Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 19 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Une pilule pour faire baisser
le nombre de pigeons

Pour faire face à la surpopulation des pigeons, la ville autrichienne de Linz, a décidé de leur donner la pilule. Cette méthode contraceptive a fait ses preuves, 10 ans après le lancement du programme.

Rats volants

Publié le

Comment réduire le nombre de pigeons dans les villes ? Leur donner la pilule bien sûr ! Linz, une ville d'Autriche, a choisi cette méthode contraceptive pour lutter contre la surpopulation de ces volatiles. Les contraceptifs sont glissés dans la nourriture donnée aux oiseaux dans plusieurs zones du centre-ville. Ce programme, qui a commencé en 2001, est déjà un succès puisque le nombre de pigeons est passé de 20 000 à 9 000 aujourd'hui a annoncé la ville.

Cette pilule pour pigeons, produite en Allemagne, est bien évidemment sans risque pour les autres animaux. La ville a également lancé une campagne pour que les habitants ne donnent plus à manger aux pigeons.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par texarkana - 04/06/2012 - 17:44 - Signaler un abus c'est une bonne idée mais

    ...il faudrait l'élargir aux etres humains, apparemment beaucoup de femmes ne prennent pas (plus) la pilule, vu que la population humaine s'accroît bon an mal an de 80 millions par an (une Allemagne-en y incluant les "Allemands" allogènes-), pire que les pigeons!

  • Par ciceron - 04/06/2012 - 20:56 - Signaler un abus Et en France ?

    La pilule n'a aucun effet, il y a 51% de pigeons ! Mais avec la rigueur qui arrive au galop, nous avons toutes les raisons de penser que nous aussi comme les autrichiens nous ferons baisser ce nombre

  • Par ISABLEUE - 05/06/2012 - 13:22 - Signaler un abus Bien vu Texarkana....

    tout à fait de votre avis. Quand à appeler les pigeons des "rats volants" c'est vraiment n'importe quoi, en fait c'est bien humain !! Les pigeons nous ont rendu services pour nous chauffer et pour le courrier. Un peu de respect. que diable, les humains.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€