20/07/2013 - 16:00 - Signaler un abus HONTE à NOUS !

    Pays soi-disant civilisé qui ABANDONNE les handicapés !!! Et je ne vous parle même pas des handicapés vieillissants ! On ne peut pas tout faire : inaugurer 18 studios-résidences d'artistes à Avignon (construits en 1 an!!!) et construire des lieux d'accueil pour les SDF et les handicapés ! Il y a des priorités !!! GôCHE de M... qui nous envoie droit dans les bras du front national !

  • Par Sylviebronzee - 20/07/2013 - 16:53 - Signaler un abus Merci pour l article courageux !

    Merci a Jacqueline qui a le courage de faire parler de tous nos enfants différents pris en otage par les psy. Dommage que notre Ministre n ait pas eu le courage d aller jusqu au bout du rapport HAS et se contente de prevoir des bons points pour les courageux qui eduquent et ne se contentent pas d aliener....

  • Par Van Rillaer - 21/07/2013 - 00:30 - Signaler un abus Pour y voir plus clair parmi les faits et les légendes

    Pour comprendre ce qu’est l’approche comportementale et les TCC, et pour déconstruire les légendes orchestrées par des freudiens et largement répandues en France et en Belgique Francophone, voir le texte d’une conférence donnée à l’Ecole Normale Supérieure (Paris) : http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2105 ou bien : http://kollectifdu7janvier.org/actualites/textes-fondamentaux/40-jacques-van-rillaer-faits-et-legendes-des-therapies-comportementales-et-cognitives Pour télécharger le texte : http://icampus.uclouvain.be/claroline/backends/download.php?url=L1RDQy5GYWl0cy5MZWdlbmRlcy5wZGY%3D&cidReset=true&cidReq=EDPH2277 Pour ceux qui préfèrent écouter que lire : http://savoirsenmultimedia.ens.fr/expose.php?id=1241

  • Par Glop Glop - 21/07/2013 - 08:14 - Signaler un abus Qu'attendre d'une politique...

    ... autiste menée depuis des décennies à l'égard de l'autisme lui-même?

  • Par Adrien Dufourquet - 21/07/2013 - 09:39 - Signaler un abus Education vs psychologie

    Est-on vraiment sûr aujourd'hui que l'autisme provient neurologiquement uniquement d'un mauvais fonctionnement des synapses? La découverte de l'existence des neurones-miroirs ouvre d'autres horizons. Les méthodes éducatives sont indispensables mais leurs défenseurs ne doivent pas les croire toutes puissantes, sinon ils agissent comme les psychanalystes l'ont fait. Il faut aussi prendre garde aux dérives de type dressage. Les autistes restent des sujets et peuvent avoir également besoin d'aide psy ou de psychothérapie. Malgré la théorie totalement bancale sur laquelle s'appuie les psychanalystes, et au-delà de l'autisme, certains sont efficaces grâce à leur influence qui peut guérir. Le patient qui en bénéficie, autiste ou non, se fiche pas mal que leur thérapeute croit qu'il les a guéris grâce à la psychanalyse, alors que souvent il les a guéris autrement à son propre insu. L'insu n'est pas l'inconscient, qui n'existe pas; Freud s'en serait rendu compte s'il avait vécu assez longtemps. Il était assez génial et intuitif pour ça. Ses successeurs se sont gardés d'approfondir ces concepts, disposant ainsi d'un fond de commerce qu'ils croyaient éternel. Mais c'est bientôt fini.

  • Par Marane - 22/07/2013 - 00:01 - Signaler un abus Dans boniment, il y a ment

    Est-il nécessaire de caricaturer aussi grotesquement la réalité, certes pas reluisante, mais qui est la réalité, d'opposer les mystérieux psychanalystes tout puissants, brassant postes et millions, psychiatrisant les malheureux enfants, en faisant un portrait-charge à partir de ce que cette profession a pu, le long des ans, produire d’excès et d'inepties, et les bons con-comportementalistes, avec leur acronymes magiques, leurs méthodes qui courent, leur cœur gros comme ça, leur evidence-based trop bons résultats. En oubliant tous les autres. Qui s'occupent des peuples toujours plus vastes du Spectre, à votre avis ? Vos acronymistes. Non, les habitants du Spectre, dans les CMP, les CAMSP, les IME même pas tout-ABA, au mains des criminels, mais que fait la police.... Dans ce que vous dites, des éclairs de vérité : oui la France est enchâssée dans le passé, mais elle l'est partout, oui on privilégie toujours les mêmes, parce que la réplication du même est la base des politiques publiques. Évidemment, à force de vouloir faire du maximaliste, à la gourou de groupuscule concurrent, on finit par prendre le pli.... Titre de votre prochain billet : Ils Mangent les Petits Autistes

  • Par Van Rillaer - 24/07/2013 - 16:42 - Signaler un abus A Marane: il y a comportementaliste et comportementaliste

    Quand on écrit “con-comportementaliste” on trahit automatiquement le niveau de sa mentalité... Pas besoin de commenter. Rappelons que tous les comportementalistes ne sont pas compétents pour traiter l’autisme et que ce titre n’est pas davantage protégé légalement que celui de psychanalyste, analyste ou astrologue. Il s’agit donc de voir le praticien à l’œuvre et pas seulement son titre (officiel ou autoproclamé). Quant à l’emprise de la psychanalyse (surtout dans sa version lacanienne) en France, c’est une chose incontestable, dont beaucoup de Français ne se rendent pas compte, tant cela est devenu la façon "correcte" de penser dans l’Hexagone. Pour en savoir plus sur la place de la psychanalyse en France, voir cet article sur le site de « science et pseudo-sciences » : http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1540

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Daniele Langloys

Daniele Langloys est Présidente de Autisme France. 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€