Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 24 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Nicolas Bedos dézingue Emmanuel Macron : "le gars se tripote comme s'il fêtait son bac"

Sur les réseaux sociaux, l'auteur et humoriste n'a pas été tendre avec le discours du leader d'En Marche !.

En colère

Publié le
Nicolas Bedos dézingue Emmanuel Macron : "le gars se tripote comme s'il fêtait son bac"

Au lendemain des résultats du premier tour de la présidentielle, Nicolas Bedos s'en est vivement pris au candidat d'En Marche! sur Facebook et Twitter, fustigeant notamment son discours tenu porte de Versailles, à Paris.

"Qu'on présente d'urgence des auteurs à notre fringant candidat. Il mérite de meilleurs textes, la République aussi", a ironisé l'acteur.

"Au-delà des longueurs et de l'inouïe faiblesse du style, son discours d'hier soir [dimanche soir] était indigne du moment. Ses formules de victoires follement prématurées, d'une choquante frivolité face à la gravité de l'enjeu", a jugé le comédien.

En outre, pour Nicolas Bedos, l'ex-banquier aurait sans doute dû se montrer plus modeste. "Le FN casse la baraque, une grande partie des électeurs portent le deuil d'une élection, la classe politique toute entière titube en ne sachant même plus à quel taulier se vouer. Et le gars se tripote comme s'il fêtait son bac", assène le réalisateur, avant d'inviter des plumes à déposer leur CV pour venir en aide au candidat. 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Geolion - 24/04/2017 - 17:58 - Signaler un abus Je pense qu'il a raison !

    Oui, je pense que Nicolas Bedos a raison ! Macron n'a qu'un langage basique et encore...!

  • Par emem - 24/04/2017 - 19:27 - Signaler un abus Pour une fois

    C'est dur d'être d'accord avec Nicolas Bedos

  • Par papinet - 24/04/2017 - 22:24 - Signaler un abus Humoriste ?

    Est-ce que cet "humoriste" à jamais fait rire quelqu'un ? Ça doit être héréditaire ! Quant à ses propos politiques... Je tire la chasse.

  • Par vangog - 25/04/2017 - 00:12 - Signaler un abus Il se croit "une plume", Bedos?... AAAaaaaaaah!

    ce pitoyable écrivaillon m'évoque un gogo qui se fait truander par un maquignon dans une foire à bestiaux, et qui revient en hurlant dans l'espoir de se faire rembourser l'argent imprudemment dépensé ...Mais le maquignon a déjà empoché la mise, et cherche d'autres gogos, dans d'autres foires à bestiaux...AAAaaaaaaah!

  • Par Deudeuche - 25/04/2017 - 08:30 - Signaler un abus C'est pas parce que Brigitte va être

    Furieuse que cela rends ce Xeme Bedos intéressant.

  • Par L.Leuwen - 25/04/2017 - 10:07 - Signaler un abus Insupportable

    Macron est insupportable, mais Bedos est pire encore : il ajoute la vulgarité à l'arrogance imbécile du type qui juge tout sans avoir jamais rien fait.

  • Par christian gaillard - 25/04/2017 - 11:03 - Signaler un abus Non je n'irais pas chez ma tante !!

    Et tu signeras en bas à droite (sans jeux de mots) comme les copains...Mais tu auras assuré ton speech avant.

  • Par Djib - 25/04/2017 - 12:53 - Signaler un abus C'est vrai que le fils Bedos est souvent à baffer,

    mais son dernier film est bourré de talent, plein d'un humour décalé un peu juif new yorkais, digne des plus grands films américains du genre comme the big Lebowski. Je me refuse à être comme ces chaisières de gauche qui jugent tout à travers le prisme de leur morale de chiotte.

  • Par 2bout - 25/04/2017 - 17:07 - Signaler un abus Survivre à la normalité : tel était Le projet !

    Il a suffit pour cela de guider les électeurs sur un chemin balisé par le prêt-à-penser subventionné. Il peut avec indécence se réjouir d'un écran de fumée nommée Pénélope à la Rotonde avec une futile compagnie, ou on peut suivre les consignes de vote de notre animal préféré, de la fille à Pierrette, sa fortune il en fera dans 15 jours, mais de nos quotidiens, qu'en aura-t-il fait dans 5 ans ? Ceux qui s'interrogent et déjà l'interpelle aujourd'hui ont bien raison.

  • Par del1968 - 25/04/2017 - 18:49 - Signaler un abus Horripilant souvent mais cela ne veut pas dire qu'il a tort

    Horripilant souvent - de mon point de vue - mais cela ne veut pas dire que ce qu'il dit n'est pas pertinent. " Le FN casse la baraque, une grande partie des électeurs portent le deuil d'une élection, la classe politique toute entière titube en ne sachant même plus à quel taulier se vouer. " Sachons le reconnaître même des gens avec qui nous sommes en désaccord ou qui nous déplaise. Et puis son film est très très bien, alors peut-être plus profond et intéressant que le personnage à date.

  • Par doray jacqueline - 25/04/2017 - 19:02 - Signaler un abus Pour la première fois

    j'approuve N.Bedos. J'ai écouté le discours de Macron dimanche soir et me suis demandée qui lui avait écrit ce discours d'une banalité à pleurer, c'était vide de sens et sans intérêt. Quant à l'apparition de sa femme sur l'estrade venant saluer les gogos en délire c'était grotesque. Quant au cortège avec les motards, bien organisé, les journalistes présents tout cela sentait la préparation comme si madame Soleil lui avait affirmé qu'il gagnerait le premier tour. Tous les deux en étaient sùrs puisque Brigitte avait préparé la soirée de réception et fait inviter tout le monde du spectacle et des intellos, mais on apprend que ce pauvre S. Bern n'a pu déguster que trois radis et un quart de croque-monsieur, l'horreur pour lui qui tous les jours meurt de faim. Tout cela sent l'entourloupe, les français se sont fait avoir en écoutant les médias et les bourreurs de crânes comme en 2012 mais quant on est c... on le reste rien à faire. Pour ma part je me fiche des consignes de vote je voterai en mon âme et conscience et ce ne sera pas Macron.

  • Par lemillanh - 25/04/2017 - 22:27 - Signaler un abus du Fake pendant 5 ans

    armez vous de patience il faudra le supporter lui et sa mère une seule chose me console c'est de ne pas avoir eu à participer à son couronnement d'hier et de pas le faire demain en remettant un bulletin de mon candidat du premier tour

  • Par Maxoplus - 26/04/2017 - 00:53 - Signaler un abus Bedos est un faisan

    qui se pavane dans sa suffisance. L'archétype de l'opportuniste qui saisit toute occasion pour faire parler de lui.

  • Par jurgio - 26/04/2017 - 10:55 - Signaler un abus Encore un déçu !

    ...de l'échec de Mélenchon.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€