Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 25 Avril 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Réforme de l'audiovisuel : Emmanuel Macron envisage de faire payer la redevance à tous les Français

Parmi les autres changements prévus, la disparition de France 4 et le mariage entre France Télévisions et Radio France.

Merci du cadeau

Publié le
Réforme de l'audiovisuel : Emmanuel Macron envisage de faire payer la redevance à tous les Français

Le président de la République veut une grande loi réformant l'audiovisuel public d'ici l'automne 2018. Le JDD en dévoile les grandes lignes ce dimanche. Emmanuel Macron "veut aller vite et loin", précise le journal.

Parmi les pistes évoquées, des économies tout d'abord, avec un rétrecissement du portefeuille de chaînes de France Télévisions. France 4 disparaîtrait du petit écran et ne subsisterait qu'en numérique, France 3 serait adossée aux télés locales, et pourrait même se rapprocher du réseau France Bleu. En outre, des alliances avec le privé, notamment des opérateurs télécoms comme Orange, sont envisagées pour faire face aux géants que sont Amazon et Netflix. Le mariage, voire la fusion de Radio France et de France Télévisions, serait "une certitude".

Côté financement, Matignon et l'Elysée examinent l'idée d'une redevance universelle : "celle-ci verrait tous les Français contribuer modestement au financement de l'audiovisuel public", écrit le JDD. De plus, un assouplissement des règles en matière de publicité serait prévu.

En outre, la réforme prévoirait le changement du mode de désignation des dirigeants de France Télévisions et de radio France, qui ne serait plus l'apanage du CSA, mais serait effectué par les conseils d'administration des groupes.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Lazydoc - 10/12/2017 - 18:26 - Signaler un abus Ah une taxe!

    Super! Comme son mentor, Micron ne sait que taxer. Toute simplification même à la marge, donne une taxe supplémentaire. Personne ne regarde plus le Sévice Public, sauf la clientèle captive des personnes très âgées (technophobes), et les très pauvres qui n’ont pas de box internet. Les autres voient la TNT alternative ou les streamings. 30 chaînes entre la télé et la radio: avec une qualité nullissime = Plus de subventions.

  • Par Atlante13 - 10/12/2017 - 18:45 - Signaler un abus Une lueur

    de justice sociale, faire payer TOUS les français une redevance universelle réduite pour tous. Enfin une niche fiscale qui disparaitrait. Je ne supporte plus le credo socialo, à p Mais j'y crois pas.

  • Par jurgio - 11/12/2017 - 14:14 - Signaler un abus L'art d'étendre les taxes sans les supprimer

    Tout le monde à la caisse ! Mister Fisc va encore frapper !

  • Par jerome69 - 11/12/2017 - 16:16 - Signaler un abus Il faut en supprimer 60%

    la plétore de chaines de télévison et de radios publiques est incroyable, il n 'a que ça que chez nous que l'on en voit autant. suppression de public senat , France O, France 4 , France tv24 , france info TV etc.... coté radio idem

  • Par Deudeuche - 11/12/2017 - 18:52 - Signaler un abus @jerome69

    Des fromages pour jeunes bobo parisiens des écoles de branleurs journalistes et fils et filles des mêmes branleurs 68ards.

  • Par vangog - 11/12/2017 - 22:13 - Signaler un abus Redevance universelle?????

    À force de se faire laver le cerveau par les médias gauchistes, les analystes ne connaissent plus le sens des mots. Je sais que les gauchistes rêvent d’un impôt universel, pour financer leur propagande d’état , mais cette redevance-là ne sera que « nationale » (oh! Le gros mot...)

  • Par assougoudrel - 11/12/2017 - 23:03 - Signaler un abus Arrivé à un âge, un ancien ne

    paie plus la redevance. Après l'augmentation de la CSG, Macron rajoute une louche. La double peine et peut-être la triple pour certains. C'est un tueur de vieux.

  • Par AUSTRAL98 - 12/12/2017 - 06:32 - Signaler un abus Ultime forfaiture du système

    Financer la propagande par ceux là même qui la subissent, le plan parfait c'est une déclinaison du merveilleux face bouc qui permet de faire financer le renseignement de la NSA par le monde entier..., bravo c'est très fort. Je me demande jusqu'à quelle limite l'insidieuse dictature peut avancer sans susciter la moindre réaction.

  • Par DANIEL74000 - 12/12/2017 - 07:50 - Signaler un abus révolte citoyenne

    Et si tous les Français refusaient de payer pour un service non rendu ? A quoi servent 10 chaines publiques et les principaux fournisseurs des intermittents ? Et si, enfin, les Français s'opposaient aux gaspillages publics. Quelle est la validation de la décision du Sénat d'augmenter "les allocations" des maires des grandes villes et des présidents des collectivités ?

  • Par Philippe du Penhoat - 12/12/2017 - 08:41 - Signaler un abus Et si on se posait la question du "A quoi ça sert"

    A l'heure où l'offre télévisuelle est multiple, quelle est l'utilité d'une telle offre de télévision publique ? Privatisons France 2 et France 3, supprimons les chaines confidentielles, ne gardons qu'une ou deux chaînes à vocation pédagogiques, et réduisons la redevance !

  • Par philippe de commynes - 12/12/2017 - 11:39 - Signaler un abus Il l'a dit lui même

    l'audiovisuel public est la honte de la république, la logique veut que les contribuables en aient pour leur argent, soit dans ces conditions un coût ultra low-cost, , aller une bonne charrette dans les effectifs (même dans les plus gros salaires), et là extinction universelle de la redevance pour tous !

  • Par zen-gzr-28 - 12/12/2017 - 18:57 - Signaler un abus Encore une fois

    Macron pond une nouvelle taxe universelle. Ceux qui n'ont pas de télé, la paierons aussi ? Supprimer des chaînes publiques, bien trop nombreuses ne lui effleure même pas l'esprit Et faire des économies, non plus. Le banquier élu président par défaut est un argentier très, très dépensier ! Il me semblait vouloir répondre aux réformes préconisées par Bruxelles...Au fait, en est-il capable ?

  • Par Anouman - 12/12/2017 - 21:39 - Signaler un abus Taxe

    Ce type comme ses prédécesseurs ne sait que taxer. Je taxe donc je suis... Sa redevance pour tous se réduira vite par toutes les exonérations et à la fin ce seront les mêmes qui paieront, plus ceux qui n'ont même pas de télé.

  • Par DANIEL74000 - 13/12/2017 - 07:11 - Signaler un abus Réforme, quelle réforme ?

    La fuite en avant ! Au lieu de régler un problème, on le multiplie !! Et si supprimer 8 chaînes sur 10 était le souhait des contribuables asservis au lieu d'être servis ?

  • Par Vincennes - 13/12/2017 - 18:38 - Signaler un abus Qu'il n'oublie pas de SUPPRIMER la NICHE FISCALE de tous

    les journaleux qui deviendraient, de ce fait, moins à la "botte" de MACRON e, par la même occasion, qu'il IMPOSE la pluralité des journalistes GAUCHE/DROITE......cette dernière très absente sur les plateaux comme "C à vous" où sévissent UNIQUEMENT la clique à COHEN/LEMOINE/SWITTTEX et même le vieux LESCURE ex/Conseiller com d'Hollande pendant la campagne ....les mêmes qui prennent plus de DEUX mois de vacances l'été et qu'ils faut NOURRIR alors que pas mal de Français "dansent devant leur frigo" !!! .....émission pour Socialos animée par des Socialos voilà à quoi sert notre redevance et IL FAUT QUE CA CESSE

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€