Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 17 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Votre avion est retardé ? C'est peut-être à cause d'une fusée !

Les compagnies aériennes commencent à s'inquiéter de l'augmentation des lancements de fusées, qui perturbent le trafic aérien.

Vers l'infini, mais en retard

Publié le
Votre avion est retardé ? C'est peut-être à cause d'une fusée !

 Crédit JIM WATSON / AFP

Le 6 février, Elon Musk faisait les gros titres de la presse mondiale en lançant le Falcon Heavy, sa plus puissante fusée, dans ce qui fut un vrai tournant pour l'industrie spatiale privée. Mais tout le monde n'était pas à la fête : ce jour-là, 563 avions furent retardés et la plupart de ceux volant dans le sud-est des Etats-Unis se sont vu rajouter du temps de parcours pour éviter la zone de lancement.

En effet, compte tenu du risque d'explosion des fusées, chaque lancement de fusée nécessite des mesures de sécurité draconiennes, allant jusqu'à une fermeture de l'espace aérien sur des centaines de kilomètres à la ronde, parfois une heure avant le décollage (et désormais l'atterrissage) d'un lanceur.

Cela ne posait pas trop de problème lorsque la NASA était l'unique agence à lancer des fusées depuis les Etats-Unis. Mais rien que cette année, SpaceX a lancé 12 fusées, et prévoit 15 autres lancement d'ici décembre. Et ce n'est qu'une société parmi d'autres : Blue Origin, Rocket Lab, Virgin Orbit ou Stratolaunch, veulent aussi se lancer sur ce marché, en 2018 ou 2019. Or, contrairement à Arianespace (qui décolle de Kourou, en Guyane) ou des fusées russes partant de Baïkonour, dans le Kazakhstan, ces entreprises veulent décoller des Etats-Unis, où le trafic aérien est très dense. 

La base de Cap Canaveral, en Floride, est ainsi située à une quarantaine de kilomètres de l'aéroport d'Orlando, et la base de Vandenberg, en Californie, se situe entre San Francisco et Los Angeles. Une base de lancement va aussi être construite dans le Colorado, près de l'aéroport de Denver (le 5e du pays), tandis que Jeff Bezos, pdg d'Amazon et de Blue Origin, décolle déjà du Texas (Etat où Elon Musk voudrait aussi construire une nouvelle base). Richard Branson, patron de Virgin Galactic, se verrait quant à lui bien décoller du Nouveau-Mexique.

 

La Federal Aviation Administration (FAA) a donc mis en place un comité de consultation chargé de réfléchir à des solutions pour mieux intégrer les lancements spatiaux aux plans de vols du secteur aérien.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€