Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 26 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Cette Atlantide redécouverte : Quand le coeur de l’Europe battait sous ce qui est maintenant la mer du Nord

"Véritable cœur de l'Europe", le Doggerland, qui aurait compté des dizaines de milliers d'habitants, a disparu sous les eaux entre 18 000 et 5 500 avant J-C.

Vous avez dit "Atlantide" ?

Publié le

Imaginez-vous : une cité perdue comme dans les livres et les films, remplie d'une faune incroyable, et d'une flore encore plus impressionnante. Une cité dans laquelle des hommes côtoieraient des mammouths, et d'autres animaux géants. Une cité qui aurait été engloutie par la mer il y a des milliers d'années. L'Atlantide, vous dîtes ? Plutôt le Doggerland. Mais contrairement à l'île mentionnée pour la première fois par Platon, le Doggerland a bien existé, lui. Et bien plus proche que vous ne pouvez l'imaginer.

Des scientifiques des universités de St.

Andrews, de Dundee, d'Aberdeen et de Wales Triniry St. David présentent en effet à Londres jusqu'au 8 juillet les preuves de ce monde perdu qui se situait jadis dans la moitié sud de la mer de Nord actuelle, reliant la Grande-Bretagne au reste de l'Europe, s'étendant de l'Ecosse au Danemark.

L'exposition de la Société Royale des Sciences qui se tient à Londres raconte ainsi l'histoire de cette cité incroyable dévastée par un Tsunami. Un voyage dont on ressort plein d'images dans la tête…

 "Le Doggerland est le véritable foyer de l'Europe, avant que le niveau de la mer ne monte et dévoile la côte anglaise telle que nous la connaissons aujourd'hui", explique Richard Bates, le géophysicien à l'origine du projet. Il ajoute : "Nous avons spéculé pendant des années sur l'existence de cette cité perdue à partir d'os récupérés par les pêcheurs partout dans la mer du Nord. Mais depuis que nous travaillons avec des entreprises pétrolières, nous avons pu recréer à quoi ressemblait ce territoire".

Un territoire très vaste, et très complexe.  L'équipe a en effet pu modéliser la faune et la flore du Doggerland, mais aussi se faire une idée de l'apparence des hommes qui peuplaient alors cette cité disparue entre 18 000 et 5 500 av. J.-C., et des terribles événements qui ont conduit à sa perte, de la hausse du niveau de la mer, a un tsunami dévastateur.

Image de ce à quoi aurait ressemblé la vie dans le Doggerland.

Le chercheur du département de géologie de l'Université de St. Andrews affirme en effet qu'"à partir de nombreuses nouvelles données apportées par des entreprises pétrolières et gazières, [ils ont] été capables de donner forme au paysage – et de comprendre pourquoi il y avait des mammouths, un rêne…"

Les os fossilisés de mammouths montrent que le paysage du Doggerland était constitué de collines, et vallées.

Le Doggerland aurait donc été un territoire vallonné, rempli de collines, de marais, de lacs et de grandes rivières entraînant  la formation d'une côte tordue. Mais tandis que le niveau de la mer montait, les collines seraient devenues un archipel isolé d'îles basses.

Le Doggerland n'a pas fini de dévoiler ses secrets. Et les recherches, qui durent depuis déjà quinze ans, pourrait donc continuer pendant encore quelques années. L'équipe de recherche continue en effet de rassembler plus de preuves de comportements humains, notamment de possibles lieux de sépultures, mais aussi d'intrigants rochers plantés dans le sol, ou encore un charnier de mammouths.

Le travail de recherches passe par de nombreuses excavations.

Richard Bates explique en effet que de nombreux objets trouvés "ne peuvent pas seulement s'expliquer par des causes naturelles". Le chercheur fait notamment référence à des monticules entourés de fossés, mais aussi des souches d'arbres fossilisés sur les fonds marins. Mystères, mystères. Mais cette fois, nous pourrions bien avoir d'autres réponses plus rapidement qu'on ne le pense.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ZOEDUBATO - 04/07/2012 - 08:52 - Signaler un abus Y aurait-il eu 4 centres de sédentarisation ?

    Jusqu'à présent on pensait que le passage du "chasseur-ceuilleur" vivant en clans à "l'agriculteur- éleveur" regroupé en villages puis en villes'était fait : - coté Asie de la Mer Noire puis dans la région d'UR puis de MARI - dans le sahara puis les oasis lybiennes puis en Egypte - en Chine mais les quelques éléments de cet article laisse à penser que ce passage aurait pu se faire aussi dans le Doggerland Hypothèse à creuser

  • Par Mani - 04/07/2012 - 09:54 - Signaler un abus J'ai du mal à comprendre en

    J'ai du mal à comprendre en quoi ce Doggerland aurait été le "véritable coeur de l'Europe". Ok, la zone était habitée. Et alors ? C'était le cas aussi du reste de l'Europe. Qu'est-ce qui fait de cette zone le "coeur de l'Europe" ? Encore des affirmations sans fondement pour se faire de la publicité.

  • Par regis17000 - 04/07/2012 - 10:19 - Signaler un abus Jean Deruelle (polytechnicien

    Jean Deruelle (polytechnicien francais) en a deja parle dans les annees 1990 dans un livre :l'atlantide des megalithes. jurgen spanuth (pasteur allemand) aussi . on devrait effectivement decouvrir pas mal de choses. PS : le peuplement de l'europe n'implique pas la meme organisation du territoire partout !

  • Par LeditGaga - 04/07/2012 - 10:32 - Signaler un abus @Zoedubato

    Cueilleur est plus précis !

  • Par LeditGaga - 04/07/2012 - 10:56 - Signaler un abus C'est beau l'archéologie (suite et fin)

    Oui je sais, pas très fin tout de même ! Pour finir, j'ajouterai : quel beau métier archéologue, qui permet d'obtenir une vision assez fidèle du passé, à l'instar du besogneux de l'astrologie qui, chaque jour, prouve qu'il obtient une bonne vision de l'avenir !

  • Par LeditGaga - 04/07/2012 - 11:24 - Signaler un abus Erratum

    Bien sûr, il conviendra de lire : "Les gens semble-t-il un peu plus évolués que leurs frères les primates"... quel gâchis !

  • Par LeditGaga - 04/07/2012 - 20:07 - Signaler un abus Marrant ça !

    Vous faites un peu de science fiction, ici, et on vous supprime le post ! Un site de gauche ne ferait pas mieux ! J'évoquais juste la cité alsacienne de "Milousse" découverte par un archéologue du futur !

  • Par Le gorille - 04/07/2012 - 21:57 - Signaler un abus Peu avenant, ce coeur de l'Europe !

    En pointant les liens, il s'agiraitt du plateau continental, alors habitable. C'était du temps d'une glaciation : il ne devait pas faire très chaud. La présence de mamouths n'est pas non plus synonyme de températures estivales. Rien n'est dit sur l'origine de ce tsunami. Désigner cette zone comme le coeur de l'Europe est peut-être un peu trop emphatique. L'Europe reste plus Sud et plus Est : dans des contrées plus chaudes;

  • Par Patriote Européen - 04/07/2012 - 23:56 - Signaler un abus Patriote Européen

    Il y a 9000 ou 11000 ans environ, un barrage de glace retenant un lac du coté de la baie d'Hudson (Canada) aurait fondu puis par la force du courant se serait disloqué. La vague, ou plutôt ici la surpression, ainsi crée aurait donner le coup dde grace au barrage rocheux qui isolait alors la Méditérranée de la Mer Noire (alors un lac) au niveau du Bosphore. Les cotes en pente douce du nord de la Mer Noire aurait alors été brusquement submergées. Les récits des survivants ont depuis parcouru des milliers de kilomètres, transormés et amalgamés à d'autres (Déluge, Atlantide...) Il est possible que ce soit la même vague qui ait bouleversé les colines sabloneuses (issues de retrait glacière) qui émergaient alors de la Mer du Nord. Pour ce qui est du développement monumental ou proto-urbain, des indices existent mais ils sont encore peu nombreux pour l'évaluer. A noter cependant qu'il y a 10000 ans le climat de l'Europe Occidentale était un peu plus chaud qu'actuellement alors qu'il était bien plus froid il y a 20000 ans.

  • Par Ann O'nymous - 05/07/2012 - 12:56 - Signaler un abus "Coeur de l'Europe" et "Atlantide"

    Si vous enlevez ces deux termes inutiles, le reste est intéressant.

  • Par Grwfsywash - 05/07/2012 - 16:32 - Signaler un abus Anagramme

    Doggerland, Doggerland, l'anagramme de Deggroland! Est-ce la préfiguration de ce qui nous attend? Dois-je préparer mon masque et mes palmes et mettre mes bouteilles en charge?

  • Par Le gorille - 06/07/2012 - 06:26 - Signaler un abus Merci Patriote européen

    Merci pour cette explication du tsunami. Si vous dites qu'il faisait plus chaud il y a 11 000 ans que maintenant, j'estime la présence des mamouths assez incongrue. Bon, attendons la poursuite des recherches... mais pas trop tard, sinon je verrai le résultat de l'autre côté du mur de la Vie.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Atlantico.fr

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€